Actualité 2018-19

Les X’s et O’s : Colts-Chiefs et Cowboys-Rams

On commence la meilleure semaine de football de l’année. Quatre équipes qui ont le vent dans les voiles et qui nous ont fait dire la semaine passée « ils ont une chance ». Quatre équipes qui ont dominé la saison, reposées, qui jouent à la maison. Depuis 2013, toutes les équipes qui ont atteint le Super Bowl avaient eu un bye à la première semaine, comme si elle n’avait eu aucun impact. Une équipe qui a un bye a 7x plus de chances d’atteindre le Super Bowl qu’une qui n’en a pas eu. Regardons chaque match et identifions les 3 duels dans chacun qui sont à regarder attentivement.

Colts @ Chiefs

La fiche historique d’équipes de dôme qui vont jouer dans le froid en janvier n’est pas très bonne. Les Colts ont pratiqué dehors dans le froid cette semaine.

Couverture de zone des Colts contre Pat Mahomes

Les Colts sont l’équipe qui joue le plus souvent en zone dans toute la ligue. Ils gardent le ballon devant eux, réagissent et plaquent. Pat Mahomes a été absolument dévastateur face aux zones cette saison :

 

C’est pas juste Mahomes, c’est les designs de Andy Reid, avec des concepts de passes qui étirent les zones ou qui mettent deux receveurs dans la même zone et qui forcent le joueur défensif à hésiter ou à faire un choix.

On risque de pouvoir limiter la progression des Chiefs, mais il sera difficile de les arrêter.

La OL des Colts contre la pression des Chiefs

Oui, la défensive des Chiefs est vulnérable. Mais il y a une unité qui fait bien son travail, la plus importante, celle du « pass rush ». Depuis que Justin Houston est revenu en forme, ils ont trois joueurs de premier plan à bloquer, Houston, Dee Ford à extérieur, et Chris Jones à l’intérieur. On ne peut pas doubler les trois… et les résultats en défense se sont améliorés. De l’autre côté la OL des Colts a été le point fort de l’équipe toute la saison, et combiné à un Andrew Luck qui dégaine rapidement, ça leur a permis d’allouer le moins de sacs de la ligue en saison régulière.

Si les Chiefs sont incapables de mettre de la pression, la tertiaire des Chiefs va trouver le temps long.

Andy Reid contre l’histoire

On parle ici du coach qui a perdu trois matchs de championnat dont deux à la maison avec les Eagles. Depuis qu’il est a KC, il est 1-4 en séries, incluant des défaites à la maison les deux dernières saisons alors qu’on persiste à croire que les Chiefs ont un fort avantage du terrain, ainsi qu’une défaite à Indianapolis alors qu’ils avaient 28 points d’avance au 3e quart.

Les joueurs ont changé, mais c’est certain que son historique pèse lourd dans la pression qu’il subira pendant ce match. Ceci dit, toute sa carrière il a été excellent après une semaine de congé, ce qui lui donne le temps de maximiser l’avantage tactique qu’il détient sur la majorité des entraîneurs qu’il affronte.

Cowboys @ Rams

Les Rams ont déçu en séries l’an dernier, leur première présence en séries depuis belle lurette (même si plusieurs de leurs joueurs ont acquis pas mal d’expérience de series ailleurs). Une défaite dans ce match et on remettrait peut-être en question le « génie » de Sean McVay. Et il risque d’avoir beaucoup de fans des Cowboys dans les estrades, réduisant l’avantage du terrain.

L’attaque au sol des Rams contre la défensive des Cowboys

On a vu l’attaque au sol des Seahawks complètement étouffée la semaine dernière à Dallas. On a vu celle des Rams continuer à fonctionner à plein régime malgré l’absence de Todd Gurley en fin de saison. C.J. Anderson était libre comme l’air, les pieds dans ses pantoufles quand il s’est pointé à LA et il a gagné 300 verges à près de 7 verges par portée lors de son mandat de deux matchs. On a senti que la vielle OL des Rams commençait à manquer de souffle en milieu de saison, mais tout semblait rentré dans l’ordre lors de ces deux matchs, contre les Cards et les 49ers par contre. Ça pourrait être fort différent contre l’excellent front 7 (6 en fait, ils vont certainement jouer du Nickel la majorité du match) des Cowboys, et c’est ici que le match va se décider.

Gurley est de retour. L’attaque des Rams commence avec ça, avance les chaînes et ouvre le « play-action ». Ce sera important, compte tenu de la vitesse des LBs des Cowboys, de les faire réagir au jeu au sol pour ouvrir les tracés intermédiaires qui font la renommée des Rams.

Aaron Donald vs Zach Martin et les autres OL intérieur des Cowboys

Donald peut démolir le champ arrière d’une équipe à lui seul. Il se fait parfois prendre contre la course en étant trop agressif, mais peut aussi causer beaucoup de problèmes en pénétrant avant que les blocs ne se placent. Zach Martin est l’un des meilleurs gardes de la ligue, mais a joué blessé toute la saison et n’est clairement pas à 100%. Le LG Xavier Su’a Filo a connu une solide saison, mais à peine mis les pieds sur le terrain cette semaine en pratique et va probablement manquer ce match. Même à 100% c’est un « mismatch » nettement en faveur de Donald, et s’il manque le match, on verra la recrue Connor Williams, qui n’a pas inspiré confiance cette saison.

Capacité des Cowboys de soutenir des séries

On va certainement utiliser Zeke au sol pas mal, et tenter de raccourcir le match. Reste qu’il y aura des 3e essais à convertir, peut-être que les jambes de Prescott seront utilisées dans quelques cas, comme elles l’ont fait la semaine passée. Cole Beasley semble blessé et s’il joue, ne sera pas à 100%. C’est leur homme sur 3e et 5. Allen Hurns, qui a des mains sures et un gros « frame », est blessé. Blake Jarwin, TE, n’a pas pratiqué de la semaine. Ce sera un défi.

Cliquez sur la bannière pour voir les prédictions à Simon et toute l’équipe de LeBlitzNFL.com

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut