Actualité 2018-19

NFC Nord – Camp d’entraînement 2018

Nous continuons la tournée des camps dans la NFC avec celle de la division Nord…

VIKINGS DU MINNESOTA (14-4)

OUVERTURE DU CAMP : 25 juillet (recrues), 28 juillet (vétérans), Twin Cities Orthopedics Performance Center, Eagan, Minnesota

GAINS NOTABLES : Coordonnateur offensif John DeFilippo, QB Kirk Cousins, DT Sheldon Richardson, PK Daniel Carlson, CB/KR Mike Hughes, WR Kendall Wright, OG Tom Compton, QB Trevor Siemian, OT Brian O’Neill

PERTES NOTABLES : QBs Case Keenum, Sam Bradford, RB Jerick McKinnon, RG Joe Berger, WR Jarius Wright, DT Tom Johnson, DT Shamar Stephen, QB Teddy Bridgewater, OL Jeremiah Sirles

BESOINS DU CAMP : Cousins ​​doit continuer à développer la complicité avec Stefon Diggs, Adam Thielen, Kyle Rudolph et le reste des receveurs, mais il est encore plus important d’établir une ligne solide devant lui. RT Rashod Hill sera sous les projecteurs après avoir pris la plupart des jeux de la première équipe lors des essais de printemps, tandis que Mike Remmers est passé au poste de RG et que C Pat Elflein devra rattraper Cousins ​​en termes de cadence et d’appels de jeu. Elflein était absent pendant toute la saison morte après une blessure à l’épaule et à la cheville. Cook cherche à revenir un partant 10 mois à la suite d’une chirurgie du LCA. Hughes aura la possibilité de devenir partant en tant que KR principal et CB nickel.

ATTENTES : Aussi hautes que jamais, avec un contrat entièrement garanti pour Cousins ​​et la signature de Richardson pour compléter l’un des alignements les plus solides de la ligue. Avec quelques contrats expirants et une poignée d’étoiles de la défense approchant et à plus de 30 ans, le temps est maintenant pour un premier titre du Super Bowl au Minnesota. Toutefois répéter la même fiche de l’année dernière ne sera pas facile, entre autres à cause des interrogations sur la ligne offensive – la retraite de Berger a créé des ouvertures de poste – et un calendrier plus difficile incluant des matchs sur la route pour affronter les Rams, les Eagles, les Patriots et les Seahawks.

LIONS DE DETROIT (9-7)

OUVERTURE DU CAMP : 27 juillet, Allen Park, Michigan

GAINS NOTABLES : Coach Matt Patricia, RB LeGarrette Blount, RB Kerryon Johnson, TE Luke Willson, C Frank Ragnow, DT Sylvester Williams, LB Christian Jones, LB Devon Kennard

PERTES NOTABLES : Coach Jim Caldwell, TE Eric Ebron, DT Haloti Ngata, LB Tahir Whitehead

BESOINS DU CAMP : Développer un jeu au sol avec deux nouveaux porteurs de ballon et un centre recrue. Apprentissage de la nouvelle défense avec l’entraîneur-chef de première année et le nouveau coordonnateur Paul Pasqualoni.

ATTENTES : Participer aux éliminatoires doit être un objectif après avoir renvoyé l’entraîneur avec trois saisons gagnantes en quatre ans. Le directeur général de troisième année, Bob Quinn, souhaite que l’équipe devienne plus solide, en particulier dans les séquences sur courtes distances et près de la ligne de but.

PACKERS DE GREEN BAY (7-9)

OUVERTURE DU CAMP : 26 juillet, Green Bay, Wisconsin

GAINS NOTABLES : GM Brian Gutekunst, coordonnateur offensif Joe Philbin, coordonnateur défensif Mike Pettine, QB DeShone Kizer, TE Jimmy Graham, TE Marcedes Lewis, CB Tramon Williams, recrues CBs Jaire Alexander et Josh Jackson, DL Muhammad Wilkerson

PERTES NOTABLES : GM retraité Ted Thompson, coordonnateur défensif Dom Capers, S Morgan Burnett, WR Jordy Nelson, G Jahri Evans, TE Richard Rodgers

BESOINS DU CAMP : Trouver un receveur pour remplacer Nelson. Les Packers ont choisi trois receveurs en milieu de rondes au dernier repêchage, mais les joueurs de troisième année Geronimo Allison et Trevor Davis pourraient avoir l’avantage. Rodgers étant blessé, la production de Nelson s’est effondrée l’année dernière et les Packers l’ont libéré pendant la saison morte. Les Packers doivent développer la profondeur contre la passe derrière Clay Matthews et Nick Perry, et espèrent qu’Alexander et Jackson pourront apprendre de Williams pour aider dans la couverture.

ATTENTES : Les Packers sont toujours menaçants tant que Rodgers est en bonne santé. La saison dernière a servi de leçon douloureuse sur ce que l’équipe doit faire pour renforcer les déficiences défensives qui pourraient être masquées par son quart talentueux. Au pire, attendez-vous à un retour en éliminatoires – en supposant que Rodgers soit en bonne santé -, sinon il y aura beaucoup de changements à Titletown.

BEARS DE CHICAGO (5-11)

OUVERTURE DU CAMP : 19 juillet, Olivet Nazarene University, Bourbonnais, Illinois

GAINS NOTABLES : Coach Matt Nagy, coordonnateur offensif Mark Helfrich, WR Allen Robinson, TE Trey Burton, WR Taylor Gabriel, K Cody Parkey, recrues LB Roquan Smith, WR Anthony Miller, G/C James Daniels

PERTES NOTABLES : Coach John Fox, WR Cameron Meredith, LB Pernell McPhee, LB Willie Young

BESOINS DU CAMP : Trubisky a besoin de temps pour établir des relations avec ses nouvelles cibles, en particulier Robinson, qui revient d’une blessure du LCA gauche lors du premier match de l’année dernière. Autre chose à surveiller : la santé de G Kyle Long. Pro Bowler à trois reprises, il travaille sur son retour à la suite d’une chirurgie à sa cheville, son cou et son épaule.

ATTENTES : Les Bears, qui ont terminé une quatrième saison consécutive avec 10 défaites ou plus, n’ont pas terminé au-dessus de ,500 depuis 2012. Chicago a une seule apparition en éliminatoires depuis le Super Bowl en 2006. Les Ours comptent sur Trubisky après l’avoir entouré de playmakers et d’entraîneurs qui, selon eux, l’aideront à atteindre son potentiel. Chicago a également ajouté une pierre angulaire au poste de secondeur intérieur en repêchant Smith, qui a mené Georgia au match de championnat national la saison dernière.

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut