Suivez-nous

Bonjour, que cherchez vous?

Actualité 2014-15

L’avant-match NFL 2014: Semaine 11

Cette semaine, nous sommes choyés avec trois duels mettant aux prises 6 des équipes qui peuvent prétendre être la meilleure équipe de la ligue, ou presque.

Eagles @ Packers

Aaron Rodgers contre Mark Sanchez, vous voulez rire? Comme dirait Lee Corso, « not so fast ». Même si l’écart entre les deux est énorme, les Eagles sont un duel difficile pour les Packers :

EaglesQuand les Eagles ont le ballon : bien qu’elle se soit grandement améliorée depuis quelques semaines, la défensive des Packers toujours pas montré qu’elle est capable d’arrêter le « read-option », après s’être fait humilier deux années de suite par les 49ers et s’être fait traverser par Russell Wilson en d.but de saison. Sanchez n’est pas Kaepernick, mais les Eagles utilisent quand même beaucoup de passes sur le concept de « run-action » pour confondre les défensives adverses et celle des Packers, en particulier, n’est pas la plus disciplinée sur ses responsabilités, ce qui va inévitablement mener à deux ou trois gros jeux suite à des erreurs de lecture. De plus, les Eagles vont courir jusqu’à ce que la preuve soit faite qu’on peut les arrêter. Et contre la course, les fromages sont très vulnérables. Enfin, pour combattre Chip Kelly et son attaque sans caucus, il faut deux choses : de la profondeur pour reposer des joueurs (ce que GB a ) et la polyvalence des joueurs sur le terrain. Car si Kelly les prends avec le mauvais personnel sur le terrain, il va vous empêcher de substituer et exploiter la faiblesse du joueur qui est hors-position à outrance. En utilisant par exemple Matthews come ILB, Neal comme OLB ou Peppers comme DT, Dom Capers place souvent ses joueurs hors-position, le temps d’un jeu ou deux ça passe bien, mais pourrait revenir le hanter contre cette attaque tempo.

La foule du Lambeau Field, par contre, va nuire Kelly et sa bande. Il faudra aussi mettre de la pression au centre, qui neutralise historiquement Sanchez, par un gars comme Mike Daniels contre un int.rieur de OL amoché chez les hommes en verts.

PackersQuand les Packers ont le ballon : Dans quel état sont Josh Sitton et T.J. Lang, les deux gardes partants qui ont joué malgré des blessures la semaine dernière? Question importante. Les Eagles mènent la ligue pour les sacks, et Rodgers, s’il n’a qu’une faiblesse, a tendance à garder le ballon trop longtemps. Il faudra que la pression se rende, car sinon Cobb. Nelson et compagnie vont dépecer cette tertiaire.

Ils vont sans doute tenter de ralentir la pression en utilisant le jeu au sol avec Eddie Lacy, une tactique qui a rarement fonctionné pour les Packers cette année, et contre les Eagles. Alors prévoyez un assaut aérien et beaucoup de points.

Lions @ Cardinals

Drew Stanton reprends les rennes des Cardinals, contre son ancienne équipe et son patelin (il a joué à Michigan State, précédant Brian Hoyer et Kirk Cousins avec les Spartans).

CardinalsQuand les Cardinals ont le ballon : est-ce que Bruce Arians va oser être aussi agressif avec Stanton qu’avec Palmer? Probablement. Stanton n’est pas un jeune poulin, c’est un vétéran qui a roulé sa bosse dans la NFL. Il n’est pas un passeur aussi accompli et discipliné que Palmer, mais il a au minimum un aussi bon bras. Et il est beaucoup plus mobile. Donc Stanton ne vas battre personne en étant conservateur, il est à son meilleur s’il lance le ballon profondément et s’il échappe à la pression avec sa mobilité. Il en aura bien besoin face à cette DL, et j’avoue, à cette tertiaire qui n’est pas la catastrophe anticipée en début de saison.

LionsQuand les Lions ont le ballon : combattre le feu par le feu…Patrick Peterson, athlète ridiculement fluide pour sa taille, et ridiculement gros et physique pour sa position, rencontrez Megatron, athlète ridiculement fluide pour sa taille, et ridiculement gros et physique pour sa position. Est-ce qu’ils vont oser le laisser un-contre-un sur Megatron? Ça n’a pas marché l’an passé, mais ils n’avaient pas de Cromartie de l’autre côté. J’aime bien Antonio Cromartie comme 2e CB, mais il demeure un CB de bordure, grand et rapide sans être « quick » pour opérer à l’intérieur. Normalement les Cards utilisent Peterson à l’intérieur. Alors si je suis les Lions, je place Megatron à l’extérieur et Tate à l’intérieur, et je force les Cards à choisir leur poison. Todd Bowles, le dc des Cards, s’en tire cette année en utilisant des stratégies peu orthodoxes, on verra peut-être Cromartie sur Megatron avec de l’aide, et Peterson seul contre Tate à l’intérieur.

Cela soulève également la question de qui va suivre les RB des Lions, tous rapides (Bush, s’il joue, mais aussi Riddick et Bell) et capables d’attraper le ballon. Les Cards ont une confiance énorme en leur DL et ont tendance à jouer plus de « nickel » et de « dime » que les autres, même face à du personnel de base, donc ce seront plus des S que des LB qui auront ces responsabilités. On s’attend donc à ce que les Lions tentent d’imposer leur attaque au sol, ce qu’ils ont beaucoup de difficulté depuis plusieurs semaines.

Patriots @ Colts

Plusieurs ont pris pour acquis que le gagnant du match Broncos/Pats allait déterminer qui aurait l’avantage du terrain dans la AFC. Ils ont peut-être sous-estimé les Colts, qui ont un calendrier ridiculement facilee d’ici la fin de la saison, outre une visite à Dallas à la semaine 16.

PatriotsQuand les Patriots ont le ballon : Quand les Colts ont connu leurs meilleurs matches en défense, c’est que Vontae Davis, qui joue RCB, neutralisait le meilleur receveur adverse. Brandon LaFell? Nah. Julian Edelman? Premièrement Davis joue rarement àl’intérieur, et en plus, à 207 lbs, il est à son meilleur contre de plus gros receveurs. Est-ce qu’ils vont oser piger une page dans le livre de Darth Hoodie? Je m’explique : la saison dernière quand les Saints et Jimmy Graham se sont présentés à Foxboro, les Pats ont utilisé Aquib Talib pour le contrer. La plus grande menace des Pats, c’est Gronk. Oseront-ils placer Davis sur Gronk? Il a probablement de l’expérience, en essayant de couvrir son frère Vernon qui est un des seuls TE aussi doués athlétiquement que Gronk…ce serait osé mais je pense qu’on est rendus là : les défensives adverses vont se concentrer sur Gronk et forcer les autres receveurs à les battre. Ce sera par contre assez facile pour Edelman, face à son ancien coéquipier Darrius Butler qui se fait bruler à répétition depuis plusieurs semaines.

ColtsQuand les Colts ont le ballon : Bellichik a fait des miracles contre Peyton. Comme d’habitude, malgré le fait qu’ils sont sévèrement handicapés d’un point de vue personnel dans le front 7 suite aux blessures à Chandler Jones et à Jerrod Mayo. Est-ce qu’il a aussi des miracles dans son livre face à Andrew Luck? Face aux Broncos, ils ont utilisé leurs gros CB pour jouer physiquement en se maintenant proche de la ligne de l’ « illegal contact ». Ça va rendre la vie plus difficile pour un Reggie Wayne, qui n’a plus les aptitudes de séparation de ses beaux jours. Par contre, il faudra que Pep Hamilton trouve une façon de donner à T.Y. Hilton un départ sans être poussé par le biais de motions ou de formations qui le libèrent. Il sera le focus du plan de match des Pats, qui cherchent toujours à éliminer ce que l’autre équipe fait le mieux, et du côté des Colts, c,est la bombe à Hilton. Plus facile à dire qu’à faire par contre, puisque les Pats n’ont pas de CB fluide et « quick » comme Hilton. Suite à une semaine de congé, on verra peut-être une de mes cartes cachées, la recrue Donte Moncrief, avoir plus de terrain au détriment du vétéran Hakeem Nicks, qui a beaucoup ralenti.

Trois excellents matches en perspective.

Écrit Par

Blogueur et analyste Québécois sur la NFL en francais, French Canadian NFL blogger and amateur analyst!

Commentaires

À LIRE AUSSI...

Actualité 2020-21

Classer les 32 équipes en 5 groupes… un exercice que je fais très sérieusement chaque saison, mais je pars toujours d’un premier jet sans...

Actualité 2020-21

Depuis quelques articles, je vous ai présenté des scénarios possibles avec des statistiques à l’appui. Le but de ces scénarios était de faire parler...

Actualité 2020-21

La XFL reste dans la famille…

Actualité 2020-21

Je poursuis ma couverture estivale sur les joueurs qui auront un impact dans la NCAA à l’automne prochain. Cette fois-ci je m’attaque au groupe...

© Le Blitz NFL - Tous droits réservés.