FreshMail.com
Actualité 2017-18

Destination Repêchage 2018: Top 5 Positions Offensives

Les classements par position par Hugues Foucher et BW Wallette

Nous sommes à un peu plus de 2 mois du repêchage de la NFL et cette année, je change un peu ma formule. J’ai décidé de vous présenter un top 5 par position avant même la tenue du « NFL combine ».  Avec de courts commentaires explicatifs.

Dans l’élaboration de ce texte, le collègue Wallette a accepté de se joindre à moi et de vous partager ses propres top 5 ce qui rendra l’exercice encore plus intéressant parce que vous pourrez comparer nos choix respectifs. Une collaboration que j’espère pouvoir répéter tout au long du processus.

Sans plus tarder, premier classement comparé. En espérant que vous apprécierez. Je vous demande de prendre note que les classements sont basés sur le potentiel des joueurs et non pas sur le rang de sélection anticipé :

QUARTS-ARRIÈRES

Hugues Wallette
1. Baker Mayfield, Oklahoma

2a. Sam Darnold, USC

2b. Josh Rosen, UCLA

4. Josh Allen, Wyoming

5. Mason Rudolph, Oklahoma State

1. Baker Mayfield, Oklahoma

2. Josh Rosen, UCLA

3. Mason Rudolph, Oklahoma State

4. Josh Allen, Wyoming

5. Sam Darnold, USC

Je vous signale que tous les quarts inclus dans ce top 5 faisaient partis de ma liste présaison de joueurs à surveiller en vue de la saison 2017 de la NCAA dont vous trouverez le lien ci-contre. Pour une description plus complète des joueurs, je vous réfère donc à ce texte.  Sans nous consulter, Wallette et moi avons inclus exactement les mêmes joueurs. Seuls les rangs ont été inversés.

Les joueurs à surveiller – Saison 2017 de la NCAA

L’année dernière, j’avais Deshaun Watson comme numéro un et j’étais resté avec lui jusqu’à la toute fin. Cette année, je ferai la même chose avec Baker Mayfield. Ce n’est pas un choix basé sur ses statistiques (parce que les statistiques sont influencées par le système de jeu). Indépendamment de ses statistiques, Mayfield est le quart qui a atteints le niveau de jeu le plus élevé cette année. Il lance avec anticipation et son intelligence du jeu est très élevée, deux qualités auxquelles j’accorde une grande importance. Pour un quart-arrière, les qualités mentales et l’intelligence du jeu seront toujours plus importantes pour moi que les qualités physiques. Et puis, on ne se trompe jamais en choisissant le joueur qui a le mieux performé sur le terrain, vrai?

Pour la deuxième position, difficile de départager Sam Darnold et Josh Rosen. Pour l’instant j’accorde un léger avantage à Darnold à cause de son anticipation et de son leadership. Malgré certaines lacunes techniques (motion de passe trop longue, ballon souvent tenu sous le niveau des hanches) et une propension évidente aux revirements. Josh Rosen est le quart le plus solide techniquement (motion de passe compacte, jeu de pied irréprochable) et le plus talentueux selon moi de ce repêchage. Mais il joue sans passion. Malgré son talent, il n’a pas eu l’impact désiré sur le terrain. Rosen possède le talent pour devenir le meilleur quart de ce repêchage s’il met de l’ordre dans ses priorités.

Josh Allen est un spécimen physique avec un bras canon, mais son rendement médiocre sur le terrain ne permet pas de le classer plus haut. Je ne parle pas de ses statistiques (qui peuvent être influencées par son entourage). Ce que je n’aime pas d’Allen, c’est qu’il est régulièrement en retard dans ses lectures de jeu. Du fait, son jeu de pieds est négligé (parce qu’il manque de temps) ce qui cause de l’imprécision dans ses passes. C’est un défaut très difficile à corriger et il aura besoin de temps pour y arriver

J’aime le fait que Wallette ait classé Mason Rudolph au 3e rang de son classement. C’est le plus haut que j’ai vu Rudolph jusqu’à maintenant. Mon opinion est que Wallette a probablement raison. Rudolph est injustement pénalisé parce qu’il provient d’un système de jeu (le « air-raid » d’Oklahoma State) qui a tendance à gonfler les statistiques des quarts-arrière. Mais si on va au-delà des apparences Rudolph a toutes les qualités d’un excellent quart de franchise (anticipation, bras puissant, précision des passes particulièrement dans les zones profondes, leadership, etc). Je constate aussi que Wallette a classé Darnold au 5e rang et honnêtement, moi aussi je jongle avec l’idée de lui faire perdre quelques rangs.  Enfin, je constate qui ni moi ni Wallette n’avons inclus Lamar Jackson dans notre top 5.

PORTEURS DE BALLON

Hugues Wallette
1. Saquon Barkley, Penn State

2. Derruis Guice, LSU

3. Sony Michel, Georgia

4. Kerryon Johnson, Auburn

5a. Rashaad Penny, San Diego State

5b. Nick Chubb, Georgia

1) Saquon Barkley, Penn State

2. Derrius Guice, LSU

3. Ronald Jones, USC

4. Sony Michel, Georgia

5. Kerryon Jonnson, Auburn

Saquon Barkley et Derrius Guice représentent le choix consensuel de tous les experts au poste de porteur de ballon. Je les avais d’ailleurs aux deux premiers rangs de mon classement présaison. Derrius Guice a connu une légère baisse statistique par rapport à 2016 notamment parce qu’il a joué blessé, mais son potentiel est immense. Il s’agit d’un ancien prospect 5 étoiles qui avait volé le poste de partant à nul autre que Leonard Fournette à la fin de l’année dernière. Barkley est le porteur de ballon le plus explosif que j’ai vu au cours des dernières années. Il est complet et excellent dans toutes les phases de jeu. Il sera repêché dans le top 5 assurément.

Sony Michel est un gros porteur de ballon rapide et explosif qui excelle dans les situations de passe qui possède toutes les qualités d’un partant dans la NFL. Un gros « drapeau rouge » dans son cas qui le ferra descendre dans certains classements : il a échappé le ballon 12 fois au cours de sa carrière de 4 ans, ce qui est beaucoup trop. Kerryon Johnson mériterait peut-être d’être classé plus haut, mais on doute de ses qualités comme receveur de passe.  Rashaad Penny a joué pour un petit programme universitaire loin des réflecteurs, mais ses 2248 verges au sol en 2017 veulent tout dire. Penny a été le grand gagnant du « senior bowl » ou il a démontré être un excellent receveur de passe, même s’il n’était pas utilisé dans cette spécialité à l’université.  Penny pourrait être le Kareem Hunt de ce repêchage. Finalement, Nick Chubb aurait été un choix de 1ère ronde avant de se blesser gravement au genou. Il demeure un excellent joueur, mais n’a jamais retrouvé toute son explosion. Un beau risque à partir de la 3e ronde.

La principale différence entre le classement de Wallette et le mien est la présence de Ronald Jones au 3e rang du classement de Wallette (presque tous les experts ont Jones dans leur top 5 d’ailleurs). Jones est un porteur de ballon explosif avec une superbe vision du jeu. Il est excellent. La raison pour laquelle il n’est pas dans mon top 5? Trop léger. Il pèse moins de 200 livres. Dans la NFL, une seule équipe emploi un porteur de ballon partant de moins de 200 livres (les Patriots avec Dion Lewis). D’un côté, Jones a le talent. De l’autre, il n’a pas le physique. Peut-il être partant? À vous de juger! Votre réponse vaut la nôtre.

RECEVEURS DE PASSE

Hugues Wallette
1. Calvin Ridley, Alabama

2. Anthony Miller, Memphis

3. Christian Kirk, Texas A&M

4. James Washington, Oklahoma State

5a. Dante Pettis, Washington

5b. DJ Clark, LSU

1. Calvin Ridley, Alabama

2. Courtland Sutton, SMU

3. James Washington, Oklahoma State

4. Audrey Tate, Florida State

5. Antony Miller, Memphis

Calvin Ridley est le numéro un dans presque tous les classements et nous ne faisons pas exceptions à la règle. Il court des tracés de passe précis et possède beaucoup de vitesse. Ses mains sont bonnes sans toutefois être excellente. Vous ne trouverez pas Anthony Miller au deuxième rang de beaucoup de classements, mais personnellement, je suis persuadé qu’il sera un joueur spécial. Possédant des mains extrêmement fortes compte tenu de sa petite taille, il fait penser à Steve Smith notamment parce qu’il n’a peur de personne.  Un joueur extrêmement spectaculaire.  Courtland Sutton, le numéro deux de Wallette, est un receveur format géant qui a connu une carrière très productive à SMU.  Il est le prototype du receveur de passe évoluant à la position « x » (ce qu’on appelle un « split end ») qui gagne les attrapés contestés, mais qui a de la difficulté à créer de la séparation avec les demis défensifs.

Christian Kirk est un des joueurs les plus explosifs du repêchage. Un bon receveur de passe et une terreur sur les unités spéciales. Petit de taille, plusieurs des verges qu’il a gagné proviennent de « passes pièges » et c’est la raison pour laquelle il ne fait pas l’unanimité. Il devra s’adapter à un système de type NFL. James Washington a été le receveur de passe le plus productif de ce repêchage. Sa plus belle qualité est qu’il représente une menace pour le long jeu.  La raison pour laquelle il n’est pas plus haut dans nos classements provient du fait qu’une partie de ses statistiques sont imputables au système « air-raid » d’Oklahoma State. Personnellement je conserve de gros doutes sur Washington et je ne le sélectionnerais pas en 1ère ronde.

Audrey Tate, 4e sur la liste de Wallette, est un prospect intéressant. Il est un receveur de passe format géant (à ce stade il est presqu’un ailier rapproché) qui possède du talent. Il n’a pas eu les statistiques anticipées notamment à cause des problèmes éprouvés par Florida State au poste de quart-arrière. Il pourrait constituer une aubaine dans les rondes du milieu. Finalement Dante Pettis et DJ Clark ex-æquo comme numéros 5 dans mon classement, sont deux receveurs de passe sous évalués selon moi. Pettis n’est pas le plus explosif, mais il court des tracés de passe précis en plus d’être un as des unités spéciales. Dj Clark est un des grands gagnants du « senior Bowl » (je vous invite à lire mon résumé du « senior bowl »). Clark a connu une carrière moyenne à LSU parce que le jeu de ses quarts-arrières était médiocre, mais il a confirmé au « senior bowl » ce dont on se doutait : avec un bon quart, il sera excellent. L’exemple typique du joueur qui sera meilleur chez les pros qu’à l’université.

Retour sur le Senior Bowl 2018

BLOQUEURS OFFENSIFS

Hugues Wallette
1. Mike McGlinchey, Notre-Dame

2. Martinas Rankin, Mississippi State

3. Isaiah Wynn, Georgia

4. Connor Williams, Texas

5. Orlando Brown, Oklahoma

1. Connor Williams, Texas

2. Orlando Brown, Oklahoma

3. Mike McGlinchey, Notre-Dame

4. Chukwuma Okorafor, Western Michigan

5. Tyrrel Crosby, Oregon

Jusqu’à cette semaine, j’étais très content car je ne retrouvais mon bloqueur offensif numéro 2 (Martinas Rankin de Mississippi State) dans le top 5 d’aucun expert. Je ne recherche pas spécifiquement ce genre de situation, mais j’adore quand ça se produit parce que ça permet de donner un angle différent au lecteur. Sauf que pas plus tard que cette semaine, Mike Mayock a publié son premier « top 5 » et il a Rankin au 5e rang. Nous sommes donc au moins deux à l’aimer. Rankin n’a pas le physique idéal pour la NFL, mais il possède des pieds rapides et il est le plus solide techniquement parmi les joueurs disponibles.

Au 3e rang, je me suis permis de déroger un peu aux règles. J’ai inclus Isaiah Wynn de Georgia (qui est également mon garde offensif numéro deux). Wynn a pratiqué au poste de garde pendant le « senior bowl », mais il était le bloqueur à gauche des Bulldogs durant la saison. Wynn possède un physique de garde offensif et c’est à cette position qu’il semble vouloir poursuivre sa carrière, mais je le trouve extrêmement solide comme bloquer et si j’étais son agent, c’est à cette position que je lui recommanderais de jouer.

Orlando Brown et Connor Williams étaient au sommet de mon classement présaison et occupent les deux premières places du classement de la plupart des experts (dont celui de Wallette). Mais pendant la saison qui mène au repêchage, on observe les prospects de plus près, vrai? Et ce que j’ai remarqué de ces deux joueurs, c’est leur lenteur. Particulièrement Orlando Brown qui est une vraie « tortue ». Qu’on ne s’y trompe pas, Brown et Williams (deux joueurs format géant) sont bons, mais pas pour tous les systèmes de jeux.  Par exemple, je ne vois pas Brown avec une équipe qui aime utiliser les « passe pièges » à profusion.

Mike McGlinchey est mon numéro un « par défaut ». McGlinchey est excellent dans les situations de course, il possède une belle technique, mais il est vulnérable contre la rapidité.  Qu’il se soit fait dominer par Bradley Schubb en 2016 est une chose, mais qu’il ait eu de la difficulté contre Josh Bellamy de Georgia est plus inquiétant parce que Bellamy (un joueur très rapide) est bon, mais rien qui se compare avec ce qu’on retrouve dans la NFL. Je comprends Wallette de l’avoir descendu au 3e rang, un choix qui se défends. 2018 n’est pas une grande cuvée pour les bloqueurs offensifs et certains joueurs qui seront repêchés à partir de la 2e ronde, comme Rankin, Okorafor ou Crosby, pourraient représenter de meilleurs « valeurs » que ceux qui seront repêchés en 1ère ronde.

INTÉRIEUR DE LA LIGNE OFFENSIVE

(GARDES ET CENTRES OFFENSIFS)

Hugues Wallette
1. Quenton Nelson, Notre Dame

2. Isaiah Wynn, Georgia

3. Billy Price, Ohio State

4. Will Hernandez, UTEP

5. Frank Ragnow, Arkansas

1. Billy Price, Ohio State

2. Quenton Nelson, Notre-Dame

3. Brendan Smith, Auburn

4. Will Hernandez, UTEP

5. Isaiah Wynn, Georgia

Malgré le fait que nous n’avons pas le même numéro un, moi et Wallette nous accordons sur le fait que Billy Price est le meilleur centre offensif de ce repêchage alors que Quenton Nelson est le meilleur garde. Personnellement, je suis un grand fan de Nelson et je pense qu’il vaut un top 15 au repêchage, peut-être même un top 10. Sa technique est excellente, il utilise extrêmement bien ses mains et il est le joueur de ligne offensive le plus solide techniquement de ce repêchage toute position confondue.

Will Hernandez a été le joueur le plus populaire du « senior bowl » et il a démontré qu’il pouvait compétitionner avec les meilleurs. Par contre, il a certains défauts techniques surtout au niveau de l’utilisation de ses mains qu’il a tendance à placer à l’extérieur ce qui lui procure moins de puissance. Dans la NFL, cette mauvaise habitude ne pardonnera pas.  Si Hernandez a retenu l’attention, le meilleur joueur de ligne au « senior bowl » a été Isaiah Wynn et ce n’était même pas serré. Je n’ai pas vu Wynn perdre une seule répétition. Wynn évoluait comme bloqueur à gauche et non comme garde avec Georgia et il pourrait évoluer aux 2 positions dans la NFL.

Contrairement à la position de bloqueur offensif, il s’agit d’un repêchage très solide au niveau de l’intérieur de la ligne offensive et tous les joueurs inclus sur cette liste, autant du côté de Wallette que du mien, possèdent une chance réelle de devenir d’excellents partants dans la NFL.

Soyez de retour demain pour la suite avec les top 5 des positions défensives

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut

Abonnez-vous à notre Infolettre!

Toutes les nouvelles de la NFL dans votre boîte de réception courriel.

Cocher pour confirmer inscription (vous pourrez vous désabonner en tout temps).

FreshMail.com