Actualité 2017-18

Les demis de coin des Packers, capables de freiner OBJ, Dez, Julio et compagnie?

L. Gunter - Q. Rollins - D. Randall
#36 L. Gunter - #24 Q. Rollins - #23 D. Randall

Après avoir discuté du front-7 des 49ers et des OL’s de Seattle et Denver, je m’attarde aujourd’hui à un groupe de CB qu’on a vu se faire démolir à Atlanta en janvier, auquel on a jouté des visages. Est-ce que la quantité va compenser pour la qualité?

Dom Capers avait l’habitude de laisser Sam Shields seul contre un WR souvent, et d’aider l’autre. On aime aussi beaucoup blitzer et déplacer les CB’s chez les Packers, et pour cette raison on avait repêché deux hybrides CB/S en 2015, Damarious Randall (#23-photo) et Quinten Rollins (#24-photo), auxquels on donnait de l’aide avec leurs excellents S. Les deux choix ont surpris les observateurs, ça semblait un peu tôt (1e et 2e ronde). Une autre recrue (non-repêchée) de 2015, LaDarius Gunter (#36-photo), montrait aussi du développement. Et on comptait sur Micah Hyde comme « slot CB » ou comme 3e S. En début de saison, on sentait l’optimisme au Wisconsin, les jeunes prenaient leur place et Shields offrait encore une production de CB#1, sans être élite.

Or, Shields a subi une commotion cérébrale qui aura probablement mis fin à sa carrière. Randall s’est blessé à une aine et à sembler jouer toute la saison avec la peur de l’étirer à nouveau. Rollins n’a pas progressé, avec comme résultat que Gunter s’est retrouvé comme CB#1 à essayer de garder un-contre-un en séries la succession suivante : OBJ, Dez Bryant, puis Julio Jones. On a contenu face à OBJ (la semaine après le party boat, il a échappé quelques ballons), mais la semaine suivante les Cowboys ont ouvert le barrage et ensuite les Falcons ont inondé.

Shields ne reviendra pas, Hyde est parti à Buffalo. On a ajouté au lot Davon House, un réserviste chez les Packers jusqu’en 2014 qu’on aurait bien voulu garder, mais que les Jaguars ont payé comme un partant. Après avoir échoué dans le système de Gus Bradley, il est de retour a GB. On aussi repêché Kevin King au premier choix de la 2e ronde, et Josh Jones vers la fin de la 2e ronde, lui qui pourrait remplacer Hyde dans certaines formations. King a d’énormes outils, un CB de 6’3’’, mais il a du développement à faire avant d’être laissé un contre un.

Avec Randall, House, Gunter, King et Rollins, les Packers comptent donc sur 5 CB’s qui, en terme de profondeur, rivalisent avec les meilleurs équipes. Cependant, jusqu’à preuve du contraire, ce sont tous de bons 3e CB, pas des CB’s partants.

Il va falloir porter une attention particulière pendant les matches pré-saison sur ces joueurs, en espérant voir du progrès de l’un ou de deux d’entre eux. Déjà, au premier match, Randall a subi une blessure à la tête et King s’est fait battre à quelques reprises. Amplifié par la perte de quelques éléments qui mettaient de la pression (Julius Peppers, Datone Jones), ce groupe de jeunes CB doit progresser si les Packers veulent être compétitifs avec les meilleures équipes de la NFC sans devoir marquer 35 points à chaque semaine.

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut