Vendredi , 18 avril 2014
INFO Blitz
Classement saison morte NFL 2014: Les QB’s
Ryan - Manning - Wilson - Kaepernick - Brady

Classement saison morte NFL 2014: Les QB’s

Pour commencer cette saison morte, voici ma 2e édition de classement des quarts-arrières présentement dans la NFL. (Vous pouvez trouver la version de l’an passé ici )

C’est un peu subjectif et fortement émotif pour bien des fans. Je ne suis basé sur la qualité de leur jeu cette année, et non pas sur qui je prendrais demain pour les prochaines années (ou même l’an prochain), mais sur si j’avais à rejouer a saison 2013 (ou à donner des cotes pour Madden!). Je vous avise aussi que je ne regarde que très peu les statistiques. Elles sont tellement influencées par les situations de jeu (à force de tirer de l’arrière et de faire face à des « prevent defenses » à chaque semaine.

Entre parenthèses, je me compare avec les rangs accordés par moi l’an dernier, par Pro Football Focus  et par NFL.com Around the League 

1er groupe : Les quarts Élites (ceux qui ont produit cette année au point de pouvoir bâtir un club champion autour d’eux)

Manning-Broncos-Cowboys-NFL1) Peyton Manning (4e l’an dernier. 1er selon PFF et 1er selon Around the league (A.T.L.))

Difficile d’aller ailleurs, non-obstant le Superbowl. Il n’a plus son bras d’antan, mais gagne avec sa tête, masque (normalement, sauf contre une DL dominante comme celle de Seattle) les déficiences de sa OL et ne se gêne pas pour utiliser le talent autour de lui. Il faut dire que son groupe de receveurs est possiblement le plus talentueux de la ligue (même s’il les fait bien paraître aussi), mais définitivement le plus complet et  diversifié.

2) Aaron Rodgers (1er l’an dernier, 5e selon PFF, 4e selon A.T.L.)

N’a joué que 592 jeux (vs >1100 pour les autres), donc l’échantillon est plus petit. Mais on a vite vu la différence. 6-2 avec lui, 2-5-1 sans lui, malgré le fait que c’est lui  qui a affronté les meilleures équipes sur le calendrier des hommes-fromages (49ers, Bengals, Ravens).  Le gars peut tout faire comme quart et excelle dans toutes les facettes du jeu, autant physiques que mentales. Il a aussi été forcé cette année de ramener son club de l’arrière, ce qu’il avait rarement réussi par le passé (il n’est pas le genre de quart qui élève son jeu d’un cran quand le temps presse).

3) Drew Brees (3e l’an dernier, 2e selon PFF, 3e selon A.T.L.)

Son jeu a un peu régressé cette année. Est-ce le plan de match? On a vu souvent les Saints essayer d’être « cute » avec leurs jouets (Jimmy Graham et Darren Sproles sont des joueurs aux habiletés uniques). Ou est-ce une baisse de qualité de ses receveurs extérieurs? Néanmoins, Brees maîtrise encore un match de football comme peu peuvent le faire, a le flair pour lancer la longue passe au bon moment. Quand sa protection s’est améliorée avec l’entrée de Terron Armstead comme LT, et quand Marques Colston était plus impliqué dans le plan de match en fin de saison, son jeu a monté d’un cran. Il a réduit ses interceptions cette année (12 vs 19).

4) Andre Luck (9e l’an dernier, 12e selon PFF, 7e selon A.T.L.)

Je le surévalue par rapport aux autres, mais je dois ajuster pour le peu de talent autour de lui. Sans lui, les Colts sont, offensivement, du même calibre que les Jaguars et les Raiders. Il a tendance à trop essayer et ça lui fait faire des erreurs, mais je fais le pari que cette mauvaise habitude est directement reliée au fait que justement, il est tout seul. Et il est un meilleur athlète qu’on pense, d’un niveau qui s’approche des Newton, RGIII, Wilson, Kaepernick et autres quarts « athlétiques ». On sait tous déjà qu’il sera sans contredit la prochaine grande vedette de cette ligue, mais avec ce classement j’affirme qu’il est déjà un quart d’élite dans cette ligue et, avec 2 minutes à jouer et besoin d’un touché, il serait mon choix dès aujourd’hui.

5) Philip Rivers (17e l’an dernier, 3e selon PFF, 2e selon A.T.L.)

Quel retour cette année. Avec un groupe autour de lui qui compense l’absence d’un joueur dominant (Antonio Gates n’est plus l’ombre de ce qu’il était) par une panoplie de joueurs valables qu’il utilise bien, son jeu cette année a permis de rehausser le jeu de ses coéquipiers, la marque d’un quart d’élite.

6) Tom Brady (2e l’an dernier, 8e selon PFF, 4e selon A.T.L.)

Drôle de saison pour Terrific Tom. On lui a demandé de jouer avec un groupe de receveurs recrues et qui avaient l’air pas mal mêlés, ce qui ne l’a pas aidé. Mais on commence à voir des failles dans son jeu, un Brady qui rate des receveurs ouverts et qui manque encore plus de précision sur les longues passes, ce qu’on voyait beaucoup moins avant. Et il s’est fait sacker 40 fois cette année, un des totaux les plus élevés, ce qui est anormal pour un quart de son expérience derrière une ligne qui s’est classée dans la moyenne par PFF pour la protection de passe.

7) Russell Wilson (13e l’an dernier, 4e selon PFF, 6e selon A.T.L.)

Il a fait des progrès à sa 2e année qui font de lui clairement une option supérieure à RGIII, Kaepernick et Newton, que j’avais classé tout juste devant lui l’an dernier. Et, au cas où vous ne l’auriez pas entendu, il vient de gagner le Superbowl! Il a ses limites et n’a pas besoin de traîner son club sur ses épaules, mais j’ai le sentiment qu’il serait capable de le faire au besoin. Et il gagne des points par son leadership et sens du football: c’est le genre de quart qui prends des risques juste quand la stratégie le dicte. Par exemple, sur 3e essai et 8, s’ils sont au 33 (en position pour un FG de 50 verges) et qu’il sent la pression, il se débarrasse du ballon pour sécuriser les 3 points. S’il est au 40 (trop loin pour un FG mais trop proche pour un dégagement) il tente d’étirer le jeu, au risque de se faire sacker, ce qui aura peu d’impact (aussi bien botter du 50 que du 40). Trop de jeunes quarts font le contraire…

8) Ben Roethlisberger (6e l’an dernier, 11e selon PFF, 5e selon A.T.L.)

Mike Wallace est parti, et il est juste passé au prochain receveur même si c’est un style différent, adaptant son jeu, la marque des grands quarts. A aussi compris qu’il doit limiter les coups qu’il absorbe s’il veut rester sur le terrain. Ses stats ne sont jamais les plus belles, mais il livre constemment la marchandise.

2e groupe : Bon mais besoin d’entourage (le genre de quarts avec lequel on peut tout gagner si on a une bonne équipe autour d’eux)

falcons-ryan-2012-power rankings-week 99) Matt Ryan (8e l’an dernier, 14e selon PFF, 11e selon A.T.L.)

Un peu plus difficile pour Ryan cette année, privé de Julio Jones, avec Roddy White amoché et une OL qui s’est classée 30e en protection de passe par PFF. Quand même, dans certains matches il a élevé le jeu de tous autour de lui, mais c’était surtout face à des équipes de 2e ordre. Il n’a peut-être pas les outils physiques des gars qui suivent sur cette liste, mais c’est de loin celui en qui j’ai le plus confiance.

10) Cam Newton (11e l’an dernier,  15e selon PFF, 11e selon A.T.L.)

Malgré les succès des Panthers cette année, je demeure sceptique sur la capacité de Newton de mener son équipe aux grands honneurs. Par le passé il semblait se décourager quand ça va mal. Entre autres dans un match crucial face aux Saints à la maison en fin de saison, il avait connu un mauvais match mais a livré la marchandise en fin de match. Du progrès, mais il demeure trop inégal pour monter plus haut pour l’instant.

11) Tony Romo (14e l’an dernier,  13e selon PFF, 12e selon A.T.L.)

Sa « progression » vient plus de baisses de régime de quelques quarts classés devant lui l’an dernier, comme RGIII, Eli Manning et Joe Flacco. Romo a été fidèle à lui-même. Simplement ne pas lui confier le ballon avec une avance à protéger, ou un match ultime!

12) Colin Kaepernick (12e l’an dernier,  18e selon PFF, 15e selon A.T.L.)

Lui, il a régressé. Est-ce le fait qu’il a dû jouer pas mal toute l’année sans Michael Crabtree? En partie. Mais il semble avoir pris de mauvaises habitudes en lecture de défensives. Et ses deux dernières saisons se sont terminées par des passes douteuses à sa droite vers Crabtree dans des moments cruciaux…

13) Jay Cutler (16e l’an dernier,  10e selon PFF, 10e selon A.T.L.)

En fait j’aurais probablement mis Cutler plus haut si ce n’est du fait que son absence nous a confirmé que même Josh McCown pouvait produire dans ce système avec l’aide de ce dominant groupe de receveurs. Tout à l’honneur de Marc Trestman.

14) Matthew Stafford (15e l’an dernier,  9e selon PFF, 13e selon A.T.L.)

Me fait rouler les yeux vers le haut quand il déclare qu’il n’a pas besoin d’un tuteur ou que a mécanique est adéquate. Toujours selon pro football focus, il s’est fait rabattre 17 passes cette année, 2e dans la ligue (Chad Henne). Pour un gars de 6’3’’ derrière une des meilleures OL de la ligue, c’est inacceptable. « Sloppy », ça se dit comment en français, « malpropre »???

15) Joe Flacco (5e l’an dernier,  37e selon PFF, 16e selon A.T.L.)

Je me trouve généreux, mais je lui donne le bénéfice du doute sur une chose : il ne pouvait compter sur aucun receveur de possession fiable, du moins si on exclu les Brandon Stokley, Dallas Clark et autres minounes qui n’ont vraiment plus les habiletés athlétiques pour jouer dans la NFL. Ça oblige un quart à prendre des chances un peu trop sur la longue passe, et ça donne des résultats désastreux, comme en témoigne le 37e rang évalué par PFF.

16) Nick Foles (N/A l’an dernier,  16e selon PFF, 9e selon A.T.L.)

Certaines statistiques sont impressionantes, dont son ratio TD/Int. Mais on lui demandait peu, il était protégé par une OL élite et par une attaque au sol dévastatarice. Ça aide.

17) Ryan Tannehill (20e l’an dernier,  7e selon PFF, 14e selon A.T.L.)

Avec du meilleur coaching, il fait mon top-10 probablement. Il a bien progressé cette année même si son ex-dg qui se pensait lui aussi dans Madden a oublié de lui acheter une OL dans son magasinage de l’an passé. Sans attaque au sol et sans protection, Tannehill devait prendre les bouchées doubles, et il n’a pas les outils d’un Andre Luck pour ce faire. Du moins pas encore.

3e groupe : Bon mais pas assez (le genre de QB qui fait le travail mais qu’on cherche constamment à remplacer. Difficile d’aspirer aux grands honneurs avec un gars comme ça aux commandes)

smith-reid-chiefs-nfl18) Alex Smith (23e l’an dernier,  24e selon PFF, 17e selon A.T.L.)

M’a surpris en fin de saison. Mais ne vous fiez pas trop aux stats : son meilleur match est celui ou Jamaal Charles a converti non pas une ni deux, mais trois passes voilées (distance dans les airs moins de 2 verges) en longs touchés…

19) Carson Palmer (25e l’an dernier,  19e selon PFF, 19e selon A.T.L.)

Un « pro’s pro », mais qui n’est plus capable de gagner un match à lui seul ni d’élever le jeu de ses pairs d’un cran. A bien performé, mais avec Fitzgerald, Floyd et le sous-évalué Roberts comme WR, il avait accès à plusieurs « playmakers ».

20) Andy Dalton (21e l’an dernier,  17e selon PFF, 18e selon A.T.L.)

Ironique, de le classer juste sous Palmer. Je n’aime pas Dalton, mais j’aime mieux l’avoir pour une fraction du prix plus les choix (Kirkpatrick pas vraiment,  mais Gio Bernard  oui) que d’avoir Palmer.

21)  Sam Bradford (19e l’an dernier,  20e selon PFF, pas classé par A.T.L.)

A peu joué, mais n’a rien cassé, même si les Rams ont investi pas mal pour l’encadrer, autant en OL (Wells, Dahl, Long sur le marché des agents libres) qu’en receveurs, avec TE Jared Cook comme agent libre, plus des choix de 1ere (Austin), 2e (Quick), 3e (Bailey) et 4e (Givens) comme WR. Si j’étais les Rams et que j’aimais un des prospects QB cette année, au prix qu’il commande, je le laisserais filer.

22) Eli Manning (7e l’an dernier,  32e selon PFF, 20e selon A.T.L.)

Je me fie uniquement sur cette année, et cette année Eli a été pathétique. En fait, la dérapade commence au milieu de la saison précédente, avec 3-5 en 2e moitié.

4e groupe : Pas un partant (des gars qui ont joué, mais dont la performance n’est pas digne d’un quart partant dans la NFL)

Mike-Glennon-Buccaneers23) Mike Glennon (recrue, 34e selon PFF, 22e selon A.T.L.)

À suivre. A montré de belles choses, mais sera peut-être toujours un peu limité. Son potentiel dans ce genre de liste est de plafonner à 12 peut-être?

24) RGIII (10e l’an dernier,  30e selon PFF, 21e selon A.T.L.)

Quelle débarque. Privé de sa vitesse et de son habileté à changer de direction, il a échoué dans sa tentative de montrer qu’il pouvait être un quart de pochette. Je suis aussi très déçu de son attitude et de sa querelle avec Shanahan, un signe d’immaturité. Mon QB, ça doit être un exemple pour les autres, le premier gars qui entre le matin et le dernier à fermer la shop le soir.

25) Geno Smith (recrue, 41e selon PFF, pas classé par A.T.L.)

A été très, très mauvais pour quelques matches, et moyen dans les autres, montrant parfois de belles aptitudes. Mais il m’en faudra d’autres avant de croise en lui comme légitime QB partant dans cette ligue.

26) E.J. Manuel (recrue, 41e selon PFF, pas classé par A.T.L.)

On l’a peu vu, et ce qu’on a vu c’était un quart recrue qui avait manqué une bonne partie du camp et qui pratiquait blessé. Son pronostic à  long terme est meilleur que celui de Geno, mais côté performance démontrée cette année, il est une coche en dessous.

27-32 : Pas la peine d’en parler (un paquet de minounes que ça ne vaut pas la peine de classer)

Soit Ryan Fitzpatrick, Matt Cassel, Chad Henne, Matt Schaub, Matt McGloin et Jason Campbell, sans parler de Mike Vick et de Kellen Clemens. Aucun de ces gars-là ne mérite les rennes d’une équipe de la NFL.

Notes incomplètes:

Jake Locker – difficile de porter un jugement, mais semblait avoir vu une partie de la lumière au bout du tunnel avant de se blesser encore. Sera toujours, j’ai bien peur, qu’un joueur dont o attend plus que ce qu’il est vraiment capable de livrer.

Terrelle Pryor – Aussi excitant qu’incompétent. N’auras jamais une autre opportunité comme celle-ci, et n’a pas su en profiter.

Josh McCown - a vraiment bien joué sur une courte période, bien entouré dans un système fait sur mesure pour lui.

Publicité par Atedra

5 commentaires

  1. Pas d acord avec 2 choix. Brady devrait être troisième.. je le déteste mais il est tellement fort. La seule raison de sa saison de merde c’est qu’il a joué avec des nobodies… et Vick même s’il est trop blessé souvent. S’il est bien protégé,il peut assurément être un partant dans la nfl.. pour le reste je suis dacord. Luck un peu trop haut pour tout de suite…

  2. C’est vrai qu’Andrew Luck a connu une excellente saison à Indianapolis, et tout spécialement si l’on tient compte du nombre de blessés qu’il y avait dans l’équipe (le plus grand nombre parmi les équipes qui ont fait les séries), et de la faiblesse de sa ligne offensive, au centre plus précisément. Mais, moi aussi je trouve que tu l’as placé trop haut dans le classement (je le verrais plutôt vers le 8e rang). Voici mon Top 10 pour la saison 2013 : 1. Peyton Manning 2. Drew Brees 3. Philip Rivers 4. Russell Wilson 5. Tom Brady 6. Nick Foles 7. Aaron Rodgers 8. Andrew Luck 9. Tony Romo 10. Cam Newton

  3. Merci messieurs pour vos commentaires, c’est en plein le genre de liste un peu subjective avec des choix personnels qui sont discutables. Je n’aurais pas de problème avec Brady #3 à cause effectivement de ses receveurs, si on peut leur attribuer certains des sacks, ce qui est possible. Je suis surpris par votre amour des Eagles, autant Vick pour l’un et Foles pour l’autre…

Laisser un commentaire

Publicité par Atedra
%d blogueurs aiment cette page :