FreshMail.com
Actualité 2014-15

Avant-Goût Super Bowl 49

Québec, QUÉBEC — Ceci est le match le plus attendu de la saison. Ceci est unique dans les 4 grandes ligues Nord-Américaines, c’est Win or go Home. On va se consacrer au match et qu’est-ce qu’on peut s’attendre de chaque situation de jeu. Il y a aussi la confrontation entre les unités spéciales, les entraîneurs et aussi aller voir en fin d’article certaines stats des 10 derniers Super Bowls.

À noter : Les 2 dernières statistiques sont en carrières.

Oui les Seahawks de Seattle ont Marshawn Lynch, la Legion of Boom, Michael Bennett et Bobby Wagner et les Patriots eux ont Vince Wilfork, LeGarette Blount, Rob Gronkowski et Darelle Revis; mais pour tout match de Football, la confrontation #1 va toujours rester celle entre les QB. Autant que je dois vous avouer ma haine envers les 2 équipes, ce sera une très belle confrontation entre peut-être les deux meilleurs quarts de séries en ce moment dans la NFL avec Eli Manning et Big Ben.

Les fiches sont déjà assez incroyables et il faut prendre en considération que Wilson a lancé 4 interceptions contre les Packers, donc il avait 9TD et 1 INT avant ce match en séries. Avec un jeu beaucoup plus axé sur l’extérieur de la pochette, il est normal que Wilson est sacker 2 fois plus souvent par match que Brady et ceci démontre comment Tom Brady à eu des excellentes lignes offensives.  Aussi noté que 3 des 6 victoires de Wilson en séries on été par des séries victorieuses au 4e quart ou en prolongation.

Aussi à noté les belles statistiques des 2 quarts sur 4e essai en séries. Les deux ensembles, ils ont convertis 60% des 4ème essais qu’ils ont du faire fâce. Aussi quand ils ont le retard avec 4 minutes ou moins à faire au match. Celle de Brady sont inhumaines.

Attaque Seahawks vs Défense Patriots

On entend un peu moins parler de cette confrontation en ce moment dans les médias. Mais il reste qu’elle est très importantes. Les Patriots ont 2 très bons Defensive Ends, qui sont assez athlétiques pour suivre le rythme de Russell Wilson en dehors de la pochette. Les Seahawks vont affronter un ancien coéquipier dans la tertiaire et Darrelle Revis est tout aussi dangereux de l’autre côté.

Pour les Pats, bloquer le jeu au sol sera, bien évidemment, vital. Ils ont connu des mauvais matchs de ce côté lors de leurs défaites, mais il reste qu’ils ont alloué que 6TD au sol cette saison, 2e dans la NFL. Est-ce Hightower, Ayers et Collins seront en mesures d’arrêter Lynch en 2ème vague car si Lynch se ramasse un contre un devant McCourty ou Chung, je ne donne pas cher de la peau des 2 maraudeurs des Pats.

Seattle eux de leur côté vont probablement continuer à rester coller à leur plan de match. C’est une équipe qui n’arrête jamais de courir. La raison principale est que contre un porteur comme Lynch, il fatigue beaucoup les défensives adverses lors des 3 premiers quarts car il est difficile à descendre et quand on arrive au 4e quart, les défensives sont fatigués. Aussi car ceci ouvre grandement les options avec le  »Read Option » où Wilson décide s’il garde le ballon ou pas ou les  »Play Action » où on feinte une course à Lynch pour habituellement y aller pour le long jeu.

Attaque Patriots vs Défense Seahawks

Les statistiques que vous voyez en haut sont les stats des 4 meilleurs receveurs (sauf Gronk) des Patriots contre les Seahawks et la Legion of Boom. Edelman on a aucune donnée, mais pour les 3 autres, ouffff la confiance peut ne pas regner. Il reste quand même surprenant que sera le premier match d’Edelman contre les Seahawks. Donc ça va être intéressant de voir la préparation des Seahawks vu qu’ils ont jamais joué contre.

Même si la ligne offensive de la Nouvelle-Angleterre joue très bien depuis quelques mois, il reste que le défi que représente Michael Bennett, Cliff Avril, Troy McDaniel et K.Williams est très grand. Est-ce que la ligne offensive permettra à Blount d’installer le jeu au sol? Car si non, on ne peut pas demander à Brady de gagner le match comme contre Baltimore avec aucun jeu au sol en 2eme demie. Contre Seattle, c’est chercher le trouble.

Gronkowski vs Chancellor : Ceci est LE duel du match. Celui qui remporte ce duel va donner d’énorme chance à son équipe de gagner. Car même si les Seahawks frappe fort, ce n’est pas Maxwell, Sherman ou Thomas qui vont y aller force contre force avec le gros Gronk. Je vous rappelle que la fiche de Seattle contre des TE qui sont dans le top 10 au niveau des verges : 2-3.

Unités Spéciales

Un affrontement qui me semble intéressant. Des jeux truqués en jeux, mais surtout deux unités qui ont pratiquement jamais couté des victoires depuis plusieurs années. Pour moi la confrontation qui va m’intéressé est celle entre Hauschka et Amendola. Hauschka n’a pas un grand pourcentage de Touchbacks lors des bottés d’envoi et les Unités des Patriots sont en feu depuis quelques semaines.

Il ne faut pas oublié Julian Edelman qui est une petite mine d’or en retours de bottés, il va chercher au moins 10 verges lors de 87% de ses retours depuis le début des séries. Ça c’est un ou 2 premiers jeux de moins pour son attaque à chaque possession.

Pour les botteurs, ça peut paraître bizarre, mais est-ce que Hauschka aura oublier dans sa tête la performance pitoyable qu’il avait offert au stade de l’Arizona à la semaine 16 où il a été 0/3. Il reste fiable, mais s’il manque son premier botté, je crois que ceci pourrait le hanter. Il est seulement 9/15 au University of Phoenix Stadium en carrière.

Groupe d’Entraîneur

On aura le droit à un affrontement entre les 2 derniers entraîneurs-chefs des Patriots. Deux entraîneurs qui n’ont presque plus rien à prouver. Pete Carroll pourrait rejoindre Belichik dans un groupe sélect de quelques entraîneurs qui ont gagner deux Super Bowls en 2 ans. Attendez-vous pas à une simple partie sans risque pris ou sans jeu truqué, ce sont 2 entraîneurs qui n’ont aucunement peur d’y aller le tout pour le tout, encore plus dans un dôme sans complication météorologique.

Mais comme qu’on peut le voir dans le tableau en haut, même si Carroll n’a pas toujours eux le meilleur groupe de receveurs qui existe, il n’a pas peur d’y aller profondément. 45 fois en 7 matchs. c’est 6.5 fois environ en moyenne par matchs, ce qui est assez impressionnant.

Pour Belichik, il est plus réservé dans ce domaine, mais il prouve avec 251 passes lors des 418 derniers jeux en séries que ça passera avec Brady, Gronk et Edelman pour la victoire.

Prédictions LeBlitzNFL.com

Statistiques D’Équipes

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut

Abonnez-vous à notre Infolettre!

Toutes les nouvelles de la NFL dans votre boîte de réception courriel.

Cocher pour confirmer inscription (vous pourrez vous désabonner en tout temps).

FreshMail.com