FreshMail.com
Actualité 2017-18

Destination Repêchage 2018: Top 5 Positions Défensives

Nous sommes à un peu plus de 2 mois du repêchage de la NFL et cette année, je change un peu ma formule. J’ai décidé de vous présenter un top 5 par position avant même la tenue du « NFL combine ».  Avec de courts commentaires explicatifs.

Dans l’élaboration de ce texte, le collègue Wallette a accepté de se joindre à moi et de vous partager ses propres top 5 ce qui rendra l’exercice encore plus intéressant parce que vous pourrez comparer nos choix respectifs. Une collaboration que j’espère pouvoir répéter tout au long du processus.

À LIRE AUSSI…

Destination Repêchage 2018: Top 5 Positions Offensives

Sans plus tarder, continuons les comparaisons de classement par position défensive. En espérant que vous apprécierez. Je vous demande de prendre note que les classements sont basés sur le potentiel des joueurs et non pas sur le rang de sélection anticipé :

INTÉRIEUR DE LA LIGNE DÉFENSIVE

(OU PLAQUEURS DÉFENSIFS)

mise à jour: 02/24/2018 1:13:49 PM

Hugues Wallette
1. Da’Ron Payne, Alabama

2. Vita Vea, Washington

3. Harrison Phillips, Stanford

4. Taven Bryan, Florida

5a. DJ Jones, North Carolina State

5b. BJ Hill, North Carolina State

1. Vita Vea, Washington

2. Da’Ron Payne, Alabama

3. Harrison Phillips, Stanford

4. Maurice Hurst, Michigan

5. Taven Bryan, Florida

Il y a beaucoup de profondeur à la position de plaqueur défensif cette année.  Il y a au moins une quinzaine de joueurs qui possèdent une chance de devenir rapidement des partants viables dont tous ceux qui font partis de ces deux top 5.  À ce stade, il s’agit de choisir le joueur qui cadre le mieux avec le système de jeu de l’équipe.

Da’Ron Payne et Harrison Phillips sont les deux joueurs possédant la meilleure technique à mon sens.  Payne s’est particulièrement illustré durant les séries éliminatoires alors que Phillips a dominé les Cardinals de Stanford tant au niveau des plaqués (il est extrêmement rare de voir un plaqueur défensif dominer cette catégorie car ce n’est pas de la nature de cette position) que des sacs du quart.  Les deux sont d’excellents joueurs de football qui réussiront s’ils cadrent bien dans le système de l’équipe.

Vita Vea possède un gabarit énorme (6 pieds 4, 340 livres) et des qualités athlétiques incroyables.  Ce que je n’aime pas de lui par contre, c’est qu’il a souvent tendance à se fier uniquement à ses qualités physiques. Il se fait repousser beaucoup trop souvent vers l’arrière pour un joueur de sa stature.  Cependant, lorsqu’il utilise bien ses mains et lorsqu’il abaisse légèrement son centre de gravité, il domine le point d’engagement à tous les coups. Les joueurs de ce gabarit étant difficiles à trouver, nous lui pardonneront ses lacunes techniques.

Dans le premier jet de mon classement, j’avais classé Christian Wilkins au 4e rang de mon classement. Je prends la pénalité pour procédure illégale (ou « faux départ ») parce que Wilkins a finalement pris la décision de retourner à Clemson. C’est donc Taven Bryant qui occupera, par défaut, la 4e place de mon classement (la 5e de celui de Wallette). Bryan est un excellent joueur qui adore attaquer en puissance, mais qui aurait avantage a travailler sa technique (au niveau de l’utilisation de ses mains entre autre). Il y a place à progrès mais on comprend l’engouement pour un tel talent.

Vous ne trouverez DJ Jones et BJ Hill qui ont évolués pour la même université (North Carolina State) dans aucun autre top 5, mais j’ai adoré ce que j’ai vu d’eux au « senior bowl ». Jones et Hill ont dominé et on créer une forte impression (je vous invite à lire mon résumé du senior bowl)

Retour sur le Senior Bowl 2018

AILIERS DÉFENSIFS

mise à jour: 02/24/2018 1:13:49 PM

Hugues Wallette
1. Bradley Chubb, North Carolina State

2. Rasheem Green, USC

3. Arden Key, LSU

4. Harold Landry, Boston College

5. Marcus Davenport, UTSA

1. Bradley Chubb, North Carolina State

2. Arden Key, LSU

3. Harold Landry, Boston College

4. Okbonnia Okoronkwo, Oklahoma

5. Sam Hubbard, Ohio State

Au niveau des ailiers défensifs (incluant les secondeurs extérieurs évoluant sur la ligne de mêlée) je remarque que Wallette a préféré des joueurs un peu plus petits, mais plus rapides et possédant une meilleure technique quand vient le temps de mettre de la pression sur les quarts adverses. J’aime beaucoup ses choix. Une grande année pour les ailiers défensifs ou tous les joueurs contenus dans nos deux listes ont le potentiel de futurs joueurs d’impact.

Bradley Chubb est le choix consensuel de tous les experts. Il est le meilleur et le plus complet de ce groupe.  Harold Landry et Arden Key occupaient une place importante dans mon palmarès de joueurs à surveiller en vue de la saison de la NCAA (insérer lien leblitznfl.com/2017/08/24/joueurs-a-surveiller-saison-2017-de-ncaa/).  Je vous réfère à ce texte pour une description plus complète.

Dans mon premier jet, Clellin Ferrell occupait le 2e rang de mon classement, mais Ferrell a finalement prit la décision de retourner à l’université pour une autre saison.  Rasheem Green est donc le suivant sur ma liste et il est un peu une surprise à un rang aussi élevé. C’est que Green a joué à la position de plaquer défensif en 2017 pour rendre service à son équipe. Il a connu une bonne saison, mais sa position naturelle est celle d’ailier défensif. Le fait d’avoir évolué à une position qui n’est pas naturelle pour lui va lui faire perdre des places au classement (d’ailleurs il ne fait parti du top 5 d’aucun experts), mais pas pour moi. Au contraire ça montre son engagement et son esprit d’équipe. Marcus Davenport possède le physique parfait pour la position, mais il est difficile à évaluer parce qu’il a dominé outrageusement un niveau de compétition inférieur à UTEP. Bien encadré, il possède le potentiel pour devenir un joueur vedette.

Les joueurs à surveiller – Saison 2017 de la NCAA

Rasheem Green a joué à la position de plaquer défensif en 2017 pour rendre service à son équipe. Il a connu une bonne saison, mais sa position naturelle est celle d’ailier défensif. Le fait d’avoir évolué à une position qui n’est pas naturelle pour lui va lui faire perdre des places au classement (d’ailleurs il ne fait parti du top 5 d’aucun experts), mais pas pour moi. Au contraire ça montre son engagement et son esprit d’équipe. Marcus Davenport possède le physique parfait pour la position, mais il est difficile à évaluer parce qu’il a dominé outrageusement un niveau de compétition inférieur à UTEP. Bien encadré, il possède le potentiel pour devenir un joueur vedette.

SECONDEURS

Hugues Wallette
1. Tremaine Edmunds, Virginia Tech

2. Roquan Smith, Georgia

3. Malick Jefferson, Texas

4. Uchena Nwosu, USC

5a. Leighton Vander Esch, Boise State

5b. Darius Leonard, South Carolina State

1. Roquan Smith, Georgia

2. Rashaad Evans, Alabama

3. Malik Jefferson, Texas

4. Tremaine Edmunds, Virginia Tech

5. Shaqueem Griffin, UCF

Malik Jefferson occupait une place importante dans mon palmarès de joueurs à surveiller en vue de la saison de la NCAA. Je suis surpris et content de voir que Wallette l’a lui aussi inséré au 3e rang de son classement car Jefferson est actuellement un oublié des experts (à ma connaissance, seul Matt Miller l’a inclus dans son classement).  Roquan Smith était le leader incontesté des finalistes du championnat national (Georgia). Un petit joueur rapide, mais qui devra avoir une excellente ligne défensive devant lui parce qu’il a de la difficulté à se désengager des blocs.  Dans le bon contexte, il deviendra un des meilleurs.

Tremaine Edmunds est un gros secondeur intérieur très rapide (il devrait bien performer au « nfl combine »). Une machine à plaquer et très efficace en couverture de passe. Uchena Nwosu a évolué comme ailier défensif à USC, mais c’est comme secondeur qu’il fera sa marque dans la NFL. Nwosu est rapide, fiable, solide techniquement et un excellent plaqueur.  Rashaad Evans est un excellent joueur de football, mais j’ai des doutes sur sa capacité à se désengager de ses blocs dans les situations de course. À mon avis, c’est Shaun Dion-Hamilton qui devait être le secondeur numéro un d’Alabama en 2017 avant qu’une blessure ne vienne contrecarrer ses plans. Ce qui n’enlève rien au talent D’Evans.

Je vous ai parlé de Shaqueem Griffin dans mon texte traitant des joueurs à surveiller en vue du « senior bowl » ( /). Griffin était même le « héros à surveiller » je vous laisse découvrir pourquoi. Je mentionne que c’est Wallette et non moi qui l’a placé dans son top 5. Je ne peux qu’applaudir ce choix. Darius Leonard était un inconnu avant le « senior bowl » parce qu’il a évolué en division « FCS », mais il possède le physique, les qualités athlétiques et techniques d’un excellent joueur de la NFL.

Senior Bowl 2018 – Les principaux joueurs à surveiller

DEMIS DE SÛRETÉ

Hugues Wallette
1. Minkah Fitzpatrick, Alabama

2. Derwin James, FSU

3. Deshon Elliott, Texas

4. Armani Watts, Texas A&M

5a. Kyzir White, West Virginia

5b. Jordan Whitehead, Pitt

1. Minkah Fitzpatrick, Alabama

2. Derwin James, FSU

3. Ronnie Harrison, Alabama

4. Marcus Allen, Penn State

5. Kyzir White, West Virginia

Les deux premiers joueurs sur nos classements, Minkah Fitzpatrick et Derwin James, se retrouvaient au sommet de mon classement présaison. Ils sont aussi au sommet des classements de la plupart des experts. En ce qui me concerne, le jury délibère encore sur ces deux joueurs à cause de trop nombreux plaqués manqués. Vous trouverez également Jordan Whitehead dans ce classement présaison.

Deshon Elliott est, de fait, celui que j’ai trouvé le meilleur à la position de demi de sûreté cette année.  Il couvre beaucoup d’espace (la qualité première pour un demi de sûreté), il est un plaqueur fiable (contrairement à Fitzpatrick et James) et il a une excellente capacité d’anticipation. Des facteurs extérieurs (il n’a été partant qu’un an, il ne figure dans le top 5 d’aucun expert) m’ont empêché de le classer au numéro 1.

Armani Watts a été un des meilleurs joueurs défensifs de la conférence la plus forte de la NCAA (le « SEC ») en 2017.  Il ne possède pas le gabarit idéal pour la position, mais lui aussi est instinctif et couvre beaucoup d’espace.  Marcus Allen et Ronnie Harrison (les joueurs 3 et 4 de Wallette) sont des choix prisés des experts.  Pour cause parce que les deux sont excellents. Encore une fois, un trop grand nombre de plaqués manqués m’a fait reculer dans leur cas, mais pour être honnête, je vais revoir leurs films et je me garde une réserve dans leurs cas.

Kyzir White, le jeune frère de Kevin des Bears de Chicago, est notre choix consensuel à moi et Wallette pour le 5e rang. Du groupe de cette année, White est de loin le meilleur plaqueur. Il se défends bien en couverture de passe aussi.  C’est un joueur qui pourrait gagner des rangs pendants le processus.

DEMIS DE COINS

Hugues Wallette
1a. Denzel Ward, Ohio State

1b. Carlton Davis, Auburn

3. Tavarus McFadden, FSU

4. Josh Jackson, Iowa

5. Isaiah Oliver, Colorado

1. Isaiah Oliver, Colorado

2. Jaire Alexander, Louisville

3. Josh Jackson, Iowa

4. Denzel Ward, Ohio State

5. Carlton Davis, Auburn

Actuellement, ll s’agit probablement de la position pour laquelle nos classements divergent le plus et c’est un peu normal à ce stade.  La position pour laquelle le « nfl combine » apporte le plus d’éclairage est celle de demi de coin.

Personnellement, je suis incapable de choisir entre Denzel Ward et Carlton Davis pour le rang numéro 1.  Les deux sont excellents en couverture homme à homme, tout comme Isaiah Oliver et Jaire alexander, les numéros un et deux de Wallette. C’est le niveau de compétition qui m’a fait opter pour Ward et Davis (Oliver et Alexander évoluent dans de plus petits programmes universitaires), mais le jury est encore en délibération et ça pourrait changer.

Tavarus McFadden est un joueur intéressant. Ancien prospect 5 étoiles il a été nommé « all-american » en 2016, Il a un peu ralenti en 2017 (comme toute l’équipe de Florida State), mais il a connu une bonne saison quand même. McFadden est un demi de coin format géant. Il est ce qu’on appel en langage de football, un « press corner ».  Il est bon, mais pas pour tous les systèmes de jeu. Avec la bonne équipe, il pourrait connaître une belle carrière.

Josh Jackson a connu une saison très productive. Il a réalisé un ridicule total de 8 interception en 2017, en route pour être élu au sein des sélections « all-american ». Jackson possède un excellent physique pour un demi de coin, mais il est moyen en couverture homme à homme. Il est nettement meilleur en défensive de zone, un schéma qu’Iowa utilise à profusion. Dans la NFL, il aura du succès s’il évolue avec une équipe qui utilise de la zone.

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut

Abonnez-vous à notre Infolettre!

Toutes les nouvelles de la NFL dans votre boîte de réception courriel.

Cocher pour confirmer inscription (vous pourrez vous désabonner en tout temps).

FreshMail.com