Actualité 2018-19

Candidats aux postes d’entraîneur-chef pour 2019

La NFL est une ligue de copieurs. La nouvelle tendance est de faire confiance à des jeunes génies offensifs ayant travaillé avec les meilleurs (Sean McVay, Kyle Shanahan, Matt Nagy, Frank Reich) et cette quête d’énergie, de jeunesse et d’ingéniosité s’étend même à la défensive (Mike Vrabel, Matt Patricia). Être un entraîneur d’expérience est presque perçu comme un désavantage. Qui veut embaucher John Fox? Les déboires de Jon Gruden n’aideront pas…

Cela a un impact sur la qualité des candidats, et surtout, sur notre niveau de familiarité avec les candidats. Moins de coachs qui ont eu la chance de se faire connaître, plus de jeunes sortis de nulle part, comme McVay en 2017 et Nagy et Steve Wilks (que personne ne connaissait en septembre l’an dernier) en 2018. À un moment donné, l’offre de jeunes génies ne rencontre plus la demande, et certains proprios risquent de se faire prendre…

Ceci dit, après avoir publié ma liste de coachs en danger la semaine dernière, voici ma liste de candidats pour cette année (cliquez ici pour ma liste de l’an passé, a partir de laquelle vous pouvez remonter mes listes jusqu’en 2013)

Changements de garde à prévoir chez les entraîneurs-chefs

John DeFilippo, OC, Minn.

Coach des QBs à Philadelphie en 2016 et 2017 : il s’est fait une réputation de par son travail avec Carson Wentz. Il avait aussi bien fait dans le développement de Derek Carr à son année recrue. Il a grandi dans une famille de football, comme McVay et Shanahan, et il a 40 ans. Il livre la marchandise cette saison avec Kirk Cousins et Adam Thielen. Il avait été coordonnateur offensif une seule saison auparavant, chez lez Browns de Mike Pettine en 2015. Le choix d’un coordonnateur défensif d’expérience est souvent crucial pour un jeune coach offensif, il ne serait pas surprenant qu’il s’associe à Pettine, à Green Bay ou ailleurs.

Lincoln Riley, HC, Oklahoma

Son nom est sur toutes les lèvres, car il est perçu comme le coach qui a le mieux réussi à prendre une offensive « Air Raid » et y intégrer des concepts de lecture de la NFL, et il a 35 ans. Il est régulièrement consulté par des stratèges NFL en quête d’incorporer des concepts de « spread » dans leur attaque. Le succès de (et sa relation avec) Baker Mayfield joue en sa faveur pour le poste à Cleveland, mais il sera approché par d’autres. Comme plusieurs coachs de la NCAA par contre, il a peu d’incitatif à sortir du confort de Oklahoma pour la NFL.

Matt Campbell, HC, Iowa State

Un peu dans la même veine que Riley, mais avec un programme qui n’a sans doute pas les mêmes moyens financiers que Oklahoma. L’écart de salaire entre les deux est relativement faible, mais c’est indéniable que Riley pourra augmenter significativement avant qu’on ne le laisse partir, ce qui n’est pas le cas de Campbell. Donc le jour viendra où Campbell, s’il cherche à maximiser sa paye, devra choisir entre la NFL et un programme NCAA plus riche. Il vient de l’Ohio, ce qui encore une fois fait de lui un candidat pour les Browns, et peut-être les Bengals.

Matt LaFleur, OC, Ten

Le fait d’avoir travaillé avec Sean McVay ET Kyle Shanahan est toute une carte de visite, ne serait-ce que par association. LaFleur a obtenu son premier rôle de coordonnateur (avec la responsabilité de choisir les jeux) cette saison. Plus la saison avance, plus on sent que ses Titans sont en train de prendre leur envol en attaque. S’ils continuent de progresser, on lui attribuera une partie du crédit et ça le mènera certainement vers des entrevues comme HC.

Bruce Arians

Il a laissé ouverte la porte à un retour, après avoir démissionné de son poste en Arizona pour des raisons de santé. C’est tout un coach, si sa santé lui permet de reprendre le travail, tant mieux pour la NFL. Il aurait dit que le seul poste qu’il considérerait serait celui des Browns, mais c’est probablement par solidarité pour les 31 autres ex-collègues qui ont encore une job. Si on lui offrait la chance de coacher Aaron Rodgers?

George Edwards, DC, Min

Quoi, un coach défensif? Et oui! Un gars qui est plus vieux que Adam Vinatieri? Et oui. Sans blagues, même si ultimement c’est Mike Zimmer qui prend les décisions finales en défense pour les Vikings, Edwards a droit à une part du mérite.

Josh McDaniels, OC, NE

De dire que plusieurs proprios seront prudents avant de faire confiance à McDaniels, après ce qu’il a fait aux Colts l’an dernier, est une évidence. Les plus honorables d’entres eux l’ont certainement déjà rayé de leur liste. Comment dire à vos joueurs d’être imputables et que l’équipe compte sur eux, sans perdre la face? Ça va prendre un contexte très particulier pour embaucher McDaniels, qui a probablement déjà pris la décision de ne pas mettre son nom dans le chapeau cette saison après le fiasco de l’an dernier, où même son agent l’a largué comme client par principe. Par contre, il y a un autre coach à NE qui pourrait causer une surprise… :

Bret Bielema, « consultant pour le coach en chef », NE

Ancien coach vedette à Wisconsin, qui a fait patate à Arkansas, il se trempe les pieds dans la NFL avec les Pats cette saison. Forte personnalité, coach de « pro style » qui a mené des dizaines de joueurs dans la NFL qui ont connu de belles carrières (Joe Thomas, JJ Watt, Russell Wilson et j’en passe), il pourrait attirer l’attention.

Dave Toub, STC, KC

Son nom revient à chaque année, mais ce sont ses collègues qui ont eu la chance d’être du côté offensif (Doug Peterson, Matt Nagy) qui se font offrir les jobs. Faut dire que c’est ce que Andy Reid fait le mieux. Pour avoir un job, il faudra que Toub ait déjà aligné qui sera ses coordonnateurs offensif et défensif, préférablement des gars d’expérience.

J’ajoute certains des coachs sur la corde raide, comme John Harbaugh et Mike McCarthy, qui seraient sollicités dès qu’ils seraient libres.

D’autres assistants intéressants

Bill Lazor, OC, Cin: a le mérite d’avoir travaillé pour Joe Gibbs, Mike Holmgren et Chip Kelly, un vaste éventail d’influences.

Pete Carmichael, OC, NO est avec Sean Payton depuis 2006

Don Martindale, DC, Balt fait du bon boulot avec la D des Ravens cette saison.

Todd Wash, DC, Jax a mieux paru en 2017 que cette saison

James Bettcher, DC, NYG, Randy Fichtner, OC, Pit, Harold Goodwin, Byron Leftwich, OC, Arz sont des protégés de Bruce Arians qui pourraient retenir l’attention aussi, même si Bettcher a ses problèmes avec les Giants, Fichtner n’a qu’une saison comme coordonnateur dans la NFL avec beaucoup de talent à sa dispo (mais aussi 20 ans dans la NCAA), Leftwich vient d’être nommé OC en cours de saison, et Goodwin ne coach pas cette saison.

D’autres 2e chances

Jim Schwartz, DC, Phi… son équipe manquait de discipline à Detroit. Il a bien fait chez les Bills et les Eagles comme DC.

Gus Bradley, DC, LAC a appris de son passage à Jacksonville, et est bcp plus innovateur avec les Chargers qu’il ne l’était avant.

Gary Kubiak a quitté pour des raisons de santé, qui sont peut-être derrière lui. Il n’a que 57 ans.

Jack Del Rio (Ne riez pas. La performance des Raiders cette saison montre qu’il n’avait peut-être pas si mal fait à la fin de son règne avec le talent à sa disposition.)

Chuck Pagano a plusieurs amis dans la confrérie de la NFL, ça lui donnera une autre chance un jour.

Nick Saban, Jim Harbaugh et David Shaw vont rester dans la NCAA, à moins d’un miracle ou d’une soudaine poussée d’orgueil.

Il y en aura d’autres quand le circuit des entrevues va reprendre parce que les DGs vont chercher loin la perle rare, et aussi parce que j’ai peu de candidats respectant la « Rooney Rule » pour les minorités dans ma liste.

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut
d
c