Actualité 2016-17

État des forces NFL 2016 : semaine 5

Si je vous disais que les Falcons d’Atlanta ont connu un meilleur début de saison l’an dernier que cette année, me croiriez-vous? Probablement pas, et avec raison. Pourtant, les Falcons ont bien commencé l’année avec cinq victoires consécutives en 2015, une de plus que cette année, au même stade. Cependant, quelques signes laissent croire qu’ils auront une meilleure fiche après 16 rencontres.

Le premier de ces signes est l’état de la ligne à l’attaque. En faisant l’acquisition du centre Alex Mack, les Falcons comblaient une carence majeure à l’intérieur du groupe de protecteurs. Ils étaient déjà solides chez les deux bloqueurs avec Jake Matthews et Ryan Schraeder (quoique ce fût plus difficile pour Schraeder contre les Broncos). Avec plus de temps avant d’effectuer ses passes, Matt Ryan ira peut-être un peu moins souvent en mode panique.

Ensuite, les Falcons n’avaient pas obtenu de victoire convaincante dans leur séquence de 2015. Cela avait paru dans leurs prestations suivantes, perdant sept de leurs huit matchs suivants. Cette année, ils ont déjà battu les deux finalistes du plus récent Super Bowl, dont une victoire assez nette à Denver.

Enfin, si l’offensive continue de marquer 35 points par match, on n’aura pas trop à parler de cette défensive, qui est le maillon faible de l’équipe. On est allé chercher un entraîneur défensif en Dan Quinn spécifiquement pour s’améliorer à ce niveau, et les résultats se font attendre. Je présume qu’on devrait voir des progrès éventuellement. D’ici là, Quinn aura un autre défi de taille dimanche prochain, alors qu’il ira visiter ses anciens patrons à Seattle.

*Le chiffre entre parenthèses désigne le rang que l’équipe occupait la semaine précédente.

1 (2). Vikings (5-0)
Vikings-glovesDébut de saison rêvé pour les Vikings. En plus de leur défensive incroyable et leur offensive efficace, ils sont dominants sur un autre aspect : les unités spéciales. En Cordarelle Patterson et Marcus Sherels, ils ont le meilleur duo de retourneur de botté de la NFL.

2 (3). Steelers (4-1)
Si l’on enlève leur gênante défaite à Philadelphie, les Steelers ont un différentiel de points marqués/points accordés de +79. En gros, lorsqu’ils gagnent cette année, c’est en moyenne par 20 points. Ça fait peur.

3 (4). Seahawks (3-1)
En semaine de congé, les Seahawks auront la tâche de ralentir l’attaque des Falcons dimanche prochain. Ce sera une belle occasion de prouver à la défensive des Broncos qu’ils ont l’ascendant sur celle-ci.

4 (5). Patriots (4-1)
Quoi de mieux pour Tom Brady qu’un retour au jeu contre une défensive de calibre d’équipe d’entraînement. D’ailleurs cette défensive a bien tenté d’effacer Rob Gronkowski dans la zone des buts, seulement pour voir l’autre ailier rapproché, Martellus Bennett, marquer trois touchés.

5 (9). Falcons (4-1)
Dans un match entre les Broncos et les Falcons, c’est étonnement Atlanta qui a eu le dessus en ce qui a trait à la pression sur les quarts. Vic Beasley a donné des cauchemars aux bloqueurs à droite. Espérons que c’est le genre de match que l’on verra plus souvent, car son émergence transformerait la défensive des Falcons.

6 (1). Broncos (4-1)
Premiers signes de faiblesses pour les champions en titre. Ce qui est surtout inquiétant, c’est qu’ils étaient incapables d’arrêter la pression des Falcons, une équipe reconnue pour être inapte à frapper les quarts adverses.

7 (10). Raiders (4-1)
On dit que les bonnes équipes font leur chance. C’est le cas des Raiders depuis le début de la saison, dont toutes les situations serrées les favorisent. Ils ont gagné leurs quatre matchs par une marge totale de 12 points!

8 (6). Packers (3-1)
Cela faisait longtemps qu’on avait vu un aussi bon match de Randall Cobb. Pour que le jeu aérien des Packers retrouve sa réputation comme l’un des meilleurs de la ligue, les succès de Cobb sont essentiels. En souhaitant que la prochaine fois qu’il se fait frapper, il ne pense pas qu’il vient de mourir!

9 (11). Cowboys (4-1)
Bravo à Tony Romo. Sérieusement, il a connu une belle carrière à Dallas malgré certaines gaffes (un joueur des Chargers lui a d’ailleurs fait un hommage cette semaine!). Romo est sorti de nulle part pour ramener les Cowboys vers la respectabilité, et ça vaut la peine de le féliciter. Mais c’est fini. Je fais partie des pros-Dak, et je crois que les Cowboys devraient continuer avec la recrue, qui joue du football de grande qualité.

10 (7). Eagles (3-1)
Carson Wentz perd son premier match dans la NFL, mais ce n’est pas la plus mauvaise nouvelle pour lui. La ligue devrait bientôt officialiser la suspension à son excellent bloqueur Lane Johnson, qui manquera les dix prochains matchs. Protéger Wentz est d’autant plus important que son groupe de receveurs est l’un des pires de la ligue.

11 (12). Cardinals (2-3)
Carson Palmer n’est pas très bon depuis la dégelée de la finale de conférence l’an dernier. Cependant, son remplaçant, Drew Stanton, est carrément horrible. Il aurait probablement perdu jeudi s’il avait affronté n’importe quelle autre équipe que les 49ers.

12 (13). Chiefs (2-2)
En semaine de congé, les Chiefs se préparent pour une autre confrontation difficile, cette fois-ci à Oakland. Cependant, s’ils sortent victorieux, ce pourrait être le début d’une belle séquence : leurs trois parties suivantes sont contre les Saints, à Indianapolis, et contre les Jaguars.

13 (8). Bengals (2-3)
Ne vous fiez pas au pointage. Il vous dira que les Bengals n’ont perdu que par deux possessions. Ce qu’il ne vous dira pas, c’est que l’équipe de Marvin Lewis s’est fait annihiler à Jerryland. C’en était gênant. Les jours où je considérais les Bengals comme une bonne équipe sont officiellement terminés.

14 (21). Bills (3-2)
Tranquillement, les Bills ont réussi à revenir au plus fort de la lutte dans la AFC. Troisième victoire de suite, et en plus, ce petit bijou :

15 (14). Texans (3-2)
Après trois quarts contre les Vikings, les Texans étaient 0 en 11 sur les conversions de troisième essai. Oui, on affrontait la meilleure défensive de la ligue, mais le rendement de Brock Osweiler doit rendre les partisans des Texans assez nerveux.

16 (15). Panthers (1-4)
Rien ne va pour les Panthers. Ils ne jouent pas de l’excellent football, mais méritent un peu mieux. Tout indique que Cam Newton sera de retour la semaine prochaine, et il devra mettre l’équipe sur ses épaules pour les ramener vers les séries.

17 (16). Giants (2-3)
On peut résumer la soirée de travail des Giants avec ce tweet :

18 (17). Ravens (3-2)
Quand on dit que le football est une question de pouces, on parle de la défaite des Ravens dimanche dernier. D’abord avec C.J. Mosley, qui échappa le ballon à la ligne de 1 à la suite d’une interception, et ensuite avec Breshad Perriman, qui n’a pu mettre son deuxième pied en jeu sur ce qui aurait donné la victoire à l’équipe.

19 (18). Rams (3-2)
Mise à jour sur Todd Gurley : il a maintenant obtenu des moyennes par course de 2,8, 2,7, 3,1, 1,7 et 3,2 après 5 rencontres. On est simplement incapable de le relancer. Au moins, on commence à l’utiliser sur le jeu aérien, ce qui pourrait l’aider à trouver son rythme.

20 (19). Jets (1-4)
La ligne défensive de Jets est excellente. Le reste de l’unité, elle, fait pitié. Darrelle Revis ne connait pas un bon début de saison, mais son absence contre les Steelers a exposé le reste de la tertiaire, qui fut aussi mauvaise que le jeu des secondeurs.

21 (20) Redskins (3-2)
Incroyable à dire, mais les Redskins ont maintenant une fiche positive. Être partisan de l’équipe, j’attendrais toutefois un peu avant de me réjouir. L’équipe de Jay Gruden fut loin d’être convaincante dans ses trois victoires, et la compétition dans la division est soudainement plus féroce.

22 (22). Colts (2-3)
Aussi terribles que les Colts ont paru en ce début de saison, ils ne sont qu’à un petit match du sommet de la division. Ils pourraient d’ailleurs partager ce sommet dès la semaine prochaine avec une victoire à Houston.

23 (24). Buccaneers (2-3)
Les Bucs ont battu les Panthers lundi soir, dans ce qui était vraiment une comédie d’erreur. Dans ce match où l’on tentait autant que possible de faire gagner l’autre équipe, c’est finalement l’un des acteurs principaux de cette comédie, le botteur Robert Aguayo, qui aura eu le dernier rire.

24 (26). Lions (2-3)
Darius Slay n’avait vraiment pas le goût de perdre un quatrième match de suite. En l’espace d’une minute et demie, il a provoqué l’échappé qui a donné les devants à son équipe, et intercepté une passe de Carson Wentz pour sceller le match.

25 (23). Chargers (1-4)

Eh non! Les Chargers sont les champions de la défaite originale cette année.

26 (30). Titans (2-3)
Après une victoire plutôt facile à Miami, voici les trois prochains adversaires des Titans : Browns, Colts et Jaguars. Tous à domicile en plus. Ne soyez pas surpris de les voir en tête de la division avec une fiche de 5-3 dans trois semaines!

27 (25). Saints (1-3)
Congé pour l’équipe de La Nouvelle-Orléans, qui se cherche énormément depuis le début de la campagne. Pour régler leurs problèmes défensifs, je suggérais aux Saints de congédier leur coordonnateur… offensif! C’est ce que les Bills ont fait, et ils sont invaincus depuis.

28 (27). Dolphins (1-4)
Je m’amuse souvent aux dépens de Ryan Tannehill, mais dans la plus récente défaite des Dolphins, il n’y pouvait rien. Sa ligne a l’attaque étant blessée, il s’est fait terrasser tout l’après-midi par la ligne défensive des Titans.

29 (28). Jaguars (1-3)
Tu sais que ton équipe va mal quand deux de tes cinq dernières victoires ont été récoltées à Londres. Malheureusement pour les Jags, ils ne jouent qu’une seule fois par année en Angleterre.

30 (29). Bears (1-4)
Le bon côté avec Brian Hoyer, c’est que bon ou mauvais, au moins il a le désir de gagner le match. Le mauvais, c’est qu’en situation pour gagner ce match, il ne regarde même pas du côté de son joueur étoile Alshon Jeffery, seul dans la zone des buts. Plutôt il lance en arrière du quatrième receveur de l’équipe.

31 (31). 49ers (1-4)
On va enfin pouvoir parler de Colin Kaepernick pour ses performances sur le terrain. Chip Kelly a confirmé que Kaepernick serait le quart partant à Buffalo dimanche prochain. Dans un sens, ce sera possiblement la dernière chance de se faire valoir. Autant pour Kaepernick que pour Kelly.

32 (32). Browns (0-5)
Peu importe ce que Hue Jackson peut dire, avoir la possibilité de repêcher un quart de franchise au prochain encan est la meilleure chose qui pourrait arriver aux Browns. En plus d’avoir à partir cinq quarts différents en cinq matchs, ils devaient subir le retour de Tom Brady ce dimanche.

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut