Actualité 2016-17

Analyse X’s et O’s: Seahawks-Falcons et Texans-Patriots

C’est la plus belle fin de semaine de football de l’année. Et, outre les Texans, je crois sincèrement que les 7 autres équipes peuvent légitimement aspirer aux grands honneurs, et qu’il s’agît des 7 meilleures équipes de la ligue.

Regardons d’abord les matches de samedi.

Seahawks @ Falcons

N’eut été d’un arbitre intimidé par la foule de Seattle (ça arrive souvent, comme la semaine dernière par exemple) qui n’a pas osé lancer le drapeau en fin de match, les Falcons auraient battu les Seahawks cette saison .

Cette fois, le match est à Atlanta, contre des Falcons reposés.

Autre facteur intéressant, il y a un degré de familiarité important pour les deux équipes: les systèmes défensifs sont pratiquement les mêmes, et les deux attaques au sol sont fortement basées sur le bloc en zone.

Quand les Falcons ont le ballon

Cliquez pour agrandir

Ce qui rend cette attaque aussi performante (ils sont dans les 10 équipes ayant marqué le plus de points en une saison dans l’histoire de la ligue), c’est qu’ils peuvent vous battre de tellement de façons. Au sol, par la courte passe, par la longue passe. L’attaque au sol est partagée entre deux solides porteurs donc ne sera pas ralentie par une blessure en cours de match, et les deux RB ont des styles différents, si l’un ne marche pas l’autre réussira peut-être.

Sans rien enlever à Kyle Shanahan (qui doit être bien déçu de ne pas avoir été retenu pour le poste chez les Broncos), la grosse différence cette année dans leur attaque est au niveau de la OL. Alex Mack, signé à grands coups de $, peut-être le meilleur C de la ligue. LT Jake Matthews est passé de maillon faible à solide contributeur. Et RT Ryan Shraeder a lui aussi connu une excellente saison et mérité son nouveau contrat. Ce sera un excellent duel entre des messieurs et Michael Bennett, Cliff Avril et leurs nouveaux potes, Frank Clark et Cassius Marsh, qui sont capables de mettre pas mal de pression. Matt Ryan porte bien son surnom de Matty Ice, et performe normalement sous la pression. Cependant il n’est pas le plus  mobile donc il serait intéressant de ralentir l’élan des « pass rushers » des Seahawks par une attaque au sol soutenue. Car si les Hawks ont une faiblesse en défense, c’est contre le jeu au sol en plein centre.

Le duel du match sera Julio Jones contre Richard Sherman. Contrairement aux années passées, on a vu cette année Sherman « suivre » les meilleurs receveurs adverses à plusieurs occasions, dont contre Jones et les Falcons. Il n’a pas été mauvais à le faire, loin de là, mais ses statistiques sont bien meilleures lorsqu’il est à la droite de l’attaque, et plutôt ordinaires lorsqu’il est à l’intérieur. Je m’attends donc à voir les Falcons utiliser Jones à gauche et comme receveur inséré, eux qui sont habitués de le déplacer de toutes façons (et qu’au début de sa carrière, il jouait principalement à gauche).

Un autre endroit où on voit habituellement les Falcons exceller, c’est en isolant leurs RB’s contre un LB, duel qui les avantage toujours. Cependant, et j’en parle à chaque fois que je décortique un match des Seahawks, ces derniers peuvent compter possiblement sur les deux meilleurs LB’s en couverture de passe de la ligue en Bobby Wagner et K.J. Wright. Ce sera là aussi un duel important pour le résultat de ce match.

Quand les Seahawks ont le ballon

Cliquez pour agrandir

Ils ont été limités à 10 points ou moins dans 4 de leurs 8 matches sur la route (pour un total de 24 en 4 matches). Outre l’excellente performance à Foxboro (31 pts), les 3 autres matches sur la route étaient contre les Jets, Saints et 49ers, définitivement deux et peut-être 3 des pires D de la ligue. La commande de suivre le rythme imposé par l’attaque des Falcons est grosse.

C’est possible par contre. Le retour en santé de Thomas Rawls y est pour beaucoup. Il a toute qu’une agilité latérale, capable de faire passer un plaquer éventuel dans le vide même quand l’espace est limité. Il a très bien fait contre les Lions, et semble être de retour, pour rappeler les beaux jours de Marshawn Lynch. Russell Wilson aussi semble être de retour en santé et avoir repris confiance. Peut-être que C.J. Prosise fera un retour au jeu aussi, un X-Factor.

Comme tout match des Seahawks ça commence par la capacité de la OL de retenir la DL. Celle des Falcons n’a rien de terrifiant, même Vic Beasley qui a mené la ligue pour les sacks n’est pas un joueur si dominant. Il faudra aussi que le jeune Beasley fasse preuve de discipline pour rester en contrôle et garder Wilson devant lui. J’ai bien peur par contre que le bon vieux Dwight Freeney donne toute une leçon de football au pauvre LT George Fant qui va se demander où Freeney après avoir subi un de ses « spin moves » breveté. La même chose pourrait arriver aux gardes contre la boule de bowling qu’est Grady Jarrett.

Dans la tertiaire, les Falcons s’ennuient de l’excellent Desmond Trufant, mais les jeunes Jalen Collins et Robert Alford font le travail. Est-ce qu’on verra Paul Richardson faire encore des attrapés acrobatiques?

Wilson peut jouer deux matches dans le même. C’est arrivé contre les Panthers l’an dernier et encore contre les Packers l’année précédente, dans les deux cas il a été tellement mauvais en 1ere demie et superman par la suite. De retour sur les lieux de son premier match de séries en carrière, il devra connaître un fort match et ne pourra pas se contenter de performer une demie seulement.

Texans @ Patriots

Vegas a fait des Pats le plus gros favori en séries depuis belle lurette. Je vais simplifier mon analyse : supposons que l’avanatge du terrain n’existe pas (un club de dôme qui va jouer à Foxboro? N’importe quoi!), que les deux défenses sont équivalentes (les deux sont excellentes), que les deux OL’s se valent (j’en doute, les Pats sont meilleurs, mais jouons le jeu), que les groupes de joueurs qui manipulent le ballon sont équivalents (le « star power » de DeAndre Hopkins et de Lamar Miller compensant pour la profondeur plus appréciable des Patriots), et que les unités spéciales sont équivalentes (une honte à dire, les Pats sont parmi les meilleurs année après année, et les Texans sont parmi les pires cette année)…alors tout ce qu’il faut pour que les Texans aillent battre les Patriots, c’est que Brock Osweiler joue mieux que Tom Brady.

C’est correct.

Vous pouvez arrêter de rire maintenant.

Quand les Patriots ont le ballon

Cliquez pour agrandir

Il s’agît peut-être du dernier match de Vince WIlfork en carrière. Ironiquement, ce sera en tentant de stopper Brady et les Patriots. Et dans son cas, surtout de stopper Legarette Blount.

Sur le jeu aérien, les Pats seront fidèles à eux –mêmes. Des douzaines de courtes passes, ne laissant pas le temps aux excellents joueurs de périphérie Mercilus et Clowney de se rendre, se fatigant jeu après jeu pendant secondes et demie. Je ne serais pas surpris, sur les situations de passes évidentes, de voir Roméo Crennel placer l’une de ses deux vedettes en plein centre, la meilleure façon de gêner Brady, que tous essaient depuis toujours mais que peu réussissent, c’est de lui mettre de la pression en plein centre. Reste que les texans peuvent compter sur une tertiaire beaucoup plus solide que ce que les Pats ont vu dans les dernières semaines. Les espaces seront plus restreints.

Quand les Texans ont le ballon

Cliquez pour agrandir

Répétez après moi. « Brock ». « Osweiler ». Voilà. Je pourrais arrêter ici…

Je ne pense pas qu’ils seront capables d’installer leur attaque au sol comme le fondement d’une attaque soutenue. Et comme la défensive des Pats ne donne pas le gros jeu, il va falloir compléter passe moyenne après passe moyenne avec rigueur et efficacité. Bellichick va déployer ses principaux efforts à éliminer Hopkins. Ce sera donc le festival du « checkdowns » au centre du terrain par Osweiler, la journée sera longue.

Je vous laisse avec cette question. Dans le fonds, les Texans sont ici à cause d’une combinaison de problème structurel dans le système de séries de la NFL (champion de division médiocre qui joue à domicile) et de chance (blessure à Derek Carr). Qui est la 8e meilleure équipe de la ligue?

PRÉDICTIONS LEBLITZNFL.COM

Cliquez pour agrandir

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut