Actualité 2014-15

Mr SuperStats: Le Livre de jeux

Les matchs éliminatoires de la NFL  apportent souvent un lot de surprises, spécialement pour ceux qui participent à des pools fantasy d’après saison. Il est intéressant de regarder plus attentivement le livre des jeux et  l’utilisation surprise de certains joueurs. Chaque coordonnateur offensif tente de surprendre la défensive adverse avec des jeux moins utilisés en saison régulière tout en conservant ceux qui sont des valeurs sûres. Regardons un peu ce qu’ont fait nos quatre gagnants du week-end dernier!

Seahawks

JOUEURS VERGES % DU TOTAL % EN SÉRIES DIFFÉRENCE
Marshawn Lynch 1673 27,74 53,53 25,79
Paul Richardson 271 4,49 10,33 5,83
Doug Baldwin 833 13,81 16,03 2,22
Jon Ryan 5 0,08 0,00 -0,08
Will Tukuafu 6 0,10 0,00 -0,10
Derrick Coleman 29 0,48 0,00 -0,48
Luke Wilson 362 6,00 5,16 -0,84
Bryan Walters 57 0,95 0,00 -0,95
Zach Miller 76 1,26 0,00 -1,26
Ricardo Lockette 197 3,27 1,63 -1,64
Kevin Norwood 102 1,69 0,00 -1,69
Tony Moeaki 134 2,22 0,00 -2,22
Robert Turbin 496 8,22 5,71 -2,52
Cooper Helfet 185 3,07 0,00 -3,07
Christine Michael 187 3,10 0,00 -3,10
Jermaine Kearse 552 9,15 5,98 -3,17
Russell Wilson 866 14,36 1,63 -12,73

Comme nous pouvons le constater Darrell Bevell (coordonnateur offensif) a opté pour sa valeur sûre en Marshawn Lynch qui a obtenu 53,53% des verges de son équipe dans la victoire contre les Panthers, lui qui avait obtenu près de 28% des verges totales des Seahawks en saison régulière. Les 2 seuls autres joueurs à avoir eu un surplus de travail sont les receveurs Paul Richardson (+5,83%) et Doug Baldwin (+2,22%). Alors que la Caroline s’attendait à voir Russel Wilson courir souvent avec le ballon, et bien ce dernier n’a obtenu que 1,63% des verges de son équipe ce qui est un contraste à ses 14,36% de la saison.

Packers

JOUEURS VERGES % DU TOTAL % EN SÉRIES DIFFÉRENCE
Davante Adams 446 7,00 26,65 19,65
Randall Cobb 1324 20,77 26,88 6,11
Andrew Quarless 323 5,07 7,06 1,99
John Kuhn 108 1,69 2,51 0,81
Eddie Lacy 1566 24,57 25,28 0,72
Brandon Bostick 3 0,05 0,00 -0,05
Kevin Dorsey 4 0,06 0,00 -0,06
Jeff Janis 16 0,25 0,00 -0,25
Jarrett Boykin 23 0,36 0,00 -0,36
Richard Rodgers 225 3,53 2,96 -0,57
DuJuan Harris 75 1,18 0,00 -1,18
James Starks 473 7,42 3,64 -3,78
Aaron Rodgers 269 4,22 0,00 -4,22
Jordy Nelson 1519 23,83 5,01 -18,82

Chez les Packers on s’attendait à ce que Tom Clements utilise ses 2 valeurs sûres en Eddie Lacy et Jordy Nelson qui ont représentés près de la moitié des verges d’attaque de cette saison. Mais voilà que c’est un certain Davante Adams qui s’est vu confié près de 27% des verges d’attaque, tandis que Nelson n’obtenait que 5% des verges, lui qui était habitué à être impliqué à près de 24% durant la saison. On peut remarquer que l’utilisation de Lacy a été sensiblement la même, soit autour de 25%.

Patriots

JOUEURS VERGES % DU TOTAL % EN SÉRIES DIFFÉRENCE
Danny Amendola 200 3,32 18,75 15,43
Michael Hoomanawanui 44 0,73 9,95 9,22
Rob Gronkowski 1124 18,67 25,00 6,33
Brandon Bolden 97 1,61 4,17 2,56
Jimmy Garoppolo 9 0,15 0,00 -0,15
Julian Edelman 1066 17,71 17,13 -0,58
Aaron Dobson 38 0,63 0,00 -0,63
James Develin 48 0,80 0,00 -0,80
Kenbrell Thompkins 53 0,88 0,00 -0,88
Tom Brady 57 0,95 0,00 -0,95
James White 61 1,01 0,00 -1,01
Brian Tyms 82 1,36 0,00 -1,36
Brandon LaFell 966 16,05 14,35 -1,70
Shane Vereen 838 13,92 10,42 -3,50
Tim Wright 259 4,30 0,00 -4,30
LeGarrette Blount 299 4,97 0,23 -4,74
Stevan Ridley 360 5,98 0,00 -5,98
Jonas Gray 419 6,96 0,00 -6,96

Du côté de Josh McDaniels et bien la stratégie a été évidente…la passe, la passe et encore la passe. Sachant que tout le monde les attendaient au sol, soit avec Gray, Blount ou Vereen, ils n’ont cumulé que 14 verges par la course! C’est Danny Amendola qui a obtenu une surcharge de travail avec 18,75% des verges de l’équipe, lui qui était habitué à un peu plus de 3% durant la saison. Et que dire de Michael Hoomanawanui qui n’était pas un facteur de toute la saison et qui récolte près de 10% des verges de la victoire contre les Ravens. Finalement, McDaniels n’a pas eu peur de donner un surplus de travail à son gros ailier rapproché avec 25% de l’attaque totale. Les Patriots trouvent toujours le moyen de déjouer le plan de match adverse!

Colts

JOUEURS VERGES % DU TOTAL % EN SÉRIES DIFFÉRENCE
Dan Herron 524 7,84 27,63 19,80
Zurlon Tipton 86 1,29 5,39 4,10
Hakeem Nicks 405 6,06 9,72 3,66
Donte Moncrief 461 6,90 10,07 3,17
Dwayne Allen 395 5,91 7,03 1,12
Jack Doyle 118 1,77 2,69 0,93
Andrew Luck 273 4,08 4,57 0,48
T.Y. Hilton 1365 20,42 20,61 0,19
Anthony Castonzo 1 0,01 0,00 -0,01
Josh Cribbs 8 0,12 0,00 -0,12
Griff Whalen 23 0,34 0,00 -0,34
Coby Fleener 774 11,58 7,85 -3,73
Reggie Wayne 779 11,65 1,41 -10,25
Ahmad Bradshaw 725 10,85 0,00 -10,85
Trent Richardson 748 11,19 0,00 -11,19

Chez les Colts, et bien l’attaque de Pep Hamilton a été sensiblement fidèle à ce qu’elle a été toute l’année avec des utilisations semblables au cours des 2 parties éliminatoires. C’est Dan Herron qui a ramassé les verges laissées vacantes par l’absence de Bradshaw avec 27.63% des verges au cours des parties contre Cincinnati et Denver, lui qui a cumulé seulement 7,84% des verges totales de la saison. T.Y Hilton a été le second joueur le plus utilisé avec un peu plus de 20% des verges de l’équipe, ce qui correspond pas mal à son pourcentage total de la saison. Hamilton a toujours bien aimé utiliser ses 2 ailiers rapprochés et il a continué de le faire en matchs éliminatoires à raison de 15% des verges au total pour Allen et Fleener. Par contre les Colts  devront être un peu plus imprévisibles face aux Pats!

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut