Actualité 2015-16

Repêchage NFL 2015: Classement ligne défensive

Le repêchage est à nos portes et cette année, je commence ma série d’article par la ligne défensive.

La première partie du texte est consacrée aux joueurs évoluant à l’intérieur de la ligne défensive soit les plaqueurs défensifs. La deuxième partie du texte est consacrée aux ailiers défensifs ainsi qu’aux secondeurs extérieurs évoluant sur la ligne de mêlée. C’est ce qu’on appel les “edge” en langage de football (vous me pardonnerez, je n’ai pas encore trouvé d’équivalent français pour ce terme).2015-nfl-draft

Fait à noter, presque tous les joueurs qui sont mentionnés dans cet article seront repêchés lors des deux premières rondes, ce qui démontre le talent exceptionnel de ce repêchage sur la ligne défensive

1. LES PLAQUEURS DÉFENSIF

Remarque: pour faciliter une bonne compréhension de ce texte, veuillez noter que lorsque je fait référence à un “nose tackle” (ou “0 technique”), il s’agit du joueur défensif qui s’aligne directement devant le centre adverse. On retrouve ce type de joueur dans des schéma défensifs 3-4. Lorsque je fait référence a un “1 technique” il s’agit du joueur défensif qui s’aligne devant l’espace situé entre le centre offensif et le garde (autrement dit le trou numéro 1 d’où l’expression “1 technique”). finalement, lorsque je fais référence à un “3 technique” je fais référence au joueur défensif qui s’aligne devant l’espace entre le garde offensif et le bloqueur (autrement dit le trou numéro 3 d’où l’expression “3 technique”). Les qualités requises pour évoluer dans chacune de ces spécialités sont très différentes. Ces pour ça que la valeur des différents joueurs de ce classement peut variée considérablement en fonction des schémas défensifs des équipes et de leurs besoins. En poussant le raisonnement, il pourrait y avoir autant de classement qu’il y a d’équipes. Il est important que vous teniez compte de ce fait en lisant ce texte. Un joueur qui possède un valeur élevée pour une équipe peut posséder une valeur moindre pour une autre équipe.

1. Leonard Williams, USC

Leonard Williams - USC

Leonard Williams – USC

Taille/poids: 6 pieds 5, 300 livres

Expérience: junior

Statistiques: 2014-80 plaqués, 7 sacks, 9.5 plaqués pour des pertes

2013-73 plaqués, 5 sacks, 12.5 plaqués pour des pertes

2012-64 plaqués, 8 sacks, 13.5 plaqués pour des pertes

Description: A l’université USC où il a connu une carrière décorée de trois saisons, Leonard Williams a été employé autant à la position de plaqueur défensif qu’à celle d’ailier défensif. Par contre, dans la nfl, la position qui correspond le mieux à ses capacité est celle de plaqueur défensif dans une défense 4-3 (en tant que “3 technique”, c’est-à-dire le joueur de ligne défensive placé devant l’ouverture entre le garde et le bloqueur offensif).

A sa sortie de l’école secondaire, Williams était un prospect 4 étoiles (5e meilleur plaqueur défensif selon Rivals.com). Les attentes étaient élevées et sa carrière universitaire a été à la hauteur. Dès sa première saison (2012), Williams s’est illustré en étant nommé sur l’équipe tout étoile de sa conférence (PAC-12). En 2013 et 2014, Williams a continué de briller se méritant de la reconnaissance au niveau national (deux nominations au sein des équipes “all-american”).

Lors du processus hors saison, Williams a confirmé sa position de meilleur espoir défensif du repêchage. Au “nfl combine”, Williams a démontré l’étendue de ses qualités athlétiques, particulièrement au niveau des épreuves de positions. Son temps de 4.97 secondes sur 40 verges est également impressionnant pour un homme de plus de 300 livres.

Analyse: Non seulement Williams possède des qualités physiques évidentes, mais il est un vrai joueur de football, pas un athlète à qui on a donné un uniforme. Il est à la fois puissant et rapide. Il est versatile et peut s’aligner n’importe ou sur la ligne défensive. Ses lectures de jeux sont excellentes, il possède un excellent moteur et joue avec beaucoup de passion (c’est sans doute sa plus belle qualité d’ailleurs). Il “désengage” facilement des bloqueurs offensifs pour effectuer les plaqués contre le jeu au sol. Il excelle également lors des situations de passe. Un joueur complet comme il s’en fait peu.

Mon classment: 1er rang. J’aime être original dans mes classements et emmener un point de vu différent de celui des experts, mais Williams est tout simplement trop bon.  Il ne me laisse pas le choix.

En fait, si l’année dernière j’avais eu le choix entre Clowney et Williams, j’aurais choisit Williams sans la moindre hésitation. Parce que Williams, contrairement à Clowney, est un vrai joueur de football avec de grandes qualités athlétiques et non pas un athlète à qui on a donné un uniforme de football (comme il y en a d’ailleurs trop dans le football d’aujourd’hui).

Comme je le mentionnais, Williams sera à son mieux en tant que “3 technique” dans une défense 4-3, mais sa versatilité pourrait lui permettre de connaître du succès dans n’importe quel système.

2. Danny Shelton, Université de Washington

Taille/poids: 6 pieds 2, 339 livres

Expérience: senior

Statistiques: 2014-93 plaqués, 9 sacks, 16 plaqués pour des pertes

2013-59 plaqués, 2 sacks, 3 plaqués pour des pertes

2012-45 plaqués, 0.5 sacks, 4 plaqués pour des pertes

Description: A 6 pieds 2 et 339 livres, Shelton présente le physique idéal pour la position de nose tackle” dans une défensive 3-4. Shelton pourrait aussi excellé en tant que «1 technique» (c’est-à-dire le joueur aligné devant l‘espace entre le centre offensif et le garde) dans une défensive 4-3.

A sa sortie de l’école secondaire, Shelton était considéré comme une recrue 4 étoiles par rivals.com (10e meilleur plaqueur défensif). Lors de sa carrière universitaire, Shelton, qui est devenu partant en 2012 à la position de “nose tackle“, a bien joué, mais sans obtenir de statistiques spectaculaires ce qui est normal pour un joueur à sa position. Par contre, en 2014, Shelton a explosé pour une saison monstrueuse au plan statistique considérant la position où il évolue ce qui lui a valut d’être élu sur la 1ère équipe all-american”. Il a aussi été élu sur la 1ère équipe all-academic ce qui confirme son sérieux hors terrain.

Au “nfl combine”, Shelton a connu une performance décevante réalisant notamment un temps de 5.64 sur 40 verges. Heureusement, cette performance ne semble pas avoir diminué sa valeur. Pour moi, les performance au combine n’ont qu’une importance bien relative alors je m’en réjouis.

Analyse: La domination de Shelton au point d‘attaque est hors norme. Rarement vu un joueur aussi puissant. On ne compte plus les joueurs de ligne offensive qui se sont fait littéralement renversé par lui En 2014, les statistiques de Shelton (93 plaqués, 9 sacks) sont exceptionnelles pour un joueur qui évolue à la position de “nose tackle”. Shelton est durable et, un peu à la façon d’un Vince Wilfork, il est capable de jouer la majorité des jeux défensifs de son équipe, ce qui est rare pour un joueur de sa taille. Shelton excelle surtout dans les situation de course, mais il tire aussi son épingle du jeu lors des situations de passe.

Inversement, le problème avec Shelton est qu’il n’a connu qu’une seule grande saison à l’université de Washington. Avant 2014, Shelton était un bon joueur, mais sans plus. Personnellement, je crois en Shelton, un de mes joueurs favoris dans ce repêchage, mais il existe toujours un risque à repêché un joueur qui ne s’est vraiment démarqué que durant une seule saison.

Mon classement: 2e rang. Shelton peut évoluer autant en tant que “nose tackle” que de “1 technique”. Les gros joueurs comme lui, capable d’exceller au centre de la ligne défensive représentent une denrée rare. Ils sont difficile à trouver. Pour cette raison, la valeur de Shelton est élevée. On peut toujours trouver un bon receveur de passe ou un bon porteur de ballon, tard dans le repêchage. Mais les bons “nose tackle” c’est une chose différente.  Même si la nfl a changé, les gros joueurs comme lui, capable d’évoluer autant dans les situations de passes que de courses demeurent indispensables.

3. Malcom Brown, Texas

Taille/poids: 6 pieds 2, 320 livres

Expérience: junior

Statistiques: 2014-70 plaqués, 6.5 sacks, 13 plaqués pour des pertes

2013- 66 plaqués, 2 sacks, 10 plaqués pour des pertes

Description: Ancien prospect 5 étoiles (2e plaqueur défensif), Malcom Brown est arrivé à luniversité du Texas à un bien mauvais moment car le programme était en déroute. Il a connu une belle carrière universitaire, étant notamment élu all-american en 2014.

Tout comme Shelton, Brown est le prototype du “nose tackle” et, en ce sens, sa production ordinaire ne doit pas inquiéter outre mesure car la contribution d’un bon “nose tackle” ne se mesure pas toujours en statistiques. Le rôle d’un bon “nose tackle” est avant tout d’attirer des doubles couvertures afin de créer de l’espace pour ses coéquipiers et Brown s’acquitte bien de cette tâche.

Brown a connu un bon “nfl combine” avec, notamment, un temps de 5.05 secondes sur 40 verges ce qui est très rapide pour un joueur de son gabarit.

Analyse: Brown est en mesure de contrôler les bloques à la ligne de mêlée, même s’il ne démontre pas la même puissance qu’un Danny Shelton par exemple. Par contre, il est un joueur complet, capable aussi bien d’attirer des doubles couvertures que de créer de la pénétration dans le champs arrière dans les situations de passes. Ses lectures de jeux sont excellentes et il est durable.

Mon classement: 3e rang. La performance de Brown au “nfl combine” l’a rapproché de Danny Shelton dans l’évaluation de plusieurs “experts”. Certains croient même qu’il pourrait être repêché avant Shelton, ce qui serait une erreur à mon avis.

Brown a les attributs nécessaire pour évoluer comme “nose tackle”. Mais à mon sens, il serait à son mieux comme “1 technique” dans une défensive 4-3. Parce qu’il est agile pour sa taille et qu’il peut occasionnellement créer de la pénétration dans le champs arrière.

Encore une fois, les joueurs de lignes défensive de la taille de Brown sont une denrée rare ce qui en fait un prospect d’autant plus recherché. Un excellent joueur dans toutes les situations de jeu.

4. Arik Armstead, Oregon

Arik Armstead

Arik Armstead

Taille/poids: 6 pieds 7, 290 livres

Expérience: Junior

Statistiques: 2014-46 plaqués, 2.5 sacks, 5.5 plaqués pour des pertes

2013-15 plaqués, 1 sack, 3 plaqués pour des pertes

2012-26 plaqués, 0.5 sack, 2 plaqués pour des pertes

Description: Prospect 4 étoiles à sa sortie de l’école secondaire (6e meilleur ailier défensif), Armstead était également un joueur étoile au basketball, un sport qu’il a également continué de pratiquer à l’université jusqu’à son année junior.

Sur le terrain, Armstead n’a rien brisé et ses statistiques sont modestes pour un joueur qui a évolué tantôt comme ailier défensif (“5 technique“), tantôt comme “3 technique” (plaqueur défensif qui s’aligne face à l’espace entre le garde et le bloqueur offensif). Armstead a dû attendre à sa dernière saison pour devenir partant.

Analyse: Armstead possède les qualités physique et athlétiques idéales pour jouer dans la nfl, même si son jeu sur le terrain est loin d’être à la hauteur d’un choix de 1ère ronde. A 6 pieds 8 et 290 livres, le physique d’Armstead saute aux yeux. Par contre sa technique est déficiente, il manque de puissance et il a tendance à abandonner avant le sifflet. N’ayant été partant qu’une seule saison, il manque d’expérience.

Il y a beaucoup de raisons de douter d’Arsmstead, mais avec un tel physique, il trouvera preneur en 1ère ronde assurément. A 6 pieds 8 et 290 livres, Armstead possède le physique idéal pour être un “3 technique” dans la nfl.

L’expérience démontre qu’au niveau de la nfl, les joueurs ont souvent tendance à devenir ce qu’ils étaient dans la NCAA ce qui est logique. A mon sens, il est plus que probable qu’Armstead deviendra, comme tant d’autres avant lui, Armstead risque de devenir la même chose qu’il était dans la NCAA c’est-à-dire un joueur avec un grand potentiel, mais qui ne produit pas à la hauteur de son talent. A moins qu’il ne tombe dans une bonne organisation qui saura le développer.

Mon classement: 5e rang (moi aussi, je me laisse “trompé” par son potentiel athlétique je l’admet). Mais pas au point de le repêché avant la fin de la 1ère ronde. Dans les faits, Armstead sera assurément repêché avant le 25e rang par une équipe qui sera persuadée de pouvoir le développer en joueur vedette.

5. Eddie Goldman, Florida State

Taille/poids: 6 pieds 4, 335 livres

Expérience: junior

Statistiques: 2014-35 plaqué, 4 sacks, 8 plaqués pour des pertes

2013-19 plaqués, 2 sacks, 3 plaqués pour des pertes

Description: Un autre prospect 5 étoiles à sa sortie de l‘école secondaire (tout comme Jordan Phillips et Malcom Brown), Goldman a joué à un haut niveau à l’université Florida State, même si ça ne se reflète pas dans ses statistiques (62 plaqués et 6 sacks du quart en carrière). Mais il faut être prudent avant de juger un tel joueur sur la base de ses statistiques. Goldman est ce qu’on appel un “1 technique” (joueur évoluant sur la ligne défensive devant l’espace situé entre le centre et le garde offensif). Le rôle de Goldman était surtout de prendre de libérer de l’espace en attirant des doubles couvertures sur lui, un rôle qu’il a remplit avec brio ce qui lui a valut d’être élu sur la 1ère équipe d’étoile de la conférence ACC en 2014.

Analyse: A 6 pieds 2 et 335 livres, Goldman possède toutes les attributs d’un “1 technique” dans la nfl., ce qui signifie qu’il sera plus à l’aise avec une équipe préconisant un front défensif à 4 joueurs. Ses qualités athlétiques sont impressionnantes pour un homme de sa taille. Rappelons que Goldman avait choisit de ne pas participer au nfl combine, mais il a enregistré un 40 verges en 5.12 secondes à son pro-day ce qui est impressionnant pour un joueur de 335 livres. Goldman n’est pas un joueur qui excelle dans l’art de mettre de la pression sur les quarts adverses, mais il est en mesure de créer de l’espace pour ses coéquipiers y compris dans les situations de passe et c’est ce qu’on attends d’un joueur comme lui.

Goldman est projeté comme un choix de fin de 1ère début de 2e ronde (entre le 25e et le 35e choix). Mais je serais surpris qu’il dure aussi longtemps. Les gros plaqueurs défensifs capables de jouer sur les 3 essais sont rares et recherchés. En plus, Goldman est un ancien prospect 5 étoiles et un ancien “all-american” au niveau des écoles secondaires, ce qui augmente d’autant plus sa valeur. Contrairement à ce que projettent la plupart des “mock drafts” je serais surpris que Goldman dépasse le 20e rang.

Mon classement: 4e rang. Il y a quand même une différence importante entre Goldman et les 3 premiers prospects au poste de plaqueur défensif (Williams, Brown, Shelton), mais Goldman est quand même tout un joueur de football. On ne se trompe jamais en repêchant ce genre de joueur car un match de football se gagne dans les tranchés et c’est encore vrai en 2015. Dans les faits, Goldman sera probablement repêché en fin de 1ère ronde, mais personnellement, je le sélectionnerais entre les rangs 20 à 25.

6. Jordan Phillips, Oklahoma

Taille/poids: 6 pieds 6, 335 livres.

Expérience: junior

Statistiques: 2014-38 plaqués, 2 sacks, 7 plaqués pour des pertes

2013- 7 plaqués, 1.5 sacks, 2 plaqués pour des pertes.

Description: Tout comme Malcom Brown et Eddie Goldman, Jordan Phillips était un prospect 5 étoiles à sa sortie de l’école secondaire et les attentes étaient grandes. Après un lent départ, Phillips a du attendre à la saison 2014 avant de devenir partant. La réalité est que Phillips n’a pas joué au niveau qu’on attendait de lui durant sa courte carrière à Oklahoma. En revanche, à certains moments, il a donné un aperçu de son énorme potentiel. Excellent contre le jeu au sol, Phillips possède la puissance pour jouer dans la nfl comme “1 technique” dans une défense 4-3 ou encore “Nose Tackle” dans une défense 3-4. Il présente une agilité surprenante pour un homme de sa taille. Au “nfl combine” Phillips a réussit un temps de 5.17 sur 40 verges ce qui est rapide pour un joueur de 335 livres.

Analyse: Phillips a été ennuyé par les blessures lors de sa courte carrière universitaire et son manque d’expérience est flagrant. En ce sens, il est un peu dans la même situation que Dominique Easley l’année dernière (choix de 1ère ronde des Patriots de la Nouvelle-Angleterre): un gros prospect à la sortie de l’école secondaire qui n’a pas été en mesure de se faire justice en raison des blessures. Phillips a le potentiel pour évoluer dans la nfl, mais il a probablement choisit de se rendre disponible un an trop tôt. Une autre saison dans la ncaa lui aurait fait le plus grand bien.

Mon classement: 6e rang. Phillips possède un grand potentiel, même si son jeu sur le terrain ne justifie pas qu‘il soit considéré comme un choix de 1ère ou même de 2e ronde. Par contre, en raison de son potentiel, il partira assurément dans les 40 premiers, peut-être même en fin de 1ère ronde. Rappelez-vous que même si les joueurs d‘habilités attirent l‘attention des fans, se sont les gros joueurs de ligne qui évoluent dans les tranchés qui gagnent les championnats.

ÉGALEMENT À SURVEILLER:

Michael Bennett, Ohio State

Michael Bennett

Michael Bennett

Taille/poids: 6 pieds 2, 290 livres

Expérience: senior

Statistiques: 2014-40 plaqués, 7 sacks, 14 plaqués pour des pertes

2013- 42 plaqués, 7 sacks, 11.5 plaqués pour des pertes

Difficile de comprendre pourquoi Bennett reçoit aussi peu d’attention. Ancien prospect 4 étoiles (3e meilleur plaqueur défensif selon Rivals.com), Bennett a été un membre important de l’équipe championne nationale en 2014 (Ohio State). Il a été productif. Il manque de puissance surtout contre le jeu au sol, mais il compense par une solide technique. A Ohio State, Bennett a parfois été utilisé comme “1 technique” ce qui a fait diminué ses statistiques. Bien que vulnérable contre le jeu au sol, Bennett est excellent dans les situations de passes et c’est pour ça que je l’aime bien. Dans la nfl, je vois Bennett comme un excellent joueur d’utilité qui pourrait jouer comme ailier défensif dans les situations de course et comme plaqueur défensif dans les situations de passes.

Mon classement: top 10 à sa position. A partir de la fin de la 2e ronde, il représentera une excellente valeur. Un joueur accomplit qui possède un potentiel athlétique moyen mais qui saura se rendre utile.

Carl Davis, Iowa

Taille/poids: 6 pieds 5, 320 livres

Expérience: senior

Statistiques: 2014-36 plaqués, 2 sacks, 9 plaqués pour des pertes

2013-42 plaqués, 1.5 sacks, 4 plaqués pour des pertes

Davis est le prototype du “1 technique” . Pas suffisamment athlétique pour évoluer comme “3 technique”, mais pas suffisamment puissant pour évoluer comme “nose tackle” dans une défensive 3-4. Davis sera un joueur limité à évoluer comme “1 technique” dans une défensive 4-3. Solide contre le jeu au sol, adéquat contre la passe, dans une autre année, la valeur de Davis aurait été élevée, mais cette année, une année exceptionnelle pour la ligne défensive, Davis devrait partir en 2e ronde.

Mon Classement: Top 10 à sa position. Davis est victime de la profondeur du repêchage car certaines années, il aurait pu percer le top 5.

Angelo Blackson, Auburn

Taille/poids: 6 pieds 4, 320 livres

Expérience: senior

Statistiques: 2014-17 plaqués, 3 sacks, 5.5 plaqués pour des pertes

2013-16 plaqués, 0.5 sack, 3 plaqués pour des pertes.

Description: Ne vous inquiétez pas si vous ne connaissez pas ce joueur, il s‘agit d‘un “deep sleeper” (je m‘amuse un peu ici, parce qu‘à mon avis, Blackson est un des dix meilleurs plaqueur défensif disponible même s’il ne reçoit aucune publicité ). Prospect 3 étoiles (31e meilleur plaqueur défensif) à sa sortie de l’école secondaire, Blackson s’est complètement fait oublier au cours des dernières années parce qu’il est notoire que le système défensif d’Auburn défavorise les plaqueurs défensif statistiquement. A son pro day, Blackson a couru un 40 verges dans les 4.9 secondes, ce qui est impressionnant pour un joueur de 320 livres. D’ailleurs, lors de ce même pro-day, Bill Belichick a personnellement travaillé avec Blackson ce qui, en soit, est de nature à augmenter sa valeur. Blackson, qui est nettement meilleur que ses statistiques ne l’indiquent, est un des plaqueurs défensif avec les meilleures qualités athlétiques du repêchage. Blackson devrait être sélectionné en toute fin du repêchage….à moins que Belichik (ou quelqu’un d’autre) ne fasse de Blackson son choix surprise annuel et ne le sélectionne avant!!! Une carte cachée de ce repêchage.

Mon classement: Top 10 à sa position. A mon sens il sera repêché tardivement et sera un vol.

2. LES AILIERS DÉFENSIFS ET LES SECONDEURS EXTÉRIEURS ÉVOLUANT SUR LA LIGNE DÉFENSIVES (“EDGE”).

Je fais ici référence aux ailiers défensifs évoluant dans un système 4-3 ainsi qu’aux secondeurs extérieur évoluant dans un système 3-4. Se sont des joueurs qui s’alignent sur la ligne de mêlée et qui sont généralement spécialisés dans l’art de mettre de la pression sur le quart adverse. En langage de football, on les qualifie habituellement de “end of the line players” ou, terme que je préfère, de “edge” (je n’ai pas trouvé d’équivalent français pour ce terme). Un repêchage particulièrement faste pour ce type de joueurs

1. Dante Fowler, Florida

Dante Fowler - Florida

Dante Fowler – Florida

Taille/ poids: 6 pieds 3, 260 livres

Expérience: junior

Statistiques: 2014-60 plaqués, 8.5 sacks, 15 plaqués pour des pertes

2013-50 plaqués, 3.5 sacks, 10.5 plaqués pour des pertes

Description: Un prospect 5 étoile à sa sortie de lécole secondaire (3e meilleur ailier défensif), Fowler a connu des débuts prometteurs avec l’université de la Floride (élu sur léquipe détoile des recrues all-american” en 2012). En 2014, sa meilleure saison, Fowler a obtenu 8.5 sacks avec 60 plaqués. Les statistiques de Fowler ne sont pas si impressionnantes, mais il y a deux faits qu’il faut considérer: premièrement, il n’a que 20 ans (il aura 21 ans au mois d’août) et deuxièmement il est excelle dans l’art de mettre de la pression sur le quart adverse même si ça ne se traduit pas toujours au niveau statistiques.

Analyse: Fowler est un des joueurs les plus accomplit de ce repêchage dans l’art de mettre de la pression sur les quarts adverses. Il est versatile, solide techniquement et ses qualités athlétiques sont impressionnantes. A 260 livres, il possède une agilité et une rapidité inégalée (à titre indicatif, il a couru son 40 verges en 4.61). C’est contre le jeu au sol que Fowler est plus vulnérable. Certains mettent en doute sa force physique, moi je penses que l’âge y est pour quelque chose (il n’a que 20 ans). Fowler n’a pas encore finit de prendre de la maturité physique, ne l’oublions pas.

Mon classement: 1er. Je suis d’accord pour dire que Fowler est le joueur le plus talentueux du repêchage à sa position notamment à cause de son âge (n’oubliez pas que Gregory et Beasley ont tous les deux 22 ans) et de ses qualités physiques. Contrairement à Beasley et Gregory, Fowler continuera de se développer physiquement au cours des deux prochaines années, ce qui est presque épeurant. Imaginez ce qu’il pourra accomplir s’il se développe bien.

2. Vic Beasley, Clemson

Taille/poids: 6 pieds 3, 246 livres

Expérience: senior

Statistiques: 2014-34 plaqués, 12 sacks (8e ncaa), 21.5 plaqués pour des pertes

2013- 41 plaqués, 13 sacks (3e ncaa), 23 plaqués pour des pertes (4e ncaa)

2012- 14 plaqués, 8 sacks, 8 plaqués pour des pertes

Description: Un des noms les plus connus de la ncaa et un des préférés du grand public, Beasley a réalisé 25 sacks du quart et 44.5 plaqués pour des pertes au cours des deux dernières années, ce qui en fait le joueur le plus productif de la ncaa à sa position pour cette période de temps.

A sa sortie de l‘école secondaire, Beasley était considéré comme une recrue 4 étoile (19e meilleur athlète) et a reçu des offres de la plupart des grands programmes universitaires.

Considéré comme un choix de fin de 1ère ronde à la fin de la saison, Beasley a grandement amélioré son sort lors du processus menant au repêchage. D‘abord, il a pris 25 livres de muscles depuis le début de la dernière saison (il pesait 220 livres au mois d‘août). Puis il a réalisé une performance digne de Ben Johnson au nfl combine incluant un temps ridicule de 4.53 sur 40 verges et un saut vertical de 41 pouces. Beasley n’a jamais parut aussi explosif Évidemment, il n’est pas question d’accuser Beasley de quoi que se soit ici puisqu’on a aucune preuve, mais il faudrait être extrêmement naif pour ne pas allumer certaines lumières rouges. Que Beasley soit rapide sur 40 verges ne m’étonne pas, mais c’est ce gain de 25 livres de masse musculaire en si peu de temps qui est “suspecte”. Ce qui, par ailleurs, n’enlève rien au talent de Beasley sur un terrain de football et à cet effet, je l’ai toujours considéré comme un des 5 meilleurs espoirs disponible à sa position.

Analyse: Beasley est excellent contre la passe. En fait, il n‘est tout simplement pas possible de le stopper, peu importe de quelle façon on s‘y prend. Son style rappel un peu celui de Dwight Freeney. Il est rapide et peut descendre son centre de gravité pour contourner des joueurs plus costaud. Il traîne la réputation d’être mauvais contre le jeux au sol, une réputation exagérée selon moi. Comme la plupart des jeunes de son âge, Beasley est plus intéressé à accumulé des sacks du quart qu’à stopper le jeux au sol, ce qui n’est pas anormale en soi. Dans un bon système, Beasley sera en mesure de faire le travail contre le jeu au sol.

Mon classement: 2e rang.  Beasley est un joueur de talent et avant sa performance au “combine“, je l‘aurait considéré comme un vol en fin de 1ère ronde.. Ce n’est pas sa performance au “combine” qui me fait classer Beasley aussi haut, mais son rendement sur le terrain. Il a été extrêmement productif au cours des deux et même trois dernières années. Je ne crois pas qu’il conservera la masse musculaire qu’il a acquise pour le “combine”, mais même sans ça, il demeure un des plus beaux talent de ce repêchage. Au cours des deux dernières années, il a été le 2e joueur le plus productif à sa position dans la ncaa (derrière Kikaha de Washington dont je parlerai plus tard) et honnêtement, probablement le plus dominant également. Il mérite de partir dans le top 5. Un joueur productif électrisant et charismatique.

3. Shane Ray, Mizzou

Shane Ray, DE - Mizzou

Shane Ray, DE – Mizzou

Taille/poids: 6 pieds 3, 245 livres

Expérience: Junior

Statistiques: 2014-65 plaqués, 13 sacks (5e rang ncaa), 22.5 plaqués pour des pertes (4e rang ncaa)

2013-39 plaqués, 4.5 sacks, 9 plaqués pour des pertes

Description: Il n’a été partant qu’une seule saison (il jouait derrière un certain Michael Sam en 2013), mais quelle saison. On savait, pour l’avoir vu évoluer en 2013 qu’il serait bon, mais peut-être pas à ce point. Prospect 3 étoiles à sa sortie de l’école secondaire (17e ailier défensif), Ray s’est développé comme un des joueurs les plus dominants à sa position (5e de la ncaa au niveau des sacks du quart, 4e au niveau des plaqués pour des pertes, ce qui lui a valut d’être un choix unanime au sein des équipes “all-american”). Être un joueur dominant dans la conférence la plus forte de la NCAA (le SEC) n’est pas un gage de succès (comme on l’a vu souvent dans le passé), mais c’est un bon début quand même.

Analyse: Blessé, Ray n’a pas pu participer au nfl combine. A son pro-day, sa performance a été nettement en dessous des attentes avec, notamment, un temps dans les 4.6 sur 40 verges. Pourtant, son sait que, en santé, Ray peut courir dans les 4.5 car il l’a déjà fait dans le passé. Qui dit performance moyenne au “combine” dit une occasion d’aubaine pour les équipes qui auront la clairvoyance de ne pas y accorder une importance exagérée.

Mon rang: 7e rang. Il y a plein de choses que j’aime de Shane Ray. Mais dans une année aussi bien nantie, je suis un peu préoccupé par le fait qu’il n’ait été partant qu’une seule saison. J’aurait aimé savoir s’il aurait été en mesure de maintenir ce niveau de production pendant plus d’un. C’est l’unique raison pour laquelle je ne l’inclue pas dans mon top 5 à sa position, et je suis conscient d’être sévère en raison de la quantité de talent disponible cette année.

4. Randy Gregory, Nebraska

Taille/poids: 6 pieds 5, 235 livres

Expérience: junior

Statistiques: 2014-54 plaqués, 7 sacks, 8.5 plaqués pour des pertes

2013- 65 plaqués, 9.5 sacks (19e dans la ncaa), 16 plaqués pour des pertes

Description: Ayant dû emprunté le chemin des “juco” (parce que ne s’étant pas qualifié académiquement), Gregory na joué que deux ans à luniversité de Nebraska, mais à 6 pieds 6 et 240 livres, il possède des qualités physiques élevées. Un phénomène athlétique comme on dit, qui a également connu une production intéressante (17.5 sacks et 114 plaqués en 2 ans). Ennuyé par des blessures en 2014, sa production a été en dessous de ce à quoi on s’attendait (elle a d’ailleurs chuté par rapport à 2013), ce qui n’enlève rien au potentiel de Gregory qui a d’ailleurs été élu au sein de l’équipe tout étoile de la conférence “big ten” suite à la saison 2014.

Analyse: Gregory possède toutes les qualités physiques d’un joueur de la nfl. Naturellement doué, il est beaucoup plus fort physiquement que ses 235 livres ne semble le suggérer. Spécialiste des situations de passe, il se défend fort bien contre le jeu au sol. La seule question concernant Gregory est son comportement hors terrain (il a testé positif à la marijuana au nfl combine). Prendre de la marijuana avant l’évènement le plus important de votre vie démontre certainement de l’immaturité. Gregory aura avantage à tomber dans une organisation qui saura l’encadrer.

Mon classement: 3e (* note, ce rang est basé sur ce que j‘ai vu sur le terrain en faisant abstraction des problèmes hors terrain de Gregory). Il sera intéressant de voir jusqu’où ses problèmes hors terrains le feront chuter. Dans une bonne organisation qui saurait l’encadrer, Gregory pourrait devenir une grande vedette. S’il chute à l’extérieur du top 15, il sera difficile de l’ignorer. Au niveau du talent sur le terrain, il est claire que Gregory est un talent appartenant au top 10 du repêchage. Pour le reste, se sera aux dg de juger en se basant sur les entrevues qu’ils auront eu avec lui.

5. Alvin “bud” Dupree, Kentucky

Taille/poids: 6 pieds 4, 270 livres

Expérience: senior

Statistiques: 2014-74 plaqués, 7.5 sacks, 12.5 plaqués pour des pertes

2013-61 plaqués, 7.0 sacks, 9.5 plaqués pour des pertes

2012-91 plaqués, 6.5 sacks, 12.5 plaqués pour des pertes

Description: Le processus d’après saison (“nfl combine, pro day”) existe dans un but précis: mettre en lumière des joueurs comme “Bud” Dupree. Évidemment, lorsque vous évoluez pour l’université du Kentucky, vous recevez bien peu d’attention de la part des médias nationaux peu importe à quel point vous êtes bon. Une performance comme celle de Dupree incite tout le monde à refaire ses devoirs.

Arrivé à l’université du Kentucky en tant que prospect 3 étoiles, Dupree a connu une carrière exceptionnelle étant couronnée par une nomination au sein de la 1ère équipe d’étoile de la conférence SEC à sa dernière saison (2014) ce qui n’est pas rien pour un joueur de Kentucky.

Principalement utilisé comme secondeur extérieur, Dupree est utilisée à toutes les sauces. Il peut blitzer, couvrir, et il se défend bien contre la course.

Finalement, au “nfl combine”, Dupree a réalisé une performance hors normes pour un joueur de 270 livres réalisant un temps de 4.56 sur 40 verges ainsi qu’un saut vertical de 42 pouces!!! Ce qui est surprenant par contre, c’est que Dupree, contrairement à la plupart des prospects, n’a fait aucun entraînement spécifiques en vu du “combine. Il ne s’est pas expatrié, demeurant a l’université du Kentucky et continuant de s’entraîner avec son entraîneur régulier.

Analyse: Avec les qualités physiques qu’il possède Dupree a tout ce qu’il faut pour connaître du succès dans la nfl. Il est un joueur complet. Il peut blitzer, couvrir en situation de passe, jouer contre la course. la situation de Dupree me rappel un peu celle de Jamie Collins (secondeur des Patriots de la Nouvelle-Angleterre) il y a deux ans: un joueur exceptionnel que personne n’a regardé jouer parce qu’il évoluait pour une mauvaise équipe. Mais contrairement à Collins, Dupree n’aura pas conservé son relatif anonymat jusqu’au repêchage.

Mon classement: 4e rang. Dupree possède tous le talent pour dominer au niveau de la nfl. Par contre, il nécessitera probablement un an de développement car il provient d’une mauvaise université et a évolué dans un mauvais système qui lui a fait prendre de mauvaises habitudes comme celle de ne pas toujours jouer jusqu’au sifflet. Mais bien encadré, Dupree deviendra un joueur dominant. Juste comme ça, Dupree possède un physique et des statistiques assez semblables à un certain Justin Houston (à sa sortie de l’université Georgia). Bien dirigé, c’est le genre de joueur que Dupree pourrait devenir. En tout cas, il possède certaines des qualités que Houston avait au même âge.

ÉGALEMENT À SURVEILLER

Hauoli Kikaha, Washington

Hau'oli Kikaha

Hau’oli Kikaha

Taille/poids: 6 pieds 3 245 livres

Expérience: senior

Statistiques: 2014- 72 plaqués, 19 sacks (1er ncaa), 25 plaqués pour des pertes (2e ncaa)

2013- 70 plaqués, 13 sacks ( 3e ncaa ), 15.5 plaqués pour des pertes

Ennuyé par les blessures en 2011 et 2012, Kikaha a explosé sur la scène national en 2013 et 2014 terminant 3e au niveau des sacks du quart en 2013 et 1er en 2014. La saison 2014 lui a d’ailleurs valu une reconnaissance nationale en étant un choix unanime sur la 1ère équipe “all-american”. Incompréhensible que ce joueur n’attire pas plus l‘attention. Le fait qu’il n’ait pas été en mesure de participer au “combine” n’a sûrement pas aidé. Kikaha est actuellement projeté en fin de 2e ronde-début de 3e ronde, bien peu de respect pour un tel joueur.

Mon classement: 6e rang Vous savez l’importance que j’accorde au rendement sur le terrain. Hors même en considérant que Kikaha ne possède pas les attributs physiques idéaux pour évoluer dans la nfl, je ne vois pas comment on peut lui accorder aussi peu de respect. Ce gars-là a terminé 3e de la ncaa au niveau des sacks du quart en 2013 et 1er en 2014. Je n’ai pas vu ça souvent. Si j’étais un directeur gérant de la nfl, le nom de Kikaha serait noté en rouge sur ma liste car il serait assurément mon choix de 2e ronde où il sera un vol. En raison du talent cette année, je n’ai pas été capable de l’inclure dans mon top 5 ce qui en dit long sur la profondeur de ce repêchage.

Owamagbe Odighizuwa, UCLA

Taille/poids: 6 pieds 3, 270 livres

Expérience: senior

Statistiques: 2014-59 plaqués, 6 sacks, 11.5 plaqués pour des pertes

2013- n’a pas joué (blessé)

2012- 44 plaqués, 3.5 sacks, 6 plaqués pour des pertes

prospect 5 étoiles à sa sortie de l’école secondaire (2e ailier défensif), Odighizuwa n’a pas pu se faire pleinement justice à cause des blessures. Par contre, en 2014, il a été un joueur dominant et un favori du public. Ne vous fiez pas aux statistiques puisqu’il était surtout utilisé comme ailier défensif dans un front défensif à 3 joueurs. Il est normal que ce type de joueur accumule des statistiques modestes. Par contre, il est explosif et extrêmement fort physiquement. Il a la capacité de “désengager” les joueurs de ligne offensive pour effectuer les plaqués. Un joueur complet dont les capacités étaient nettement sous-utilisées dans le système de UCLA. Il possède nettement la force physique pour jouer à l’intérieur tout en possédant la rapidité pour jouer comme ailier défensif. Au “nfl combine” il a réussit un impressionnant 4.6 sur 40 verges avec un saut vertical de 39 pouces, ce qui n’a rien de surprenant car c’est effectivement ce qu’il démontre sur le terrain.

Mon classement: 5e rang. Un des joueurs les plus sous-évalué du repêchage. Il est présentement classé en 2e ronde, mais si ce gars-là dépasse la fin de la 1ère ronde, il y a des directeurs gérants qui dorment au gaz. Honnêtement, si ce n’était du fait qu’il a raté la saison 2013, il serait probablement un choix de milieu de 1ère ronde, peut-être même plus haut.

Nate Orchard, Utah

Taille/poids: 6 pieds 4, 255 livres

Expérience: senior

Statistiques: 2014-84 plaqués, 18.5 sacks (2e dans la ncaa), 21 plaqués pour des pertes (5e ncaa)

2013-49 plaqués, 3 sacks, 8.5 plaqués pour des pertes

Orchard a connu un parcourt atypique puisqu’il est arrivé à l’université en tant que receveur de passe (prospect 3 étoiles) avant d’effectuer la transition comme ailier défensif. En 2014, sa seule saison comme partant, Orchard a été dominant terminant notamment 2e de la ncaa au niveau des sacks du quart. Une performance difficile au nfl combine (il a couru son 40 verges en 4.8 ce qui est particulièrement lent), a fait chuter Orchard dans les classements. Il est maintenant perçu comme pas suffisamment rapide pour être un secondeur extérieur dans un système 3-4, mais pas suffisamment puissant pour être un ailier défensif dans un système 4-3 (effectivement, je confirme qu‘Orchard est vulnérable contre le jeu au sol). Mais puisqu’Orchard excelle dans l’art de mettre de la pression sur les quarts adverses, il deviendra, au pire, un bon spécialiste des situations de passes avec le potentiel de se développer comme partant.

Mon classement: 8e rang. Quand même incroyable que le joueur classé 2e au niveau des sacks en 2014 ne reçoive pas plus de considération. Je crois en Orchard, mais il y a simplement des joueurs que je lui préfère.

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut