FreshMail.com
FreshMail.com
Actualité 2017-18

Wallette au Pays des Cactus

Pour ceux qui avaient suivi les chroniques voyage que j’avais fait avec @LeMaraudeurNFL au printemps dernier, vous vous souvenez peut-être que je me dirigeais au chaud soleil de l’Arizona à la mi-Novembre. Deux semaines après mon retour, voici le résumé de mon expérience:

D’entrée de jeu, je dois vous dire que c’était un voyage de 11 jours avec seulement 2 matchs de football. Le but principal de cette visite était la détente, la découverte et naturellement un peu de foot. Arrivée à Las Vegas au début Novembre alors qu’il fait -25 et que la neige tombe à Calgary, c’est toujours agréable. J’ai été à Vegas pour un soir seulement, avant de prendre la route pour Phoenix. Je vous parle plus tard de mes impressions et de ce que Vegas offrira aux fans de la NFL dans 2 ans.

Jour 2 et 3, c’est direction Phoenix avec un arrêt sur la célèbre “Route 66”. Par la suite, une fois installé dans le condo dans la ville de Scottsdale, on se prépare pour se rendre au stade des Cards pour le “Thursday Night Football” contre les Seahawks.

On s’est gâté pour notre road trip!

La route pour se rendre au stade est tellement bien pensé. Dans les 10 à 15 kilomètres avant de prendre les différentes sorties pour se rendre au stade, des panneaux publicitaires sont utilisés pour indiqué quelle sortie prendre par rapport à la location de votre parking. Ceci à pour but de rendre l’arrivée facile et sans trop de trafic. Une fois installée, on commence à sortir la bouffe de la glacière et se refroidir avec des “ptites froides”. Je ne vous ferez pas de cachette, du football en shorts et gougounes à la mi-Novembre ça n’a pas de prix. On commence aussi à jaser avec nos voisins de stationnement qui reconnaissent une langue qui sonne comme l’espagnol, mais avec des gens qui n’ont pas le look pour être Mexicain. Naturellement ils sont contents de voir des “Canucks” venir encourager leur équipe favorite, même s’ils savent que la saison est pratiquement terminée avec la blessure de Carson Palmer. Le “Tailgate Party” est agréable, mais n’a rien d’exceptionnel. Ceci m’a fait penser à un “Monday Night Football” à San Francisco il y a deux ans. Les matchs « Prime Time » sont trop tôt pour les locaux. C’est pas tout le monde qui a le luxe de prendre son après-midi de congé pour faire un tailgate. Ce qui rend l’expérience moyenne, d’autant plus qu’on pouvait y voir un potentiel fou.

Arrivé dans le stade environ 60 minutes avant le match. Le stade en soit est massif et splendide. En tant que grand fan de NCAA, je me rappelle que c’est le domicile de nombreux matchs classiques des années 2000. Il y a un bon choix point de vue nourriture, combinant les classiques qu’on retrouve dans la majorité des stades de la NFL et de la nourriture mexicaine. Le terrain semble être d’une qualité incroyable. Pour ceux qui ne savaient pas, c’est le seul stade intérieur à avoir un terrain naturel. On fait rouler le terrain à l’extérieur du stade durant la semaine pour lui donner du soleil et l’arroser.

Une fois le match commencé, je suis déçu de voir que le stade est plein à 90% (le tout ne change pas vraiment durant le match) et qu’on doit compter sur 30 à 40% de fans des Seahawks.

Le match en-soi était correct sans plus, mais l’expérience globale était excellente. Si vous avez la chance de visiter Phoenix alors que l’équipe joue un dimanche après-midi et qu’ils sont compétitif, vous y trouverez votre comble.

Deux jours plus tard, nous prenons la route pour Tucson, à plus ou moins 2 heures au sud-est de Phoenix. Le match du jour est Oregon State contre Arizona. La route est tout simplement phénoménal et d’une beauté unique. Une fois arrivé à Tucson, on arrête manger chez “El Charro”, le plus vieux restaurant mexicain des États-Unis. C’était franchement d’un délice et une recommandation pour n’importe qui qui visite cette ville. Pour être honnête, le reste de la ville c’est bien, mais sans plus. On se rend donc à notre stationnement à proximité du stade, 3 heures avant le match. Le stationnement est plein de voitures, mais aucun partisan qui se prépare pour le match. Je demande donc à la personne en charge où sont les fans et pourquoi personne y est avec un BBQ et de la bière. On nous explique que les festivités se trouvent derrière le stade sur le terrain du campus. Naturellement, il avait raison, on arrive à un endroit où on a pour facilement 1 kilomètre de trucks, voitures et RVs. Ça sent le BBQ et les gens sont dans l’ambiance. L’université offre plusieurs jeux de poche pour ceux qui visitent l’endroit. Honnêtement, j’ai vu beaucoup de “tailgate party” dans les dernières années et celui-là est particulier.

On entre dans le stade 75 minutes avant le match. La nourriture offerte dans le stade est vraiment limité et très très ordinaire. Le stade tarde à se remplir et encore une fois je suis déçu parce que ça reste plein à 75-80%. Pourtant les Wildcats ont une saison intéressante et ils comptent sur l’un des joueurs les plus électrisant dans la NCAA, Khalil Tate (QB, Sophomore). Le match en-soi est largement dominé par les Cats et j’ai l’immense plaisir de voir Tate et tout son talent. S’il peut rester en santé et qu’Arizona reste une bonne équipe en 2018, il sera dans la course au Heisman. Un joueur vraiment explosif et divertissant à voir.

L’expérience globale est bien, je suis certain que c’est mieux lorsque l’équipe affronte des rivaux ou une équipe avec une fiche meilleure que celle d’Oregon State (1-8 au moment du match). Le tailgate en-soi est intéressant et la foule doit être assez bruyante lorsque c’est plein.

On passe le reste de la semaine sous le soleil de Phoenix et j’utilise bien mon temps pour visiter le campus d’Arizona State qui est dans la ville de Tempe, à 5 minutes de Phoenix. Malheureusement le stade n’est pas ouvert, mais on peut quand même visiter le « Hall of Fame » de l’université. On se permet aussi une petite randonnée pour voir le stade de haut (on voit peu le terrain malheureusement). On en profite aussi pour visiter le centre-ville de Tempe qui déborde de restaurants et de bars. J’ai l’honnête intention de retourner à Phoenix pour voir les Cards dans un match du dimanche et aussi pour aller à Arizona State la veille. J’ai un ami qui a grandi à Phoenix et qui me dit que la ville universitaire de Tempe est tout simplement incroyable les jours de matchs et que vous pouvez avoir du divertissement pour toute la journée. Sur ma liste voyage du futur.

On termine notre excursion avec un retour à Vegas. Honnêtement, j’ai vraiment hâte que les Raiders déménagent à LV. L’endroit est à la fois grandiose, impressionnante, divertissante et énigmatique. Le stade sera construit à proximité de la “strips” et les hôtels majeurs. Il sera donc facile de s’y rendre à pied ou en Uber. Pour avoir visité Oakland il y a 2 ans, je dois dire que ce fut de loin ma pire expérience NFL et je ne le recommande à personne. J’ai tellement hâte de voir une équipe de la NFL dans une ville aussi unique. Le transfert vers Vegas sera parfait pour ceux qui veulent une petite escapade de 3-4 jours sans avoir à se casser trop la tête. Ce sera aussi selon moi un endroit parfait pour faire découvrir la NFL à votre conjointe si elle n’est pas fan du sport. Les locaux sont déjà prêts à accueillir l’équipe, alors qu’on y voit beaucoup de calottes, plaque d’immatriculation et drapeau autour de la ville. J’en ai profité pour parler avec les gens de la place et c’est unanime; on a bien hâte de voir débarquer le “Silver & Black” à Sin City!

Commentaires
En Haut

Abonnez-vous à notre Infolettre!

FreshMail.com
 

Abonnez-vous à notre Infolettre!

Toutes les nouvelles de la NFL dans votre boîte de réception courriel.

Cocher pour confirmer inscription (vous pourrez vous désabonner en tout temps).

FreshMail.com