Actualité 2014-15

Quoi retenir de la semaine 8 dans la NFL 2014

Toute une performance de Ben Roethlisberger des Steelers avec plus de 500 verges par la passe, 9 quarts au total ont lancé pour plus de 300 verges, rien ne va plus chez les Jets et les Falcons ainsi que le retour en force du duo Brady-Gronkowski des Patriots. Voici le résumé de la 8e semaine dans la NFL.

Chargers (5-3) 21-35 Broncos (7-1) – jeudi soir

Lorsque le gros problème à Peyton Manning a été l’opérateur du tableau indicateur, ça veut dire que les Broncos vont très bien. Avec 2 minutes à faire à la rencontre, Manning était furieux contre les partisans parce qu’ils criaient trop fort. Mais c’était la faute de l’opérateur du tableau indicateur qui les incitaient à crier, à danser et à faire du bruit… Bref, une autre excellente prestation des Broncos, même après 4 jours de repos !

Cette fois-ci, on doit donner le mérite et apprécier l’excellente défensive des Broncos. Elle a dominé face à une offensive coriace et agressive dirigée par le quart et candidat au MVP Philip Rivers. Les Broncos ont limité les Chargers à 21 points, leur 3e plus bas pointage de la saison. Les Broncos ont réussi 2 sacs du quart, ils ont atteint Rivers 6 fois, 7 plaqués pour des pertes de verges, 2 interceptions et la course adverse a été limitée à 36 verges. Les experts à San Diego ont mentionné que la ligne offensive des Chargers était trop faible et que Rivers ainsi que le coach McCoy ont très bien réussi à la faire bien paraître mais, ça n’a pas été le cas jeudi soir.

Dolphins (4-3) 27-13 Jaguars (1-6)

Les Dolphins ont profité du quart adverse Blake Bortles qui était encore hésitant. Une chance, car les Dolphins n’ont pas joué un grand match, on dirait une équipe qui tournait les coins ronds. Le quart Ryan Tannehill a été erratique et sa ligne offensive ne le protégeait pas. Donnons crédit à la défense de Miami qui a mis de la pression au quart adverse. Les Jaguars ne pouvaient pas capitaliser à l’attaque. Ils étaient à l’intérieur de la ligne de 30 des Dolphins sur les 5 premières possessions du match et n’ont réussi qu’à marquer 3 points. Le quart des Jaguars Blake Bortles en arrache vraiment, il ne démontre aucunement qu’il est un partant dans la NFL. 6 revirements depuis 2 matchs et il a 12 interceptions dont 4 pour un touché.

Lions (6-2) 22-21 Falcons (2-6)

Matt-Prater-LionsPour la première fois de l’histoire de la NFL qu’un match a été retransmis en direct à la télé américaine tôt le matin (9h30, heure de l’est / 6h30 dans l’Ouest) car ce match a été disputé à Londres dans l’après-midi. J’aime bien le football à 9h30 le matin et j’ai l’impression que ce sera une autre option dans le prochain contrat de télé avec la NFL surtout, qu’il y a beaucoup de critiques négatives sur les matchs du jeudi soir.

On dirait que les Falcons ont une équipe différente à chaque demie. Ils ont dominé à la 1re demie en ayant une avance de 21-0. Et par la suite, ce fût tout le contraire. Les Lions ont effacé le déficit de 21 points pour l’emporter grâce au placement victorieux de 48 verges par Matt Prater à la dernière seconde de la rencontre. En passant, c’est le 1er placement réussi par les Lions en 7 tentatives cette saison entre 40 et 49 verges. On doit se poser plusieurs questions sur la cause des échecs continuels chez les Falcons, il faut blâmer le coach Mike Smith et son directeur général Thomas Dimitroff. Depuis qu’ils ont perdu la finale de conférence il y a 2 saisons, les Falcons ont une fiche de 6-18 incluant les 5 dernières défaites consécutives.

Ravens (5-3) 24-27 Bengals (4-2)

Les Bengals s’ennuient encore d’AJ Green, mais l’offense a été meilleure cette semaine avec le receveur Mohamed Sanu qui a cumulé 125 verges sur 5 attrapés. Toutefois, le quart Andy Dalton a failli de coûter la victoire en essayant d’être le héros du match. Il a gaffé au 3e quart lorsqu’il a essayé de lancer le ballon avec sa main gauche, pas sa bonne main et il l’a échappé !!! Les Ravens en alors profité pour marquer et prendre l’avance dans le match. Mais les Bengals se sont repris et on remporté le match malgré tout. Ils ont remporté les 2 matchs contre les Ravens cette saison. L’attaque des Ravens a été inefficace, le quart Joe Flacco a manqué de synchronisme avec ses receveurs. Par ailleurs, l’ailier rapproché Owen Daniels était absent dû à une blessure et le receveur Torrey Smith s’est absenté une bonne partie de la rencontre, blessé également. Flacco a été 17 en 34 pour 195 verges, aucun touché et 2 interceptions.

Vikings (3-5) 19-13 Buccaneers (1-6) – prol.

Je crois que les Vikings ont mis trop de pression sur leur quart recrue Teddy Brigewater, il a lancé le ballon 42 fois même si la course au sol allait bien. La différence a été la défensive des Vikings qui a aidé son attaque. Elle a retourné un échappé de ballon pour la victoire en prolongation. La défense a terminé la rencontre avec 5 sacs du quart et a frappé le quart adverse à 7 occasions. Pour les Bucs, on a finalement eu une bonne prestation de la défensive, mais l’attaque n’a pas pu livrer la victoire. La ligne offensive a eu beaucoup de difficulté à protéger leur quart et à ouvrir les corridors pour le jeu au sol. Seulement 66 verges sur 23 courses. Les Bucs auraient pu gagner si ce n’était pas l’échappé de ballon en prolongation. Des rumeurs à Tampa Bay voulant que le receveur Vincent Jackson et le porteur de ballon Doug Martin seraient sur le marché des échanges.

Rams (2-5) 7-34 Chiefs (4-3)

La recette gagnante des Chiefs est le quart Alex Smith ainsi que le porteur de ballon Jamaal Charles. Smith a été 24 en 28 pour 226 verges et Charler a cumulé 73 verges sur 13 courses et 2 touchés en plus d’ajouter 44 verges de gains aériens. Justin Houston a dépassé Von Miller pour le plus grand nombre de sacs du quart cette saison, il en a 10 et il a une moyenne de plus de 1 sac du quart à ses 2 dernières saisons.

Bills (5-3) 43-23 Jets (1-7)

Est-ce la fin de l’ère Geno Smith à New York car il a encore tout gâché pour les Jets. Il a complété plus de passes aux joueurs des Bills qu’aux joueurs de son équipe. Les Jets l’ont cloué au banc après 10 minutes de la rencontre après avoir été victime de 3 interceptions. Michael Vick a pris la relève, a donné un certain regain à l’attaque, mais n’a pas pu effacer le déficit de 14 points en début de rencontre. Smith a déjà lancé une interception dans 19 de ses 24 matchs de sa jeune carrière. L’équipe d’entraîneurs à l’attaque doit changer chez les Jets, car lorsque Geno Smith ne lance pas d’interceptions, ils gagnent donc, il a besoin d’un meilleur encadrement. Lundi, les Jets ont annoncé que Vick sera le partant contre les Chiefs. Pour les Bills, ils ont profité et capitalisé sur les multiples erreurs des Jets !!! Ils ont marqué 20 points sur 6 revirements.

Seahawks (4-3) 13-9 Panthers (3-4)

Les Seahawks ont failli échapper ce match et ça aurait diminué les chances de participer aux séries. Ça été un match à caractère défensif, il n’y a eu qu’un seul touché dans le match et ce sont les Seahawks qui l’ont marqué.  On a vu un Russell Wilson qui en arraché tout au long du match, ratant des cibles faciles, mais il a réussi lorsque ça comptait. Une chance, car les Hawks ont évité un 3e revers consécutif, ça aurait été une première depuis 3 ans.

Bears (3-5) 23-51 Patriots (6-2)

Rob-Gronkowski-PatriotsC’était le retour en force du duo Brady-Gronkowski. Le quart des Patriots Tom Brady a lancé 5 passes de touché dont 3 à Gronkowski. Souvenez-vous lorsqu’on disait que Brady était trop vieux et que ça ne fonctionnait plus? Et bien, il a complété 30 de ses 35 passes pour 354 verges. Les Patriots ont remporté un 4e match consécutif avec une moyenne de 17.8 points depuis cette séquence. Les Patriots ont joué de l’excellent football dernièrement, mais le grand test sera dimanche prochain contre les Broncos. Pour les Bears, un autre match à oublier. Rien n’allait pour eux, la défense était inexistante, la ligne offensive ne pouvait pas protéger leur quart Jay Cutler et en plus, ne prenait pas de bonnes décisions. Ce sera une semaine difficile pour notre coach Marc Trestman et les Bears car malheureusement, ils vont nulle part avec Cutler.

Texans (4-4) 30-16 Titans (2-6)

C’était le 1er départ en carrière du quart des Titans Zach Mettenberger et il a autant connu de bonnes que des mauvaises séquences. Il a lancé pour 299 verges et  2 passes de touché et il a été victime de 2 sacs du quart (les 2 par JJ Watt) et une interception. Toutefois, comme toute autre recrue, il attirera plus de négatif que du positif ces temps-ci, surtout si Mettenberger se concentre plus sur ses médias sociaux que sur son jeu. À suivre.

Eagles (5-2) 20-24 Cardinals (6-1)

On a de la difficulté à expliquer les performances du quart des Eagles Nick Foles à chaque semaine. Il lance tellement de fois le ballon qu’on pense qu’il ne sera plus capable de lever un livre. Après que le match soit terminé, on constate qu’il a lancé plus de 300 verges et de multiples touchés. Toutefois, lorsqu’il perd, c’est parce qu’il a lancé quelques mauvaises passes comme il l’a fait contre les Cards dans les dernières secondes du match. Il a terminé la rencontre avec 411 verges sur 36 passes complétées, un sommet d’équipe. Et que dire des Cards, ils sont seuls au sommet de la division Ouest dans la Nationale. En plus d’une très bonne défensive, un quart-arrière qui exécute le nécessaire et ils ont trouvé leur T.Y Hilton en la recrue John Brown qui a réussi son 1er match de plus de 100 verges aériennes et ce ne sera pas son dernier…

Raiders (0-7) 13-23 Browns (4-3)

Les Browns ont évité de devenir la 1re équipe de l’histoire de la NFL à perdre 2 matchs consécutifs contre des équipes sans victoire. Leur attaque n’a pas été aussi convaincante comme elle l’était en début de saison, mais les Raiders n’ont pas pu capitaliser. Toutefois, la défense des Browns a joué son meilleur match de la saison en générant 3 revirements. C’est quand même un plus pour l’équipe de Cleveland qui a réussi à gagner un match à l’étranger. Pour les Raiders, on peut dire que Derek Carr est plaisant voir même impressionnant à regarder. Il a complété 24 de ses 54 passes à 9 cibles différentes pour 328 verges et un touché. Ce qui est fort intéressant, il ne commet pas de revirements. Le saviez-vous que les Raiders ont utilisé 21 quarts-arrière différents depuis 1998, un sommet dans la ligue. Les Browns suivent avec 20 mais je crois que les Raiders ont fini de chercher…. pour l’instant !

Colts (5-3) 34-51 Steelers (5-3)

Oh qu’il est laid le 3e uniforme des Steelers, celui des « abeilles ». Le quart des Steelers Ben Roethlisberger a lancé 522 verges et 6 passes de touché dans ce match. Il était à 33 verges pour battre le record de la NFL (Norm Van Brocklin en 1951). Toute une démonstration par le passeur, il a rejoint 9 receveurs différents durant la rencontre. Les Steelers ont trouvé une autre menace que celle de Antonio Brown et de Le’Veon Bell. Il s’agit de la recrue Martavis Bryant, une menace « verticale » dans la zone payante. Andrew Luck et les Colts ont chauffé les Steelers durant 3 quarts, mais une couple d’erreurs et le résultat aurait pu être plus serré. Luck a connu un 6e match consécutif avec plus de 300 verges, un sommet d’équipe.

Packers (5-2) – Saints (2-4)

Enfin, nous avons vu l’attaque explosive qu’on attendait des Saints. Drew Brees a été parfait sur 11 passes et 3 touchés à la 2e demie. Les Saints devront également comprendre qu’ils doivent se fier sur le porteur de ballon Mark Ingram pour réussir le jeu au sol. Il a une moyenne de 5.7 verges par course cette saison et depuis la fin de la dernière saison, il a maintenu cette moyenne lors de ses 102 dernières courses. Quant aux Packers, ils avaient bien débuté la rencontre avec un Aaron Rodgers en feu, en lançant 203 verges au 1er quart !!! Toutefois, ils se sont effondrés en 2e demie lorsque Rodgers s’est blessé à l’aine lors d’une course au sol et lorsqu’il a lancé 2 interceptions, 2 passes qui ont rebondit sur ses receveurs, une malchance. N’inquiétez-vous pas Rodgers a terminé la rencontre en récoltant 418 verges de gains, sa blessure n’est pas grave donc, on peut R-E-L-A-X-E-R !!!

Redskins (3-5) 20-17 Cowboys (6-2) – prol. – lundi soir

Beaucoup de poolers sont déçus mardi matin lorsqu’ils ont appris la victoire inattendue des Redskins. Donnons crédit au coach Jay Gruden et aux Redskins d’avoir présenté une équipe qui n’abandonne jamais, créatif et qui trouvera tous les moyens de l’emporter. Et bien, ils ont arraché la victoire aux Cowboys avec leur 3e quart Colt McCoy qui n’avait joué qu’une demie de football et quelques apparitions depuis 2011. McCoy a joué avec beaucoup de confiance et de détermination en complétant 25 de ses 30 passes pour 299 verges, un touché par la course et une interception. C’est sûr qu’il aurait aimé ravoir quelques passes dont son interception, mais en général, il a très bien joué.

Romo avait quitté le match au 3e quart après avoir été plaqué derrière la ligne de mêlée par Keenan Robinson. Il est demeuré étendu au sol pendant plusieurs minutes, et a été remplacé par Brandon Weeden. Romo est toutefois revenu au jeu pour la dernière série des Cowboys en fin de match réglementaire. Beaucoup de pression de la défensive des Redskins sur Romo lundi soir, il a été victime de 5 sacs du quart et n’a converti qu’une seule fois sur 5 tentatives de 3e essai à la 2e demie. Selon coach Jason Garrett, Romo n’a été victime que d’une contusion au dos et devrait être à son poste au prochain match.

Que pensez-vous de cette 8e semaine, quel a été votre fait saillant de la semaine?  N’oubliez pas de suivre toute l’actualité francophone de la NFL sur Le Blitz NFL

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut