Actualité 2017-18

Les Browns: Cousins, le repêchage, ou …?

Tim Couch, Brady Quinn, Brandon Weedon, Johnny Manziel. Les QBs choix de 1ere ronde des Browns depuis leur retour dans la ligue en 1999.

Obtenus autrement: Ty Detmer, Doug Pederson (tiens tiens…), Spergon Wynn (repeché 16 choix avant Tom Brady), Kelly Holcomb, Jeff Garcia, Luke McCown, Trent Dilfer, Charlie Frye, Derek Anderson, Ken Dorsey, Bruce Gradkowski, Colt McCoy, Jake Delhomme, Seneca Wallace, Thad Lewis, Jason Campbell, Brian Hoyer, Connor Shaw, Josh McCown, Austin Davis, Robert Griffin III, Cody Kessler, Kevin Hogan, DeShone Kizer.

On ne peut pas dire qu’ils ont eu plus de succès avec le recyclage de vétérans ou le repêchage de jeunes sans y investir un choix de 1ère.

Alors, on fait quoi si on est assis dans la chaise de John Dorsey???

Le repêchage

L’avenue la plus populaire semble être de repêcher un QB avec leur premier choix. Les plus manipulateurs suggèrent de repêcher le « meilleur joueur disponibles » au choix #1, et de prendre un QB au #4, stratégie à laquelle je ne crois pas du tout: les Browns n’ont vraiment pas le droit de se tromper à cause de leur historique, et doivent prendre le QB parmi les recrues auquel ils croient le plus, ne pas laisser les autres équipes choisir pour eux. Surtout que les styles des candidats sont tellement différents qu’il est fort peu probable que la même organisation soit en amour avec Baker Mayfield ET avec Josh Allen, pour nommer les deux extrêmes. De risquer de descendre devoir sélectionner son 2e et peut-être son 3e choix (si les Colts transigent) serait clairement un risque qui n’en vaut pas la chandelle, ou un geste d’une organisation encore dysfonctionnelle qui essaie d’être  trop « cute » et qui laisse les autres faire à sa place la décision la plus importante de cette franchise dans son éternel effort de reconstruction.

Ce qui nous ramène au #1. Je n’ai pas terminé de me faire mon opinion sur les QBs disponibles mais je sais ceci: Allen et Sam Darnold ont des outils, mais ne sont pas prêts à jouer et comportent des risques élevés de « bust ». Mayfield et surtout Rosen sont plus prêts à jouer tout de suite, mais ont eux aussi leur part de risque (entre les deux oreilles en particulier) et disons que la façon dont Hue Jackson a travaillé avec DeShone Kizer l’an dernier, peut-on vraiment se fier sur lui pour développer un jeune QB pendant qu’il joue chaque semaine?

Il y a aussi la théorie qu’ils pourraient repêcher 2 de ces QBs et décider au camp ou même l’an prochain lequel devient leur futur. C’est « outside the box » et téméraire, mais pas fou. Ils en sauront 100x plus sur ces deux joueurs après un camp complet ou une saison complète qu’ils ne peuvent en savoir le  matin du repêchage. La grosse question c’est qu’est-ce qu’ils pourraient récupérer l’an prochain en échangeant celui qui ne sera pas retenu (et d’avoir perdu une des quatre années de son peu coûteux contrat de recrue) et comment gérer l’aspect psychologique de ne pas avoir mis toute sa confiance en un QB du futur. C’est probablement plus théorique que pratique mais je trouverais pas ça complètement fou. Les Cowboys avaient un peu fait la même chose avec Troy Aikman et Steve Walsh, fait le (bon) choix puis obtenu pas mal en retour de Walsh.

Si les Browns choisissent le chemin anticipé de repêcher un QB avec leur choix #1, et doublement si ce choix est Allen ou Darnold, ils se doivent de gagner du temps. Ils ont l’équivalent du PIB de certains pays de disponible sous le plafond salarial et peuvent se permettre de surpayer un peu pour atteindre la respectabilité et garder leur recrue sur le banc. On parle de A.J. McCarron (un peu sous la même forme que Mike Glennon avec les Bears l’an passé), qui, s’il joue bien, pourrait devenir une monnaie d’échange quand ils passeront le flambeau à la recrue à la 2e année. Je n’ai pas une grosse confiance en McCarron, qui n’a jamais vraiment mis de pression sur un Andy Dalton qui a souvent ouvert la porte à se faire reléguer au banc. Je verrais plus un Case Keenum, qui pourrait prendre sa place de réserviste et devenir un mentor au jeune en 2019, plutôt qu’un McCarron, qui a toujours pensé qu’il méritait un poste de partant, et qui voudra sauver sa job plutôt que de contribuer au développement du jeune. Tyrod Taylor, Sam Bradford seraient d’autres options, mais pas Mike Glennon, Ryan Fitzpatrick, Trevor Siemian, Brock Osweiler, Brian Hoyer et les autres qui ne sont pas suffisamment supérieurs à Kessler et Kizer pour faire une différence.

On signe Kirk Cousins

Plusieurs disent que Cousins ne voudra pas aller aux Browns. Come dirait Lee Corso, « not – so – fast ». D’abord, il vient du coin (Michigan). Ensuite, il est familier avec le système de jeu, Hue Jackson et Jay Gruden ont travaillé ensemble. Enfin, les Browns ont l’arsenal pour devenir très bons, s’ils jouent bien leurs cartes. Si Cousins va n’importe où d’autres au même prix, il va nuire sévèrement à la capacité de son équipe de bien l’entourer. Et comme ce n’est pas un QB qui élève le niveau de jeu de ses coéquipiers comme une véritable superstar le fait, il aura besoin d’être entouré.

Classement Rétroactif 2017 – QB

Les Browns ont l’argent et une panoplie de choix pour l’encadrer. Ils ont déjà une OL intéressante, Josh Gordon et Corey Coleman comme WR, un TE choisi en 1ere ronde l’an dernier, et l’arrivée d’un Barkley ou de deux ou trois autre recrues offensives en 2e ronde (ils ont deux choix en début de 2e, le dernier de la 2e et le 1er de la troisième) pourrait sérieusement les rendre explosifs.

5 sujets à surveiller pendant la saison morte

Cousins ne sera pas le sauveur et probablement jamais dans mon top10 de QB’s, mais il est assez bon pour gagner le Supebowl avec un bon club autour de lui. Mais on sait qu’il est capable de faire le travail, et de rendre une mauvaise équipe respectable, et c’est probablement assez pour les Browns, leur propriétaire et leurs fans. Pas besoin de jouer le tout pour le tout. Car les recrues ont toutes leur drapeau rouge et une chance d’être sur le banc pour de bon en 2020, surtout avec la pression énorme que va ressentir celui qui va enfin sauver cette concession maudite. Pas Cousins, surtout qu’il semble apprécier le rôle de négligé et performe bien sous pression.

Considérant la succession de minounes que j’ai énuméré en début d’article, les Browns pourraient être tentés d’y aller avec ce choix sûr. Il leur restera assez d’argent pour mettre sous contrat deux autres agents libres d’impact, et 6 choix de premier plan pour ajouter du talent, peut-être plus s’ils réussissent à obtenir une rançon des équipes qui auront échoué dans leur tentative de mettre Cousins sous contrat et qui voudront s’avancer pour choisir LEUR Qb, comme Denver et NY Jets par exemple.

Les autres scenarios

Il existe peut-être des scénarios mitoyens. Celui qui m’intrigue le plus serait d’obtenir Nick Foles (disons contre le choix #33), mais ensuite de manipuler le repêchage (en reculant ou en avançant) pour repêcher un gars comme Lamar Jackson en milieu/fin 1ere. Est-ce que les fans des Browns peuvent vivre avec un autre scénario qui ressemble  à celui de Quinn, Weedon et Manziel? Est-ce que Foles peut produire dans ce système?

Une combinaison Tyrod Taylor / Jackson pourrait aussi être un prix de consolation, même si ce serait jouer aux dés. Je serais très critique d’un scénario où ils ne font que mettre sous contrat un vétéran et espèrent encore que Kizer devienne leur homme, ou de perdre encore, finir dernier et repêcher leur QB l’an prochain. À un moment donné, il faut mettre un produit adéquat sur le terrain.

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut