Actualité 2018-19

État des forces 2018 – Semaine 1 : Khalil Mack rayonne et les Vikings au sommet

C’est avec enthousiasme que je me joins à vous pour une quatrième saison de l’État des forces chez LeBlitzNFL.com – Pas de controverse cet été dans notre petit média, quoique des sources me disent que le grand manitou de LeBlitzNFL Tony Guzzo a tenté de m’envoyer à RDS contre deux stagiaires et une secrétaire. La transaction a finalement avorté quand RDS a refusé de négocier une prolongation de contrat à laquelle je demandais 80 millions garantis. J’ignore les raisons de leur refus, après tout, c’est quand même 10 millions de moins que la somme reçue par Khalil Mack avec les Bears.

Et comme Mack l’a démontré dimanche soir, il est digne de chaque sou de son entente. Un des meilleurs joueurs défensifs de son époque, à son apogée, qui n’a pas raté un seul match en carrière à cause de blessures, tu veux garder ça dans ton organisation. Jon Gruden n’était pas du même avis et les Bears ont sauté sur l’occasion pour changer le portrait de leur organisation. Leur récompense? À son premier match, avec des présences limitées sur le terrain, Mack a obtenu un sac, forcé une échappée qu’il a récupérée et capté une interception qu’il a retournée pour un touché. Un genre de doigt d’honneur à son ancienne organisation qui voulait dire : voilà ce que je vaux. En fin de compte, Gruden s’est sauvé la face dimanche soir grâce à un Aaron Rodgers des beaux jours, mais la saison pourrait être longue à Oakland si Mack continue à ce rythme. Et c’est sans parler des Raiders eux-mêmes…

*Le chiffre entre parenthèses désigne le rang du classement présaison de mon collège @lemaraudeurnfl

1 (2). Vikings (1-0)
Dans la catégorie des joueurs qui ont mérité l’argent garanti de leur nouveau contrat lors de la première semaine, Khalil Mack n’est pas seul. Derrière une étanche défensive, Kirk Cousins a passé son premier test au Minnesota contre une équipe énigmatique des 49ers.

2 (3). Patriots (1-0)
On se demandait qui allait lever son jeu d’un cran chez les receveurs des Pats après la razzia de la saison morte. La réponse est venue des mains de Phillip Dorsett. L’ancien choix de 1ere ronde des Colts a été visé 7 fois et a attrapé chacun des ballons envoyés vers lui.

3 (7). Rams (1-0)
Les Rams vont être invincibles cette saison lorsqu’ils prendront les devants. Ils n’auront qu’à donner le ballon à Todd Gurley et laisser leur défensive faire le reste. Maintenant, imaginez s’ils arrivent à amorcer leurs parties du bon pied…

4 (4). Eagles (1-0)
Les Eagles remportent le duel des oiseaux de proie, mais ce n’est pas parce que Nick Foles a été bon. En fait, Foles est seulement le 3e quart de l’histoire à remporter un match alors qu’il lance pour 117 verges ou moins tout en tentant un minimum de 34 passes.

5 (5). Packers (1-0)
Nombre de remontée au quatrième quart par Aaron Rodgers en carrière : 13
Nombre de remontée au quatrième quart par Aaron Rodgers sur une jambe alors qu’on croyait sa saison compromise contre un rival de division aux heures de grande écoute : 1
Aaron Rodgers est un surhomme.

6 (1). Falcons (0-1)
La saison du maraudeur Keanu Neal est terminée, c’est au favori de Pierre Vercheval, Damontae Kazee, de le remplacer. Il pourrait s’avérer un remplaçant efficace, lui qui a obtenu 17 interceptions au niveau collégial et qui a passé son année recrue en 2017 à distribuer des plaqués percutants sur les unités spéciales.

7 (6). Saints (0-1)
Quelqu’un pourrait avertir les Saints que la saison de la NFL commence en septembre? Depuis 2014, leur fiche en septembre est de 2 victoires contre 12 défaites. Même les Browns ont un meilleur rendement (2-10-1)!

8 (9). Jaguars (1-0)
Sur les 8 possessions de la deuxième demie contre les Giants, les Jaguars ont effectué 7 bottés de dégagement, et la huitième était celle pour égrainer les secondes à la fin du match. Ils ont quand même marqué 7 points grâce à un retour d’interception et remporté la victoire derrière leur défensive. Juste une journée normale à Jacksonville.

9 (8). Steelers (0-0-1)
Qui a besoin de Le’Veon Bell? En retirant sa saison recrue, les Steelers ont une fiche de 11-4-1 sans lui. Mais encore, celui qui le remplace, James Conner, s’acclimate plutôt bien dans le rôle de partant, accumulant 192 verges nettes et 2 touchés contre les Browns.

10 (12). Panthers (1-0)
La transition de Cam Newton sous Norv Turner semble s’être déroulée de façon naturelle. Je vous laisse Cam décrire lui-même leur relation :

11 (19). Chiefs (1-0)
À sa troisième saison dans la NFL, Tyreek Hill maintient une moyenne de plus de 50 verges par touché (50,9)! Cette statistique est certes aidée par ses prouesses en retour de botté, mais il a également 8 touchés de plus de 50 verges sur réception ou course. Un phénomène.

12 (14). Ravens (1-0)
La palme de l’équipe la plus dominante de la semaine leur revient, même contre les horribles Bills. Les Ravens y saluaient le retour du garde étoile Marshal Yanda, qui selon Pro Football Focus, n’a pas alloué une seule pression sur Joe Flacco du match.

13 (11). Chargers (0-1)
Résumé des unités spéciales des Chargers dimanche : mauvais retours de botté, dont un ballon échappé sur l’un d’entre eux, mauvaise couverture sur les retours, dont un un touché alloué, et un placement raté. Plus ça change…

14 (10). Titans (0-1)
Le ciel est tombé sur la tête des Titans dimanche… littéralement! Si les orages ont retardé leur match de plusieurs heures, le véritable ouragan est celui des pertes successives de Delanie Walker (saison terminée), Taylor Lewan et Marcus Mariota (état incertain).

15 (13). 49ers (0-1)
Les Vikings formant une formidable opposition, la première défaite de Jimmy Garoppolo était inévitable. Reste que les 49ers ont laissé beaucoup de points sur le tableau et qu’une meilleure exécution leur aurait certainement donné une chance de l’emporter.

16 (15). Bears (0-1)
Les Bears ont le don de laisser aller les matchs initiaux. L’an dernier, deux ballons échappés dans la zone payante avaient donné la victoire aux Falcons. Cette année, un appel de jeu conservateur en 2e demie et une interception manquée de Kyle Fuller ont permis un scénario hollywoodien pour Aaron Rodgers.

17 (16) Texans (0-1)
L’année dernière, Deshaun Watson s’était amené en Nouvelle-Angleterre et c’était fait un nom dans la planète NFL. Un an plus tard, c’est un Watson beaucoup plus fébrile, imprécis et hésitant qui est revenu dans la région de Boston. On espère que sa blessure n’a pas fragilisé sa confiance.

18 (17). Bengals (1-0)
Non, mais quel effet une vraie ligne offensive peut avoir sur l’ensemble d’une attaque! Le principal gagnant du remaniement de celle des Bengals durant la saison morte est Joe Mixon, dont l’effort de dimanche nous rappelle son énorme potentiel.

19 (18). Broncos (1-0)
Case Keenum n’a pas été bon ni mauvais pour sa rentrée à Denver, mais il a trouvé la façon de gagner. De toute façon, l’an dernier, Trevor Siemian avait été étincelant lors du premier match, et on connaît la suite. Aussi bien avoir un quart qui n’atteint pas son apex dès la rencontre initiale.

20 (23). Redskins (1-0)
La plus belle prestation sous le radar de la semaine appartient aux Redskins. On ne sait pas encore à quel point les Cards sont mauvais, mais l’ère Alex Smith démarre bien. On note au passage le 100e touché au sol de la carrière d’Adrian Peterson… et aussi un 43e ballon échappé!

21 (25). Buccaneers (1-0)
Ce n’est pas tant la victoire des Bucs en Nouvelle-Orléans qui renverse, mais la manière dont elle est arrivée. 417 verges sur 21 passes tentées pour Ryan Fitzpatrick! 5 touchés! Deux receveurs avec 140 verges de réception et plus (une première dans l’histoire)! Fitzpatrick en 3e essai :

Je viens de m’évanouir.

22 (32). Jets (1-0)
Sam Darnold a lancé un pick-six à sa première passe. Outre cette bourde, il termine sa soirée 16 en 20 pour 198 verges et un excellent ratio de 9,9 verges par passe tentée. Je m’attendais à une progression des Jets cette année sous Darnold, mais je ne m’attendais pas à ça!

23 (27). Dolphins (1-0)
Un retour moins médiatisé pour la première semaine était celui de Ryan Tannehill. Et c’est comme s’il n’avait jamais changé. À sa dernière saison en 2016, il avait accumulé une moyenne de 230 verges par match. Et ce dimanche, il a amassé exactement 230 verges!

24 (21). Giants (0-1)
Saquan Barkley et Odell Beckham ont été excellents à leurs débuts, alors qu’est-ce qui n’a pas marché avec les Giants? Peut-être un joueur de ligne offensive qui ne connaît pas les tendances d’un vétéran de 11 saisons dans la NFL…

25 (24). Seahawks (0-1)
Le spectacle Michael Dickson est en demande, et dans l’air raréfié de Denver, le botteur de dégagement des Seahawks a été phénoménal. Il vaut le déplacement à lui seul! Oui, les Seahawks ont perdu, mais leur botteur de dégagement est incroyable! INCROYABLE!

26 (20). Cowboys (0-1)
Les Cowboys vont faire un tirage parmi les partisans dimanche prochain pour trouver leur nouveau receveur de passe. Ok, ils ne le feront pas, mais le calibre de leurs receveurs est à peu près égal au partisan moyen.

27 (28). Colts (0-1)
Comment s’est porté Andrew Luck à son premier match de saison régulière depuis le Nouvel An 2017? Il a complété 39 passes, son plus haut total en carrière. Sans jeu au sol pour le soutenir et avec une ligne offensive déjà affecté par les blessures, on est satisfait.

28 (29). Raiders (0-1)
Si l’on enlève la dernière possession alors que le match était fini, on a pu compter les premiers essais des Raiders en deuxième demie sur le nombre de passes tentées dans un match Army-Navy. Pourtant, ils avaient si bien commencé leur match. On garde les films des 30 premières minutes, on brûle le reste.

29 (30). Browns (0-0-1)
Bonne nouvelle pour les Browns : chaque saison où ils ont obtenu un match nul, ils ont eu une fiche positive. Cependant, c’est une autre fiche dont ils devraient être inquiets…

30 (26). Cardinals (0-1)
Difficile de juger les Cards après leur rencontre initiale parce qu’ils n’ont eu le ballon que pendant 22 minutes. N’empêche que les premiers signes sont décourageants, et quelques autres prestations du genre devraient devancer les débuts de Josh Rosen.

31 (22). Lions (0-1)
Difficile à croire, mais le nouvel entraîneur Matt Patricia a réussi à accorder plus de points à ses débuts avec les Lions que lors du dernier Super Bowl avec les Pats! Oh, et la « nouvelle » attaque au sol des Lions a obtenu moins de verges dans ce match (39) que dans tous les matchs de 2017.

32 (31). Bills (0-1)
En trois départs dans la NFL, Nathan Peterman a complété 16 de ses 42 passes pour 147 verges et un aveuglant ratio d’un touché contre 7 interceptions. Peu importe ce qui attend les Bills avec Josh Allen, celui qui devrait remplacer Peterman, ça ne pourra être pire.

Classement pré-saison : #12 au #1

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut