Actualité 2015-16

Entre-saison 2016: Seattle Seahawks

L’expérience d’échanger un premier choix ET Max Unger pour Jimmy Graham l’an passé a mal tourné pour les Seahawks. Mais elle reflète bien l’attitude de John Schneider et Pete Carroll, qui n’ont pas peur de penser autrement.

Espace sous le plafond : 23M$ (selon www.overthecap.com)

Joueurs agents libres : LT Russell Okung, LB Bruce Irvin, WR Jermaine Kearse, DL Brandon Mebane, RG J.R. Sweezy.

Joueurs potentiellement à congédier (les chiffres proviennent de www.overthecap.com) :

La retraite de Marshawn Lynch va leur sauver 6,5M$. Pas beaucoup d’autres candidats, à moins de décider de laisser filer Graham (9M$ d’économie), ce qui serait une surprise.

Choix au repêchage : 26e, n’ont pas de choix de 5e ronde mais un choix additionnel en 7e.

Besoins :

OL, OL, OL. Avec le départ potentiel de Okung (un ancien choix top-10 qui a été blessé/décevant toute sa carrière) et de Sweezy (qui mérite à peine d’être partant dans la NFL), ils se retrouvent avec 5 trous sur la OL. L’expérience d’y aller avec des joueurs défensifs convertis et de rapiécer une ligne a été un échec (30e en bloc de passe, 29e au sol selon www.profootballfocus.com ), et la raison principale pourquoi les Hawks ne se sont pas retrouvés au Superbowl une 3e année de suite. J’y consacrerais la majeure partie de mes ressources de l’hiver, avec un ou deux choix parmi les 3 premières ronde, et un agent libre de qualité. On leur souhaite que OT Jack Conklin ou OT/OG Cody Whitehair se rendent à leur choix.

Ils ont aussi besoin d’un 2e CB, de profondeur sur la DL, et possiblement d’un grand ou gros WR si Kearse quitte. Je verrais la DL venir d’un agent libre de 2e niveau qui prendrait du gallon à Seattle. Enfin, malgré la retraite de Lynch, ils sont entre bonnes mains avec Thomas Rawls (qui a mieux fait que Lynch en 2015) et Christine Michael, mais un choix de 6e ou 7e ronde pour venir compléter le groupe serait bienvenue.

Conclusion : Outre la OL qui a grandement besoin d’influx de talent, le cœur de cette équipe est intact. Et cette année, ils n’ont pas perdus d’entraîneurs donc pas d’adaptation. Ils seront encore parmi les favoris en 2016. Les vedettes sont sous contrat encore pour quelques saisons, mais la fenêtre va se refermer si John Schneider ne continue pas à trouver des diamants dans les rondes centrales, comme Russell Wilson, Richard Sherman, Kam Chancellor, Doug Baldwin et Tyler Lockett. Car le club prend un peu d’âge (Michael Bennett, Cliff Avril, etc…) et Baldwin sera agent libre l’an prochain.

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut