FreshMail.com
FreshMail.com
Actualité 2017-18

État des forces NFL : les Eagles surprennent

Une nouvelle équipe trône au sommet de l’État des forces. La défaite à domicile des Chiefs a ouvert la voie à l’une des belles surprises de ces six premières semaines : les Eagles de Carson Wentz.

Je n’aurai jamais imaginé mettre les Eagles au premier rang avant le début de la saison, mais aucune équipe ne s’établit comme le mâle alpha dans la NFL en 2017. La défensive des Patriots est pitoyable, les Steelers oublient de se présenter à l’occasion, la magie s’est envolée à Atlanta, la liste de blessés s’allonge à Kansas City, Aaron Rodgers est perdu pour la saison, l’attaque des Seahawks est laborieuse et les Raiders ne sont plus que l’ombre de ce qu’ils étaient.

De leur côté, les Eagles ont traversé ces six premiers matchs sans trop d’embûches. Leur seule défaite était contre les Chiefs, une bonne équipe, et ils ont su éviter les effondrements contre leurs adversaires moins nantis. En Alshon Jeffery, Torrey Smith, Nelson Agholor et Zach Ertz, on donne à Carson Wentz un arsenal diversifié sur le jeu aérien. On voit ainsi Wentz bien plus en confiance qu’il ne l’était l’an dernier et bien protégé par une des meilleures lignes à l’attaque de la NFL. De l’autre côté du ballon, la défensive de Jim Schwartz est aussi bonne qu’anticipée. Elle se tient au premier rang contre le jeu au sol et applique constamment de la pression sur les quarts adverses. En somme, on ne verra peut-être pas les Eagles au premier rang bien longtemps, mais franchement, qui mérite mieux cette position en ce moment?

*Le chiffre entre parenthèses désigne le rang que l’équipe occupait la semaine précédente.

1 (5). Eagles (5-1)
Ce qui rend l’attaque des Eagles unique est sa capacité à convertir en troisième essai. De toute la NFL, seuls les Eagles détiennent un pourcentage supérieur à 50% dans cette situation (50,6%). Depuis les Saints de 2011, aucune équipe n’a franchi la barre des 50% durant une saison complète.

2 (8). Steelers (4-2)
Aller battre les Chiefs à Kansas City était exactement ce dont les Steelers avaient besoin pour oublier l’humiliation de la semaine dernière. Au lieu d’une crise interne, on parle maintenant des Steelers comme un sérieux prétendant au Super Bowl. Les choses changent vite.

3 (1). Chiefs (5-1)
Un premier faux pas pour les Chiefs en 2017 et leur fiche immaculée est maintenant chose du passé. On commence à ressentir le poids des blessures à l’attaque, alors qu’Alex Smith et compagnie n’ont généré que 25 verges jusqu’à la fin du troisième quart contre les Steelers.

4 (14). Vikings (4-2)
Avec la blessure à Aaron Rodgers, les Vikings deviennent les favoris dans la division Nord de la NFC. Et avec le retour imminent de Teddy Bridgewater, on retrouve l’optimisme égaré lors de la perte de Dalvin Cook.

5 (6). Panthers (4-2)
Les Panthers doivent prier pour que la commotion cérébrale de Luke Kuechly ne soit pas sérieuse. Leur défensive s’est écroulée après sa blessure, accordant 25 des 28 points des Eagles sans leur capitaine.

6 (7). Patriots (4-2)
On a rarement vu les Patriots aussi peu convaincants dans les dernières années. Alors qu’on s’attendait à un massacre contre les Jets, les Pats ont plutôt profité de la clémence des arbitres pour soutirer une victoire à l’arraché.

7 (3). Falcons (3-2)
Perdre une avance de 17-0 à domicile à la suite d’une semaine de congé, contre les Dolphins, ce n’est pas ce que les Falcons envisageaient à l’approche de la revanche contre les Patriots dimanche prochain. Matt Ryan commence-t-il à s’ennuyer de Kyle Shanahan?

8 (4). Broncos (3-2)
Les Broncos ont pris les Giants à la légère et ils en ont payé le prix. Maintenant, ils joueront 7 de leurs 11 prochains matchs à l’étranger avec un quart dont la confiance est fragile. Pour s’en sortir, ils devraient s’inspirer de leur bourreau du dimanche soir : défensive avare et attaque axée sur le jeu au sol.

9 (9). Seahawks (3-2)
En semaine de congé, les Seahawks ont vu les Rams les dépasser, puis les Cards se rapprocher dans la division. Le titre de la division, qui semblait une formalité en début de saison, est loin d’être joué dans l’Ouest de la NFC.

10 (10). Redskins (3-2)
Que ce soit Josh Doctson, Terrelle Pryor, Jamison Crowder ou Ryan Grant, il y a un receveur qui devra lever son jeu d’un cran à Washington. Kirk Cousins connait une solide saison, mais ce n’est pas normal qu’un porteur de ballon (Chris Thompson) soit de loin le meneur pour les verges de réception.

11 (13) Texans (3-3)
Votre meneur pour les passes de touché dans la NFL : Deshaun Watson! Watson a lancé 12 passes de touché à ses 3 derniers matchs, ce qui lui en fait 15 pour la saison, soit autant que Brock Osweiler et Tom Savage pour toute la saison 2016.

12 (17). Rams (4-2)
Tout le monde collabore chez les Rams cette saison. Face à une excellente défensive des Jaguars, ce sont les unités spéciales qui ont tiré leur épingle du jeu, marquant à elles seules 17 des 27 points de l’équipe.

13 (12). Bills (3-2)
Les Bills ont accordé le moins de points par match dans la NFL cette saison, résultat d’un retour aux sources pour leur défensive. Rex Ryan avait tout mélangé en voulant imposer son 3-4 avec un personnel fait pour du 4-3.

14 (2). Packers (4-2)
La nouvelle la plus triste de la semaine : fracture à la clavicule pour Rodgers sur son épaule forte, saison probablement terminée. Brett Hundley, l’équipe est maintenant à toi. Et sans les bloqueurs Bakhtiari et Bulaga, bonne chance!

15 (15). Jaguars (3-3)
Avec tout le talent en place à Jacksonville, les Jaguars pourraient-ils tenter Tony Romo à un retour dans la NFL? L’analyse à CBS a laissé planer les doutes jeudi dernier :

Jim Nantz en a presque fait une crise cardiaque. « Don’t you dare put me with Phil Simms again! »

16 (20). Saints (3-2)
Pour la première fois depuis 2013, les Saints ont une fiche supérieure à ,500! Avec leur vilaine habitude d’amorcer leur saison dans les bras de Morphée, ils devaient chaque fois s’en remettre à du football de rattrapage, sans succès.

17 (22). Titans (3-3)
Les Titans mettent enfin un terme à leur séquence de 11 défaites consécutives contre les Colts. Ils ont profité d’une performance inspirante de Marcus Mariota, qui, malgré une limitation claire dans ses déplacements, a fait un grand match.

18 (11). Lions (3-3)
Les Lions étaient une belle histoire en début de saison, mais tout semble s’écrouler. La défensive fuit de partout, Stafford est ralenti par une blessure et la ligne offensive n’est plus capable de le protéger. Dieu merci, la semaine de congé arrive.

19 (18). Cowboys (2-3)
Ça y est, le dossier est clos : la suspension d’Ezekiel Elliott est finalement maintenue. Dure nouvelle pour les Cowboys. Avec leur calendrier difficile, une présence en séries se fait de moins en moins probable. Et nos abonnés sont d’accord :

20 (23). Chargers (2-4)
Il faut croire que les Chargers ont laissé leur mauvais sort à San Diego. Ils ont un des alignements les plus en santé de la ligue, un contraste frappant avec leurs dernières années dans le sud de la Californie.

21 (16). Raiders (2-4)
Quatrième défaite de suite pour les Raiders, qui ont maintenant perdu autant de matchs en six semaines que lors de la saison 2017 au complet. On a commencé à distribuer des pintes de lait avec la photo d’Amari Cooper. Si vous le voyez, ramenez-le à Oakland au plus vite.

22 (27). Cardinals (3-3)
Ç’aurait été triste que la carrière d’Adrian Peterson prenne fin en Nouvelle-Orléans, où clairement il n’était pas compatible. À son premier match en Arizona, il nous a offert une performance d’antan, à l’image du membre du temple de la renommée qu’il sera.

23 (25). Jets (3-3)
Échappée ou non, j’espère que le non-touché de ASJ forcera la NFL à changer sa règle concernant le touchback. Imaginez un Super Bowl où l’issue est décidée sur une telle décision. En fin de compte, selon la règle, le bon jugement a été rendu, mais les Jets méritaient mieux.

24 (26). Dolphins (3-2)
Ainsi va Jay Ajayi, ainsi vont les Dolphins. L’équipe d’Adam Gase a gagné tous ses matchs cette saison lorsque Ajayi court au moins 20 fois. Enlever le poids de la rencontre à Jay Cutler est toujours une stratégie payante.

25 (19). Ravens (3-3)

Voilà! Non, mais quelle saison de misère il connait.

26 (24). Bengals (2-3)
Avec les déboires offensifs des Bengals en début de saison, on en est venu à oublier le travail colossal qu’a effectué leur défensive. En ce moment, elle se classe au 2e rang dans la NFL pour la moyenne de verges allouées par la passe et la moyenne de verges allouées au total.

27 (21). Buccaneers (2-3)

C’est la pensée qui me vient presque chaque fois que je regarde les Buccaneers. Beaucoup de talent, mais tellement d’inconstance. Clairement, ils étaient mal préparés en Arizona, ce qui est inquiétant, car ils avaient 10 jours pour s’organiser.

28 (29). Bears (2-4)
Les Bears dimanche : 17 passes tentées contre 54 courses. Cela me dit qu’on n’a pas tout à fait confiance en Trubisky à Chicago. On tente de limiter les erreurs de la recrue, ce qui au fond, n’est pas une mauvaise idée considérant la défensive qu’il affrontait.

29 (30). Giants (1-5)
Ben McAdoo a finalement cédé les appels de jeux à son coordonnateur offensif et le résultat est l’une des victoires les plus inattendues de la saison. Le plan de match de Mike Sullivan était parfait : schéma de blocage libérant le jeu au sol et passes à haut pourcentage.

30 (28). Colts (2-4)
Les Colts ont tenu tête aux Titans pendant un long moment, mais plus le match avançait et plus l’écart de talent était manifeste entre les deux équipes. Chris Ballard a fort à faire afin de régler le désordre de l’ouragan Ryan Grigson.

31 (31). 49ers (0-6)
Les 49ers sont fascinants. Chaque match qu’ils jouent se termine par un écart de trois points ou moins, ils font des remontées dignes des meilleures équipes, donnent du fil à retordre à tous leurs adversaires… et au final, ont la même fiche que les Browns!

32 (32). Browns (0-6)
Parlant des Browns, en regardant Deshaun Watson s’amuser face à leur défensive, à quel point ils devaient regretter de ne pas l’avoir repêché? C’est ce genre de décision qui leur assure année après année la 32e place de l’État des forces.

Commentaires
En Haut

Abonnez-vous à notre Infolettre!

FreshMail.com
 

Abonnez-vous à notre Infolettre!

Toutes les nouvelles de la NFL dans votre boîte de réception courriel.

Cocher pour confirmer inscription (vous pourrez vous désabonner en tout temps).

FreshMail.com