Actualité 2017-18

Retour sur le Senior Bowl 2018

Samedi le 27 janvier avait lieu le senior bowl, un match mettant en vedette les meilleurs joueurs de football d’âge « senior » de la NCAA. Disputé à Mobile en Alabama, cet événement marque, de fait, le début du processus menant au repêchage de la NFL.

L’équipe « sud » a remportée une écrasante (et quelque peu surprenante) victoire de 45-16 face à l’équipe « nord ».  J’écris « surprenante » parce que l’alignement de l’équipe « nord » semblait très compétitif, voir supérieur à celui de l’équipe « sud ». On peut penser que l’équipe « sud » qui était sous la responsabilité de Bill O’Brien (l’entraîneur chef des Texans de Houston) a été mieux préparée que l’équipe « nord » qui était supervisée par Vance Joseph (Broncos de Denver).

Rashaad Penny, Dj Chark, Deon Yelder, Marcus Davenport et Marcell Ateman (« l’autre » receveur de passe d’Oklahoma State) ont marqué les touchés pour les gagnants. La réplique est venue de Tyler Conklin et Durham Smythe (deux ailiers rapprochés) chez les perdants. Dans l’ensemble, le match a été joué avec intensité et le niveau de jeu était élevé.

Je vous rappelle que la semaine dernière, j’ai publié un texte traitant des principaux joueurs à surveiller lors du senior bowl. Pour de plus amples informations sur les joueurs impliqués, je vous réfère à ce texte ci-dessous.

Senior Bowl 2018 – Les principaux joueurs à surveiller

Les joueurs qui se sont démarqués

Voici un résumé de certains joueurs qui ont retenus notre attention lors du match, mais aussi lors de la semaine d’entraînement. Rappelons que pour les dépisteurs de la nfl, la semaine d’entraînement revêt plus d’importance que le match lui-même.

Chez les quarts-arrières, tous les yeux étaient tournés vers Baker Mayfield et Josh Allen, parce que ces 2 joueurs sont perçus comme des choix de première ronde. Tous les deux ont bien paru pendant la semaine et ils ont probablement augmentés leur valeur aux yeux des dépisteurs.

Baker Mayfield, d’abord, s’est distingué toute la semaine par la précision de ses passes et son anticipation (sa plus belle qualité), mais aussi parce qu’il a effacé les doutes sur sa taille (il a été mesuré à un peu plus de 6 pieds) un élément qui inquiétait les dépisteurs parce que la liste des quarts-arrières qui ont eu du succès dans la NFL à moins de 6 pieds est très courte. Mayfield a aussi démontré du caractère parce qu’il a bien performé malgré un drame personnel qui lui a fait manquer le début de la semaine (hospitalisation de sa mère). Le fait que Mayfield n’a pas été dérangé par cette situation démontre encore une fois son esprit de compétition.

Aux yeux de plusieurs « experts » Josh Allen a connu une semaine inégale. Cependant, ce n’est pas mon opinion. Durant les entraînements, il a raté quelques passes faciles (on sait que ça peut lui arriver), mais il a aussi montré l’étendu de son talent (bras puissant, motion de passe compacte, excellente technique, etc). Allen possède un bras de la NFL même si sa production avec l’université du Wyoming est très loin d’avoir été à la hauteur.  D’ailleurs, le match de samedi est un microcosme de sa carrière. Il a connu un début difficile (2 en 5 pour 14 verges) avant d’être retiré du match. Puis il est revenu en 2e demie et a été magnifique (7 en 8 pour 146 verges et 2 touchés). Durant cette 2e demie, il a été le meilleur joueur sur le terrain pour les 2 équipes. C’est ça Josh Allen : talentueux, mais inconstant. Il a tout le talent pour réussir dans la NFL, mais il aura besoin d’être bien entouré et qu’on lui laisse du temps pour se développer.

Le joueur qui a probablement le plus améliorer son sort en vue du prochain repêchage est Rashaad Penny de San Diego State. Penny est le grand gagnant du senior bowl à mon avis. Il a été excellent montrant ses qualités de bloqueur et sa capacité à attraper le ballon durant les entraînements. Penny, qui est le tenant en titre pour le plus de verges au sol (2248) a complètement dominé le match de samedi avec 64 verges au sol (en seulement 9 courses) et 73 verges par la passe. Penny, qui possède un physique de la NFL à plus de 220 livres, vient possiblement de se placer dans la conversation pour être le 2e porteur de ballon sélectionné après Saquon Barkley lors du prochain repêchage même s’il lui reste beaucoup d’obstacles à franchir pour se mériter ce statut.

Chez les porteurs de ballon, je vois un autre gagnant et il s’agit de Kallen Ballage d’Arizona State. Ballage a connu une carrière universitaire modeste, mais il a tous les attributs physiques pour réussir dans la NFL. Il possède le physique idéal pour la NFL (6 pieds, 220 livres), il est rapide, et on sait qu’il est à son mieux dans les situations de passe. Ballage a démontré l’étendue de son talent toute la semaine en plus de briller durant le match avec 57 verges en 10 courses.

Chez les receveurs de passe, Daesean Hamilton de Penn State, DJ Chark de LSU et Michael Gallup de Colorado State ont retenu l’attention. On savait Hamilton excellent, même s’il a été sous-utilisé avec Penn State. Hamilton court des tracés de passe précis et il était en mesure de créer de la séparation avec les demis défensifs à presque toutes les répétitions durant les entraînements. On devra commencer à considérer le nom d’Hamilton aussi vite qu’en 2e ronde du prochain repêchage.

Gallup a réalisé 2 saisons consécutives de plus de 1000 verges avec Colorado State. Il a joué contre une opposition de moindre qualité, mais lors de la semaine du senior bowl, il a démontré certaines des caractéristiques d’un bon joueur de la NFL. Il est plus rapide que je pensais et il a d’excellentes mains. Le « nfl combine » sera d’une importance prédominante dans son cas, mais il a assurément attiré l’attention sur lui.

Chark est probablement le plus intéressant du groupe. Sous-utilisé à LSU parce qu’il a joué avec de très mauvais quarts-arrières, il était difficile de l’évaluer même si on le savait talentueux. Non seulement s’est-il démarqué durant les entraînements, mais il a dominé le match avec un ridicule 160 verges en 5 attrapés. Il est possible que, outre Penny, Chark soit le joueur qui a le plus amélioré sa valeur cette semaine parce qu’il a donné un aperçu de ce qu’il peut faire quand il joue avec un bon quart-arrière.

James Washington, le détenteur du trophée Biletnikoff (remis au meilleur receveur de passe de la NCAA) et considéré par plusieurs comme un choix de 1ère ronde, a été une des déceptions de la semaine. Il a été invisible autant durant le match que durant les entraînements.

Chez les Ailiers rapprochés, Mike Gesicki de Penn State a été impressionnant durant les entraînements. On connaissait déjà les qualités athlétiques de Gesicki, un ancien joueur de basketball élite. C’est son répertoire de feintes qui est impressionnant. Peu importe à qui on le confrontait, il arrivait à gagner toutes ses confrontations. Dans le cas de Gesicki, c’est sa capacité à bloquer qu’il devra démontrer aux dépisteurs d’ici au repêchage. Également, j’aimerais donner une mention honorable à Durham Smythe, un ailier rapproché de Notre-Dame. Surtout utilisé comme bloqueur durant sa carrière, il a démontré être un excellent receveur de passes.

Will Hernandez, de l’université UTEP, un énorme garde de 6 pieds 2 et 240 livres est probablement le joueur qui a le plus attiré l’attention du côté de la ligne offensive. Il est un joueur de la vieille école qui pourrait exceller dans un schéma d’attaque en puissance.

Du côté de la ligne défensive, plusieurs joueurs se sont fait valoir dont un trio de plaqueurs défensifs : Harrison Phillips de Stanford, B.J. Hill et Justin Jones tous deux de North Carolina State. Phillips est déjà considéré comme un choix de 1ère ronde et il a consolidé son rang. Hill est athlétique et Jones a dominé la plupart de ses confrontations par sa puissance.

Marcus Davenport, un ailier défensif de l’université UTSA, possède le physique parfait pour la position à 6 pieds 5 et 260 livres. L’effort de Davenport a été inégale durant la semaine (c’est la réputation qu’il traînait d’ailleurs), mais ses qualités athlétiques et sa vitesse ont impressionnés. Davenport, qui est classé au 10e rang sur la liste de Daniel Jeremiah présentement, a consolidé sa place en 1ére ronde.

Au niveau des secondeurs, deux noms ont retenus mon attention : Darius Leonard de South carolina State et Michael Haynes d’Ole Miss. Leonard, qui provient de division FCS, possède un physique parfait pour la NFL. Un joueur à surveiller. Haynes, quant-à-lui, est le joueur défensif qui m’a le plus impressionné toutes positions confondues. Nommé à 2 reprises sur la 2e équipe d’étoile de la conférence SEC (la plus forte de la NCAA), Haynes pourrait être le Hassan Reddick de ce repêchage. Tout comme Reddick, il est trop petit pour la position d’ailier défensif, mais il possède toutes les qualités athlétiques pour devenir un excellent secondeur dans la NFL. Mention honorable aussi à Shakem Griffin, dont je vous ai parler abondamment dans mon texte précédant et qui a connu une excellente semaine.

Durant le match de samedi, quatre joueurs qui seront probablement des choix de fins de repêchage, peut-être même des agents libres prioritaire (ça peut changer d’ici au repêchage) ont attirés mon attention. D’abord deux quarts-arrières : Mike White de Western Kentucky et Sean Lauleta de Richmond (division FCS). Les deux quarts ont connu une belle carrière universitaire et ont connu tout un match samedi. Les deux possèdent des bras très précis et suffisamment puissant pour attaquer les zones profondes. De plus, leurs mécaniques sont excellentes. On va devoir les surveiller de plus près d’ici au repêchage.

Tre’quan Smith, un receveur de passe de UCF et Jordan Akins, un ailier rapproché également de UCF pourraient également représentés des surprises en vue du prochain repêchage. Akins, qui a joué au baseball professionnel avant de revenir au football, possède un physique parfait pour la NFL.  Il est athlétique et rapide et je ne serais pas surpris qu’il performe bien au nfl combine. Smith a été le meilleur receveur de passe du match avec 80 verges. Il a été très impressionnant.

Je vous rappelle que le « senior bowl » ne représente qu’une des étapes qui sert à évaluer les joueurs en vue du repêchage. Par contre, contrairement au « NFL combine » ou aux « pro-days » on peut voir les joueurs dans un véritable contexte de football ce qui nous en apprends beaucoup plus sur eux.

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut