Actualité 2015-16

Résumé Matchs Éliminatoires – Wild Card 2016

C’est la première fois depuis que le format actuel des séries a été adopté (1990) que les 4 équipes visiteuses gagnent en 1ere ronde. Les revirements ont coulé les Texans, les Bengals se sont effondrés en fin de match, un placement raté de 27 verges a fait perdre les Vikings et après un lent départ, les Packers sont venus à bout des Redskins… Voici le résumé du week-end Wild Card 2016.

Voici commentaires audio de @SimonBussieres sur KYQfm.com avec @Pascal_Levesque

Chiefs (11-5) 30-0 Texans (9-7)

Q1 Q2 Q3 Q4 T Sommaire LIEU
9 janv. Kansas City Chiefs 7 6 7 10 30 FINAL NRG Stadium
Houston Texans 0 0 0 0 0
  • Les Chiefs ont débuté le match en force, dès les 11 premières secondes de la rencontre, avec un retour du botté d’envoi de Knile Davis pour un touché de 106 verges. C’était le deuxième plus long retour de botté d’envoi dans l’histoire des éliminatoires.
  • La défensive des Chiefs a ensuite fait sa part en malmenant Brian Hoyer pour le forcer à commettre un échappé et trois de ses quatre interceptions avant la mi-temps.
  • Hoyer a connu une journée pénible, réussissant seulement 15 de ses 34 passes pour un maigre total de 136 verges en plus de ses 4 interceptions. L’entraîneur des Texans Bill O’Brien a affirmé n’avoir jamais pensé à clouer Hoyer au banc, mais le réserviste Brandon Weeden avait une autre version et soutenait qu’il s’est échauffé en fin de match.
  • La défensive des Texans leur a permis de demeurer dans le match en première demie, mais J.J. Watt a quitté en raison d’une blessure au troisième quart, Jadeveon Clowney n’a jamais enfilé son uniforme.
  • De son côté, le Québécois Laurent Duvernay-Tardif des Chiefs a quitté le match au deuxième engagement en raison d’une possible commotion cérébrale. Il n’est pas revenu au jeu par la suite. Le receveur Jeremy Maclin a aussi subi une blessure au genou. Ce n’est pas une déchirure des ligaments, son statut est incertain pour la semaine prochaine.
  • Les Chiefs ont prolongé à 11 leur séquence de victoires et feront face aux Patriots, la semaine prochaine.

Steelers (10-6) 18-16 Bengals (12-4)

Q1 Q2 Q3 Q4 T Sommaire LIEU
9 janv. Pittsburgh Steelers 0 6 9 3 18 FINAL Paul Brown Stadium
Cincinnati Bengals 0 0 0 16 16
  • Deux pénalités extrêmement coûteuses des Bengals ont permis aux Steelers de s’imposer et d’avancer au prochain tour éliminatoire pour affronter les Broncos la semaine prochaine.
  • Les Steelers se sont mis en bonne position pour le placement victorieux de 35 verges, après deux pénalités de 15 verges décernées aux Bengals, une à Vontaze Burfict et une autre à Adam Jones après que Burfict ait frappé sournoisement Antonio Brown.
  • Les Bengals semblaient en voie de signer leur 1re victoire éliminatoire en 25 ans avant que l’échappé de Jeremy Hill ne donne une dernière chance aux Steelers.
  • Le quart des Steelers Ben Roethlisberger a quitté le match avec une blessure à l’épaule droite subie sur le dernier jeu du troisième quart, mais est revenu au jeu pour la dernière séquence des Steelers. Incapable de lancer avec autorité, il aurait subi une séparation de l’épaule droite. Rien de très sérieux après son examen IRM, son statut est incertain pour la semaine prochaine, mais on sait très bien qu’il va jouer!
  • Du côté des perdants, A.J. McCarron a réussi 23 de ses 41 passes pour 212 verges, un touché et une interception.

Seahawks (10-6) 10-9 Vikings (11-5)

Q1 Q2 Q3 Q4 T Sommaire LIEU
10 janv. Seattle Seahawks 0 0 0 10 10 FINAL TCF Bank Stadium
Minnesota Vikings 3 0 6 0 9
  • Le botteur des Vikings Blair Walsh a raté un placement de 27 verges avec 22 secondes à faire au match et les Seahawks ont eu le meilleur sur les Vikings de Minnesota au compte de 10-9. Walsh a d’ailleurs pris le blâme pour la défaite: «Je n’ai pas répondu à l’appel et ça fait mal», a-t-il lancé aux médias après la rencontre avant de fondre en larmes. Les reprises ont démontré que les lacets du ballon faisaient face au botteur et non aux poteaux, une erreur de Jeff Locke, qui tient le ballon pour Walsh.
  • Les deux équipes ont non seulement dû se battre l’une contre l’autre, mais elles ont aussi dû affronter le froid. La température était inférieure à -6 degrés Celsius, sans le facteur éolien, en début de rencontre, ce qui en fait la troisième partie la plus froide dans l’histoire de la NFL.
  • Les Hawks ont pris les devants pour de bon pour la première fois de la journée sur un placement de 46 verges de Steven Hauschka à la suite d’un échappé d’Adrian Peterson.
  • Le porteur de ballon des Seahawks Fred Jackson est devenu à 34 ans le plus vieux demi offensif à faire ses débuts en éliminatoires dans l’ère du Super Bowl.
  • Les Seahawks visiteront les Panthers la semaine prochaine, qui ont gagné 15 de leurs 16 matchs de la saison régulière.

Packers (10-6) – Redskins (9-7)

Q1 Q2 Q3 Q4 T Sommaire LIEU
10 janv. Green Bay Packers 0 17 7 11 35 FINAL FedEx Field
Washington Redskins 5 6 7 0 18
  • Tirant de l’arrière 11-0, les Packers ont marqué 17 points consécutifs pour se sauver avec la victoire.
  • Après un début de match affreux, Aaron Rodgers a pris les choses en main pour mener les siens à la victoire. Rodgers a connu un premier quart très difficile, réussissant seulement une de ses huit passes. Il a d’ailleurs été victime d’un sac dans la zone des buts en début de match, offrant deux points aux Redskins.
  • Les Redskins ont cependant repris l’avantage au troisième quart grâce à un majeur de Kirk Cousins, qui a franchi la ligne des buts sur une course de trois verges. Cette priorité fut de courte durée puisque les représentants du Wisconsin ont inscrit un touché quelques minutes plus tard.
  • Cousins a atteint la cible 29 fois en 46 passes pour 329 verges et un majeur. Les Redskins, champions de la division Est de la NFC, avaient remporté leurs quatre dernières rencontres. Mais, les Packers ont été supérieurs après un début de match difficile.
  • Les Packers, qui ont perdu leurs deux derniers matchs de saison régulière, affronteront les Cardinals samedi.

Voici l’horaire des finales de division:

Horaire-Finales-Division-NFL-2016

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut