Actualité 2018-19

5 jeux qui ont marqué le match Cowboys-Rams

À leur premier match de séries sous Sean McVay l’an dernier, les Rams avaient perdu en regardant les Falcons dominer le temps de possession par plus de 15 minutes. Leçon apprise. Face aux Cowboys cette année, ils ont outrageusement dominé le rythme du match en contrôlant le cadran avec leur jeu au sol pour l’emporter dans ce qui était tout sauf un duel de quart-arrière.

Autant Todd Gurley que CJ Anderson ont franchi la barre des 100 verges par la course alors que leur jeu au sol avait l’effet d’un bulldozer derrière une ligne à l’attaque inspirée. Des appels osés de leur entraîneur-chef Sean McVay en fin de match ont mis la cerise sur le gâteau et l’équipe peut enfin célébrer une première victoire de séries dans sa nouvelle ville. Sans plus tarder, voici les 5 jeux qui ont marqué cette belle victoire.

1 – Touché de Todd Gurley sur une course de 35 verges – 2e quart, 11 :33

On encense Todd Gurley, et avec raison, mais donnons ici le crédit à la ligne à l’attaque des Rams. Elle a tassé les joueurs des Cowboys comme une déneigeuse en jour de tempête, laissant un trou béant pour Gurley. Pour citer Pierre Vercheval : on a l’impression que Gurley coupe à gauche dans le champ arrière, mais c’est une illusion d’optique tellement la ligne des Rams a fait le chemin. Le porteur des Rams fait un léger pivot, mais court en ligne droite avant de se déplacer vers la gauche au deuxième niveau. Probablement le jeu qui représente le mieux le travail de destruction de la ligne à l’attaque des Rams dans ce match.

2 – Passe de 44 verges de Dak Prescott à Michael Gallup – 3e quart, 8 :33

Le jeu clé qui a ramené les Cowboys dans le match. Ils marqueront le touché 2 jeux plus tard, mais cette réception de Gallup sur une magnifique passe de Prescott mérite toute notre attention. Pour tous ses défauts, Prescott a le don de sortir un jeu spécial. Sa 1re option étant couverte, il décide de sortir de la pochette, probablement pour courir, mais à la dernière seconde il aperçoit Gallup et lance une passe précise en mouvement. L’attrapé est tout aussi beau, alors que la recrue des Cowboys va chercher le ballon sur l’épaule arrière pour la réception, après avoir improvisé sur son tracé pour trouver une zone abandonnée par un joueur des Rams (je te regarde Marcus Peters!).

3 – Touché de CJ Anderson sur une course d’une verge – 4e quart, 7 :44

Si le jeu précédent était spectaculaire, celui-ci était important. J’aurais pu comprendre Sean McVay d’y aller d’un placement pour s’assurer de mettre le match à 2 possessions, mais jouer conservateur n’est pas dans la nature de l’entraîneur des Rams. Au lieu de ça, en 4e essai au 4e quart, il pari sur son attaque pour mettre le match, non pas à 2 possessions d’écart, mais à 2 touchés d’écart. Un échec et les Cowboys auraient repris le ballon, avec la possibilité d’égaler en marquant un touché. Mais échec il n’y a pas eu. CJ Anderson a foncé en puissance dans le trou créé par sa ligne à l’attaque pour son 2e touché du match.

C’est également significatif que McVay ait confié le jeu le plus important du match dans les mains de CJ Anderson, et non de son porteur vedette Gurley. C’est tout dire de l’impact de l’arrivée d’Anderson dans cette équipe à la fin de la saison.

4 – Touché d’Amari Cooper sur une passe de 29 verges de Dak Prescott – 1er quart, 8 :57

Le match avait si bien commencé pour les Cowboys. Leur 1re possession offensive de la journée se concluait sur une passe et course de Prescott à l’enfant prodige Amari Cooper. La course de Cooper après l’attrapé était belle, mais le fait saillant de ce jeu est la façon dont les Cowboys ont contenu le blitz des Rams. Particulièrement le bloc d’Ezekiel Elliott, qui a permis à Prescott de lancer sa passe avec un bon coussin de 3 verges. Les Cowboys prenaient ainsi les devants 7 à 3, mais ont vu les Rams marqué les 20 points suivants.

5 – Course de 11 verges de Jared Goff – 4e quart, 13 :00

On repassera pour l’élégance, ce jeu scellait pratiquement la victoire pour les Rams. Sean McVay mérite une fois de plus des fleurs pour ce jeu. En 3e et 7, alors que les Cowboys avaient encore 2 temps d’arrêt, je connais des entraîneurs qui auraient opté pour une course en plein centre. Le pire, c’est que ce n’aurait pas nécessairement été une mauvaise chose, considérant que Jared Goff a connu un match plus qu’ordinaire. Au lieu de cela, on feinte la course, on fait une dérobade avec Goff qui va courir pour le 1er essai. Absolument personne chez les Cowboys ne s’attendait à une course du quart, un autre coup de génie de McVay. Goff a avoué après le match qu’il avait l’option de courir ou passer, alors saluons également sa prise de décision.

5 jeux qui ont marqué le match Colts-Chiefs

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut