Actualité 2018-19

Le Bilan du Repêchage 2018 – AFC Nord

Les Browns font du bruit, les Ravens aussi, mais somme toute, plusieurs déceptions.

Note : j’ai mon opinion sur ces joueurs, mais je regarde aussi le consensus. J’ai consulté le top 100 de 12 experts, j’y ferai référence de temps à autres.

Baltimore Ravens

Ils ont été très actifs. Dans un premier temps, ils ont reculé, puis reculé, probablement sachant qui ils voulaient prendre (TE Hurst) et qu’il était beaucoup trop tôt pour le prendre. Ils ont quand même fini par le prendre, quand même trop tôt.

Par contre, leur coup d’éclat au premier jour a été de remonter en 1ere ronde pour prendre Lamar Jackson :

En 3e ronde ils ont frappé dans le mile avec deux joueurs qui glissaient, incluant Orlando Brown, dont le père du même nom a porté leurs couleurs, bloquant pour la saison de 2000 verges de Jamal Lewis. L’autre est Mark Andrews, un autre TE mais loin d’être un Y comme Hurst, pas vraiment un bloqueur mais un meilleur receveur ou joueur en mouvement. Enfin, j’ai bien aimé Anthony Averett en 4e et Jordan Lasley en 5e.

Choix excitant : Lamar Jackson, QB, Louisville au #32

Constat général : J’aime. Plusieurs joueurs solides…et un énorme billet de loterie en Jackson.

Cleveland Browns

Baker Mayfield amène une attitude qui va leur faire du bien. Du talent, mais aussi un désir de vaincre. C’est aussi un passeur précis, mobile, il faudra qu’ils ajustent leur système. Dans la neige et le vent, on aurait peut-être voulu un gars avec un bras plus puissant, mais contrairement à d’autres petits QB mobiles ayant connu du succès dans la NCAA mais qui n’ont pas réussi dans la NFL, son bras répond aux standards minimum. J’aurais longuement hésité entre Mayfield, Darnold et Rosen, donc je n’ai rien contre le choix.

Je suis par contre déçu de leurs choix suivants, et ce n’est rien contre les joueurs. Au #4, ils ont pris Denzel Ward, un CB, un besoin. À un moment donné, pour maximiser l’impact du repêchage, il faut avoir une idée de la valeur disponible aux autres positions. Il y avait des tonnes de CB’s disponibles plus tard dans ce repêchage, mais très peu de EDGE.

La journée qui a suivie  m’a donné raison, puisque par miracle Josh Jackson était disponible pour leurs deux choix en 2e, et plusieurs CB’s qui étaient classés dans le top 50 (Donte Jackson, Isaiah Oliver et Carlton Davis) disponibles avant leur 3e choix, le DE Chad Thomas. Le choix de Austin Corbett au 33e rang m’a aussi surpris. Ils doivent penser qu’il peut rester LT, ce qui en surprendrait plusieurs. Quand à Nick Chubb…

Bref, vous préférez Bradley Chubb et disons Carlton Davis, ou Denzel Ward et Chad Thomas. Ou encore, Bradley Chubb au #4, Josh Jackson au #35 et Royce Freeman au #67, au lieu de Ward, Nick Chubb et Chad Thomas. Réponse facile pour moi.

Ils ont quand même ajouté 2 des 10 meilleurs joueurs du repêchage, et possiblement le RB le plus physique disponible. Mais considérant le capital auquel ils avaient accès avec leur 5 premiers choix, cette récolte est décevante.

Pour le reste de leur repêchage, le nom qui retient l’attention est Antonio Callaway, peut-être le WR le plus talentueux de ce repêchage, mais avec de sérieux problèmes hors du terrain et qui s’est encore fait prendre avec du pot deux semaines avant le repêchage. Il sera dans le même groupe de positions avec son futur mentor, Josh Gordon…

Choix qui va déterminer le succès de cette cuvée: Baker Mayfield, QB, Oklahoma au tout 1er choix.

Constat général : la quantité fait en sorte qu’on aime, mais considérant l’arsenal dont ils disposaient, est restés sur notre appétit en terme de valeur par choix.

Cincinnati Bengals

Un peu comme l’an passé, après un premier choix (John Ross) qui m’a déçu, ils se sont repris avec leurs choix de milieu de rondes (Carl Lawson, Jordan Willis) qui attirent mon attention.

Et un peu comme l’an passé où ils avaient probablement décidé de prendre un WR et se sont fait voler leurs cibles par les Titans et les Chargers, donc jeté leur dévolu sur John Ross, j’ai l’impression qu’ils avaient décidé de prendre Frank Ragnow comme OC, les Lions l’ont pris juste devant eux et ils se sont tournées vers le prochain OC, au lieu de prendre le meilleur joueur disponible.  Ils n’ont pas non plus pris d’autres bons OL après.

C’est en 3e ronde qu’ils m’ont fait plaisir. Sam Hubbard ET Malik Jefferson sont de solides joueurs de football, plusieurs voyaient Hubbard dans le top 50, une aubaine pour un joueur choisi au #77. En 4e Mark Walton pourrait devenir le complément de Joe Mixon, et en 7e le risque de prendre un Auden Tate est faible mais avec plein de potentiel.

Choix préféré : FS Jessie Bates en 2e ronde. On verra peut-être les Bengals jouer moins de cover 2 et plus de « single high » avec lui comme joueur de champ centre.

Constat général : Bof. Je m’attendais à un influx de OL plus important. Rien de sexy, mais de solides contributeurs.

Pittsburgh Steelers

Depuis quelques années on voit les Steelers télégraphier leur choix de première ronde en se fixant à une position et espérant que les bons joueurs à cette position se rendent. En 2016 il y avait eu une séquence de CB sortis juste avant eux, et ils étaient restés pris à prendre Artie Burns, le jury est encore incertain. Cette année je croyais qu’ils prendraient un LB mais les Cowboys ont pris LVE et les Titans ont été plus agressifs, montant prendre Rashaan Evans au #22. Je comprends qu’aucun LB ne valait leur choix 28, mais ils auraient pu avancer ou reculer. Les Steelers ont attendu, et pris un S, Terrell Edmunds, qu’aucun de mes 12 experts ne classait plus haut que 73e (Mike Mayock), et que seulement 4 des 12 ont mis dans le top100, un sort normalement réservé aux choix de 4e ronde. On entends que Edmunds a joué une partie de la saison blessé, mais quand même. Il est fort probable qu’il ait été disponible à leur choix de 2e. Les autres joueurs choisis dans les prochains choix qui auraient rempli un besoin auraient été Harold Landry, Ronnie Harrison ou Jessie Bates. Je ne serais d’ailleurs pas surpris si leur choix de 5e ronde, le S Marcus Allen, finit par avoir une meilleure carrière.

Quand au choix de Mason Rudolph, je comprends. Ça n’apporte pas de valeur en 2018 mais c’est nécessaire. C’est juste plus facile à avaler si on a choisi un partant en 1ere ronde.

Même chose pour LT Okorafor. Il a énormément de potentiel, et besoin de développement qu’il aura avec Mike Munchak, un top coach de OL. Mais n’apportera rien en 2018.

Choix surprise qui aura fort à faire pour justifier sa sélection : Terrell Edmunds en 1ere ronde.

Constat général : Je n’aime pas, l’une des seules cotes fortement négatives de toutes cette année.  Dans son ensemble, pas un repêchage qui les rapproche du Superbowl en 2018.

Cliquez ci-dessous pour le bilan des autres divisions…

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut