Actualité 2016-17

Petite virée à Foxboro

Pour ajouter à notre grandissante collection de fans qui racontent leur expérience de voyage sur notre section ROAD TRIP sur leblitznfl.com, je suis allé (pour la 2e fois en 4 ans) à Foxboro voir le match contre les Dolphins le 18 septembre dernier. Je vous raconte rapidement l’expérience, avec quelques trucs, et comme c’est mon 12e stade de la NFL, je peux comparer un peu.

Normalement j’essaie de combiner avec d’autres sports, ce que je n’ai pas fait ici. Il y avait matches des Red Sox face aux Yankees, soit le samedi soit le dimanche soir à 20h30 (ça aurait été faisable de s’y rendre, mais serré dans le temps, j’y reviendrai). Également, le Revolution de la MLS joue dans le Gilette Stadium. Semblerait qu’ils attirent ±15 000 fans par match, dans un stade de ±70 000, donc que c’est vide comme ambiance, mais quand même. « Tant qu’à y être, si l’horaire est compatible… »

Le gros enjeu et inconvénient du Gillette Stadium est son emplacement. Foxboro est, théoriquement, à 30 minutes au sud ouest de Boston. Par contre, les infrastructures pour s’y rendre ne sont pas faites pour accommoder 70 000 personnes. Lors de ma première visite il y a trois ans, nous avions pris le train de Boston. Ça a l’avantage de faciliter le transport, mais l’inconvénient c’est qu’on arrive relativement près du botté d’envoi donc pas beaucoup de temps pour profiter du « tailgate ». Cette fois-ci, j’arrivais par l’ouest donc on s’attendait à moins de traffic. Motivés à profiter du tailgate, notre plan était d’être au stade pour 10h. Erreur. Franchir les derniers 4 ou 5 kilomètres à dû prendre près d’une heure. Pour la modique somme de 45$US, on bénéficie d’un excellent espace de stationnement…à 20 minutes de marche du stade. D’ailleurs, je ne comprends pas pourquoi les terrains plus près du stade ne sont pas développés. Étrange. Surtout que c’est pénible quand il fait un temps radieux à la mi-septembre, j’ose pas imaginer en pleine tempête le 17 décembre…Bref, arrivés au tailgate à 11h30, quand on veut voir les échauffements d’avant-match, du temps pour le tailgate, il n’en reste presque plus.

Tailgate à Foxboro

Tailgate à Foxboro

On a quand même fait un petit tour de deux terrains de stationnements pour voir comment les gens étaient installés et l’ambiance. Encore une fois, les espaces de stationnements sont tellement nombreux et vastes (parce que tout le monde arrive en voiture) et pas concentrés (parce qu’ils sont loins du stade) qu’il ne semble pas y avoir, comme à Green Bay par exemple, de « cœur » du tailgate où tous se rassemblent. On y voit plusieurs partys privés, les gens sont bien organisés, mais pas de grand rassemblement avec un band, de la musique et des concours. S’il y en a, on a pas trouvé, mais on avait pas le temps de chercher.

Point positif, une fois rendus à l’intérieur pour manger, il y a beaucoup de choix et surtout, on est pas condamnés à boire de la Bud Light. Pour un maigre $ de plus, on peut se procurer une Sam Adams. Tant qu’à se faire extorquer pour boire une bière, aussi bien boire quelque chose de bon…j’encourage tous les événements sportifs à faire de même.

Le Stade est bâti en hauteur. Nos billets étaient parmi les moins chers ce qui fait qu’on était très haut (l’oxygène est rare!) mais relativement près du jeu, pour le football c’est fantastique car on voit le jeu se développer, les stratégies, etc…bref, je présume qu’il n’y a pas un mauvais siège dans le stade.

gillette-stadium-entree-patriotsLe match s’est vite retrouvé un match à sens unique, c’était 21-0 avant que les Dolphins ne méritent leur premier 1er jeu. C’est dommage pour l’ambiance. Pour y avoir vu deux matches, les fans des Patriots sont à l’image de leur coach et de leur quart vedette : professionnels (ils se manifestent au bon moment, connaissent les joueurs, comprennent a gestion des temps morts et de l’horloge en fin de match, etc…) mais réservés. Mais côté foule partisane intense et bruyante, il ne fait pas s’attendre à rien de spécial. J’ai aussi été impressionné de voir plusieurs maillots de Jimmy Garoppolo. Ces fans (surtout des femmes) ont pris la peine d’investir des $ pour un maillot de remplacement pour 3 matches en attendant de sortir leur « Brady ».

Vous connaissez l’histoire du match, Garoppolo s’est blessé, l’attaque des Dolphins s’est réveillée et en fin de match, avec quelques secondes à jouer les Dolphins se sont rendus jusqu’à distance de frappe d’un touché égalisateur mais ont manqué de temps. La foule, gavée par 16 ans de domination, n’a jamais semblée inquiète ni pris la menace au sérieux, et a attendu la dernière séquence avant de vraiment revenir dans le match.

Autre élément positif, j’étais avec mon père, partisan des Dophins depuis leur création, et comme fan de l’équipe adverse il ne s’est pas fait achaler par les locaux. Quoique considérant le nombre de fois que les Dolphins se sont offerts en pâturage aux Pats à Foxboro (2-14 depuis 2001), je comprends les Néo-Anglais de ne pas être hostiles envers les Dolphins!!!

Le match terminé s’amorce le long retour. Vingt minutes de marche pour se rendre à la voiture, puis une heure pour franchir les 200m qui nous séparent de la sortie du terrain de stationnement. Avec le traffic sur la route, il faut donc compter deux heures pour être réellement sorti du stade. Ça aurait donc été difficile d’être à Fenway Park pour le match en soirée. Si vous y allez, je vous conseille donc d’arriver super tôt si vous vous voulez profiter pleinement de l’expérience, mais prévoir un 2e tailgate pour l’après-match. Sinon, vous stationner le plus loin possible du stade, quitte à marcher 30 minutes au lieu de 20, pour pouvoir en sortir plus aisément.

Bon voyage!

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut