Actualité 2015-16

Quoi retenir de la 10e semaine dans la NFL 2015

Plein de surprises lors de cette 10e semaine, une difficile pour les poolers!!! Les Lions surprennent les Packers au Lambeau Field, les Jaguars battent les Ravens, les Cowboys perdent un 7e match de suite, les Redskins marquent 47 points, et un autre record pour Peyton Manning et a été cloué au banc dans le même match! Voici le résumé de la semaine 10 dans la NFL:

En congé: Falcons (6-3), Colts (4-5), Chargers (2-7) et 49ers (3-6)

Bills (5-4) 22-17 Jets (5-4) – jeudi soir

Rambo-Bills-Ryan-HappyLe retour de Rex Ryan dans son ancien domicile a été un succès. Un match rempli d’erreurs et comme on le dit souvent, l’équipe qui gagne le duel de revirements, remporte le match. Les Jets ont commis 4 revirements et aucun pour les Bills. Les Bills ont capitalisé sur ces revirements en marquant 12 points. Les Jets ne se sont pas présentés en début de match et tiraient de l’arrière par 19 points lorsqu’ils ont essayé de remonter. Ils ont failli de l’emporter, mais n’ont pas réussi à convertir un 4e essai à 2 reprises en fin de rencontre. Si les Jets avaient décidé d’opter pour le placement à ces 2 occasions, ils auraient gagné le match! Bref, les Jets ne méritaient pas la victoire. Quant aux Bills, la 2e meilleure attaque au sol a fait son travail avec LeSean McCoy qui a cumulé 112 verges sur 19 courses. Avec cette défaite des Jets, la course au Wild Card dans l’AFC est de plus en plus intéressante. Il y a une lutte féroce entre plusieurs équipes comme les Bills, Jets, Steelers et même, les Raiders !!! À noter que le quart des Jets Ryan Fitzpatrick devra passer sous le bistouri en raison d’une déchirure ligamentaire au niveau du pouce. Il ne devrait pas rater d’action malgré cela.

Lions (2-7) 18-16 Packers (6-3)

Ça n’a pas été un grand match de la part des 2 équipes, mais les Lions ont eu le dessus in extremis et ont réussi un 1er gain en 24 ans au Lambeau Field. Malgré une gaffe en fin de rencontre de Calvin Johnson des Lions qui a été incapable de maîtriser un botté court, le botteur des Packers Mason Crosby a raté un placement de 52 verges sur le dernier jeu du match. Ça été un peu l’histoire du match pour les Packers avec beaucoup d’erreurs et l’attaque dirigée par le quart Aaron Rodgers n’allait nulle part. C’était l’un des pires matchs de Rodgers, il n’atteignait pas les cibles et sa ligne offensive ne l’a pas aidé avec la pression constante des Lions. Les Lions avaient un meilleur plan de match, plus d’énergie et ont commis moins d’erreurs que les Packers. Une 3e défaite de suite difficile à avaler pour les Packers.

Cowboys (2-7) 6-10 Buccaneers (4-5)

Un match à bas pointage rempli d’erreurs. Ce n’était pas beau à voir. Mais pour les Bucs, une victoire c’est une victoire. Le quart Jameis Winston n’a pas encore connu un bon match avec 2 interceptions, a failli échapper le ballon en fin de match et perdre la rencontre. Toutefois, il y avait une pénalité du côté des Cowboys et Winston a réussi une faufilade du quart à la porte des buts alors qu’il restait 54 secondes à jouer pour gagner le match. Ça va très mal du côté des Cowboys, car ils viennent d’encaisser une 7e défaite consécutive, sa plus longue série depuis celle en 1989. Mathématiquement, ils ont encore une chance de gagner la division Est dans la Nationale (Giants fiche de 5-4 au sommet). Je crois que c’est fini et ils devront penser au prochain repêchage même avec le retour du quart Tony Romo, prévu la semaine prochaine.

Panthers (9-0) 27-10 Titans (2-7)

Les Panthers continuent de gagner et demeurent invaincus. Cette semaine, ils ont même gagné d’une façon « arrogante ». Les Panthers ont marqué des touchés sur les 2 premières séquences de jeu du match. La défensive des Panthers ont connu un autre fort match, elle a complètement « stoppé » l’attaque des Titans en 2e demie. Malgré le fait que l’attaque des Panthers en a arraché lors de cette 2e demie, cette défense n’a pas commis d’erreurs majeures pour permettre aux Titans de revenir dans le match. Le quart Cam Newton, candidat au MVP, a terminé la rencontre en complétant 21 de ses 26 passes pour 217 verges et une passe de touché. Il a également couru pour 23 verges et marqué un touché au sol. On sait très bien que Newton est familier avec ses fameuses danses et expressions après un touché. Cette fois-ci, il a répliqué à Avery Williamson qui a dansé « à la Drake » après un sac du quart. Il a mentionné lors de son point de presse: « … que si vous n’aimez pas ce que je fais, gardez-moi hors de la zone des buts! »

Dolphins (4-5) 20-19 Eagles (4-5)

Une défaite crève-cœur pour les Eagles, dans un match qu’ils devaient gagner afin de demeurer dans la course au sommet de la division Est dans la Nationale. Les Eagles n’ont pas joué d’une façon constante et ont commis plusieurs erreurs niaiseuses. La défensive a bien joué malgré tout, mais la blessure à leur quart Sam Bradford les a sonné. Bradford s’est blessé à l’épaule gauche et a subi une commotion cérébrale sur un sévère plaqué de McCain au 3e quart. Il n’est pas revenu au jeu même si l’examen aux rayons X sur son épaule a été négatif. Les Eagles vont souhaiter que Bradford sera de retour s’ils veulent aspirer au sommet de leur division. Toutefois, je ne crois pas qu’ils iront loin en séries éliminatoires.

Bears (4-5) 37-13 Rams (4-5)

Il y a du renouveau chez les Bears. En début de saison, ils avaient l’air d’une équipe pire que celle de l’an dernier et depuis quelques semaines, les Bears ont réussi à jouer du bon football et ils sont à un match avec une fiche de .500. L’attaque des Bears ont accumulé un total de 397 verges contre une solide défensive des Rams dont 182 verges au sol et 2 touchés par la recrue Jeremy Langford. Le quart Jay Cutler est de plus en plus confiant sous les ordres du coordonnateur offensif Adam Gase. En 8 matchs, il a maintenant lancé 13 passes de touché et n’a seulement commis que 7 revirements (5 interceptions et 2 ballons échappés). Donnons crédit aussi au coordonnateur défensif Vic Fangio d’où sa défensive est bien meilleure que les dernières années. En 9 rencontres, elle a alloué 234 verges et 20 touchés offensifs. Les Bears seront à surveiller en cette 2e moitié de saison.

Saints (4-6) 14-47 Redskins (4-5)

Et oui, vous avez bien vu, les Redskins ont marqué 47 points contre les Saints. Une grosse victoire à domicile pour les Skins et demeurent dans la course au sommet dans la division Est dans la Nationale. Une très bonne performance de la défensive des Skins en n’allouant que 14 points et forcé à commettre 2 revirements aux Saints. L’attaque dirigée par Kirk Cousins a été impressionnante en cumulant un total de 513 verges. Cousins a terminé la rencontre en complétant 20 de ses 25 passes pour 324 verges et 4 touchés. L’attaque au sol a cumulé 213 verges dont 93 par Alfred Morris. Une 2e défaite de suite pour les Saints qui connaissent une saison en dents de scie qui ne va nulle part !!!

Browns (2-8) 9-30 Steelers (6-4)

ben-roethlisberger-nfl-winMême blessé, le quart Ben Roethlisberger a réussi à battre les Browns. On peut dire que Big Ben est le meilleur quart substitut de l’histoire de la NFL!!! Big Ben s’est retrouvé au poste de quart, malgré une entorse au pied gauche, puisque Landry Jones a subi une blessure à la cheville gauche au 1er quart. Il a terminé la rencontre avec 379 verges et 3 passes de touché. Un autre excellent match pour le receveur Antonio Brown avec 139 verges et 2 touchés. Pour les Browns, Johnny Manziel était le quart partant et il a bien joué, malgré le fait qu’il ait échappé le ballon à son 1er jeu. Le jeu au sol des Browns était quasi absente en ne cumulant seulement que 15 verges sur 14 courses. On le sait très bien qu’une attaque balancée est nécessaire, mais quant à avoir un porteur de ballon qui cumule des verges négatives, les Browns ne devraient même pas penser de courir avec le ballon! Ce sera une longue fin de saison pour le coach Mike Pettine et les Browns.

Jaguars (3-6) 22-20 Ravens (2-7)

Une punition stupide à Elvis Dumervil des Ravens pour avoir saisi le protecteur facial et les Jaguars ont saisi une dernière chance en l’emportant avec un placement de 53 verges par Jason Myers avec le cadran à 0:00. Dernièrement, les Jaguars trouvaient toujours le moyen de perdre, mais cette fois-ci, ça été le cas des Ravens. Oui, les Jags ont gagné le match, mais c’était affreux comme performance et ça n’inspire pas plus de confiance dans le futur. Défensivement, les Jaguars ont fait le travail en réussissant 3 revirements, mais n’ont pas pu capitaliser en ne marquant que 3 points. Déjà que cette équipe ne marque pas et devra apprendre à capitaliser lors de ces occasions. C’est malheureux pour les Ravens, car leurs 7 défaites ont été encaissées par un écart total de 32 points.

Vikings (7-2) 30-14 Raiders (4-5)

Les Raiders n’ont pas pu freiner le porteur de ballon des Vikings Adrian Peterson. Peterson a connu tout un excellent match avec 203 verges et un touché en 26 courses. Avec cette victoire, les Vikings sont au sommet de la division Nord de la Nationale (en avant des Packers!) avec une fiche de 7-2. La recette est bien simple chez les Vikings: Peterson doit courir avec le ballon et avoir une défensive solide qui met beaucoup de pression au quart adverse. Les Vikings ont une fiche de 6-0 lorsque Peterson cumule 98 verges et plus au sol. Tandis que sa défensive est au 2e rang pour les points alloués par match et n’a alloué que 2 touchés contre les Raiders.

Patriots (9-0) 27-26 Giants (5-5)

Les Giants se présentaient à ce match avec la pire défensive contre la passe et avec le moins de sacs du quart dans la NFL. La logique était que les Patriots domineraient ce match et on se demandait si les Giants pouvaient rendre le match serré. Et bien, les Giants ont donné du fil à retordre, la défensive des Giants a réussi à allouer moins de 30 points et elle a donné l’opportunité à son quart Eli Manning de gagner le match. Une passe de touché de cinq verges en direction d’Odell Beckham fils sur la dernière séquence à l’attaque des Giants a été annulée par une reprise vidéo. Les Giants ont passé près de signer une victoire, mais vous ne battez pas les Pats avec 5 placements. Ils ont perdu ce match avec leur choix de jeu et une gestion inefficace du cadran. Les Pats sont demeurés invaincus avec un placement de 54 verges de Stephen Gostkowski avec une seconde à faire au match. À noter que Beckham (Giants) et Rob Gronkowski des Patriots ont enregistré les plus longs touchés de leur carrière: Beckham pour 87, et Gronkowski pour 76. À noter que le receveur des Pats Julian Edelman a quitté le match avec une blessure au pied (fracture), sa fin de saison risque d’être en péril. Dernière heure: Edelman sera opéré et espère être de retour pour les séries de division (mi-janvier 2016).

Chiefs (4-5) 29-13 Broncos (7-2)

Hali-Chiefs-Manning-BroncosLes Broncos doivent absolument revenir à la table de dessin et refaire leurs devoirs, car ils ne peuvent pas continuer ainsi. En cette journée où le quart des Broncos Peyton Manning a battu le record de Brett Favre pour le plus grand nombre de verges par la passe, ça été le seul fait saillant pour lui dans ce match. Il a été victime de 4 interceptions et a été cloué au banc au milieu du 3e quart. Ça n’a pas été un grand match pour l’attaque des Chiefs, mais ce n’était pas nécessaire, car la défensive des Chiefs a été dominante. Les Chiefs ont humilié Manning en lui forçant de commettre multiple erreurs dans son pire match dans l’uniforme des Broncos ou même, de sa carrière. Manning n’a complété que 5 passes sur 20 tentatives pour seulement 35 verges. Brock Osweiler a été solide en relève, malgré une interception dans la zone des buts. Il a bien dirigé l’attaque en la menant à 2 touchés. Lors de son point de presse, le coach en chef des Broncos Gary Kubiak a indiqué que Manning sera encore son quart partant et qu’il l’avait retiré du match parce qu’il n’était pas physiquement à 100% !?! Dernière heure: Manning souffre de quelques déchirures au fascia plantaire (pied droit), son statut est incertain pour le prochain match vs Bears. Confirmé: Manning ne jouera pas contre les Bears, Brock Osweiler sera le partant.

Cardinals (7-2) 39-32 Seahawks (4-5)

Les Seahawks font partie des équipes qui ont du talent, mais ne trouvent pas la bonne formule pour gagner, un peu comme les Ravens ou les Packers depuis 3 semaines. Les Hawks sont erratiques à des moments importants et jouent d’une façon non inspirante à l’occasion. Oui c’est vrai, ils sont revenus de l’arrière et prendre les devants 29-25 au début du 4e quart. Mais c’est difficile de revenir en tirant de l’arrière 7-22 à la mi-temps contre une équipe qui était en mission dès le début du match. C’est dommage, mais l’avantage du terrain à Seattle n’est plus une menace. Les Cards sont arrivés au CenturyLink field en jouant du football comme les Seahawks d’il y a deux ans i.e. jouant avec aucune peur, d’une façon agressive et même arrogante. On sous-estime beaucoup le quart des Cards Carson Palmer depuis le début de la saison et il faut avouer qu’il est un très bon quart-arrière. Il a joué tout un fort match dimanche soir en cumulant 363 verges aériennes et lancé 3 passes de touché. Même s’il a perdu l’avance au 4e quart, Palmer a mené les Cardinals lors d’une séquence de 83 verges couronnée par un touché de Jermaine Gresham avec 8:41 à faire. Comme on le dit souvent, il faut jouer 60 minutes, ce que les Hawks n’ont pas fait.

Texans (4-5) 10-6 Bengals (8-1) – lundi soir

Les Bengals ne sont plus invaincus et notre roux national, le quart des Bengals Andy Dalton s’est encore effondré lors d’un match en « primetime ». Ça été un match endormant, aucune des 2 équipes était capable de faire avancer le ballon. Les 2 attaques n’allaient nulle part et avaient beaucoup de difficulté. Tard dans le match, le quart partant des Texans Brian Hoyer est rentré au vestiaire pour suivre le protocole des commotions cérébrales. TJ Yates a pris la relève et a immédiatement eu un impact en repérant DeAndre Hopkins sur une passe de touché de 22 verges au 4e quart. Ça n’a pas été un grand match pour Dalton en ne lançant que 197 verges et a commis une une interception. La défensive des Texans a réussi à le freiner en réussissant 3 sacs du quart dont un par la vedette JJ Watt. Après la semaine 10, seuls les Panthers et les Patriots sont encore invaincus cette saison.

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut