Actualité 2018-19

Le Heisman 2018 va à…

Comme le veut la tradition, la semaine suivant la fin des championnats de conférence dans la NCAA, c’est le fameux match entre Army et Navy qui aura lieu aujourd’hui. Après le match, à partir de 20h (HE) sur ESPN, on aura droit à la prestigieuse remise du trophée Heisman. Je vous présente les trois finalistes, dans l’ordre de mes préférences pour remporter le tout cette année.

Avant de me lancer dans l’exercice, voici qui je voyais remporter le Heisman en août dernier :

5. Khalil Tate (QB, Arizona)

4. JK Dobbins (RB, Ohio State)

3. Trace McSorley (QB, Penn State)

2. Bryce Love (RB, Stanford)

1. Tua Tagovailoa (QB, Alabama)

Comme il fallait s’y attendre, mes prédictions étaient loin dans le champ gauche. Tua a été au sommet toute la saison, mais pour le reste, on repassera.

#3 – Kyler Murray

QB – Oklahoma

5’10” – 195 lbs.

Junior en 2018

Kyler Murray a fait parler de lui depuis longtemps. Lorsqu’il était à la fin de son secondaire, en 2013-2014, déjà il recevait beaucoup de reconnaissance nationale pour son jeu. En 2014, il a reçu le Gatorade Football Player of the Year, l’équivalent du Heisman, mais au football secondaire américain.  Il a poursuivit sa carrière chez Texas A&M, où il a bien fait en si peu de temps. Après avoir perdu le poste de partant au profit de Kyle Allen, il a décidé de transférer à Oklahoma, une université qui allait le pousser vers le sommet de la NCAA au niveau football, mais aussi le laisser jouer au baseball.

Pour les fans de baseball, il a fini la saison 2018 avec une moyenne de ,296, 10 circuits, 47 RBIs et 10 buts volés. Il n’en fallait pas plus pour que le joueur de champ-centre se mérite un 9e choix total dans la MLB avec les A’s d’Oakland. Avant le repêchage et sa signature de contrat avec les A’s, Murray était bien clair sur le fait qu’il allait jouer sa dernière année de football avec les Sooners, avant de faire le saut dans le baseball majeur.

On ne savait pas trop à quoi s’attendre, lui qui devait remplacer le gagnant du trophée Heisman de 2017 (Baker Mayfield). Ce fut une excellente décision de sa part. Il donnera une chance à son équipe de se battre dans les éliminatoires pour une 2e année consécutive. Il a aussi eu des statistiques incroyables avec 4053 verges aériennes pour 40 TDs et seulement 7 INTs. Il ajoute 892 verges au sol pour 11 TDs. S’il devait remporter l’honneur, lui et Mayfield deviendraient le premier duo de QB à remporter le trophée deux saisons de suite pour la même école.

Je me dois de placer Murray en 3e place. Pas parce que je le considère moins bon que les 2 autres, mais il faut rester honnête envers soi-même. Les Sooners évoluent dans la Big XII, là où les défensives sont optionnelles. Ses statistiques sont incroyables et le gars semble être un joueur de jeux vidéo sur le terrain, mais il affronte des équipes qui sont tout simplement incapables de l’arrêter. J’ai très hâte de le voir contre la défensive d’Alabama le 29 décembre.

#2 Dwayne Haskins

QB – Ohio State

6’3” – 220 lbs.

Red Shirt Sophomore en 2018

Avant même qu’on commence à parler de lui au niveau national, Dwayne Haskins était un fan des Buckeyes d’Ohio State. On peut le voir dans ce vidéo, il y a 10 ans, il disait déjà vouloir joindre la fameuse école. Un peu plus tard, il a déménagé dans l’état du Maryland. C’est à l’école de Bullis School qu’il s’est développé comme le 5e meilleur QB de sa classe. La pression familiale l’aura convaincu de joindre les Terps de Maryland. Jusqu’au jour où coach Meyer est venu cogner à sa porte pour lui offrir une bourse d’études à son université de rêve.

En ce joignant au Bucks, il savait très bien qu’il allait jouer le titre de 2e et même 3e violon. Pour cette raison, il a été assigné le titre de Red Shirt en 2016. En 2017, il était derrière le partant et légende en Ohio, JT Barrett.

Avant le début de la saison, je connaissais le nom « Dwayne Haskins », mais je n’avais aucune idée à quoi m’attendre. Avec l’aide de mon collègue Alex Dion de SportsLucides.com et de Le Blitz NFL, j’ai découvert ce jeune homme assez rapidement. Après un début de saison canon, on a tranquillement commencé à parler du trophée Heisman. Plus tard dans la saison, on parlait même de lui comme potentiel premier choix total dans la NFL en avril prochain. Il faut le reconnaître, le jeune homme a connu une saison hors du commun.

En statistiques, on parle de 4580 verges aériennes pour 47 majeurs et 8 INTs. Il a ajouté 122 verges au sol pour 4 TDs. À ce jour, il a battu les records de JT Barrett et possède la majorité des chiffres à battre à Ohio State. Il a aussi en sa possession des records de la Big Ten.

On a été en mesure de le voir tout au long de la saison, il était vraiment laissé à lui-même avec une offensive ordinaire par moment. Avoir d’aussi bonnes statistiques dans la Big-Ten vaut se pesant d’or. Je ne peux par contre pas lui donner ma première place.

#1 – Tua Tagovailoa

QB – Alabama

6’1” – 218 lbs.

Sophomore en 2018

On se rappellera de la finale nationale en début 2018. Le Crimson Tide est dans les cordes et les Bulldogs de Georgia ont le vent dans les voiles. Nick Saban prend l’une des plus grosses décisions de sa carrière en laissant Jalen Hurts (son QB partant) sur le banc, au profit du jeune Hawaïen avec un nom difficile à prononcer. Quelques minutes plus tard, la légende Tua Tagovailoa était née.

En un peu plus de 2 quarts, il lance sur 166 verges pour 3 TDs et 1 INT. Il court aussi sur 27 verges. Celui dont le nom de famille se prononce « Tongue-Oh-Vea-Loa » nous a démontré qu’il peut très bien courir avec le ballon, mais que sa force principale est son bras et sa précision. Les attentes étaient énormes pour 2018. C’était la première fois que coach Saban pouvait compter sur un quart de la trempe à Tua.

La combinaison n’a pas déçu. En 2018, il aura lancé pour 3353 verges pour 37 TDs et 4 INTs. Il ajoute aussi 190 verges au sol et 5 TDs. Certains diront que ses statistiques sont beaucoup moindres que les deux autres jeunes hommes nominés. Il faut savoir que Tua n’a pratiquement pas joué lors des 4e quarts et en deuxième demie, en général. Avant le match de la finale de la SEC contre Georgia, Alabama avait gagné tous ses matchs par plus de 20 points. Une marque qui a été vue pour la dernière fois en 1888 par l’université de Yale. Tagovailoa a apporté le Crimson Tide vers un autre niveau de jeu offensif que plusieurs n’ont jamais vu à Alabama.

Il faut aussi mentionner qu’il a fait le tour dans la SEC. Une ligue qui compte des dizaines de futurs joueurs de la NFL. Le tout rend l’exploit encore plus impressionnant. C’est pour les raisons que je viens de mentionner que je vois Tua remporter son premier Heisman en 2018.

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut