Actualité 2018-19

Résumé des Bowls NCAA 2018-2019

Il ne reste plus qu’un match à la saison NCAA. La saison des bowls est officiellement terminée et ne reste plus que le match du championnat national. Walette s’occupera des matchs de demi-finale alors je vous offre une petite récapitulation de ce qui s’est passé depuis le 15 décembre.

DERNIÈRE HEURE

On va se le dire, cette saison de bowls a été particulièrement décevante. À part pour quelques matchs, on a eu droit à des matchs à sens unique. Ce sont des choses qui arrivent lorsque certains matchups sont plus à l’avantage d’une équipe mais par moments, on sentait que certaine équipes ne se sont pas présentées. Il y a quand même du positif vu que c’est du football et on aime ça. Je vous offre donc ma revue des matchs et des joueurs qui ont attiré mon attention.

Les déceptions

Peach Bowl : #10 Florida 41 vs #7 Michigan 15

Vraiment une saison en queue de poisson pour les Wolverines. Favori par 6, ils n’ont jamais été dans le coup et l’offensive de Jim Harbaugh fait encore du surplace. Il faut noter que Michigan était sans Rashan Gary et Devin Bush, deux joueurs en défensives qui devraient être repêchés en première ronde en avril prochain. Néanmoins, l’effort était minable en défensive et on se demande bien si l’année prochaine sera le retour à la normale pour l’équipe d’Ann Arbour. Ils étaient classés 4ème au pays à un moment et tout le monde croyait en leur domination. Le retour sur terre a été brutal.

Du côté des Gators, la défensive a très bien fait. Mention au demi défensif Chauncey Gardner-Johnson qui a réalisé 2 interceptions. Le joueur de ligne défensive Jachai Polite n’a pas de grosses statistiques, mais était très dérangeant dans le champ arrière. Il devrait être convoité dans le prochain repêchage. L’entraîneur chef Dan Mullen peut être fier de son équipe cette année. Le quart de deuxième année Feleipe Franks a connu une belle progression et son avenir est prometteur.

Redbox Bowl : Oregon 7 vs Michigan State 6

Avant ce match, le quart-arrière Justin Herbert de Oregon a déclaré qu’il reviendrait pour sa dernière saison. Cette décision en a surpris plusieurs, mais après ce match, on se dit que c’est une bonne décision. La défensive de Michigan State n’est pas piquée des vers, mais il faut être en mesure de faire mieux si on s’attend à être un choix de première ronde. Herbert semble hésitant dans ses lectures. Oregon revient avec un bon bassin de joueurs l’an prochain, donc il aura l’opportunité de se faire valoir une fois de plus.

Pour Michigan State, c’est une année à oublier avec une offensive plus qu’anémique. Mark Dantonio devra trouver des solutions pour l’an prochain, car leur porteur de ballon étoile LJ Scott s’est déclaré admissible pour le prochain repêchage.

Les bons matchs

Sugar Bowl : #15 Texas 28 vs #5 Georgia 21

Belle victoire surprise des Longhorns ici. Ils étaient négligés par plus de 10 pts et ils ont montré de quel bois on se chauffe au Texas. Le quart-arrière Sam Ehlinger a démontré toutes ses qualités athlétiques avec 3 touchés au sol. Il a couru avec puissance contre une défensive très robuste. Texas pourrait être très dangereux l’année prochaine en offensive si leurs deux meilleurs receveurs, Collin Johnson et Lil’Jordan Humphrey (oui c’est son vrai nom), reviennent pour leur dernière saison. La défensive a été excellente cette saison, mais ils perdent 8 partants. Tom Herman devra trouver des remplaçants de qualité.

Du côté de Georgia, on peut être d’accord que c’est une contre-performance. Après avoir donné la meilleure opposition de l’année à Alabama, une défaite comme celle-ci fait mal. Jake Fromm n’a jamais semblé en contrôle et a fait des erreurs inhabituelles. Le jeu au sol a été suffoqué et les porteurs Elijah Holleyfield et D’Andre Swift n’ont pas réussi à franchir le cap des 100 verges. Point positif, les Bulldogs ne perdent que deux partants en offensive. C’était quand même un match chaudement disputé et Texas sauve la réputation de la Big 12, qui n’a pas connu une grosse saison de bowls (3-3).

Fiesta Bowl : #11 LSU 40 vs #8 UCF 32

Les Knights de UCF, même sans leur quart-arrière vedette, ont donné toute une opposition aux Tigers de LSU. Un pick 6 au premier quart a mis les Knights en avant 14-3 et tous les espoirs étaient permis. Sur le jeu, le quart-arrière Joe Burrow de LSU se fait complètement explosé et on craint une blessure. Finalement, c’est un retour au jeu triomphant pour le transfert de Ohio State, qui finit avec 4 touchés par la passe, une grande démonstration de détermination.

UCF a offert une belle performance malgré la défaite et j’aimerais vraiment les voir dans une conférence Power 5 le plus tôt possible. Ils ont le talent pour jouer dans la Big 12 ou ACC et ça mettrait fin au débat sur leur présence dans les séries éliminatoires s’ils sont invaincus.

Au revoir à des joueurs excellents

Les bowls signifient le dernier match pour certains joueurs. Vu que la mode pour ceux qui vont au repêchage est de ne pas jouer le bowl pour se préparer à la NFL, je rends hommage à certains guerriers qui ont joué de forts matchs et qu’on verra probablement dans la NFL l’an prochain.

Devin White-LB #40-LSU

Alors que son coéquipier Greedy Williams prenait des vacances, White a démontré tout son savoir-faire avec 8 plaqués solo contre UCF. Il devrait être repêché dans le top 15 de la première ronde.

Josh Allen-LB #41-Kentucky

Avec 3 sacks contre Penn State, Josh Allen a démontré pourquoi on devrait jouer son bowl. Il s’est peut-être permis d’être sélectionné 2-3 positions plus hautes et dans la première ronde, ça vaut cher. L’athlète de 6’5, 260 lbs est prêt pour la grande ligue et fera des ravages dès l’an prochain. Chapeau!

Dwayne Haskins-QB #7-Ohio State

Rien d’officiel de son côté en date du 2 janvier, mais tous les signes indiquent que Haskins ne reviendra pas à Ohio State, fort d’une saison de 50 touchés par la passe, un exploit remarquable. Même contre la solide tertiaire de Washington, Haskins a lancé 3 touchés en première demie, pour distancer les Huskies et mettre le match en main. Avec Justin Herbert qui reste à Oregon, il devrait être le premier QB sélectionné au prochain repêchage et avec des équipes en grand besoin à cette position, partir top 5 est envisageable. En tant que fan des Buckeyes, je suis triste, mais ce fut un privilège de le voir jouer cette année.

Eric Dungey-QB#2-Syracuse

Quand certains disent qu’autant de bowls ne veulent rien dire, je vous invite à écouter l’entrevue de fin de match avec Eric Dungey et la réaction du quart-arrière de cinquième année lorsqu’on lui demande à quoi il pense après cette dernière victoire avec son équipe. Sa réaction représente toute ma passion pour le football collégial américain. J’espère le voir jouer les dimanches, mais ce sera sûrement comme quart réserviste. Néanmoins, il a connu une très belle saison et a permis à Syracuse de finir avec une fiche de 10-3, un bel exploit pour ce programme.

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut
d
c