FreshMail.com
FreshMail.com
Actualité 2017-18

État des forces NFL 2017 – Semaine 2

Pour la majorité des partisans de la NFL, la saison de football s’est amorcée de manière grandiose lorsque les Chiefs ont surpris les Patriots dans un excitant duel offensif. Mais pas pour moi. J’ai passé la première semaine de football sur la terre de mes ancêtres en Islande, ce pour quoi d’ailleurs il n’y a pas eu d’État des forces de la première semaine. Non, mon premier match de la présente saison a été Texans contre Bengals jeudi dernier. Dur retour au boulot!

Mais bon, j’étais simplement heureux de retrouver le football et j’ai donc accepté le supplice jusqu’à la fin. Mon dimanche s’est beaucoup mieux passé, mon lundi aussi (merci aux Lions), et je suis déjà surexcité pour le duel Rams-49ers jeudi prochain… du moins autant que l’on peut être pour un duel Rams-49ers. Bref, bonne saison, n’hésitez pas à partager vos avis et vivement le retour de Marshawn Lynch!

*Le chiffre entre parenthèses désigne le rang que l’équipe occupait la semaine précédente. Pour cette semaine, je me baserai sur le classement présaison de mon collègue @leMaraudeurNFL

1 (5). Falcons (2-0)
Le temps d’une semaine, toutes les inquiétudes sur le passage de l’attaque à Steve Sarkisian disparaîtront. Et pour cause. La domination contre les Packers leur donne déjà le statut de grand favori dans la NFC.

2 (11). Raiders (2-0)
La complicité entre Derek Carr et Michael Crabtree est à son paroxysme en ce moment. Sur les 13 passes en direction du receveur en 2017, Crabtree en a attrapé 12 pour 163 verges et 3 touchés.

3 (10). Chiefs (2-0)
Kareem Hunt sait se faire pardonner. Après avoir échappé le ballon sur sa première action en carrière, il a accumulé 355 verges, marqué cinq touchés et effectué plusieurs courses spectaculaires.

4 (2). Steelers (2-0)
Bien tranquillement, les Steelers ont remporté leurs deux premiers matchs sans trop suer. Le début idéal pour enlever la rouille à Le’Veon Bell, qui n’a pas tout à fait repris sa forme.

5 (16). Broncos (2-0)
Il n’y a qu’à regarder les statistiques de Trevor Siemian lorsqu’il n’a pas de pression pour voir à quel point l’unité de protection est importante à Denver. Les Broncos l’ont échappé belle avec Gareth Bolles, qui pourrait n’être absent que quelques semaines.

6 (1). Patriots (1-1)
C’est fou à quel point jouer contre la défensive des Saints peut régler des problèmes. Soudainement, Tom Brady n’est plus le quart vieillissant qu’il était contre les Chiefs, mais plutôt l’apollon à sa conquête d’un sixième Super Bowl.

7 (4). Packers (1-1)
Durant la rencontre contre les Falcons, Green Bay jouait sans ses deux bloqueurs partants et ont perdu leurs deux premiers receveurs de passes et l’excellent plaqueur défensif Mike Daniels à la suite de blessures. Il y a tout de même des limites à ce qu’Aaron Rodgers peut faire.

8 (3). Seahawks (1-1)
Depuis un bon moment déjà, j’essaie d’éviter de mentionner trop souvent la ligne offensive des Seahawks dans l’État des forces parce que ça vient redondant. Mais vous savez ce qui est vraiment redondant? La ligne offensive des Seahawks qui gâche l’énorme potentiel de cette attaque.

9 (8). Eagles (1-1)
Toute l’attention sera portée sur la progression de Carson Wentz cette année à Philadelphie. Il fait son lot d’erreurs, mais donne tout de même une chance de gagner à son équipe. Rappelons-le, jouer à Kansas City est extrêmement difficile.

10 (13). Buccaneers (1-0)
Pour une équipe que l’on aurait pu penser affectée par l’ouragan Irma, les Buccaneers ont été en contrôle du début à la fin contre les Bears. Le tandem Jameis Winston-Mike Evans reprend l’a où il l’avait laissé en 2016.

11 (6). Vikings (1-1)
Je plains tous ceux qui avait Dalvin Cook dans leur équipe fantasy cette semaine. Après que son touché fut annulé et ramené à la ligne de 1, c’est le centre-arrière C.J. Ham qui a obtenu ce qui allait devenir le seul majeur de l’équipe. C.J. HAM!

12 (9). Titans (1-1)
J’aime quand un entraîneur décide de donner le ballon à son joueur le plus méritant. Alors que DeMarco Murray connaissait un match ordinaire, c’est Derrick Henry qui a obtenu le plus grand nombre de courses contre les Jaguars. Il a aidé l’équipe à rebondir de belle façon contre une défensive qui s’était éclatée lors de la première semaine.

13 (7). Cowboys (1-1)
C’est ce qu’on appelle manger une volée. Dak Prescott et Ezekiel Elliott ont assurément connu leur pire match de cette nouvelle ère à Dallas. Mais rassurez-vous partisans des Cowboys, vous ne verrez plus la défensive des Broncos pour le reste de l’année.

14 (26). Ravens (2-0)
Deuxième semaine de suite avec quatre interceptions pour les Ravens. Tout va pour le mieux… en défensive. L’équipe a toutefois perdu le garde Marshall Yanda pour l’année, le meilleur joueur de la NFL que vous ne connaissez peut-être pas. Une perte gigantesque qui se fera ressentir sur l’ensemble de l’attaque.

15 (22). Lions (2-0)
J’ai beaucoup aimé ce que j’ai vu des Lions lundi soir. Les Giants n’offrent pas la plus grande des oppositions, mais il reste que c’est une solide victoire sur la route aux heures de grande écoute.

16 (25). Dolphins (1-0)
Jay Cutler est probablement mieux entouré qu’il ne l’a jamais été dans sa carrière et cela s’est fait ressentir durant le premier match des Dolphins. Reste à voir s’il peut rester intéressé pendant une saison complète. Je serais bien heureux qu’une équipe dispute le sommet de la division avec les Patriots.

17 (19). Panthers (2-0)
La défensive a joué un match impeccable contre les Bills, et devra jouer d’autres rencontres avec la même étoffe considérant l’état de l’offensive. Probablement l’équipe la moins convaincante avec une fiche de 2-0.

18 (20). Redskins (1-1)
Les deux premiers matchs de Terrelle Pryor l’an dernier : 68 et 32 verges de réception.
Les deux premiers matchs de Terrelle Pryor cette année : 66 et 31 verges de réception.
Conclusion : pas de panique, il a le temps de rebondir.

19 (14). Chargers (0-2)
Pour la deuxième fois en autant de matchs, les Chargers perdent le duel sur un placement raté. Je crois que l’ère où l’on a un botteur prénommé Younghoe sera de courte durée.

20 (18) Texans (1-1)
Le danger de voir Deshaun Watson faire son apprentissage dans la NFL derrière une piètre ligne offensive est qu’il risque de développer de mauvaises habitudes. Mais entre vous et moi, les Texans seront tellement plus intéressants à regarder!

21 (21). Bills (1-1)
Voici à quel point les Bills étaient proches d’être invaincus après deux matchs :

Erreur sur le tracé? Manque de précision sur la passe? Non, simplement les Bills qui perdent le match comme seul eux sont capables de le faire.

22 (15). Cardinals (1-1)
Bravo aux Cardinals pour être revenu de l’arrière contre les Colts, mais que cette équipe est décevante! On revoit la version 2016 de Carson Palmer, et non la version 2015, derrière une ligne très fragile de surcroit. Les attentes sont très basses pour le reste de la saison.

23 (12). Saints (0-2)
Moi plus haut : ça devient redondant de parler des déboires de la ligne offensive des Seahawks.
La défensive des Saints : hold my beer.

24 (17). Giants (0-2)
J’aime une bonne blague sur Eli Manning plus que quiconque. Mais son personnel de soutien l’a complètement laissé tombé contre les Lions. Un monstre à deux têtes Beckham-Marshall? Oui, et il est très laid en ce moment.

25 (29). Rams (1-1)
Les Rams ont perdu contre les Redskins, mais au moins, ils ne sont plus le feu de poubelle qu’ils étaient l’an dernier. J’ai regardé ce match à cause du délai à Denver et j’avoue être resté accroché.

26 (27). Bears (0-2)
On surnomme Chicago la ville des vents. Et le vent souffle à Chicago. Il souffle, il s’agite et si l’on écoute attentivement, il chuchote : Truuubbiiisssky.

27 (28). Jaguars (1-1)
Je n’ai pas vraiment compris ce qui s’est passé avec les Jaguars au camp d’entraînement. Blake Bortles a perdu sa bataille contre Chad Henne, mais a quand même été nommé partant? J’ai l’impression que les Jags vont perdre chaque match où ils vont tenter plus de passes que de courses.

28 (23). Bengals (0-2)
Aucun touché en deux parties à domicile, ça aura coûté le poste au coordonnateur offensif Ken Zampese. Bill Lazor est maintenant en poste, mais la ligne offensive reste la même et un voyage à Green Bay les attend.

29 (31). Browns (0-2)
Les Indians de Cleveland sont sur une incroyable séquence de 24 victoires à leurs 25 derniers matchs. Leur homologue au football, les Browns, ont quant à eux remporté 2 de leurs 25 derniers matchs. Évidemment, les victoires ne s’engrangeront pas avec ce genre d’effort :

30 (30). 49ers (0-2)
Il n’y a pas que les Bengals qui n’ont pas marqué de touché en 2017. Les 49ers se sont contentés de quatre placements en deux matchs jusqu’ici. Disons simplement que l’attaque de Kyle Shanahan est plus excitante avec Matt Ryan et Julio Jones qu’avec Brian Hoyer et Pierre Garçon.

31 (24). Colts (0-2)
Vous voulez savoir à quel point ça va mal chez les Colts? Les Browns sont favoris par 2,5 points à Indianapolis pour leur match de dimanche prochain. Les Browns!

32 (32). Jets (0-2)
La classe de quart-arrière au repêchage 2018 serait l’une des meilleures depuis longtemps. Celui qui est considéré comme le meilleur espoir du lot, Sam Darnold, a remporté ses 12 derniers matchs. Je dis ça de même…

Commentaires
En Haut

Abonnez-vous à notre Infolettre!

FreshMail.com
 

Abonnez-vous à notre Infolettre!

Toutes les nouvelles de la NFL dans votre boîte de réception courriel.

Cocher pour confirmer inscription (vous pourrez vous désabonner en tout temps).

FreshMail.com