Actualité 2018-19

5 jeux qui ont marqué le match Seahawks-Cowboys

À l’opposé du premier match du samedi, c’est en 2e demie que l’action s’est déroulée dans ce match, à notre plus grand bonheur.

Les Cowboys saisissent une victoire méritée derrière un Ezekiel Elliott inspiré et un Dak Prescott, à défaut d’un meilleur terme, clutch. On a eu de tout dans ce match : des magnifiques attrapés, des courses en puissance et un coordonnateur offensif qui fait passer Steve Sarkisian pour un génie. Mais bon, restons du côté des belles séquences :

1 – Course de 16 verges de Dak Prescott en 3e et 14 – 4e quart, 12:27

Je ne pourrais insister assez sur l’importance de ce jeu. En 3e essai et 14 verges à franchir, on s’était résigné comme spectateur à un botté de placement qui aurait placé le match dans les mains de Russell Wilson. Mais Dak, pour tous ses défauts, a l’instinct du tueur. Sa course scellait la victoire des Cowboys, à moins d’un miracle. De plus, avoir terminé sa course une verge à court de la zone des buts était encore mieux que d’avoir marqué le touché, épuisant ainsi le dernier temps d’arrêt des Seahawks. Le touché sur les jeux subséquents était pratiquement garanti entre Dak et le bœuf Ezekiel Elliott. Et franchement, terminé le tout avec une pirouette, c’était la cerise sur le gâteau!

2 – Passe de Russell Wilson à Doug Baldwin de 22 verges en 4e essai – 3e quart, 10:05

Orteil. Glissé. Style. Oui, bon, j’avoue que ça se traduit mal, « Toe, Drag, Swag ». Reste que Baldwin, en 4e essai, alors que les Seahawks avaient besoin d’une étincelle, a glissé ses orteils avec style au bon moment. Un jeu spectaculaire à un point crucial qui aurait pris le 1er rang n’eût été un jeu tout aussi spectaculaire, à un point encore plus crucial. Cet attrapé a éventuellement mené les Seahawks à leur 1er touché du match et une avance de 14-10. Admirez également la passe de Russell Wilson alors qu’il se fait agripper par Randy Gregory.

3 – Course de 17 verges d’Ezekiel Elliott – 4e quart, 11:19

Je l’avoue, je suis vendu à la technique du bras tendu (stiff arm, in english). Je le suis encore plus quand tu as besoin d’être efficace dans tes courses alors que tu écoules le temps avec une avance d’une possession, et que même si tu frôles les lignes de côté, tu réussis à rester en jeu pour continuer à écouler le temps. Ezekiel Elliott est un talent spécial. Le porteur idéal quand vient le temps de fermer les livres… ou de te donner un élan quand tu tires de l’arrière :

4 – Course de 44 verges d’Ezekiel Elliott – 2e quart, 13:51

Tant qu’à être dans le thème des courses de Zeke, celle-là était aussi importante que la précédente. En situation de 3e et 1 en fin de 1re demie, un court gain offre un premier essai et une espérance de placement. Pire encore, il est arrêté et les Seahawks peuvent reprendre le ballon et tenter le double whammy (merci à Pierre Vercheval pour le terme) : marquer des points lors de la dernière possession de la 1re demie et de la première possession de la 2e demie. Rien de cela n’est arrivé. Elliott fait un léger pivot vers la droite, accélère et crée la panique chez les Seahawks. Il distance ses poursuivants et sort bien tranquillement sur les lignes de côté avant de se faire plaquer. Les Cowboys marqueront un touché important 4 jeux plus tard.

5 – Passe de 25 verges de Russell Wilson à Tyler Lockett – 2e quart, 11:55

J’ai hésité à mettre l’interception de K.J. Wright ici, mais en fin compte, elle n’aura pas eu d’impact, et, bien qu’elle fût acrobatique, elle résultait beaucoup de la mauvaise passe de Dak. Du côté de Lockett, c’était le plus beau de 4 jeux importants pour lui durant le match. Lockett se défaisait d’une couverture serrée pour réaliser l’attrapé spectaculaire sur les lignes de côté et placer son équipe en position de marquer des points. Ce que les Seahawks feront avec un placement 3 jeux plus tard. Oh, et admirez (encore) la passe de Russell Wilson alors que Demarcus Lawrence s’amène comme un tank.

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut