Suivez-nous

Bonjour, que cherchez vous?

Actualité 2013-14

L’Avant-Match NFL: édition Finales de conférence 2014

C’est la fin de semaine la plus importante de l’année dans la NFL. Je me souviens de chacun des 28 derniers Superbowls : quelle équipe y était, qui étaient ses principaux joueurs, j’étais où pendant le match, qui a gagné, et une idée du score. C’est à peine si je me souviens de quelles équipes étaient dans les finales de conférence il y a deux ans (il faut que j’y pense, atendez un peu : Ravens et 49ers). Alors gagnez ce dimanche, et vous êtes immortels. Perdez, et retombez dans l’oubli.

Voyons les duels qui vont déterminer chacun de ces matches :

afc-championship-broncos-patriotsPatriots @ Broncos

Je l’ai dit la semaine dernière, il y a beaucoup de pression sur Manning, et dans ce temps-là il a tendance à ne pas jouer son meilleur football. Il peut soupirer avec la victoire face aux Chargers, mais sera encore largement critiqué s’il perd ce match. Mais force est d’avouer que les chances sont de son bord, avec l’avantage du terrain et des Pats décimés par les blessures.

BroncosQuand les Broncos ont le ballon : j’ai hâte de voir comment les Pats vont s’attaquer aux Broncos. Normalement Darth Hoodie tente d’abord d’éliminer ce que l’autre équipe fait de mieux.

1) Je présume qu’il sera tenté de limiter l’impact des passes voilées aux WR’s des Broncos. Pour ce faire, il peut compter sur deux CB’s physiques, Talib et Dennard, qui sont un des rares duos possédant la longueur et la force pour rivaliser avec Demaryus Thomas et Eric Decker. On verra si les arbitres laissent jouer, où s’ils prennent le match en mains, ce qui bénéficierait les Broncos.

2) Jamie Collins vs Julius Thomas : On a aussi vu la semaine passée le « coming out party » du LB Jamie Collins, qui a eu le dessus sur Coby Fleener, ce qui devait être un duel largement à l’avantage de Fleener sur papier. On le verra sans doute sur Thomas cette semaine, la commande est grosse. Cela laisse Wes Welker…quelle occasion de vengeance pour chacun des protagonistes?

3) Défensive des Pats face à la course intérieure : Il faut aussi considérer que les Pats sont extrêmement vulnérables au sol, et qu’ils devraient encore jouer de prudence avec Manning et le forcer à rester au sol ou avec de courtes passes, en gardant leurs deux S très loin en couverture profonde.  Les Broncos ont réussi à s’imposer mieux qu’on ne le croyait au sol, incluant une performance de 224 verges de Slowshon Moreno contre les Pats plus tôt cette saison. Montee Ball prends de l’assurance, la direction de l’équipe lui donne plus de chances et il fait bien. Les Broncos vont donc exploiter cette faiblesse aussi, ce qui fera peut-être un peu l’affaire des Pats si le match est « raccourci » par deux attaques axées sur la course.

PatriotsQuand les Pats ont le ballon 1) Attaque au sol physique des Pats vs DL des Broncos, en « tempo », en altitude : Brady s’est encore ré-inventé. On ferme les yeux et on voit Brady 10 ans plus jeune, qui remet le ballon à Antowain Smith!!! Cependant, la défensive des Broncos a très bien fait dans les dernières semaines, surtout contre la course, on voit pa performance de Terrence Knighton et de l’aide de ses copains, entres autres le jeune Malik Jackson, repêché l’an dernier, qui s’avère être toute une aubaine. Même Shaun Phillips (non, pas le chanteur) [youtube]http://www.youtube.com/watch?v=F50-1S9_6FU[/youtube], qu’on croyait fini, en donne aux Broncos. Le hic, c’est que face à cette attaque au sol physique que les Pats vont tenter d’établir, les Broncos  n’ont plus beaucoup de profondeur. En altitude, face à une attaque tempo des Pats, ils risquent de s’épuiser rapidement. C’est un peu vrai aussi pour la OL ds Pats, mais la fatigue frappe bcp plus la défensive que l’attaque.

2) Edelman et Amendola, comme receveurs intérieurs, face à Champ Bailey : Il va quand même falloir que Brady fasse quelques gros jeux. Les Patriots ont eu un beau cadeau la semaine passée quand Chris Harris s’est défait un genou. C’est un des meilleurs « slot corners » de la NFL, contre une équipe, les Pats, à qui c’est pas mal tout ce qu’il reste comme menace de receveur, des receveurs intérieurs Julian Edelman et Danny Amendola. Je m’attend à ce que ce soit Champ Bailey qui ait le mandat de les suivre à l’intérieur, une large commande. Cela veut également dire que c’est Quentin Jammer qui prendra la place de Bailey à l’extérieur, une véritable passoire, quoique les Pats ne m’ont pas convaincu qu’ils ont les munitions pour exploiter une attaque aérienne soutenue le long des lignes comme les Chargers l’ont fait (après la blessure à Harris) avec Keenan Allen.

3) Shane Vereen vs LB’s des Broncos : Aussi, j’en parle souvent, mais les Broncos ont de rapids LB’s, qu’ils n’ont pas peur de laisser en couverture homme-à-homme avec un RB, et les Pats vont sûrement les tester avec Shane Vereen.

Sur les unités spéciales: Trindon Holliday est spectaculaire et capable de magnifiques retours, mais aussi d’échapper le ballon au mauvais moment. C’est lui qui peut changer l’allure de ce match, malheureusment pour John Fox et sa bande, dans les deux sens…

Enfin, Je me demande ce que Gisele va tweeter si Edelman ou Amendola échappent une passe, ou quand Wes Welker va en attrapper une???

nfc-championship-seahawks-49ers49ers @ Seahawks

Il y a aura tout un contraste entre les deux matches. Le premier, malgré la récente transformation des Pats en équipe de course, est un duel entre deux équipes de finesse. Celui-ci sera une véritable bataille de rue, n espèce de mélange entre les combats de groupe de WWF, mais qui se frappent comme dans le MMA!!! La foule jouera un rôle prépondérant, mais l’expérience des Niners, qui en sont à leur 3e finale de conférence de suite et qui ont gagné face à des foules hostiles à Atlanta (l’an dernier) et à GB (cette année) devrait les aider.

49ersQuand les Niners ont le ballon : C’est le duel le plus intéressant de ce match. La foule sera en délire dès que Kaepernick va s’approcher du ballon. Oui, à leur dernière visite à Seattle, Kaepernick a super mal joué, et l’autre visite d’avant s’est aussi soldée par une dégelée, il faut prendre ça en compte. Par contre, cette fois-ci les Niners ont leur plein arsenal (Crabtree et Boldin en même temps, ce qui a rarement été le cas).

1) Boldin, Crabtree face à Rochard Sherman et « the legion of boom », et le rôle des arbitres : J’anticipe depuis plusieurs semaines une baisse de régime de la tertiaire des Hawks, eux qui sont privés de leur 2e et 3e CB, mais force est d’admettre que les remplaçants (Jeremy Lane et Byron Maxwell) font le travail. Le duel fascinant de ce match sera celui de Rochard Sherman contre Anquan Boldin et Michael Crabtree. Les trois sont des as du bousculage quasi-légal, n’ont pas froid aux yeux et n’abandonnent jamais. Il va y avoir pas mal de poussaillage après le jeu, des coups sournois et du « trash talk » dans la grille de l’autre, autant après les jeux de passe que les jeux au sol. À un moment donné, quelqu’un va sortir de ses gonds et prendre une punition stupide ou perdre sa concentration et faire une erreur importante.

L’arbitrage de ces duels aura aussi une incidence sur le match, au niveau de l’interférence, que Sherman et Boldin, en particulier, commettent sur chaque jeu si on vraiment des puristes. Je me demande quel sera le mot d’ordre des arbitres, ils vont devoir donner le ton dès le début du match.

2) Vernon Davis vs Kam Chancellor, Earl Thomas, et les LB’s de Seattle : Quand on parle trop des WR’s des 49ers, par contre, on a tendance à oublier Vernon Davis et son unique habileté à marquer le gros touché au moment opportun. Vous allez me dire que les Seahawks ont neutralisé Jimmy Graham la semaine dernière donc sont capables de faire la même chose avec Davis, mais je ne suis pas convaincu, parce que Graham était la principale menace des Saints, et que pour le stopper, ils ont laissé Marques Colston et l’attaque au sol des Saints produire au-delà des espérances. Ils ne pouront pas ignorer l’attaque su sol des 49ers  et devoir composer non pas avec un, (Colston) mais deux (Boldin et Crabtree) receveurs qui peuvent les battre. Par contre, les Hawks pourront compter sur le retour de K.J. Wright comme SLB, un des meilleurs LB’s pour couvrir les TE dans la ligue, en prenant pour acquis qu’il est en santé pour s’attaquer à Davis.

3) La OL physique contre Brandon Mebane, les jambes de Kaepernick contre les LB’s des Seahawks, et la discipline de la tertiaire contre la course pour empêcher la longue course: Il ne fait pas se le cacher, les Hawks vont passer une bonne partie du match avec 8 joueurs près de la ligne, avec un SS Kam Chancellor qui excelle dans ce rôle. Il sera comme un 4e LB. Le retour de K.J. Wright amène aussi aux Seahawks un joueur qui est capable de maintenir l’extrémité de la ligne et garder Kaepernick à l’intérieur. Un truc pour contenir un quart mobile est d’avoir des LB’s assez rapides pour accélérer dessus quand il s’échappe, ce que les Hawks peuvent penser avoir en Wagner, Wright et Bruce Irvin, en plus de Chancellor. Mais quand on accorde trop d’importance à contenir le quart, sur les jeux de read-option, ça laisse de gros trous à l’intérieur, et aussi dominants qu’ils aient été cette année, je pense qu’il y aura des trous pour Gore au centre.

Enfin, si les Seahawks ont une faiblesse, c’est celle d’avoir une tertiaire très agressive contre la course, qui les force parfois à prendre de mauvais angles et à accorder de longues courses, comme celle 51 verges de Gore dans le dernier duel qui a scellé l’issue du match.

SeahawksQuand les Seahawks ont le ballon : 1) L’intérieur de la OL contre Justin Smith : Si les Seahawks ont une seule faiblesse, ce sont leurs gardes. Je ne suis pas convaincu que les OT sont capables de contenir Ahmad Brooks et Aldon Smith, mais encore moins que leurs gardes peuvent faire le travail face à Smith, et même Ray McDonald. On a beaucoup parlé d’une baisse de régime de Russell Wilson, mais la principale raison est la pression au centre qui l’empêche de s’avancer quand il est dans la pochette.

2) Maintient de l’attaque au sol : les 49ers ont cette particularité de peu substituer leur personnel en défense. Justin Smith, Ray McDonald, Navorro Bowman, ces gars-là jouent 90%-95% des jeux en défense. Si les Hawks peuvent se permettre d’être patients et physiques, ils vont finir par les fatiguer, et c’est là qu’un plaqué manqué transforme une course de 4 verges et 44 verges.

3) Discipline face au « play-action » : Les Seahawks sont une équipe qui lance peu la passe intermédiaire à partir de la pochette. C’est souvent « touchdown or checkdown ». Quand leur attaque au sol fonctionne, ils sortent la feinte, le bootleg du quart, qui a l’option entre courir ou lancer profondémment, et Wilson est d’une précision remarquable sur les longs jeux. Je m’attends à ce que la vitesse de Bowman et Willis garde Wilson sous contrôle, et que Smith, Smith et Brooks gardent bien les extrémités, ce qui les forcera à lancer la bombe. Dans un match serré à bas pointage, de connecter ou non sur une ou deux de ces longues passes pourraient décider l’issue d match.

Sur les unités spéciales: les Seahawks ont échappé à la semaine 17 l’occasion de passer à l’histoire, en accordant un retour de botté de 32 verges. Sinon, ils auraient battu le record pour le plus faible nombre de verges allouées sur des retours de bottés de dégagement de l’histoire de la NFL. Imaginez, après 15 matches, ils n’avaient accordé que 25 verges toute l’année. 25 verges totales. Pas par semaine, ou par retour. Au total, en 15 matches. Incroyable. Ce n’est pas comme si les unités spéciales des 49ers étaient mauvaises, mais dans un match qui sera serré et où la position de terrain aura un gros impact, c’est un aspect important qui pourrait faire la différence.

Écrit Par

Blogueur et analyste Québécois sur la NFL en francais, French Canadian NFL blogger and amateur analyst!

Commentaires

À ÉCOUTER

Actualité 2020-21

Plusieurs semaines nous séparent du draft de la NFL et d’un début de saison (potentiel) dans la NCAA.

Actualité 2020-21

Le quart Cam Newton, libéré par les Panthers de la Caroline en mars, a accepté un contrat avec les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, contrat...

Actualité 2020-21

J’ai eu l’occasion de parler de la XFL avec 2 mordus du sport, Vincent Turpin et Antoine Ste-Marie du podcast Le Forum 2.0.

Actualité 2020-21

Suite à sa publication sur LeBlitzNFL.com, Hugues Foucher explique le plan de Belichick et les Patriots sur les ondes de DanRadioSport.com

Actualité 2020-21

Tony Guzzo présente les matchs à surveiller après le dévoilement du calendrier 2020 de la NFL, le tout sur le site internet DanRadioSport.com –...

Actualité 2020-21

En plus sur le retour du dernier repêchage, Wallette pense qu’il y aura une saison 2020 dans la NCAA. Veuillez écouter ses commentaires avec...

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Plusieurs semaines nous séparent du draft de la NFL et d’un début de saison (potentiel) dans la NCAA.

Actualité 2020-21

Le quart Cam Newton, libéré par les Panthers de la Caroline en mars, a accepté un contrat avec les Patriots de la Nouvelle-Angleterre, contrat...

Actualité 2020-21

Nous venons de publier sur notre page de Road Trips deux, sinon trois itinéraires de voyage pour chacune des fins de semaines de la...

Actualité 2020-21

La NFL prévoit toujours d’organiser des camps d’entraînement à temps à partir de la fin juillet, bien que des plans de contingence soient en...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.