Actualité 2017-18

NFL Combine 2018: Retour sur les jours 3 et 4 (les joueurs défensifs)

Le « NFL Combine » est maintenant terminé. Il y a quelques jours, je vous ai présenté un texte sur les jours 1 et 2 (joueurs offensifs). Aujourd’hui, je vous présente les gagnants des jours 3 et 4 (les joueurs défensifs).

Nous sommes tous d’accord sur le fait qu’il faut éviter d’accorder trop d’importance aux résultats obtenus lors de cet événement. Les performances sur le terrain pendant la saison sont ce qui compte vraiment. Mais nous savons que les directeurs généraux et les dépisteurs seront influencés par les résultats du « NFL Combine ». Certaines équipes tomberont en amour avec un quart au bras puissant (Josh Allen) ou un joueur qui réalise un excellent temps sur 40 verges. Ça arrive chaque année. Alors nous ne pouvons en faire abstraction.

NFL Combine 2018 – Retour sur les jours 1 et 2 (joueurs offensifs)

LE GRAND GAGNANT

Shaquem Griffin, ailier défensif/secondeur extérieur, UCF

Si vous avez suivi l’actualité depuis samedi, c’est sans surprise que vous retrouvez le nom de Griffin ici. Ce n’est pas la 1ère fois que je vous parle de Griffin alors que, notamment, il était le « héros à surveiller » lors du « senior bowl ». Malgré son handicap, Griffin est un joueur de haut niveau. Son temps de 4.38 sur 40 verges, le meilleur de l’histoire pour un secondeur, confirme la rapidité qu’on avait vue sur le terrain. Griffin devra évoluer à une nouvelle position dans la NFL parce qu’à 227 livres, il est trop léger pour jouer sur la ligne de mêlée. Il débutera sa carrière sur les unités spéciales le temps d’effectuer la transition. Dans mon texte sur le « senior bowl » j’écrivais que Griffin était probablement un choix de 6e ou 7e ronde (ou un agent libre prioritaire). Après le « combine » il m’apparaît avoir une chance légitime d’être repêché en 4e ronde (peut-être même en 3e ronde qui sait). Mais on s’entends que Griffin est le grand gagnant de ce « combine » pour des raisons qui dépassent largement le football. L’histoire de Griffin est, en soi, une source d’inspiration.

Senior Bowl 2018 – Les principaux joueurs à surveiller

INTÉRIEUR DE LA LIGNE DÉFENSIVE (OU PLAQUEURS DÉFENSIFS)

Moi et Wallette avons Da’Ron Payne et Vita Vea aux 2 premiers rangs de nos classements pré-combine. Les 2 joueurs ont très bien performé au « combine ». À 311 livre, Payne a couru le 40 verges en 4.95 ce qui est excellent. Payne est avant tout un joueur technique et ses qualités athlétiques m’ont surprises. Vita Vea a couru le 40 verges en 5.10, ce qui est surréaliste pour une homme de 347 livres. Vea a aussi réussie un ridicule total de 41 répétitions au développé couché (« bench press » si vous préférez). Vea, contrairement à Payne, a des lacunes évidentes au niveau de sa technique, ce qui ne l’empêchait pas de dominer. Il sera encore meilleur lorsqu’il aura apporté les correctifs nécessaires. Et puis, les joueurs de 347 livres capables de bouger comme ça sont rares.

Destination Repêchage 2018: Top 5 Positions Défensives

Taven Bryan, un autre joueur qui se retrouve dans le top 5 de la plupart des expert, est un autre gagnant du « combine » avec un temps de 4.98 sur 40 verges et un saut vertical de 35 pouces. On savait déjà que Bryan était athlétique et on en a juste eu la confirmation. Par contre BJ Hill de North Carolina State (le 5e plaqueur défensif sur ma liste « pré-combine »), m’a beaucoup surpris. Après avoir été dominant au « senior Bowl » il a réalisé un temps de 4.99 sur 40 verges (excellent pour un joueur de 311 livres) tout en effectuant 35 répétitions au développé couché. Je savais que Hill était puissant et très solide techniquement, mais je ne me doutais pas qu’il pouvait courir comme ça. Nathan Shepperd, un prospect de 2e division originaire du Canada, a créer une impression ce week-end. Finalement, Harrison Phillips (qui occupe le 3e rang de nos classements respectifs à moi et Wallette), a mieux performé que prévu. Phillips est un joueur qui utilise la technique et la puissance plus que la vitesse. Il a réalisé un temps de 5.21 sur 40 verges. Il faut toujours mettre les choses en perspective et 5.21 est excellent pour un joueur comme Phillips dont la vitesse ne sera jamais la force. Rappelons que Phillips a réalisé la meilleure performance au « bench press » avec un ridicule 42 répétitions.

AILIERS DÉFENSIFS

Bradley Chubb et Marcus Davenport font parti du top 5 de la plupart des experts et ils ont tous les deux consolidé leur position durant le « combine ». A 269 livres, Chubb a bien performé dans toutes les épreuves réalisant notamment un excellent temps de 4.65 sur 40 verges. Chubb, qui est avant tout un joueur très solide techniquement et très productif sur le terrain coche toutes les cases et il n’a plus rien à prouver d’ici le repêchage. Il est maintenant assuré, sauf incident, de partir dans le top 10. Davenport a fait encore mieux avec, notamment un temps de 4.58 sur 40 verges, ce qui est surréaliste pour un joueur de 264 livres. Par contre, Davenport, je le rappel, provient d’un petit programme universitaire (UTEP) ou il a évolué contre une compétition moindre. Il possède le physique idéal et les qualités athlétiques, mais il a du travaille devant lui pour être au niveau technique. En ce sens, il y a toujours un risque associé au fait de repêcher ce genre de joueur. Mais le potentiel est très grand dans son cas.

J’adore Rasheem Green (je l’ai au 2e rang et je suis le seul, à ma connaissance, à l’avoir inclus dans un top 5) et, à mon grand plaisir, il est un des gagnants du « combine ». Green a performé avec les plaqueurs défensifs, mais à 275 livres, il sera un ailier défensif dans la NFL. Je rappel qu’il avait accepté de faire la transition vers le poste de plaqueur défensif pour aider son équipe (USC) qui regorgeait de talent à l’extérieur. Un geste d’équipe, mais qui n’avait rien à voir avec son futur dans la NFL. Green, un joueur très efficace sans être spectaculaire (un peu à la Trey Flowers) demeure sous le radar présentement et il sera un vol en 2e ronde.

Harold Landry, un des favoris des experts, a couru le 40 verges en 4.64 en plus de réussir un saut vertical de 36 pouces et 24 répétions sur le développé couché. Landry est avant tout un joueur très technique et honnêtement, son temps sur 40 verges m’importait peu, mais tant mieux s’il est athlétique en plus. Finalement, un joueur sous-estimé mais qu’on devra avoir à l’œil est Lorenzo Carter de Georgia. Sur le terrain, Carter est un excellent joueur mais qui n’a pas obtenu les statistiques d’un joueur de son calibre. Carter a réalisé un temps de 4.50 sur 40 verges ce qui est ridiculement rapide pour un joueur de sa taille (6 pieds 6, 250 livres). En plus, il a fait un saut vertical de 36 pouces et un saut horizontal de 130 pouces. Carter a le physique et le talent (ça se remarque de façon évidente sur le terrain). Je vais devoir aller revoir ses films pour comprendre d’où provient son manque de production. Mais pour une bonne équipe, qui est en mesure de bien développer un joueur, on parle d’un talent de début de 2e ronde.

SECONDEURS

Outre Griffin, Tremaine Edmunds est le grand gagnant du « combine » chez les secondeurs. A 253 livres, son temps de 4.54 est impressionnant. Mais ceux qui l’ont regardé jouer savaient déjà à quel point il est rapide. Aucune surprise et Edmunds consolide sa place dans le top 15 (probablement même le top 10) du repêchage. Roquan Smith, le numéro 2 consensuel de la plupart des experts, a réalisé un excellent temps de 4.51 avant de devoir quitter le « combine » pour cause de blessure. Encore une fois, aucune surprise puisque ce temps ne fait que confirmer la vitesse de Smith sur le terrain.

Un joueur qui passe complètement inaperçu dans le processus (à tort selon moi puisque je l’ai au 3e rang de mon top 5) est Malik Jefferson de Texas. Un ancien prospect 5 étoiles, Jefferson est un joueur physique dont le style rappel un peu celui de Dont’a Hightower au même âge (en un peu plus léger et plus rapide). Jefferson est un excellent joueur, mais il a fait l’erreur d’aller jouer dans le Big 12 au lieu de choisir Alabama (qui tentait aussi de l’obtenir). Jefferson a dominé le « combine » au niveau des secondeurs avec, notamment, 27 répétitions au développé couché et un temps de 4.52 sur 40 verges. Jefferson ne devrait pas être pénalisé pour avoir joué dans une conférence qui n’est pas reconnu pour sa défensive. J’ajoute que j’ai lu certaines critiques à propos de Jefferson que je ne partage pas. Il est un joueur talentueux qui connaîtra une belle carrière s’il est bien développé.

Finalement, Leighton Vander Esch, de Boise State, qui commence à se mériter des comparaisons avec nul autre que Brian Urlacher, a confirmé les qualités athlétiques qu’on avait vu de lui sur le terrain, avec, notamment, un temps de 4.65 sur 40 verges et un saut vertical de 39.5 pouces. À 256 livres, voilà qui est impressionnant. Vander Esch a dominé contre une opposition de moindre qualités (« Mountain West Conference »), mais il provient d’un programme qui a fait ses preuves (Boise State). Un de mes joueurs préférés, par son intensité, qui sera un favori des fans. Il est fort possible que Vander Esch prenne la place de Jefferson au rang numéro 3 de mon prochain classement parce que je l’apprécie beaucoup. Le jury est en délibération.

DEMIS DE COINS

La NFL est une ligue d’attaque par la passe et les défensives évoluent de plus en plus souvent en formations spécialisées contre la passe. Ce qui veut dire plus de demis défensifs sur le terrain. La conséquence à cette affirmation est qu’il y avait pas moins de 43 demis de coins (!!!) invités au « combine ». Et c’est sans compter les demis de sûretés.

Le groupe des demis de coins a été extrêmement rapide avec 7 joueurs qui ont réussis des temps sous les 4.40 au 40 verges. Le grand gagnant a été Denzel Ward qui occupe déjà le 1er rang des classements de la majorité des experts. Ward a réussit un temps de 4.32 sur 40 verges en plus de dominer dans la plupart des épreuves. Il y a eu tellement de grandes performances au combine cette année (Saquon Barley, Shaquem Griffin) que celle de Ward passe pratiquement inaperçu. Personnellement, je suis déjà convaincu parce que j’au vu sur le terrain de la part de Ward. Les chiffres du combine ne font que confirmer ce qu’on a vu sur le terrain.

Jaire Alexander de Louisville est un autre joueur qui a augmenter sa valeur avec, notamment, un temps de 4.38 sur 40 verges. Donte Jackson même s’il ne fait partie de top 5 d’aucun expert présentement, est un excellent joueur de football (2e équipe d’étoile de la conférence « SEC » en 2017). Jackson a couru un temps de 4.32 sur 40 verges. A 5 pieds 11 et 175 livres, il est un peu petit pour les standards de la NFL, mais il pourrait commencer sa carrière à l’intérieur (« Slot corner ») et je le vois maintenant être sélectionné en ronde 2 ou 3. Holton Hill de Texas est un prospect intriguant. Considéré comme un prospect 4 étoiles à sa sortie de l’école secondaire, il possède un physique idéal pour la NFL (6 pieds 3, 200 livres). Malgré son jeune âge (il lui restait 2 ans d’éligibilité dans la NCAA) Hill a effectué 20 départ pour les Longhorns. Il a été suspendu en novembre de cette année (non respect d’un règlement d’équipe), ce qui soulève un drapeau rouge important. Au « combine » Hill a couru le 40 verge en 4.49 secondes. Les demis de coins de 6 pieds 3 capables de courir et bouger comme Hill sont difficiles à trouver et il y a fort à parier qu’une équipe se laissera tenter dans les rondes du milieu. Finalement, un mot sur Josh Jackson d’Iowa qui a connu un « combine » un peu plus difficile. Rien de catastrophique par contre. Jackson pourra se reprendre à son « pro-day ».

DEMIS DE SÛRETÉ

Les deux grands gagnants du « combine » au poste de demi de sûreté sont Minkah Fitzpatrick d’Alabama et Derwin James de Florida State, deux joueurs qui occupent déjà le sommet des classements de tous les experts. Fitzpatrick et James ont tous les deux couru le 40 verges sous les 4.50 et ont tous les deux très bien performé à tous les niveaux. Terrell Edmunds de Virginia Tech (le frère de Tremaine) est l’autre grand gagnant du « combine » au poste de demi de sûreté. Contrairement à Tremaine, Terrell est complètement sous le radar présentement, pour une raison qui m’échappe car il est un excellent joueur. A 6 pieds 2, 220 livres, Edmunds a réalisé un temps de 4.47 sur 40 verges avec un saut vertical de 41 pouces. La NFL d’aujourd’hui a grandement besoin de ce genre de joueur « hybride » entre le demi de sûreté traditionnel et le secondeur. En voilà un qu’on suivra avec attention d’ici au repêchage.

L’université de Northwestern a toujours eu la faculté de produire de bons joueurs de football qui reçoivent très peu de publicité avant le repêchage. C’est un classique. Godwin Igwebuike est le plus récent en ligne. Igwebuike a été élu sur la 2e équipe d’étoile de la conférence « big 10 » et il est un très bon joueur. Au combine, il a bien performé à tous les niveau en réalisant notamment un temps de 4.44 sur 40 verges. Tranquillement et sans faire de bruit, comme tous les joueurs de Northwertern. Finalement, Justin Reid, le petit frère d’Éric Reid des 49ers, a couru le 40 verges en 4.40 en plus de bien performer à toutes les épreuves. Reid n’est pas un de mes préférés notamment à cause de tous les plaqués manqués, mais il possède tous les attributs physiques pour jouer dans la NFL. Je m’attends à ce qu’il soit sélectionné en 2e ronde.

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut