FreshMail.com
FreshMail.com
Actualité 2017-18

État des forces NFL : les Panthers rugissent

En perdant Odell Beckham et J.J. Watt pour la saison, la NFL a perdu deux de ses visages les plus importants qui ne sont pas des quarts-arrière. Que l’on aime Beckham ou non, il sait faire parler de lui : célébrations excessives, attrapées à une main, petites colères ici et là. On veut regarder ses matchs comme on voulait regarder les matchs de Terrell Owens et de Randy Moss. J.J. Watt, lui, est simplement le meilleur joueur défensif de sa génération et l’un des rares joueurs qui attire les téléspectateurs de ce côté du ballon. C’est un coup dur pour la NFL, qui voit une fois de plus ses cotes d’écoute dégringoler en 2017.

Mais outre les fins de saison prématurée de Beckham et Watt, cette cinquième semaine de football a amené des changements importants dans l’État des forces. Il y avait longtemps qu’on avait vu Cam Newton et les Panthers frapper aux portes du top-5, et ça, c’est important pour la NFL. Les Panthers étaient le coup de cœur des partisans en 2015 et pour la première fois depuis leur défaite au Super Bowl, on sent qu’ils retrouvent leur confiance. Newton a fait parler de lui pour les mauvaises raisons cette semaine – et je crois que ses excuses étaient sincères – mais il a répondu de la meilleure des façons dimanche en allant dominer une bonne équipe des Lions à Détroit. On souhaite de tout cœur que les Panthers continuent sur cette lancée, alors que la NFL est bien plus intéressante lorsque Cam Newton est heureux sur un terrain. Bonne semaine!

*Le chiffre entre parenthèses désigne le rang que l’équipe occupait la semaine précédente.

1 (1). Chiefs (5-0)
Alex Smith est un homme en mission depuis le début de la saison. Autrefois l’archétype du quart-arrière conservateur, Smith est transformé depuis le choix de Patrick Mahomes au dernier repêchage. Il est plus agressif que jamais dans son jeu et c’est magnifique à voir.

2 (2). Packers (4-1)
Voilà pourquoi les Packers sont aussi haut dans l’État des forces : Aaron Rodgers. Une minute et 13 secondes à jouer, 75 verges à monter et un temps d’arrêt pour placer l’équipe en situation de placement? Comme si Rodgers allait se limiter à ça. Il réussit le touché gagnant et donne d’autres cauchemars à Jerry Jones.

3 (3). Falcons (3-1)
Les Falcons ont vraiment tiré profit de leur semaine de congé. Julio Jones, Vic Beasley, Ryan Schrader et Ricardo Allen ont tous été de la pratique lundi, ce qui augure bien pour un retour au jeu contre les Dolphins dimanche prochain.

4 (4). Broncos (3-1)
Les équipes tentent de toutes les façons d’arrêter Von Miller. Depuis 2016, il est le joueur le plus « chipped » de la NFL, c’est-à-dire frappé par un porteur de ballon ou ailier rapproché avant de faire leur tracé. Pas que ça change quoi que ce soit. Depuis 2016, Miller est aussi le meneur pour les sacs!

5 (8). Eagles (4-1)
Je ne veux pas trop m’enflammer avec les Eagles parce que la fiche de la fiche combinée des adversaires qu’ils ont battus est de 5-14. Mais j’aime beaucoup ce que je vois de cette équipe. Leur défensive est solide, Carson Wentz progresse et Nelson Agholor est enfin utile.

6 (18). Panthers (4-1)
Comme je disais plus haut, on revoit tranquillement les lueurs de l’équipe qui nous avait séduits en 2015. Et cela inclut la défensive menée par Luke Kuechly, dont les prouesses sont aussi importantes que celles de Newton.

7 (6). Patriots (3-2)
La défensive des Pats est vulnérable, mais ce qui m’inquiète encore plus est la ligne offensive. Brady a été victime de 16 sacs cette année, soit déjà un de plus que durant toute la saison 2016. Et la meilleure façon de battre les Pats, c’est de rendre Brady inconfortable.

8 (5). Steelers (3-2)
Ce n’est pas tous les jours que les Jaguars viennent dans ton stade et t’humilient de la sorte. Big Ben n’est toutefois pas le premier quart vedette à connaître une mauvaise journée et l’on serait fou de penser que les Steelers ne sont pas au moins assez bon pour aller en séries se faire battre par les Patriots.

9 (11). Seahawks (3-2)
La défensive des Seahawks devra être magistrale pour le reste de la saison parce que l’attaque ne générera pas beaucoup de points. À ce propos, Sheldon Richardson s’est fait demander ce qu’il pensait de voir sa défensive passer beaucoup de temps sur le terrain. Sa réponse est parfaite :

10 (12). Redskins (2-2)
Semaine de congé pour les Redskins, qui, selon moi, représente une des belles surprises cette saison. Malgré tout le brouhaha de la saison morte, l’équipe est sortie beaucoup plus compétitive que prévu et pose une sérieuse menace pour le sommet de l’Est de la NFC.

11 (7). Lions (3-2)
Pour une deuxième semaine de suite, l’attaque des Lions nous laisse sur notre appétit, mais pour une deuxième semaine de suite, elle se mesurait à une très bonne défensive. On commence à ressentir les effets de la perte du joueur de ligne Taylor Decker, qui devrait bientôt revenir au jeu.

12 (10). Bills (3-2)
On dirait que les Bills s’adaptent au niveau de jeu de leur adversaire en 2017. Lorsqu’ils affrontent de bonnes équipes, ils jouent du bon football. Et lorsqu’ils en affrontent de moins bonnes, eh bien, ça donne ce que l’on a vu à Cincinnati dimanche.

13 (9) Texans (2-3)
Je ne pensais pas dire ça dès la sixième semaine, mais la saison des Texans repose déjà sur les épaules de Deshaun Watson. Sans J.J. Watt et Whitney Mercilus, la défensive ne sera plus l’unité dominante à Houston. Maintenant, il est temps pour les Texans de régler le ridicule dossier Duane Brown.

14 (14). Vikings (3-2)
Les Vikings ont joué avec le feu en partant Sam Bradford. Il n’était clairement pas en santé et se jetait au sol avant même que les joueurs des Bears le touchent. D’ailleurs, Robert Griffin avait un message pour eux :

Ils l’ont écouté et l’attaque s’est mise en marche, juste assez pour gagner la partie.

15 (22). Jaguars (3-2)
J’adore la nouvelle identité des Jaguars : grosse défensive et jeu au sol en puissance, dont les têtes d’affiche sont les deux derniers premiers choix de l’équipe Jalen Ramsey et Leonard Fournette. Et ils sont confiants. Voyez Fournette qui invite le maraudeur au contact :

16 (13). Raiders (2-3)
Ce n’est pas tant d’avoir perdu un troisième match de suite qui est inquiétant pour les Raiders. L’équipe sera meilleure avec Derek Carr, on le sait tous. C’est plutôt que la défensive serait incapable d’arrêter une attaque menée par JaMarcus Russell en ce moment. Et ça, même avec Carr, ça augure mal.

17 (16). Rams (3-2)
Les Seahawks ne sont plus l’équipe dominante qu’ils étaient, mais restent coriaces. Alors quand ils te donnent une chance de remporter le match, tu es mieux de la saisir. Cooper Kupp a échappé cette chance, et la passe de Jared Goff dans la zone des buts avec 12 secondes au match, et les Rams ratent l’occasion de solidifier leur premier rang dans la division.

18 (17). Cowboys (2-3)
Si seulement les Cowboys étaient aussi fiables avec le contrôle de l’horloge que Louis-Philippe Ladouceur l’est lors des longues remises! Au cas où vous l’auriez manqué, Ladouceur n’a pas manqué une seule remise dans sa carrière. Aucune erreur en 13 ans de carrière!

19 (21). Ravens (3-2)
Il était temps pour Joe Flacco de connaître un bon match. Le temps d’un après-midi à Oakland, Flacco a connu sa meilleure rencontre de la saison, retrouvant notamment sa complicité dans les zones profondes avec Mike Wallace.

20 (19). Saints (2-2)
Leur semaine de congé étant maintenant du passé, espérons pour les Saints que leur défensive contre la passe ressemblera plus à leurs deux derniers matchs (aucun touché alloué) qu’à leurs deux premiers (six touchés alloués).

21 (20). Buccaneers (2-2)
Plus le temps avance et plus on se demande si Vernon Hargreaves peut tenir son bout dans la NFL. Le demi de coin et 11e choix au total en 2016 est constamment ciblé par les quarts adverses. Contre les Pats, il a laissé six réceptions pour 96 verges et un touché lorsque Tom Brady visait le joueur qu’il couvrait.

22 (15). Titans (2-3)
Parfois on remet en question les qualités de quart-arrière de Marcus Mariota, s’il a le potentiel de mener son équipe jusqu’au Super Bowl. Puis on voit les Titans sans Mariota. Et on se dit que c’est le meilleur quart de la ligue.

23 (25). Chargers (1-4)
Les Chargers ont finalement remporté un match et ils peuvent remercier leurs spécialistes de la pression sur les quarts. Joey Bosa et Melvin Ingram ont tous les deux obtenu deux sacs, portant leur total cumulatif à 12 cette saison, le plus par un duo de coéquipiers dans la NFL.

24 (26). Bengals (2-3)
Mine de rien, les Bengals reviennent dans la course dans la faible AFC Nord. Depuis le changement de coordonnateur offensif, l’attaque a retrouvé un seuil de respectabilité. Ils voyagent à Pittsburgh au retour de leur semaine de congé et on oublierait tout de leur début de saison avec une victoire.

25 (27). Jets (3-2)
Troisième victoire de suite pour les Jets, qui recevront les Patriots la semaine prochaine pour déterminer qui sera le premier dans la division. J’en reviens pas que j’écris ça.

26 (24). Dolphins (2-2)
L’entraîneur de la OL a pris sa démission à la suite de la publication d’une vidéo où il prend de la cocaïne. Aussi, il faut dire que sa ligne en arrachait. Avec des noms comme Tunsil, Pouncey et Bushrod, elle n’était que de la poudre aux yeux. Bref, il n’était pas blanc comme neige.

27 (23). Cardinals (2-3)
Si jamais on avait des doutes sur l’importance de David Johnson sur le jeu au sol des Cards, on est maintenant convaincu. Le plus de verges au sol par un joueur des Cards par match depuis sa blessure : 44, 22, 32 et 21.

28 (30). Colts (2-3)
C’était journée de célébration à Indianapolis dimanche alors que les Colts retiraient le chandail de Peyton Manning. Ces temps-ci, la qualité de Manning dont les partisans s’ennuient le plus est sa longévité. Son successeur, Andrew Luck, a maintenant raté 15 matchs lors des trois dernières saisons.

29 (29). Bears (1-4)
Il y a eu du bon et du mauvais pour Mitch Trubisky lors de son premier match. Il a montré une bonne mobilité tout en tirant ce qu’il pouvait d’un groupe de receveurs de calibre d’équipe de pratique. Son interception en fin de match a donné la victoire aux Vikings, mais il y a de l’espoir.

30 (28). Giants (0-5)
Les Giants ont littéralement perdu leurs quatre premiers receveurs de passes durant le match de dimanche. J’aime toujours trouver une façon de blâmer Eli, mais cette fois-ci il n’avait aucune chance.

31 (31). 49ers (0-5)
Si l’on enlève leur premier match, les 49ers ont perdu chaque rencontre par un placement ou moins d’écart. On sent que la première victoire de Kyle Shanahan s’en vient.

32 (32). Browns (0-5)
Les Browns sont une catastrophe. Je ne vois vraiment pas comment Hue Jackson pourrait convaincre les dirigeants de l’équipe de le garder en poste après la saison. Il a une fiche de 1-20 depuis son embauche… 1-20!

Commentaires
En Haut

Abonnez-vous à notre Infolettre!

FreshMail.com
 

Abonnez-vous à notre Infolettre!

Toutes les nouvelles de la NFL dans votre boîte de réception courriel.

Cocher pour confirmer inscription (vous pourrez vous désabonner en tout temps).

FreshMail.com