Actualité 2017-18

2 Lignes Offensives qui peuvent torpiller les espoirs de bonnes équipes

Après avoir discuté du front-7 des 49ers , je m’attarde aujourd’hui à deux lignes offensives qui ont, à elles seules, torpillées leurs équipes respectives l’an dernier. Je persiste à croire qu’avec de bonnes lignes, les Seahawks comme les Broncos auraient pu gagner le Superbowl en février dernier.

Du côté des Seahawks, on persiste à repêcher des projets et des athlètes en se disant que leur coach de OL Tom Cable, qui a une excellente réputation, va les rendre efficaces. C’était un désastre l’an dernier. George Fant avait l’air d’un, euh, joueur de basket. On a ajouté des corps pour offrir une saine compétition au camp, mais j’ai l’impression que ça pourrait être du pareil au même, car on parle encore de projets. Luke Joeckel a été choisi si haut par les Jaguars parce qu’il avait du potentiel, mais on n’a pas vu de résultats après toutes ces saisons. Oday Aboushi arrive des Texans, où il n’a lui aussi démontré que du potentiel athlétique mais peu de bons jeux. On a dépensé un choix de 1ere ronde l’an dernier sur Germain Ifedi, qui, selon profootballfocus, n’était même pas dans la meilleure moitié des OT’s de la NCAA en 2015. Il a tous les outils, mais ne sait pas comment les utiliser pour jouer au football et bloquer des gens. On ajoute le polyvalent Ethan Pocic de LSU, lui aussi plus athlétique que productif. Au moment d’écrire ces lignes, on sait que Justin Britt sera le OC partant, lui qui vient de connaître une bonne saison. Les 4 autres postes sont ouverts à une multitude de candidats, dont plusieurs, comme le mauvais Mark Glowinski, de même que Joeckel et Pocic, sont des candidats à plusieurs endroits. C’est mauvais pour la continuité et la chimie entre les OL, une clé du succès.

C’est fort possible qu’un de ces « projets » réussisse et qu’on découvre un bon OL dans le lot, peut-être même deux. Le problème, c’est qu’ils en ont besoin de 4 nouveaux partants. Une OL peut cacher un trou, à la limite deux, mais pas quatre. Le développement de ces projets en joueurs digne de la NFL et la quête de continuité avec 5 gars à leurs positions fixes est à surveiller chez les Hawks et pourrait selon moi être la différence entre être de sérieux aspirants ou être des « prétendants » comme l’an dernier.

Du côté des Broncos, on a aussi mal dormi après le cauchemar de l’an passé au poste de RT, où Donald Stephenson et Ty Sambrailo se sont relayés pour offrir des performances qui paralysaient l’attaque entière. Et on a laissé filé LT Russell Okung qui a pris les $ des Chargers. On a aussi visiblement mis l’emphase sur de plus gros OL, contrairement à Gary Kubiak qui préférait de petits OL mobiles. On a ajouté Menelik Watson comme OT pour potentiellement remplacer Stephenson et Sambrailo, et Ronald Leary comme OG. De gros morceaux d’homme. Repêcher Garrett Bolles (potentiel LT) devrait amener une partie de sa tenacité à cette ligne. L’intérieur de la ligne, avec l’excellent Matt Paradis comme OC, et avec le potable Max Garçia et Leary comme gardes, devrait faire le travail. Mais que je suis peu convaincu qu’ils seront capables de bloquer les Justin Houston, Khalil Mack et Joey Bosa auxquels ils feront face dans leur division, auquel cas on va continuer de voir Trevor Siemian lancer la ballon trop vite, hanté par les fantômes des nombreux ailiers adverses qui ont fait faire le tourniquet à Stephenson et Sambrailo l’an dernier.

Donc, jetez un coup d’oeil aux rapports des camps de ces deux équipes pour voir s’ils semblent avoir trouvé la combinaison gagnante et statué sur qui va jouer où, et si certains de ces joueurs aux performances douteuses par le passé connaissent un bon camp. Si vous voyez des vétérans être invités pour des essais ou des rumeurs d’échanges, des joueurs de d’autres équipes réclamés au ballottage ou autre mouvement de personnel, dites-vous que les Hawks et Broncos cherchent encore…

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut