Actualité 2014-15

Les meilleurs porteurs de ballon de la NFL en 2014

Continuons notre série de classement des meilleurs joueurs par position en y allant cette fois-ci avec les porteurs de ballons. La position perd de la valeur autant en terme de contrats qu’en termes de choix de repêchage. On dit que c’est parce qu’on peut trouver des porteurs n’importe où. C’est un peu vrai. Mais c’est surtout une question de longévité et de risque de blessure. Cependant, on a pu constater l’impact qu’un gars comme Marshawn Lynch sur une équipe pendant les séries, donc la position est encore importante.

Marshawn Lynch

Marshawn Lynch

Comme je l’ai fait pour les quart-arrières, je les classe par groupe et la conclusion est similaire : Environ le quart des équipes peuvent compter sur un joueur d’élite, et environ les trois-quarts de la ligue ont un partant adéquat. Je me suis basé sur la qualité de leur jeu cette année, et non pas sur qui je prendrais demain pour les prochaines années (ou même l’an prochain), mais sur si j’avais à rejouer a saison 2014 (ou à donner des cotes pour Madden!). Je regarde la performance réelle, pas les statistiques. Je compare également avec les évaluations de Pro Football Focus.

1- L’élite : Ce qu’ils appellent un RB de fondation. Avec un gars comme ça, votre offensive peut être basée sur la course et limiter ce que vous exigez de votre QB.

# Nom Éqp PFF
1 Marshawn Lynch Sea 2 Les 88 plaqués qu’il a fait manquer aux adversaires sont de loin (67, D Murray) le premier. Meilleur receveur qu’on pense aussi.
2 Le’Veon Bell Pit 1 Impliqué avec brio dans toutes les phases du jeu.Aucun échappé de toute la saison en plus.
3 Jamaal Charles KC 13 Tout le monde sait qu’il aura le ballon, il est la seule menace offensive de son équipe. Garde une moyenne >5 vgs/portée avec une mauvaise OL
4 DeMarco Murray Dal 4 A connu une saison de rêve en terme de performance et de durabilité, derriere une OL dominante.
5 Eddie Lacy GB 3 À l’inverse de Charles, il n’est que rarement la préoccupation #1 de la défensive adverse.
6 Arian Foster Hou 12 Le 1220 verges à 4.8 le plus discret de l’histoire.
7 Matt Forté Chi 25 N’a pas accumulé ses statistiques habituelles cette année mais ce n’était pas lui le problème.
8 LeSean McCoy Phi 55 A beaucoup trop dansé en début de saison quand sa OL était criblée de trous suite aux blessures.

Gardez en tête que le classement de PFF accorde beaucoup d’importance aux porteurs qui brisent des plaqués (Lynch, Lacy) mais ne mesure pas ceux qui les évitent (Charles, McCoy). Malgré ce qu’on entend, 7 des 8 (Foster) ont été repêchés assez haut (3 premières rondes).

2- Les bons: Ces gars-là ont produit comme un partant doit le faire. Sont-ils capables de traîner une attaque de la NFL sur leur dos? Non.

# Nom Éqp PFF
9 Justin Forsett Bal 6 Parfait pour le système, voyait des trous là où Pierece et Taliaferro n’en voyaient pas. Et excelle sur 3e, comme bloqueur et comme receveur de passes voilées.
10 Jonathan Stewart Car 7 Est resté en santé toute la 2e moitié (enfin) et était dominant
11 C.J. Anderson Den 3 Quelle trouvaille! Physique, agressif, brise des plaqués. Pas bcp de longs jeux. N’a pas prouvé qu’il peut maintenir la candence.
12 Mark Ingram NO 20 A enfin eu la chance d’être un vrai #1 avec les blessures des autres. A montré qu’il peut justifier ce rôle.
13 Lamar Miller Mia 15 Explosif, mais encore pas développé comme prospect.
14 Alfred Morris Was 44 Prends ce qui est bloqué, tombe toujours vers l’avant. Inutile sur le jeu aérien.
15 Ahmad Bradshaw Ind 11 Trouve toujours le moyen de produire, comme porteur, receveur et bloqueur. Dommage qu’il soit tjrs blessé.
16 Stephen Jackson Atl 8 N’a rien cassé avec 3.7 verges/portée, mais derrière cette OL, c’est un miracle.
17 Jeremy Hill Cin 19 A pris une solide emprise sur le poste avec son jeu physique. Plus agile qu’on le croyait. Trop d’échappés.
18 Frank Gore SF 26 A bcp ralenti avec l’âge. Demeure intense, ne tombe pas au 1er contact et le meilleur en protection de passe.
19 Tré Mason Stl 37 Doit apprendre à bloquer et à jouer le jeu aérien. Mais comme porteur pur, il est déjà un des bons.
20 Joique Bell Det 33 Le meilleur dans rien, capable de tout faire. Trop d’échappés lui aussi.
Justin Forsett

Justin Forsett

On remarque une recrudescence des porteurs plus gros, plus physiques, alors qu’il y a quelques années on annonçait la fin de l’existence de ce type de porteur. A part Forsett, Miller et Bradshaw, ce sont tous des gars plus gros que rapides. C’est un ajustement à ce que font les défensives (plus de formations « nickel », des LB’s et des SS plus légers et plus axés sur la couverture). Je pense aussi que c’est relié au fait que depuis la nouvelle convention collective, ils ne peuvent plus pratiquer le contact autant. La qualité des techniques de plaqués est en forte baisse, aussi bien utiliser un porteur qui peut en profiter.

3e groupe : Ces RB’s sont mieux utilisés comme membre d’un comité, mais ont une réelle valeur par leur jeu, leur confrère de comité peut être trouvé n’importe où.

# Nom Éqp PFF
21 Shane Vereen NE 28 N’a pas son pareil pour attraper la passe de 6 verges et en gagner 17. Serait un « 3rd donw back » elite s’il améliorait sa technique de protection de passe.
22 Andre Ellington Arz 50 A été ralenti par les blessures et par sa OL atroce, mais capable de gagner 14 vgs quand les autres en gagnent 4.
23 Darren Sproles Phi 18 Déçu que Chip Kelly n’ait pas réussi à sortir plus de production de Sproles (à peine 700 verges course+passe)
24 Chris Ivory NYJ 39 Porteur difficile à plaquer qui brise bcp de plaqués. Mais n’apporte rien comme bloqueur ou comme receveur.
25 Isaiah Crowell Cle 52 Très complet, peu faire manquer par la vitesse ou la force. A pris un peu de temps pour s’habituer à la vitesse du jeu (vient du I-AA).À surveiller.

4e groupe : les autres. Il reste plusieurs porteurs dignes de voir du temps de jeu, mais si vous avez un de ces gars là comme #1, le niveau de performance dont vous pouvez vous attendre dans votre champ-arrière sera limité.

Quelques noms qui ressortent parmi les autres:

Pierre Thomas

Pierre Thomas

Pierre Thomas, NO (9e selon PFF, mais n’a joué que 305 jeux) est toujours aussi polyvalent et excellent sur les passes voilées, mais n’a jamais été capable de prendre un rôle de #1.

Reggie Bush, Det (14e) n’est lui aussi plus capable de tenir un rôle de #1 mais, quand on limite ses interventions, peut encore rendre service. On a constaté paar contre que plus l’année avançait, plus les Lions faisaient confiance à Theo Riddick dans son rôle.

Fred Jackson, Buf (16e) défie les lois spatio-temporelles et demeure efficace malgré son âge, la piètre OL et le fait que tout les coaches qui se sont succédés essaient de le reléguer au second plan.

Giovanni Bernard, Cin (35e) : symbolise à lui seul ce que je décrivais au précédent paragraphe. Devait prendre la pôle avec le départ de Green-Ellis, mais n’a pas réussi à s’imposer, laissant le rôle de porteur principal à Jeremy Hill. Sera toujours j’ai bien peur un joueur complémentaire et périphérique.

Carlos Hyde, SF (27e) : a mieux fait que Frank Gore dans le même système, le même rôle et avec la meme ligne offensive. Sera partant et peut-être un top 10 l’an prochain.

Brandon Oliver, SD (10e) : un clône de Darren Sproles. Quand on a esseyé d’en faire un joueur à temps plein, s’est complètement effacé.

Jerrick McKinnon, Min (29e) : a montré de belles choses en peu de temps, surtout pour un gars qui était un QB à l’université.

Roy Helu, Was (22e) : est agent libre et pourrait gagner un rôle plus important que ce qui l’attendait à Washington. A bien performé quand il en a eu la chance, mais souvent dérangé paar de petites blessures.

Et bien sûr, deux joueurs qui  n’ont pas joué en 2014, Ray Rice et Adrian Peterson. Peterson redeviendra sans doute un partant dans la NFL, probablement de calibre élite pour au moins une ou deux saisons. Rice, qui avait déjà commencé son déclin, n’aura peut-être jamais la chance de revenir au jeu.

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut