Actualité 2018-19

Une mer orange chez les Cardinals

Après Foxborough, Chicago et Miami, j’ai visité il y a 2 semaines le State Farm Stadium, le domicile des Cardinals d’Arizona. Il m’en reste maintenant 27 stades à visiter LOL. Tout est possible!

Comme vous le savez, c’est maintenant une tradition chez nous. Si nous désirons faire un voyage aux États-Unis durant nos vacances, la conjointe choisit la ville (à l’occasion, j’ai aussi un mot à dire!!!) et par la suite, je vérifie s’il y a un match de la NFL (surtout nos vacances à l’automne). Depuis que ma blonde m’a dit qu’au nombre de musées que j’ai visités avec elle, je méritais de planifier et assister à un événement sportif.

Cette année, nous avons décidé d’aller en Arizona. Ma blonde a toujours rêvé de visiter le désert et nous avons entendu dernièrement que c’était une très belle place à visiter. J’ai même eu quelques conseils de notre ami Wallette qui y est allé l’an dernier (voir article ci-dessous).

Wallette au Pays des Cactus

Nous sommes allés du 11 au 20 octobre et le but principal du voyage était de relaxer ainsi que de découvrir les lieux touristiques. D’entrée de jeu, c’est vraiment un état à visiter. C’est trop beau, la température est superbe (pas d’humidité) et tu es entouré de montagnes lorsque tu te promènes. Nous avons visiter le jardin botanique du désert, les villes Scottsdale, Phoenix, Sedona (montagnes de roches rouges) et Tempe, la ville universitaire d’Arizona State University.

L’Arizona est un État de l’Ouest des États-Unis. Sa capitale et plus grande ville est Phoenix. Il est le sixième État américain le plus vaste, et le seizième plus peuplé. Bordé par la Californie, le Nevada, l’Utah, le Nouveau-Mexique et les États mexicains de la Basse-Californie et du Sonora au sud, l’Arizona est l’un des quatre États des Four Corners. Il fait en outre partie de la Sun Belt (« ceinture du soleil ») qui connaît une forte croissance démographique en raison de l’héliotropisme. Situé au sud des Montagnes Rocheuses, l’Arizona est un des États des montagnes. Traversé par le fleuve Colorado, l’État comprend de spectaculaires formations géologiques, telles que le Grand Canyon, le Meteor Crater et Monument Valley.

Côté sportif, nous avons vu à Phoenix, le Chase Field (domicile des D-Backs dans la MLB), le Talking Stick Resort (domicile des Suns de Phoenix dans la NBA). À Glendale, le Gila River Arena (domicile des Coyotes d’Arizona dans la NHL) et le State Farm Stadium (domicile des Cards dans la NFL). À Scottsdale, j’ai vu le Scottsdale Stadium, domicile des Giants de San Francisco durant le camp d’entraînement MLB. À Tempe, j’ai vu le complexe sportif des Sun Devils d’Arizona State University incluant le Sun Devil Stadium, domicile de l’équipe NCAA dirigée par l’ancien coach de la NFL Herm Edwards.

Le Match Broncos-Cardinals

State Farm Stadium – vue de notre parking

C’était un match du jeudi soir prévu à 17h20 heure locale. Donc, fallait prévoir partir plus tôt vu le trafic de l’après-midi sur les autoroutes. Le parking était disponible à partir de 13h30 et les portes du stade ouvraient à 15h45.

Nous étions hébergés à Chandler, une banlieue au sud de Phoenix, à 60 km du stade des Cards. Comme l’a dit Wallette, les routes pour se rendre au stade sont tellement bien pensées. Dans les 10 à 15 kilomètres avant de prendre les différentes sorties pour se rendre au stade, des panneaux publicitaires sont utilisés pour indiquer quelle sortie prendre par rapport à votre stationnement. Ceci à pour but de rendre l’arrivée facile et sans trop de trafic. De mon côté, j’avais acheté les billets du match sur internet via Ticketmaster, ainsi que le billet du stationnement (20$ US).

On arrive au parking vers 14h, il n’y a pas grand monde. Il faut rappeler que nous sommes une journée de la semaine, pas tout le monde qui peut prendre un après-midi de congé du travail pour faire le « party » d’avant-match. Bref, on constate que le tailgate est moyen au niveau de l’achalandage, mais les gens s’amusent et c’est agréable de les voir aller. On a décidé de ne pas apporter de glacière, remplie de bières et de bouffe. On pensait de faire comme à Miami, c’est-à-dire d’offrir de l’argent aux « Tailgaters » et profiter de leur bouffe et boissons. En voyant les différents tailgates dans les parkings comme étant rien d’exceptionnels, on a alors décidé de participer au « preflight party », sur le site extérieur du stade, organisé par les Cards et ses commanditaires.

Le soleil était tapant, on recherchait l’ombre!

Ce tailgate organisé est situé sur la pelouse sud et crée une atmosphère d’avant-match unique. L’entrée est gratuite et tu paies la nourriture et boisson. Les fans peuvent profiter d’une grande structure d’ombrage, de sièges confortables et d’un mur vidéo LED surdimensionné pour regarder les matchs de la NFL. Des food trucks, des autographes des cheerleaders, des séances photos, des jeux, un « combine » pour enfants et des jeux interactifs sont également proposés.

Le Bud Light Primetime Grill, également situé à cet endroit, offre aux partisans des Cardinals 75 pieds de divertissement à chaque match à domicile. C’est un camion de 45 pieds avec les grills en hauteur et les tiroirs chauffants et réfrigérés en-dessous (difficile à voir avec la photo). Entourés de nombreuses places assises, les fans peuvent savourer une cuisine délicieuse et regarder les matchs de la NFL sur l’une des grandes télévisions à écran plat, sauf qu’il n’y avait pas d’autres matchs, on était jeudi!

Le ciel est bleu et un soleil tapant à 30°C, on a décidé d’entrer dans le stade 90 minutes avant le botté d’envoi. Très beau stade, le plus beau que j’ai vu et je crois sincèrement qu’il est l’un des plus beaux dans la NFL. Le stade est conçu de telle sorte qu’il est très facile de tout trouver. Les toilettes sont proches des kiosques des boissons et des aires de restauration. Parlant de restauration, ma conjointe est cœliaque (allergie au gluten) et elle a pu trouver facilement de la nourriture sans gluten (même du pain!!!). Très propre et l’aménagement des estrades fait de chaque siège un bon choix au niveau de la visibilité.

Où sont les fans des Cards? J’aurais dû mettre mon jersey de Payton Manning!

On fait le tour du stade pour voir tous les différents angles du stade. J’ai réussi à descendre au niveau du terrain pour prendre quelques photos et je réalise qu’il y avait beaucoup de partisans des Broncos. Pour ceux qui ne le savaient pas, c’est le seul stade intérieur à avoir un terrain naturel. On fait rouler le terrain à l’extérieur du stade durant la semaine pour l’entretenir (soleil et arrosage).

Section 414 – rangée 12 – sièges 3-4

Pendant qu’on fait le tour du stade à l’intérieur, on constate que les gens d’Arizona adorent l’air climatisé. L’air froid poussait fort dans le stade et le toit se met à ouvrir sous la musique de Carmina Burana (Carl Orff), 10 minutes et le toit est complètement ouvert. On se regarde et on s’est dit que l’air climatisé va ralentir et moins froid!!!

L’hymne national joue et le grand drapeau américain est dévoilé sur le terrain, on constate que le stade n’est pas plein, on va dire à 80% (ça l’a augmenté un peu plus tard, peut-être à cause du trafic). Il faut dire que les Cards avaient une fiche de 1-5 avant le match. Bref, on voit plus d’orange que du rouge et noir. Un bon 65% des fans des Broncos.

Plus d’orange que du rouge et noir…

La match débute, nous sommes situés dans la section du haut du stade et vu le toit ouvert, l’air climatisé est à son maximum, c’est froid au point que les fans des Broncos se cherchent une petite laine ou vont acheter la doudou des Cards. En passant, ma conjointe l’a acheté et on a même acheté 2 cafés pour se réchauffer. C’est comme si tu avais un ventilateur collé à ton dos! Il y a quelqu’un du stade qui a réalisé qu’il fallait fermer l’air climatisé… au 4e quart!

La blonde n’est pas contente, car elle a froid… en Arizona LOL

Les Cardinals ont été piétinés par les Broncos. Les Broncos ont rapidement pris les devants 14-0 après six séquences à l’attaque. Les Cards tiraient de l’arrière 35-3 à la mi-temps. Le quart recrue Josh Rosen en a arraché en « primetime » devant des millions de téléspectateurs au Thursday Night Football. Il a lancé trois interceptions et a échappé le ballon à deux reprises, en plus d’être victime de six sacs du quart. Il a vu seulement 21 de ses 39 passes être complétées pour des gains aériens de 194 verges.

Assez désolant comme match, surtout pour un partisan des Cards. Mais les fans des Broncos ont adoré ce match et ont été bruyants. Un match dominé par Von Miller et la défense des Broncos.

Le match s’est terminé avec la victoire des Broncos 45-10 et mécontents de la performance à laquelle ils assistaient, les partisans des Cardinals ont hué leur équipe lorsqu’elle est se dirigeait vers le vestiaire. Il faut rappeler que le lendemain matin, l’équipe a congédié le coordonnateur offensif Mike McCoy et sera remplacé par Byron Leftwich, entraîneur des quarts-arrières.

En résumé, allez visiter l’Arizona, c’est trop beau et la température est superbe au point qu’on déménagerait là-bas demain matin. Un vol direct de 4h30 de Montréal, une auto louée est nécessaire et trouver un hébergement dans les banlieues de Phoenix pour payer moins cher. Pour les parieurs, il y a beaucoup de casinos !!!

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut