Actualité 2014-15

10 agents libres qui vont définir cette saison morte 2015

Une fois les désignations de « joueur de concession » attribuées, on peut maintenant voir qui sera sur le marché le 10 mars prochain. Bien entendu, certains de ces joueurs pourraient re-signer avec leur équipe actuelle, mais on peut considérer qu’ils sont quand même sur le marché, les règles de maraudage dans la NFL étant peu appliquées, ces joueurs et leurs agents sont déjà informellement bien au fait de qui va leur soumettre une offre et environ pour combien quand le jour J arrivera.

Les décisions prises par ces 10 joueurs auront un impact important sur le visage de la NFL l’an prochain :

1) Ndamukong Suh, DT, Lions

Les Lions n’ont que 18M$ de disponibles sous le plafond (selon www.overthecap.com ). Suh devrait à lui seul générer des offres salariales de 18M$/an comme le meilleur joueur disponible et clairement un des 5 meilleurs joueurs non-QB de la ligue. Il est crucial aux succès des Lions, qui devront donc choisir : le laisser filer et tenter de le remplacer par quelques « bons » joueurs, ou le garder et faire des coupes à blancs partout ailleurs, i.e. laisser partir plusieurs partants qui rapporteront des économies de ±3M$ contre le plafond (comme Stephen Tulloch, DeAndre Levy et Jason Jones). Ils pourraient aussi concocter un contrat qui fera en sorte que la pression sur le plafond salarial se présente plus dans les années subséquentes, ce qui voudrait essentiellement dire qu’ils choisissent Suh plutôt que Calvin Johnson, puisque à compter de l’an prochain, ils peuvent se départir de Megatron et économiser 11M$ (2016) et 16M$ (2017).

Le marché : toutes les équipes qui ont beaucoup de $ de disponibles, comme les Raiders, Jaguars, Browns et Titans. Quand on parle de contrat qui fait exploser le coffre-fort, le nom des Redskins sort toujours, quoique dans bien des cas c’est l’agent du joueur qui veut que leur nom sorte, pour faire monter le prix. Les Colts aussi, qui pourraient en un seul geste trouver une réponse à l’attaque au sol qui leur donne tant de misère. Un longshot : une fois qu’ils se seront départis de Adrian Peterson, les Vikings auront 36M$ de disponibles, et aucun agent libre important à remettre sous contrat. Ils pourraient choisir de tenter de gagner par une DL dominante avec Suh, Floyd, Griffen, Robinson et compagnie.

2) Darrelle Revis, CB, Patriots

Darrelle Revis

Darrelle Revis

N’est pas encore un agent libre techniquement, mais comme son contrat prévoit une paie de 20M$ et une charge de 25M$ sur le plafond, que les Patriots dépassent déjà, c’est certain qu’il ne jouera pas sous cette entente. Il est encore selon moi le meilleur CB de la ligue .

Les Pats vont tenter de le signer à long terme, à escompte, avec le prétexte que c’est le prix à payer pour faire partie d’une équipe gagnante. Il devra décider s’il préfère la gloire ou l’argent.

S’il décide de tester le marché : son ancien club (Jets) a un besoin criant d’un joueur comme lui, et plus de 50M$ de disponibles sous le plafond pour l’attirer. Son ancien coach (Rex, avec les Bills) pourrait se bâtir une défense à faire rêver et a lui aussi des $ de disponibles (31M$). Je le verrais aussi transformer à lui seul les défensives des Chargers et des Eagles.

3) Adrian Peterson, RB, Vikings

Lui n’est plus n’est pas encore agent libre mais ça ne saura tarder, tout semble indiquer que lui et les Vikings se dirigent vers un violent divorce. Quel genre de marché va l’attendre? Il ne verra sûrement pas une offre qui s’approche des 13M$ qu’il aurait touché des Vikings cette année. Sans rien enlever à ses aptitudes surhumaines, lui qui est clairement le meilleur talent RB de sa génération, il aura 30 ans ce mois-ci et le marché est innondé de RB’s, que ce soit DeMarco Murray, Mark Ingram, CJ Spiller et un des meilleurs groupes de recrues à cette position depuis belle lurette.

Le marché : On parle beaucoup des Cowboys, ça devra être à rabais. Une équipe qui veut se donner une nouvelle identité au sol, comme les Bills avec Greg Roman, ferait plus de sens. Gardons en tête les Bucs, Titans et Raiders s’ils veulent enlever de la pression sur leurs jeunes QB’s. Oubliez les Ravens à cause de la tempête médiatique qui s’en suivrait dans le contexte du départ de Ray Rice. Le wild card que j’aimerais bien : les Chargers.

4) Randall Cobb, WR, Packers

Cobb est un drôle de cas. J’ai déjà déterminé qu’il n’est pas un véritable WR élite qui dicte la couverture. Il est juste en dessous. Il est à son meilleur quand son QB improvise, ce qui rend son mariage avec Aaron Rodgers si intéressant. Il n’a que 24 ans (à peine 6 mois de plus que Kelvin Benjamin). Les Packers doivent remettre sous contrat Cobb, Bryan Bulaga et l’un de Tramon Williams ou Devon House, tous des joueurs qui vont réclamer entre 6M$ et 10M$/an, ce qui devrait accaparer la majorité des 33M$ de disponibles sous le plafond. Ils pourraient choisir de le laisser partir et de compter sur les 3 jeunes WR’s repêchés en 2014, Adams, Janis et Abbrederis.

S’il décide de tester le marché : Je le verrais bien rejoindre Joe Philbin à Miami, il compléterait très bien Ryan Tannehill, pour qui il serait un « fit » naturel beaucoup plus que Mike Wallace (les Dolphins pourraient compsner le salaire de Cobb en partie par l’économie sur Wallace, de 5.5M$ s’il est échangé, 6,9M$ s’il est congédié). Les Raiders et Browns, bien entendu, ont des $ et un besoin criant.

5) DeMarco Muray, RB, Cowboys

DeMarco Murray

DeMarco Murray

Aura beaucoup de compétition sur le marché. Il est le meilleur du groupe, encore jeune et un joueur très complet capable de contribuer dans toutes les phases du jeu. Ses 450 touches en 2014 feront peur aussi, le genre de chiffre qui précède une blessure. Les Cowboys ont déjà tourné la page, eu qui n’ont pas les moyens de se payer Murray, d’immenses besoins ailleurs, et une OL qui leur fait croire que son successeur à rabais pourra faire presque aussi bien.

Le marché : J’ai entendu spéculer les Colts, mais j’y crois peu, ils doivent utiliser leurs $ pour Luck, Hilton et se trouver une défense contre la course. Ils vont préférer adresser leur OL. Alors qui? Falcons, Ravens, Bills, Vikings, Cardinals, Giants, Jets, Chargers et Bucs pourraient avoir du sens, mais difficile d’imaginer l’un d’entres eux briser la banque pour un RB.

5 autres, de moins gros noms mais des joueurs d’impact :

6) Terrence Knighton, DL, Broncos : va quitter Denver, entres autres parce qu’il cadre moins bien dans le système de Wade Phillips. A déjà suivi Del Rio une fois, devrait se retrouver à Oakland.

7) Rodney Hudson, OC, Chiefs : les Chiefs sont pris avec le plafond et ne pourront pas le garder. Falcons, Rams, Lions ont grandement besoin d’un C mais pas beaucoup de $ à allouer à la position. Les Jaguars ont tenté de mettre la main sur Alex Mack l’an passé, n’ont pas comblé le poste de centre, et seraient la destination rêvée pour Hudson.

8) Greg Hardy, DE, Panthers : son embauche ne fera pas l’unanimité parmi les fans et son passé judiciaire, à tords ou à raison, va lui coûter beaucoup d’argent. Mais son impact sur le terrain pourrait être le plus important de tous les agents libres de cette cuvée. Les Falcons ont vraiment besoin d’un joueur comme lui. Est-ce que Thomas Dimitroff va prendre cette chance, lui qui est reconnu pour mettre l’emphase sur des joueurs qui ont un comportement hors du terrain exemplaire?

9) Mike Iupati, OG, 49ers : a été ralenti par les blessures cette année mais c’est un joueur en puissance comme il s’en fait peu. Les Redskins (qui cherchent à se convertir de la OL a la Shanahan à une OL en puissance), Bucs, Bills, Jaguars, Jets, Vikings, Bengals et Dolphins sont des équipes avec un besoin, des $ et un style qui cadre.

10) Julius Thomas, TE, Broncos : La rumeur actuellement c’est que Peyton est prêt à couper son salaire pour dégager des $ pour Orange Julius. Sinon, les candidats sont encore les mêmes, les Jaguars, Raiders, Falcons et Browns (qui vont laisser partir Jordan Cameron mais qui ont dramatiquement besoin de « playmakers »), mais pourquoi pas les Ravens (qui auront aussi besoin de cibles pour Flacco avec le départ éventuel de Torrey Smith)? Et, eux qui ne jouaient jamais au jeu des agents libres avant de mettre sous contrat Julius Peppers l’an passé, est-ce que les Packers pourraient en faire leur prix de consolation s’ils perdent Cobb?

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut