FreshMail.com
FreshMail.com
Actualité 2017-18

Les Surprises de la Semaine 3 dans la NCAA

La troisième semaine d’activité prévoyait moins de gros matchs. Toutefois, les surprises ont été au rendez-vous. J’ai listé cinq équipes ayant vécu un « upset ». À mon grand plaisir, plusieurs universités classées dans le top 25 ont fait fausse route ce week-end. Tranquillement, on commence à dresser un portrait pour identifier les bonnes et les mauvaises équipes.

En plus, Oregon a gagné! Définitivement, il s’agit jusqu’à maintenant de la meilleure semaine de la saison.

1. C’est la faute à Les Miles!

#12 LSU 7 (2-1)37 Mississippi State (3-0)

Head to Head: 111 matchs: 73 à 35 en faveur de LSU

Auparavant, LSU adorait jouer contre Mississippi State, mais depuis 2014, les Bulldogs donnent bien des mots de têtes aux Tigers. Les victoires se jouent de très peu entre les deux rivaux.

Depuis le congédiement de Les Miles, la puissante offensive des Tigers (puissante et offensive représente une figure de style nommée hyperbole qui signifie une exagération) n’a pas encore répondu aux attentes. Mais bon, tout le monde sait que c’est encore de la faute à Les Miles!

Durant le match, la frustration a pris le dessus des joueurs. LSU a obtenu 9 pénalités pour des pertes de 112 verges. Une moyenne de plus de 10 verges par pénalité. Ça ne devait pas être que des hors-jeux.

Chez le clan des Bulldogs, on semble s’être remis de l’ère Prescott. En 2016, ils avaient obtenu leur 3e victoire à la dernière semaine d’octobre.

Après n’avoir rien affronté de sérieux, ils ont réussi leur premier gros test avec brio. Le sang-froid du quart-arrière Nick Fitzgerald, auteur de deux touchés au sol, a aidé aux succès des siens. Il lance bien et sait porter le ballon. Il est quelque peu le reflet de Dak Prescott. Si celui demeure pour une 4e année avec MSU, on pourrait revoir la renaissance de l’édition de 2014 qui avait causé bien des surprises dans la SEC. Il avait même été 1er dans le top 25.

Les deux prochains adversaires seront de tailles pour MSU : #11 Georgia et #15 Auburn.

2. Contre Vanderbilt? Vraiment?

#18 Kansas State (2-1) 714 Vanderbilt (3-0)

La question du jour : Quelle était la dernière saison où Vanderbilt a obtenu une fiche de 3-0? (Réponse au bas du texte)

Anciennement du même calibre que mes Jayhawks du Kansas, les Commodores de Vanderbilt ne cessent de progresser. Lors des dernières saisons, les équipes du top 25 remportaient encore leur duel contre eux, mais par des écarts inférieurs à 10 points. Désormais, ils possèdent une série de victoires contre les équipes du top 25. La série est de 2 victoires. Watch-out Bama!

Dans un duel purement défensif ou de piètre qualité offensive (je ne le sais pas, ça ne me tentait pas d’écouter ce match-là), Vanderbilt a inscrit le touché de la victoire à la 8e minute du 4e quart. Ça devait être un match enlevant. Aucune équipe n’a récolté plus de 300 verges.

Réponse : 2011

3. Qu’avez-vous fait à l’Université de Stanford?

#19 Stanford (2-1) 1720 San Diego State (3-0)

Dans un duel très serré, San Diego State est parvenu à inscrire un touché avec 54 secondes à écouler au match. S’en était fait pour les Cardinals.

Stanford, une autre équipe à la saveur de Florida, de LSU et de Auburn. Ils ont une excellente défensive, mais possèdent une offensive non productive. Le jeu aérien ne fonctionne pas. Un second problème avec Stanford, l’université évolue dans la conférence du PAC-12. Contrairement aux membres de la SEC, ces équipes du sud-ouest des States sont conçues pour marquer plus de 40 points par match. La défensive ne peut donc pas tout arrêter.

Chez San Diego State, il devrait presque rejoindre le PAC-12.

4. Back in the reality

#25 UCLA (2-1) 4548 Memphis (2-0)

Dans un duel épique où les deux quarts-arrière partants se sont régalés, Memphis a causé la surprise en défaisant UCLA.

Malgré le gros match de Josh Rosen, il a lancé deux interceptions qui auront probablement coûté le match. L’une d’entre-elles s’est résulté en un pick-6 et l’autre en un retour de 42 verges.

Avec moins de 9 minutes à disputer, Memphis a pris les devants 48-45 avec un touché. UCLA n’a pu produire quoi ce soit de significatif pour contrer l’écart.

5. Nebraska en échappe une facile

Northern Illinois (2-0) 2117 Nebraska (1-2)

L’énorme fan base de Nebraska vient de subir un dur coup. Il s’agit de la première défaite à domicile depuis 2004 contre une équipe non membre de la Power 5.

Tanner Lee, le quart-arrière de Nebraska a carrément excellé.

Petit résumé de l’affrontement:

  1. Premier départ offensif: pick-six de 87 verges (7-0 Northern Illinois)
  2. Suite du 1er quart: pick-six de 25 verges (14-0 Northern Illinois)
  3. Son équipe remonte à 17-14.
  4. En moitié du 4e quart, les visiteurs marquent. 21-17
  5. Perdant 21-17, avec 1:40 au match, Lee lance sa troisième interception.

Il a compilé 7 interceptions lors de ces deux derniers départs. On n’a peut-être vu pire.

Et je vous quitte avec un bijou de la semaine…

Commentaires
En Haut

Abonnez-vous à notre Infolettre!

FreshMail.com
 

Abonnez-vous à notre Infolettre!

Toutes les nouvelles de la NFL dans votre boîte de réception courriel.

Cocher pour confirmer inscription (vous pourrez vous désabonner en tout temps).

FreshMail.com