Actualité 2017-18

Retour sur le « East-West Shrine Game »

Samedi dernier, le 20 janvier 2018, avait lieu le East-West Shrine Game.

Ce match représente « l’antichambre » du senior bowl en ce sens qu’il implique des joueurs qui n’ont pas eu la chance de recevoir une invitation pour le « senior bowl ». Malgré ça, ne vous y trompez pas, d’excellents joueurs sont ressortis de ce match dans le passé dont Tom Brady et Josh Norman pour ne nommer que ceux-là.

Cette année, la qualité des joueurs invités m’est apparu particulièrement élevée et je suis surpris que certains de ces « noms » n’aient pas été invités directement au « senior bowl ».

Encore une fois, le match a été dominé par les défensives comme on s’y attendait un peu car c’est souvent le cas dans ce genre de match d’étoile (seulement deux touchés offensifs ont été marqué et le match s’est terminé 14-10 pour l’équipe de l’ouest).

Natrell Jamerson, un demi de sûreté des Badgers du Wisconsin, a marqué le 1er touché du match (sur un ballon échappé qu’il a ramené sur une distance de 68 verges). Ce touché portait la marque à 7-0 pour l’équipe de l’ouest. Dans l’ensemble, Jamerson a connu un fort match, étant nommé le joueur défensif par excellence.

Steven Dunbar, de l’université de Houston, a marqué le 2e touché de l’équipe de l’ouest sur une passe de 34 verges du quart Nick Schimonek.

Du côté de l’équipe de l’est, la réplique est venue de Marcus Martin, un ailier défensif de division « FCS » transformé en centre-arrière pour l’occasion sur une passe de 4 verges de J.T. Barrett.

Certains joueurs ont attiré l’attention dans ce match dont Chad Thomas (un ailier défensif de l’université de Miami). Thomas possède un physique idéal pour la NFL (6 pieds 6 et 275 livres), est extrêmement athlétique et rapide en plus d’être productif sur le terrain. Il devrait normalement être sélectionné lors de la 2e journée du repêchage (ronde 2 ou 3) et durant le match il avait un l’air d’un homme parmi les enfants. Thomas était trop fort pour le « East-West Shrine Game » et à la fin du match, il a reçu une invitation pour le « senior bowl ».

Jason Cabinda, le cœur et l’âme de la défensive des Nittany Lions de Penn State au cours des 2 dernières années, est un autre joueur qui s’est démarqué pendant le match. Il était de presque tous les plaqués de l’équipe de l’est lorsqu’il était sur le terrain. Cabinda, qui est un excellent joueur de football sur le plan technique, n’est pas perçu comme un haut choix au repêchage parce qu’il n’est pas le plus athlétique. Mais en tant que joueur universitaire, il était trop fort pour ce niveau de compétition.

Au niveau offensif, très peu de joueurs se sont démarqués, mais ça a certainement été le cas de Daurice Fountain de Northern Iowa qui a été nommé le joueur offensif par excellence du match. Fountain, un inconnu avant le match parce qu’il provient de division « FCS », possède un physique de la NFL (6 pieds 1, 210 livres), il est rapide et possède de bonnes mains. Il s’est illustré non seulement à l’attaque, mais aussi sur les unités spéciales.

Certains joueurs ont aussi constitué des déceptions dans ce match. C’est le cas pour l’ensemble des quarts-arrières impliqués qui ont tous été imprécis. On avait hâte de voir J.T. Barrett (Ohio State) qui, honnêtement, n’avait pas d’affaire dans ce match en raison de tous ses succès au niveau universitaire. Que Barrett n’ait pas été invité au « senior bowl » ne fait absolument aucun semble. Cependant, Barrett a été à ce point imprécis dans ce match qu’il a donné des munitions à ses détracteurs.

Nick Shimonek (le successeur de Patrick Mahomes avec Texas Tech.) est un autre quart-arrière qu’on avait hâte de voir dans ce match, mais lui aussi a été très médiocre. On sait que Shimonek peut jouer (il l’a démontré cette année), mais il a été franchement décevant dans ce match.

Finalement, mentionnons que pour une troisième année consécutive, il y avait un québécois dans ce match. L’heureux élu était Régis Cibasu un receveur de passe de l’université de Montréal. Cibasu, qui a connu une carrière décorée avec les Carabins, possède un physique idéal pour la NFL (6 pieds 3, 230 livres). Lors du match, Cibasu n’a pas obtenu de statistiques. À sa défense, je peux mentionner qu’il a réussit à créer de la séparation avec ses couvreurs à plusieurs occasion (je l’ai observé attentivement évidemment) et c’est ce que les recruteurs veulent voir. Le fait que ses quarts-arrières n’ont pas été en mesure de lui délivrer le ballon n’est pas de sa faute. Au niveau de ses bloques, il s’est bien débrouillé également. Il a contrôlé ce qu’il pouvait contrôler et il n’a pas à avoir honte de sa performance au contraire, il était tout à fait à sa place sur le terrain.

Qui sait si après Laurent Duvernay-Tardif et Anthony Auclair, on aura un 3e québécois dans la NFL? Mon impression sincère est que Cibasu en a suffisamment fait pour obtenir un essai avec une équipe de la NFL.

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut