Actualité 2017-18

NCAA : Les Surprises de la 6e semaine

Plus les semaines se défilent, plus l’étendue des surprises s’accentue. Nous avons droit à des scénarios imprévisibles qui changent la vision de la saison. Deux équipes du top 10 font fausse route à la maison contre des adversaires que l’on jugeait inoffensifs. N’est-ce pas l’une des raisons du pourquoi nous adorons le football universitaire américain?

1. Merci ESPN Stats & Informations

Iowa State (3-2) 3831 #3 Oklahoma (4-1)

Crédit: The Gazette

Face à face : 74 à 6 en faveur d’Oklahoma (0.915)

Habituellement, les petites équipes mordent la poussière lorsqu’ils visitent de grosses institutions. La meilleure stratégie pour que ces négligés gagnent consiste à prendre rapidement les devants en début de rencontre afin de mettre de la pression à l’adversaire. Ce ne fut pas le cas pour cette fois-ci.

Favoris par 31 points à Las Vegas et menant 24-13 à la mi-temps, les Sooners ont présagé une deuxième moitié de match un peu plus relax. En même temps… ce sont les Cyclones d’Iowa State. On pourrait jouer du football à 3e essai pour leur laisser des chances?

Qu’est-ce qu’il s’est passé?

Selon une source peu crédible provenant de moi-même, durant l’entracte, le coaching staff et les joueurs d’Oklahoma ont lu la donnée partagée par ESPN Stats & informations sur Twitter. Le tweet en question mentionnait : les équipes du top 3 compilent une fiche de 207-0 depuis 2004 lorsqu’ils possèdent une avance de 14 points devant leurs partisans. Ainsi, ravies par cette statistique, les Sooners auraient sous-estimé leurs adversaires. Mais malheureusement, Iowa State a dominé la deuxième mi-temps 25-7.

En réalité, la défensive d’Oklahoma l’échappe en 2e mi-temps. Ils ont accordé 41 points contre Baylor et 38 points contre Iowa State. Ce sont pourtant des équipes qui se cherchent en offensive.

Les statistiques de la victoire sont monstrueuses :

  1. Première victoire d’Iowa State contre Oklahoma depuis 1990.
  2. Seulement la sixième victoire du programme contre les Sooners en plus de 80 affrontements.
  3. Fin d’une série de plus de 20 défaites contre les équipes classées.
  4. Je tenterai de convaincre Walette et FFB de classer les Cyclones dans notre top 10.

2. Michigan State a le numéro de Jim Harbaugh

Michigan State (4-1) 14 10 #7 Michigan (4-1)

Face à face : 69 à 36 pour Michigan.

252 verges. C’est tout ce qu’aura eu besoin les Spartans pour repartir sur leur route de 69.3 miles avec la plus importante victoire de la saison.

5 revirements, c’est tout ce qu’aura eu besoin les Wolverines pour perdre contre leurs rivaux.

L’entraîneur Mark Dantonio est l’ingénieur de cette victoire. Lors de duel à pointage serré, il possède le talent de permettre à sa troupe de contrôler le tempo et d’être efficiente tout en ne commettant pas d’erreur. (Qui se remémore de la fameuse série victorieuse de 9 minutes lors de la finale de conférence du Big Ten 2015 contre Iowa?).

Encore une fois, les Wolverines ont su s’humilier devant toute la population de l’État du Michigan. Durant un an, les partisans du Michigan vont s’en prendre plein les oreilles. Après la bourde du botteur de dégagement en 2015, maintenant, l’histoire des 5 revirements sera l’argument pour les taquiner.

Désormais, Michigan State a remporté les 8 des 10 derniers duels contre leurs rivaux. La petite école de East Lansing n’a pu rien à envier à celle de Ann Arbor.

Malgré leurs victoires peu éclatantes contre #17 Florida, Purdue ou même Air Force, je classais chaque semaine l’université de Michigan parmi le top 6 de la ligue. Je percevais une équipe solide et infaillible lors de parties où le W s’acquérait par de petits détails. Je m’en excuse.

3. Un Heisman ne peut tout faire avec ses bras et ses jambes

#17 Louisville (4-2) 2539 #24 NC State (5-1)

Si vous me permettez de l’appeler ainsi, l’équipe Lamar Jackson de Louisville s’est butée à un autre coup dur. Malgré que les stats de l’étoile de la NCAA sont constamment au rendez-vous à chaque rencontre, celles-ci n’apportent plus la belle magie de 2016 sur le plan collectif. Louisville montre une fiche de 4-2, mais voici à la loupe leurs véritables victimes : Purdue (3-2), UNC (1-5), Kent State (1-6) et Murray State (FCS).  Elles ne valent que dal.

Après leur victoire contre Florida State et leur intronisation dans l’AP Top 25, ma perception fut : Overrated. Depuis cette victoire, je suis forcé d’admettre qu’ils sont… toujours overrated.

4. Le meet défensif annuel pour le prochain repêchage de la NFL

LSU (4-2) 1716 #21 Florida (3-2)

Face à face : 32 – 29 en faveur de LSU.

Deux QB désuets devant deux murs de Berlin comme défensive, voici une excellente recette pour changer régulièrement de poste de télévision.

Même si LSU n’était pu un adversaire de renom pouvant servir de victoire clé devant les experts, tout le monde savait que les Gators auraient toutes les misères du monde à se débarrasser des Tigers.

Perdant 17-3 après le touché de LSU à leur première possession offensive de la 3e période, les probabilités de victoire des Gators étaient presque impossibles. C’est presque un écart de 30 points pour une équipe normale.

Plus tard dans le même quart-temps, les Gators ne baissent pas les pattes. Ils remontent 17-16 grâce à un majeur. L’égalité est créée, sauf si le botteur de précision rate la conversion d’un point. Oups, j’ai dévoilé le dénouement du match!

À la conquête du dernier rang

D : Défaite : 300 points

S: Série de défaites (50 pts)

L: Se faire détruire par un écart de 50 pts (300)

X : Se faire éclater par plus de 30 points : 150 points

B : Blanchissage : 150 points

F : Perdre contre une formation de la FCS : 100 points

N : Pas de touché dans une rencontre : 50 points

K : Perdre contre Kansas : 20 points

Record du total de points : Kansas en 2015 (6100 points)

Nom

Défaite Série de défaites 50 pts et + 30 pts et + Blanchissage FCS Pas de TD Points Changement
1 San José State (1-5) 1800 200 600 150 150 50 2950
2 Rice (1-5) 1500 150 300 600 50 2600 6
3 Kent State (1-5) 1500 150 300 300 150 150 2550 -1
4 Charlotte (0-6) 1800 250 150 150 100 2450 -1
5 UTEP (0-6) 1800 250 300 2350
6 Texas State (1-4) 1500 200 450 50 2200 NC
7 BYU (1-5) 1500 200 150 150 100 2100 NC
7 East Carolina (1-5) 1500 150 450 2100 NC
9 UMass (0-5) 1800 200 2000 -6
10 Bowling Green (0-5) 1500 200 150 100 1950 -4
Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut