FreshMail.com
Actualité 2018-19

Mock Draft des Fans 2018 – 2e ronde

Les mocks drafts d’une seule ronde ne racontent pas toute l’histoire. Vous pouvez consulter notre première ronde ici: 

Notez que ces choix ont débuté le 15 mars, donc que certaines transactions ou signatures subséquentes peuvent avoir affecté les besoins de chaque équipe ou même l’ordre de sélection. Entres autres, quand dans la vraie vie les Jets ont offert le pactole pour le choix #3, nous étions déjà rendus plus loin, les Colts avaient considéré des offres mais choisi de rester au #3, et dans notre univers parallèle, ce sont les Bills et les Browns qui ont choisi de transiger.

Sans plus tarder, voici la 2e, avec mes commentaires sur chaque choix.

33) Cleveland Browns (par JP Marcoux)

Carlton Davis, CB, Auburn

Besoin plus que criant chez les Browns. Autant j’étais impressionné par Keryon Johnson par son style simili LeVeon Bell, quand je regardais Auburn, autant qu’en défensive Davis sautait aux yeux comme un vrai CB prêt pour la NFL.

Le  »gros » guess (c’est le cas de le dire) de Orlando Brown était risqué, mais les Browns réussissent tout de même à avoir l’autre joueur voulu au 22ieme rang, mais au 33e.

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL

Les experts ne s’entendent pas sur l’ordre logique de sélection des CBs (après Ward et Jackson). Ça devient une question de style entre Davis, Hughes, Oliver, Alexander et Jackson. Rempli un besoin important.

34) New York Giants (par Willy Boivin du FM93)

Lamar Jackson, QB, Louisville

Les Giants doivent trouver la relève à Manning, est-ce que Jackson est cette personne? On verra. Bien entouré, il peut être utile et productif. Il a encore de grosses croûtes à manger pour faire sa place et perdurer dans la NFL, mais le potentiel y est. C’est un beau projet pour les Giants.

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL

Quel duo avec Saquon ! Je vois difficilement les Giants, toujours très conservateurs, faire ce choix. Pat Shurmur non plus. Mais s’il se rend si loin, il sera difficile à laisser passer. Plusieurs équipes, dont les Giants, n’ont peut-être même pas Jackson sur leur board. Mais ceux qui l’aiment (ça ne prend qu’une seule équipe) vont avoir de la difficulté à ne pas succomber à la tentation de monter fin 1re pour le prendre.

35) Cleveland Browns (par JP Marcoux)

Isaiah Oliver, CB, Colorado

Je n’ai rien d’extraordinaire à dire, mise à part que : c’est le genre de joueur qui rentre parfaitement dans les  »needs » des Browns et qu’il a un potentiel immédiat d’avoir un impact avec l’équipe.

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL

L’hésitation entre Oliver et Davis au #33 ne change rien, finalement. J’aime bien quand une équipe ne « niaise pas avec la puck » et adresse une faiblesse avec un remède de cheval. Deux choix du top 35, c’est tout qu’un investissement.

36) Indianapolis Colts  (par Simon St-Michel)

Rashaan Evans, LB, Alabama

Plusieurs options ont été ici considérées, car les Colts ont des besoins aux positions de OL (James Daniels ou Kolton Miller), WR (Courtland Sutton) et RB (Nick Chubb), surtout avec le départ de l’infatigable Frank Gore, mais un LB est en grande demande également. Il sera possible de faire le plein de WR et RB en 3e ronde avec de bons choix, tout comme il faudra s’assurer de solidifier la O-Line pour tenter de conserver Andrew Luck… Rashaan Evans est talentueux et saura grandement aider les Colts.

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL

Oui, laisser passer Sutton (qui compléterait tellement bien TY Hilton) est difficile. Evans est prêt à jouer tout de suite et devra faire des tonnes de plaqués dans cette défensive.

37) New York Jets (par Gabriel Duhamel)

Hayden Hurst, TE, South Carolina

Les Jets ont un besoin concernant un secondeur intérieur, donc Rashaan Evans aurait été un choix logique, surtout sachant qu’il est le seul LB restant qui était digne de considération en début de deuxième tour. Étant donné qu’il a été choisi, je me rabats plutôt sur la position de receveur intérieur, dont les Jets n’ont aucun élément menaçant, surtout depuis le départ d’Austin Seferian-Jenkins. Hurst est selon moi l’un des meilleurs espoirs à cette position dans les dernières années en raison de son jeu complet qui ne comporte que très peu de failles. Sera une arme de plus pour le nouveau quart-arrière qui sera repêché en première ronde.

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL 

Joueur talentueux. Mais me semble que les Jets ont des trous à remplir avant de repêcher un TE aussi haut. Des OL’s (Miller, Price) ou un WR (Sutton, Moore) ou encore un CB sont de positions plus valorisées pour y dépenser un top 40 pick. Pas un mauvais joueur, polyvalent, que j’aime beaucoup. Mais plus utile à une équipe qui est à remplir ses derniers trous qu’ à un club comme les Jets qui sont encore loin d’être compétitifs.

38) Tampa Bay Buccaneers (par Olivier Baillargeon)

Ronald Jones II, RB, USC

L’art de repêcher de façon complémentaire: l’ajout d’un joueur de ligne offensive dominant (Q. Nelson au 7e rang) et maintenant l’ajout d’un porteur de ballon qui pourrait contribuer au départ sur les unités spéciales comme retourneur. La comparaison entre Ronald Jones et Jamal Charles est tout, sauf futile. On questionne sa fragilité et son size. Mais on le qualifie aussi de « home run hitter ». Un choix de 2e ronde payant? Un coureur patient, une belle vitesse, un équilibre impressionnant et une habilité certaine sur le « cut back ». Devra ajouter du poids encore pour être un porteur régulier qui peut avoir plus de 12 courses dans un match. Devra aussi développer son talent de receveur.

Un beau produit de USC! Welcome in the boat! #GoBucs

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL

Coach Koetter veut imposer une attaque au sol physique, dans laquelle Jones ne serait pas le #1 question de style. C’est donc cher payé pour un joueur explosif mais qui sera limité dans son rôle.

39) Chicago Bears (par Nicolas Riqueur-Lainé)

OG/OC Billy Price, Ohio State

Les Ours nous avons besoin de protéger Trubisky et un joueur de ligne offensive était un choix logique. Nous avons un trou au poste de garde depuis le départ de Josh Sitton vers Miami et nous avons aussi besoin d’un plaqueur offensif.

Notre choix s’est arrêté sur Billy Price parce qu’il a plus d’expérience au poste de garde que James Daniels, et je crois qu’il a plus de potentiel que Kolton Miller, Tyrell Crosby ou tout autre plaqueur offensif.

Billy Price a de l’expérience au niveau universitaire, il a joué 55 matchs durant 4 ans, dont plusieurs au poste de garde. Ce que j’aime de lui c’est qu’il est combatif et il est rarement pris hors position. De plus, il est meilleur sur les jeux au sol que pour les jeux de passe.

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL

Difficile d’être contre le principe. Les Bears ont ajouté du talent aux positions qui manipulent le ballon, mais manquent au moins un partant sur la OL. Ce choix voudrait dire qu’on ramène Kyle Long comme RT, ou qu’on utilise Price ou Whitehair comme OC.

40) New England Patriots (par Hugues Foucher de leblitnfl.com)

Kolton Miller, OT, UCLA

Avec le départ de Nate Solder, la position de bloqueur offensif devient une des priorités chez les Pats. Miller est un peu une version 2.0 de Nate Solder en ce sens qu’il possède pratiquement les mêmes « mesurables » (pour les comparer au même âge, voici leurs profils :

Tout comme Solder au même âge, Miller possède un grand potentiel, mais n’est pas « pro-ready ». Tout comme Solder, il devra probablement passer un an dans le système avant de devenir partant parce que son jeu est inconstant et qu’il doit améliorer sa technique. Personnellement, au niveau technique, j’ai une nette préférence pour Martinas Rankin de Mississippi State, mais à mon sens, Miller serait plus le choix de Belichick et Casserio parce qu’il a un « plafond » plus élevé.

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL

Après avoir descendu, Hugues choisit enfin. Aucun OT n’a été repêché depuis donc, c’était sans doute le bon geste. On se fiera sur coach Scarnecchia pour prendre son immense talent et en faire un joueur de football. Choix fait en pensant à 2019 ou 2020, ce que je déplore un peu des Pats qui devraient maximiser leurs chances de tout gagner encore pendant que Brady est encore dans sa « fenêtre ».

41) Oakland/Vegas Raiders (par Vince Cauchon de CHOI FM)

DJ Moore, WR/SB/KR/PR, Maryland

Nous avons une aversion naturelle des receveurs des Terps depuis que Al (RIP) avait tiré la gâchette sur Heyward-Bey, en première ronde, dans les temps sombres. Mais ce gars-là est spécial….Un receveur qui joue toujours avec la hargne, j’adore. Faire 80 attrapés et 1000 verges en une saison dans « l’attaque » des tortues, c’est un exploit hors du commun. DJ est devenu un talent de première ronde en une seule saison. S’il jouait à OSU ou Notre Dame, il serait déjà sélectionné.

Bâti comme un porteur, le football d’aujourd’hui carbure à ce genre de receveur sur les jeux écrans, tracés obliques, tracés arrêtés. Super explosif avec le gaz pour courir deux terrains sans ralentir, c’est par contre son intensité que nous aimons le plus. Trois choses qui ne s’enseignent pas. À nous de diversifier son arbre de tracés, il a de très bons instructeurs en Nelson et Cooper. À Jon Gruden d’en faire un Tim Brown 2.0

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL

On voit que Coach Vince voit les aspects intangibles qui font de bons joueurs avec de bons athlètes. Il aura à apprendre mais aura le temps, et j’aime bien Jordy comme mentor. Difficile d’être en désaccord avec la valeur proposée par Moore si tard (certains le voient dans le top 25), quoique j’aurais préféré voir les Raiders adresser leur défensive.

42) Miami Dolphins (par Tony Guzo de leblitzNFL.com )

Mark Andrews, TE, Oklahoma

Oui, je sais qu’on doit avoir du renfort au poste de bloqueur défensif, mais nous devons donner des cibles supplémentaires à notre quart Ryan Tannehill qui risque d’être à sa dernière année avec l’équipe s’il ne performe pas. Andrews est un receveur converti en TE et joue comme un excellent receveur. Il sait comment créer la séparation avec la défense adverse. Il a la robustesse nécessaire pour travailler en milieu du terrain et absorber les coups tout en exécutant le jeu. Son blocage laisse à désirer, car il est moins enthousiaste dans cet aspect du jeu.

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL

DT est un besoin, mais à ce stade-ci du repêchage la valeur serait aussi de combler des besoins de RB (quoique ça peut attendre en 3e) et de CB (il en reste d’excellents). Mais côté TE, on est très faible chez les Fins aussi.

43) New England Patriots (par Hugues Foucher de leblitznfl.com)

Lorenzo Carter, DE\OLB, Georgia

Le football est un sport d’opportunité et tout est souvent une question de « fit ». Pour 32 équipes on pourrait faire 32 listes de prospects classés différentes. En ce sens, Lorenzo Carter n’est pas pour tous les systèmes. Mais pour la défense « hybride » des Pats, il est parfait. Dans un rôle de « end of the line » (aidez moi à trouver une traduction) ce qui veut dire parfois ailier défensif, parfois secondeur extérieur (ou … «  sam linebacker ») dépendant de la situation. Le rôle remplit par Rob Ninckovich jusqu’à l’an passé. Carter est un phénomène athlétique de 6 pieds 6 et 250 livres extrêmement agile et rapide. Son temps de 4.50 sur 40 verges confirme les habilités naturelles qu’on a vues sur le terrain. La production n’est pas à la hauteur du talent (c’est pour ça qu’il est encore là en 2e ronde), mais un gros potentiel s’il est bien développé dans le bon système. Tout comme dans le cas de Kolton Miller (au 40e rang) Carter est le genre de prospect dont Belichick et Casserio raffolent.

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL

C’est le choix qu’ils ont obtenu contre Jimmy Garoppolo, aussi bien en faire un bon ! Ici aussi, je trouve que la valeur se situe au niveau des CB’s, et les Pats ont clairement un besoin, surtout pour un CB un peu plus petit et explosif comme Jaire Alexander pour compléter les plus gros et plus physiques Stephon Gilmore et Eric Rowe.

44) Washington Redskins (par Charles-André Marchand)

Jaire Alexander, CB, Louisville

On continue de rajeunir la tertiaire. Le jeune homme a été le plus impressionnant à sa position lors du récent combine à Indianapolis. Il n’est peut-être pas le plus costaud (5’11 et 192 livres) mais il a beaucoup de rapidité, un sens de l’anticipation hors du commun et beaucoup de caractère. Il semble capable de prédire les tracés de l’attaque adverse et coupe les angles avec une efficacité redoutable. Oui, c’est le 2e CB réclamé par les Redskins mais avec la perte de Kendall Fuller et l’incertitude entourant le joueur autonome Bashawd Breeland, c’est une position névralgique qu’il faut combler. Pour tout vous dire, je suis même étonné qu’Alexander était encore disponible en 2e ronde.

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL 

C’est beaucoup d’investi dans des CB’s d’y mettre ses deux premiers choix en plus des $ qu’on paie au CB « élite » Josh Norman. Je suis aussi surpris qu’il soit encore là, mais j’aurais préféré qu’on adresse la OL, la DL, ou encore un Nick Chubb/Rashaad Penny.

45) Green Bay Packers (par Olivier Ouellette)

Mike Hughes, CB, UCF

Avec les performances moyennes de Demarius Randall et de Quinton Rollins, les Packers ont besoin d’un gars qui viendra épauler Kevin King à ce poste pour créer un duo explosif! On dit que malgré son gabarit, Hughes a des « dangerous ball skills » pouvant même être utilisé sur les unités spéciales! Il a contribué à la saison parfaite des Knights!

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL

Un gars qui a connu sa part de problèmes hors du terrain, les Packers sont un peu plus prudents là-dessus que d’autres. Quoique les tentations du vice au Wisconsin sont moins présentes que dans plusieurs grandes villes. Sur le terrain, il serait effectivement un excellent complément à King (plus « long » et plus lourd). Après avoir pris un WR en 1re, c’est presque une obligation d’aller CB ici.

46) Cincinnati Bengals (par Éric Duguay)

Mason Rudolph, QB, Oklahoma State

Il est temps que les Bengals passent à autre chose à la position de QB. Avec une saison d’apprentissage derrière Dalton, il sera en mesure de prendre les rênes. J’ai longuement pensé à continuer la reconstruction de la OL et même un DT mais je crois que les Bengals ne pouvaient pas laisser passer leur QB d’avenir.

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL

Oui…et non. Effectivement, une surprise que Rudolph glisse si loin, quand on a la chance de prendre un gars qui a une chance de se développer comme un partant, en 2e ronde, on la prend, surtout si notre QB est Andy Dalton. D’ailleurs, Dalton est sous contrat pour pas trop cher (relativement) et n’imposera pas de pénalité vs le plafond salarial s’il est échangé en 2019 (si Tyrod, qui gagne presque aussi cher et qui n’est sous contrat que pour un an vaut le choix 65, Dalton vaut sans doute un choix de fin 1re ou début 2e). Par contre, notre gérant a touché au gros problème : les Bungles sont en voie de devenir la pire OL de la ligue. L’ajout de Cordy Glenn donne une chance, le choix de Wynn en 1re aussi. Mais ils auraient ici la chance de choisir leur préféré parmi les 4 ou 5 OT’s qui sont susceptibles d’être repêchés en 2e ronde, mais surtout leur choix de centre, deux gars qui sont prêts à contribuer et qui seront des partants pour 10 ans sont disponibles, James Daniels de Iowa et Frank Ragnow de Arkansas, le premier plus mobile (les Bengals favorisent le bloc en zone mais moins que d’autres équipes), le second plus physique. Enfin, les Bengals n’ont jamais peur  de prendre une chance sur un gars qui a des problèmes entre les deux oreilles et Arden Key, qu’on voyait dans le top 5 il y a un an, est encore disponible.

47) Arizona Cardinals (par Félix Bélanger-Cloutier de leblitznfl.com)

Courtland Sutton, WR, SMU

Courtland Sutton est l’un des receveurs avec le plus grand potentiel. Avec un physique de 6-4 et 215 lbs, il a le physique de l’emploi et sera dangereux dans la zone payante. Sa vitesse et l’exécution de ses tracés sont aussi de belles qualités qu’il maîtrise. Pourquoi un WR? Un jour, il faudra prévoir une retraite de Fitzgerald. Même si celui-ci est âgé, il demeure le receveur le plus dominant du club avec 1100 verges. Toutefois, son plus proche coéquipier a 508 verges. Ça prend de la relève.

Malgré quelques lacunes en situation de bataille avec un couvreur, Sutton a un potentiel à exploiter.

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL

Le choix évident. L’an dernier à pareille date on parlait de Sutton comme un potentiel top-15. Après avoir perdu Jaron et John Brown, besoin de sang neuf à cette position. Combinaison parfaite de besoin et de meilleur joueur disponible.

48) Los Angeles Chargers (par Sébastien Boucher)

Justin Reid, FS, Stanford

Au cours de la dernière saison, Tre Boston a bien fait. Celui-ci étant agent libre et les Chargers n’ayant pas démontré beaucoup d’intérêt à son égard, il y a donc un besoin à combler au poste de « Free Safety ». Malgré tout, je ne suis pas un grand fan de repêcher en fonction des besoins; c’est un cas de joindre l’utile à l’agréable puisque Reid est l’un des meilleurs joueurs disponibles.

Justin Reid est un joueur athlétique, rapide, solide en couverture et jouant de manière physique. N’ayant pas décelé beaucoup de faiblesses dans son jeu, il pourrait rapidement se retrouver à titre de partant.

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL

Je me demande si le fait que son frère Eric est clairement sur la liste noire de la NFL (agent libre envers qui personne ne démontre d’intérêt, même s’il est assez bon pour aider la majorité des équipes) pour avoir été l’une des figures les plus visible des protestations va lui nuire. Sinon j’aime ajouter des joueurs intelligents à une tertiaire qui va devenir redoutable. L’alternative serait un gros DL.

49) New York Jets (par Gabriel Duhamel)

Rasheem Green, DL, USC

Les Jets ont besoin, surtout depuis la perte de Muhammad Wilkerson, d’un deuxième joueur pour combler la position d’ailier défensif. Ce n’est pas encore certain que Green pourra remplir ce rôle dès la saison prochaine car il n’a peut-être pas encore la maturité d’être un partant régulier dans la NFL pour l’instant. Cependant, son potentiel est très grand en raison du niveau de sa force et de son athlétisme qui le démarque des autres joueurs de ligne défensive encore disponibles. Il pourrait s’avérer être l’un des bons joueurs à sa position lorsqu’il sera à pleine capacité.

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL

Les Jets ont des besoins un peu partout donc, peuvent repêcher en fonction du meilleur joueur disponible. Une autre possibilité aurait été la OL.

50) Dallas Cowboys (par Stéphane Cadorette du Journal de Québec)

Anthony Miller, WR, Memphis

La situation de Dez Bryant demeure plutôt floue à Dallas et derrière lui, ce n’est pas le grand luxe. Allen Hurns est un ajout intéressant, mais la santé demeure un point d’interrogation et il est sur un contrat de deux ans. Dans la «slot», Cole «Boucle d’Or» Beasley en est à sa dernière année de contrat. Il faut donc penser à la relève et Miller est un receveur que j’aime bien pour sa productivité (40 touchés en trois ans), mais SURTOUT pour ses mains fiables et son style combatif. On adore aussi sa polyvalence, lui qui peut faire de dégâts de l’intérieur comme de l’extérieur. Bien sûr, l’opposition à Memphis soulève des doutes, mais Miller est un receveur capable de courir une belle variété de tracés, ce qui manque actuellement à Dallas. L’impérial Jerry Jones, dans la «vraie vie», serait sans doute plus entiché de la vitesse d’un DJ Chark, mais la beauté de ce mock draft, c’est que pour une fois dans ma vie, je peux prétendre être le boss de Jerry Jones…

Miller joue plus vite que son temps au 40 verges et nous avons bon espoir qu’il se développe en genre de Steve Smith avec le temps.

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL

Le niveau de compétition à Memphis est un point d’interrogation, le système offensif aussi. Il a passé sa carrière universitaire à attraper des passes voilées, derrière la ligne de mêlée. Ceci dit cc’est un gars qui a le sens du football et qui fait le gros jeu. Comme le dit Stéphane, Jerry va peut-être préférer un athlète plus explosif, ou encore, un risque mais au potentiel illimité comme Arden Key.

51) Detroit Lions (par Yves Leclerc du Journal de Québec)

Arden Key, DE, LSU

Malgré les quelques points d’interrogation présents au-dessus de sa tête… avec le départ d’Haloti Ngata et la saison moins affirmée de «Ziggy » Ansah, les Lions ont sérieusement besoin de solidifier leur front défensif. Key a les habiletés pour mettre de la pression. Une lacune présente au cours des dernières années à Detroit. Le contexte pourrait même lui être favorable avec l’arrivée de Matt Patricia à la tête de l’équipe. Un beau cadeau de fête pour celui qui aura 22 ans quelques jours après le repêchage.

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL

Si Patricia et Quinn jouent le livre de Belichick, ils n’investiront pas dans un « edge » rapide et explosif comme Key, qui ne serait pas exploité à son meilleur dans un système du style des Pats. Mais il va devenir irrésistible pour plusieurs équipes s’il se rend jusque-là.

52) Baltimore Ravens (par BW Wallette de www.leblitznfl.com)

James Daniels, C, Iowa

Encore une fois, rien de trop glamour pour les Ravens, mais la ligne offensive avait un besoin urgent d’être revampée. Il y a d’excellents joueurs de ligne offensive qui peuvent jouer comme Garde et Centre dans l’encan de 2018, mais Daniels est le meilleur pur Centre de sa cohorte. Son arrivée aidera Joe Flacco a prendre plus de temps avant de lancer des interceptions ;)… Il devrait aussi grandement aider Alex Collins. On aime la force de Daniels et ses mains qui sont probablement les meilleurs à sa position. Il excelle sur le jeu au sol, raison de plus pour l’aimer alors que Baltimore connait souvent leurs meilleurs moments lorsque le « Ground attack » est impliqué.

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL

Daniels est voué à un beau futur mais, à « seulement » 295 lbs, avec des Ravens qui utilisent autant le « power » que le bloc en zone, il pourrait être mal utilisé et voir ses faiblesses exposées. Il aurait fait comme un gant du temps de Gary Kubiak. J’aurais sans doute préféré Ragnow pour eux. Un bon OC, Stanley comme LT, Yanda comme OG, McGlinchey comme RT… ayoye !

53) Buffalo Bills (par Bob Genest)

James Washington, WR, Oklahoma State

Les Bills ont besoin d’offensive avec l’incertitude de Zay Jones et ses problèmes à l’extérieur du terrain et la perte de Thompson, on n’a pas le choix de prendre Washington. Rapide, explosif, excellent pour se défaire de ses couvreurs, va former un bon duo avec Mason Rudolph.

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL 

Effectivement, au moment d’écrire ces lignes, on n’a pas de WR fiable à Buffalo (je ne suis pas un gros fan de Kelvin Benjamin). Dans ce mock, les Bills ont mis la main sur Josh Rosen en 1re ronde et il est important de lui fournir des munitions.

54) Kansas City Chiefs (par Michel Hersir de www.leblitznfl.com)

Josh Sweat, Edge, Florida State

Cela fait maintenant deux saisons que les Chiefs se retrouvent dans le dernier tiers de la ligue pour les sacs. Tamba Hali a été libéré, Dee Ford sera agent libre l’an prochain et a été décevant en 2017, Justin Houston vieillit, il est temps de trouver de la relève à la position. Josh Sweat doit polir sa technique pour mettre de la pression et vient avec quelques inquiétudes à propos de son genou, mais pour le reste, il est destiné à faire un bon pro. C’est un excellent athlète, peut être spectaculaire contre la course, et aura le loisir d’apprendre pendant un an derrière Houston et Ford.

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL

J’y ai fait référence après la première semaine des agents libres, je trouve que les Chiefs ont mis bien peu de ressources dans leur défensive cette saison morte. C’est donc une bonne nouvelle de les voir investir leur premier choix dans un ailier. On peut remettre en question lequel, mais ce choix sera fort probablement un ailier, sinon un LB ou un CB.

1re semaine de Transactions – 5 équipes qui retiennent l’attention

55) Carolina Panthers (par Jason Melançon)

Donte Jackson, CB, LSU

Doté d’une grande rapidité et d’une agilité à lire le jeu des quarts adverses, Jackson devrait avoir une belle carrière dans la NFL. Son gabarit et sa capacité à intercepter les ballons seront toutefois à travailler.

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL

Un choix inhabituel pour les Panthers, qui n’investissent pas beaucoup dans leur tertiaire et surtout qui ont plus tendance à y inclure des joueurs qui sont fiables en zone plutôt que des athlètes explosifs comme Jackson. Je croyais par contre qu’il sortirait plus tôt, donc c’est un belle valeur à ce stade-ci. Sinon on pense OL ou WR, où il reste de nombreux prospects intéressants.

56) Buffalo Bills (par Bob Genest)

Harrison Phillips, DT, Stanford

Beaucoup de potentiel. Rend difficile le travail de ses adversaires avec sa longue portée, il oblige le QB à sortir de la pochette. Par contre doit travailler son jeu pied et son changement de direction, ne sera pas un joueur à temps plein au départ.

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL

La liste de joueurs défensifs de Stanford qui ont dépassé les attentes chez les pros est longue (Richard Sherman, Henry Anderson, Blake Martinez, Josh Mauro, David Parry, Johnson Bademosi, etc…) parce qu’ils arrivent bien coachés et intellectuellement prêts pour la prochaine étape. Phillips entre directement dans ce moule, lui qui réussissait à 295lbs à donner l’impression d’en peser 330. Faudra lui trouver un rôle bien précis.

57) Tennessee Titans (par Yan Richard)

Ronnie Harrison, S, Alabama

Il possède une combinaison d’instinct naturel, d’athlétisme et d’explosion. Il a de l’expérience aux deux postes de safety c’est le genre de joueur qui va te faire un jeu pour « Sportscentre ». Joueur qui joue avec passion et qui veut gagner. Certains le comparent à Mark Barron, Landon Collins et même Ronnie Lott. Attendons de voir mais d’être comparé à ces gars‑là c’est déjà quelque chose.

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL

Pour avoir du sens dans le 3-4 des Titans, ce choix devrait faire en sorte que Harrison remplace Johnathan Cyprien (à qui on a donné pas mal d’argent) et puisse être utilisé comme LB dans le « dime ». La beauté avec les Titans c’est qu’il n’y a pas tant de trous, peuvent aller à plusieurs endroits avec ce choix (OG, Edge, DL).

58) Atlanta Falcons (par Daniel Grenier)

Braden Smith, OG, Auburn

Un « petit » monsieur de 6 pied 6 pouces at 303 livres, Même avec l’addition de Fusco comme agent libre, je pense que les Falcons ne peuvent se permettre de passer à côté de l’opportunité de renforcer la ligne à l’attaque. Après tout, il faudra continuer à protéger le Quart Arrière qui coûtera prochainement près de 30M de dollars par saison.

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL 

Dans le mille. Smith est un marteau donc peut-être pas le meilleur « fit » dans l’attaque au sol horizontale des Falcons.

59) San Francisco 49ers (par Félix Francoeur-Beaulieu de leblitznfl.com)

DJ Chark, WR, LSU

Les Niners ont un besoin criant au poste de WR, et Chark pourrait s’avérer à être tout un ajout! Il pourrait bien vite devenir une cible de choix pour Jimmy G, et devenir un des meilleurs à sa position!

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL

Pierre Garçon est encore capable mais va ralentir. Marquise Goodwin a un excellent rapport avec Jimmy G, Trent Taylor peu devenir le genre de receveur fatiguant pour l’adversaire comme receveur intérieur, mais ça va finir par prendre un athlète qui fait peur au DC adverse dans ce groupe. Est-ce que c’est Chark ? Difficile de départager les nombreux receveurs qui vont sortir entre le 50e et le 100e choix, Gallup (Colorado St) est un meilleur « produit fini » mais comme on cherche du upside pour 2019 chez les 49ers, Equanimous St. Brown (Notre Dame) ou Deon Cain (Clemson) sont les autres noms qui me feraient hésiter.

60) Pittsburgh Steelers (par Kevin Caron)

Malik Jefferson, OLB, Texas

Defence! Defence! Defence! Avec une grosse attaque les Steelers se doivent d’investir en défense. Apres avoir réglé la position d’ILB on se doit d’y aller OLB. Dupree est toujours un projet donc il pourrait alterner avec Jefferson sur la pression. Etant un solide « pass rusher » Jefferson est aussi en mesure de reculer en couverture chose que les Steelers recherchent chez leur LB (voir TJ Watt).

Avec Reid, Jackson et Harrison sortis avec notre sélection, Jefferson était notre meilleur joueur disponible.

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL

Les Steelers n’ont toujours pas décidé s’ils exerçaient leur option de 5e année pour Dupree, qui ne joue pas à la hauteur de son statut de repêchage encore. Harrison a « l’air » d’un Steeler. Est-ce assez ?

61) Jacksonville Jaguars (par Guillaume Masse)

« overdrafted » Mike White, QB, Western Kentucky

On dit de White qu’il a un bon bras et qu’il est précis. La précision ça ne s’apprend pas. On dit également qu’il bouge bien (« footwork ») dans la pochette et sans être un ultra-athlète, il est capable d’aller chercher des verges avec ses jambes. Les problèmes sont mentaux à ce que j’ai cru comprendre. Ses lectures de jeux et sa prise de décision restent à travailler.

« Overdrafter » un QB c’est comme respirer de l’air, ça relève de l’évidence. Même avec l’échange de Cody Kesler, les Jags ont besoin de profondeur au poste de quart. Je crois aussi qu’avec une année ou deux sur les lignes de côté, Mike White pourrait (peut être) devenir un partant potentiel.

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL

On a beaucoup parlé des 4 « gros noms », de Lamar Jackson et de Mason Rudolph, mais cette cohorte de QB est aussi l’une des meilleurs en terme de profondeur qu’on a vu depuis longtemps. Les chances sont qu’un des QB’s après le « big 6 » s’épanouisse comme un partant, alors oui, les Jaguars doivent prendre un de ces billets de loto, la 2e c’est peut-être tôt mais il est possible que leur « homme » ne se rende pas en 3e. Dans une équipe qui n’a pas des tonnes de besoins, j’aime l’agressivité de notre mock DG.

62) Minnesota Vikings (par Esteben Herguindeguy)

Dorance Armstrong, OLB/EDGE, Kansas

Il faut remplacer Barr ou Kendricks qu’on risque de peut-être ne pas re-signer l’an prochain comme agent libre.

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL 

Le rôle que Armstrong remplira dans la NFL sera fort différent de ce qu’on demande à Kendricks ou même à Barr. Si on cherche un autre hybride EDGE/OLB, Nwosu de USC serait peut-être un meilleur candidat. Ou un autre OL, ils en auront toujours besoin…

63) New England Patriots (par Hugues Foucher de www.leblitznfl.com)

Tarvarus McFadden, CB, Florida State

Considéré comme un prospect 5 étoiles à sa sortie de l’école secondaire, McFadden (6 pieds 2, 204 livres) a connu un début de carrière explosif étant nommé sur la 1ère équipe d’étoiles de la conférence ACC à son année sophomore en 2016 ainsi que sur certaines équipes « all-american ». S’il avait pu se rendre admissible au repêchage après la saison 2016, McFadden aurait reçu des considérations pour être un choix de 1ère ronde. En 2017, il a ralenti (ce qui explique pourquoi il est disponible en fin de 2e ronde), mais il demeure un « projet » avec un « plafond » extrêmement élevé. Les Pats repêcheront au moins un demi défensif cette année, peut-être même deux. McFadden n’est pas un « fit » parfait pour les Pats, mais à ce stade, Belichick prends le joueur avec le plus grand potentiel à une position de besoin

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL

Au choix précédent des Pats, je donnais comme alternative un CB plus « quick », mais voilà qu’un prototype CB extérieur leur tombe sous la main. Sinon, comme Mike White est sorti, je me demande si les Pats n’embarqueraient pas dans la ruée vers les QB’s aussi avec ce choix, avec un Falk ou un Lauletta, mais c’est peut-être un peu tôt, même si c’est en fin 2e qu’ils avaient pris Jimmy G.

64) Cleveland Browns (par JP Marcoux)

Martinas Rankin, OT, Miss St

Avec le risque que représente Orlando (Brown, choisi en première ronde), j’avais pas le choix de le prendre!

Le commentaire de @LeMaraudeurNFL

La retraite prématurée de Joe Thomas laisse les Browns bien faibles aux deux postes de OT. C’est donc une excellente idée, et même si Rankin est un projet, à ce stade-ci les choix sécuritaires sont partis.

Suivez-nous sur Twitter en utilisant #MockDraftdesFans, on va faire 3 rondes de simulation et n’oubliez de visiter notre section spéciale sur le repêchage

Du 26 au 28 avril 2018 – Le Blitz NFL sera en direct lors de la 1re ronde!

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut

Abonnez-vous à notre Infolettre!

Toutes les nouvelles de la NFL dans votre boîte de réception courriel.

Cocher pour confirmer inscription (vous pourrez vous désabonner en tout temps).

FreshMail.com