Actualité 2017-18

Le « Roger Goodaudeur » – Améliorations pour le développement des joueurs NFL

La NFL vient d’annoncer quelques mesures qui seront en vigueur cette saison. Ça m’a fait réfléchir à plusieurs choses que je changerais si j’étais M. Goodell et les proprios influents. J’ai parlé du temps supplémentaire, aujourd’hui, parlons de la création d’une ligue de développement. D’autres idées suivront.

Le problème : Ils ont éliminé le besoin de passer de 90 à 75 joueurs après la 3e semaine de pré-saison. Les équipes vont couper de 90 à 53 après le 4e match présaison. Ces joueurs coupés retournent chez eux, leur rêve brisé, pour aller emballer à l’épicerie du coin, en espérant que le téléphone sonne pour remplacer un joueur blessé en cours de saison. Dans quel genre de forme de football seront-ils lorsqu’on les contacte le 8 décembre pour venir descendre un botté d’envoi à pleine vitesse au Lambeau Field à -15C? C’est pas dangereux ça? Et ce joueur n’est plus à jour sur le livre de jeux qui évolue en cours de saison.

De plus, la prolifération des systèmes de « spread offense » en NCAA fait en sorte que les joueurs se présentent pour la NFL moins bien préparés qu’avant, et le problème est particulièrement criant pour les deux positions les plus difficiles à jouer, QB et OL. Le problème est amplifié par les règles négociées dans la nouvelle convention collective, qui limitent sévèrement le temps de pratique donc le temps dont les entraîneurs disposent pour développer un joueur qui arrive d’un système simpliste ou qui n’a jamais vu un « snap » dans les fesses du centre de sa vie. Personne ne veut payer 150$ pour un billet et assister à un duel Bryce Petty/Austin Davis mais malheureusement ça arrive trop souvent.

La même chose vaut pour les jeunes entraîneurs, trop peu de ceux qui sortent de la NCAA sont aptes à coacher le « pro style ».

Qu’est-ce qu’on veut améliorer : le développement de jeunes QB’s, de jeunes OL’s, d’autres positions et de jeunes entraîneurs pour augmenter la profondeur de joueurs disponibles à cette position, ce qui aura un impact direct sur la qualité du spectacle. Et, réduire le risque de blessures.

Ma proposition : création d’une ligue d’équipes mineures, qui jouerait de septembre à mi-novembre. Disons les mardis ou mercredis soirs. Dans un monde parfait il y aurait 32 équipes avec une affiliation complète, le même système de jeux que son club « parent », des entraîneurs qui se consultent. Ils pourraient jouer dans le stade de l’équipe « parent », ou dans un plus petit stade de « high school » d’un marché géographiquement rapproché. Ce serait aussi l’occasion d’essayer certains nouveaux règlements pour voir leur impact. Il y a facilement façon de déterminer un système où les équipes peuvent « protéger » les joueurs de leurs équipes mineures et les développer. Le baseball et le hockey font ça depuis 100 ans…

Les dénigreurs diront…: La logistique et les coûts. Un joueur sur la « practice squad » gagne 7000$/semaine. Ils pourraient offrir moins mais je suis convaincu que les joueurs accepteraient. C’est plus payant que l’épicerie, et donne un accès direct aux grandes ligues. Pour dix semaines, disons 50k$ par joueur (c’est beaucoup plus, par semaine, que le baseball AAA et la AHL au hockey), pour environ 40 joueurs (pas besoin de 53), donc un gros maximum de 3M$ par équipe de masse salariale, probablement en incluant les entraîneurs et le personnel de soutien. 5 matches locaux, à 10 000 personnes qui paient 30$ chacun, ça fait 1.5M$ de revenus, et les réseaux de télé sportives spécialisées compenseraient certainement la différence et même plus, les fans de la NFL aimeraient certainement voir certains prospects se développer, et les fans de la NCAA seraient intrigués de voir leurs favoris tenter leur chance…au lieu de les croiser à l’épicerie. La NFL génère 14 Milliards de revenus, ce serait quoi d’en utiliser 0.3% pour absorber ces coûts d’opérations?

Qu’en pensez-vous?

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut