Actualité 2015-16

NCAA : Les Surprises de la 2e semaine

Voici le décompte des cinq plus beaux upsets de la deuxième semaine d’activité dans la NCAA. J’aurais bien aimé y ajouter Jacksonville State contre Auburn dans mon palmarès des upsets, mais le miracle n’a malheureusement pas été concrétisé. Mais bon… La semaine est encore jeune, je l’aurais mon équipe du top 10 qui se fait surprendre par une petite université! 

1. Toledo surprend (18) Arkansas à leur domicile

Toledo 16 — 12  (18) Arkansas

Comment un quart-arrière peut-il avoir 412 verges par la passe et que l’offensive inscrive seulement 10 points? Arkansas a dominé leur adversaire avec 515 verges et 30 nouvels essais en offensive. Toutefois, Toledo a été plus opportuniste. Presque pas humiliant pour Arkansas.

2. BYU répète leur magie sur (20) Boise State

(20) Boise State 24 — 35 BYU

Tanner Magnum, vous devez retenir ce nom. Ce quart-arrière recrue avait réalisé un miracle contre Nebraska en réussissant un Hail Mary. Il a refait un autre tour de magie contre Boise State. Avec 40 secondes découlées au match, d’un coup de canon, il lance la balle à partir de sa ligne de 15 et son receveur attrape le boulet à la ligne de 30 adverse pour inscrire le touché. Ne pas essayer chez vous au risque de disloquer votre bras! Au 4e quart, BYU tire de l’arrière 24-21. Pas de problème! Les Cougars inscrivent 21 points et remportent le match 35-24. Cette victoire positionne BYU au 19e rang du classement national de cette semaine.

3. Bowling Green transperce la carapace de Maryland

Bowling Green-Maryland-NCAA

Bowling Green transperce la carapace de Maryland

Bowling Green 48 — 27 Maryland

Matt Johnson a joué le match de sa carrière. Le quart-arrière de Bowling Green a obtenu 491 verges par la passe et 6 passes de touchées. Malgré une avance de 10-0 des Terrapins de Maryland après un quart, cela n’aura pas été suffisant pour démoraliser les Falcons. Johnson a levé son jeu d’un énorme cran au 4e quart en obtenant 4 passes de touchées. Et moi qui croyait que Maryland s’améliorait d’année en année!  

4. Kentucky brise leur mauvaise séquence à South Carolina

Kentucky 26 — 22 South Carolina

Kentucky a choisi le bon endroit pour briser une séquence fâcheuse. Les Wildcats mettent fin à une mauvaise série de 22 revers d’affilée sur la route. Elle durait depuis cinq ans. J’avais 15 ans! Malgré une remontée tardive des Gamecocks de 24 à 10 pour resserrer l’écart à 24-22, il était trop peu trop tard pour empêcher Kentucky de réaliser leur impossible et miraculeuse mission soit de remporter un tout petit match en dehors de chez eux.

5. Houston, nous avons upset Louisville

Houston 34 — 31 Louisville

Un match serré où les deux clubs se sont échangés les devant 8 fois. Louisville a commis 4 revirements, ça l’a probablement coûté le match aux Cardinals. Avec trois minutes au cadran, Greg Ward Jr. lance la balle dans la zone des buts pour Demarcus Ayers qui inscrit le majeur. Il s’agit du touché victorieux. 34-31 pour les Cougars de Houston. Louisville est définitivement plus la même équipe depuis le départ de Charlie Strong à Texas.

Bonus : (6) Auburn survie à Jacksonville State

20 Jacksonville State — 27 (6) Auburn

39 secondes. Ce sont les secondes qui restaient à Jacksonville State pour choquer le monde du football américain. Si seulement leur botté de dégagement avait été long que 17 verges lorsqu’il restait moins de 100 secondes au match. Auburn n’en demandait pas tant! Jeremy Johnson lance une passe dans la zone des buts à Melvin Ray pour égaliser la marque à 20-20. La prolongation a alors été nécessaire, mais pas pour longtemps. Auburn a aussitôt marquer pour tuer le rêve de Jacksonville State. Il ne faut pas oublier qu’Auburn jouait à la maison. Même si le match a été gagné, ce ne fut pas sans dégât pour les Tigers, ils ont glissé au 18e rang au classement de cette semaine.

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut