Actualité 2018-19

Les X’s et O’s Rams-Saints : Quels duels vont décider de la NFC?

Dans les deux matchs de cette fin de semaine, les duels X’s et O’s favorisent une équipe qui est un « bon match » face à l’autre, mais dans les deux matchs aussi, une équipe a tous les facteurs intangibles de son bord.

Ça peut faire n’importe quoi comme résultat, mais fort probablement des matchs serrés, qui, avouons-le, mettent aux prises pas mal clairement les 4 meilleures équipes de la ligue (avec un pincement au cœur pour les Chargers) et probablement les 4 meilleurs groupes d’entraîneurs (avec une pensée pour les Eagles, Ravens et Colts).

RAMS @ SAINTS

La foule sera en délire. Cependant les Saints ont connu leur part de problèmes à la maison dans les dernières années, ce qui était surprenant compte tenu de l’énorme avantage que leur foule leur procure. Ils ont aussi l’avantage d’être plus expérimentés aux postes de quart et de coach, et ça compte.

Michael Thomas vs Aqib Talib (et Marcus Peters?)

Quand ils se sont affrontés cette saison, Talib était blessé, et Thomas a mangé Peters tout rond. Talib est le type de CB physique qui s’oppose bien à Thomas, ce qui pourrait le neutraliser un peu, certainement plus que Peters. Comme les Saints n’ont vraiment que deux « playmakers » en attaque, si Talib contient Thomas, ça va leur compliquer la vie et mettre beaucoup de pression sur Alvin Kamara, ou encore forcer Drew Brees à les battre avec Ginn et Smith.

Je m’attendrais à voir plus de zone que la tendance à laquelle Wade Phillips nous a habitués depuis plusieurs années, et à voir Talib face à Thomas. Par contre, si j’étais Sean Payton et les Saints, je placerais Thomas à ma gauche le plus souvent possible, surtout en début de match, pour tester les intentions de Phillips parce que normalement Talib ne « traverse » pas et joue à droite de l’attaque. Si Talib suit, il saura que c’est dans le plan de match, et ça le forcera à jouer de son « mauvais » côté, ce qui n’est pas à négliger pour un CB. S’il ne suit pas, et bien ils vont s’amuser face à Peters.

Aaron Donald et Ndamukong Suh vs Andrus Peat et la OL intérieure des Saints

Pourquoi s’inquiéter de la défense au sol des Rams, après qu’ils aient stoppé Ezekiel Elliott la semaine passée? Parce que les Rams l’ont fait en ne respectant pas l’attaque aérienne des Boys, ce qu’ils ne feront définitivement pas face à Drew Brees. Sur plusieurs formations, les Cowboys étaient en formation 3 WRs, et les Rams ont quand même joué leur défensive 3-4 de base. Ça force un WR à bloquer un LB la plupart du temps. La tendance dans la NFL est plutôt l’inverse, d’avoir un joueur de front-7 de moins que de bloqueurs offensifs, et quand on respecte beaucoup, on joue « égal ». De faire l’inverse est quelque chose que je n’ai pas vu souvent depuis deux ou trois ans.

Peat a eu beaucoup de difficulté la semaine dernière, avec des punitions et des blocs manqués. Il a connu une saison plutôt ordinaire et se serait fait opérer au poignet temporairement pendant le congé des Saints (et le sera à nouveau cet hiver). C’est beaucoup demander à n’importe qui de bloquer Aaron Donald, mais à un garde moyen qui n’a pas pleine possession de ses moyens, ça pourrait dire que Donald va passer le match dans le champ arrière des Saints.

On sait aussi que les Rams sont capables de stopper la course contre des formations à personnel plus lourd (avec un FB et un TE, par exemple, ou avec 2 TE), mais que quand ils se mettent en situation où ils visent le QB contre une formation plus ouverte (avec 3 ou 4 WR’s), ils sont vulnérables. Donc pas beaucoup de Zach Line le marteau.

Ils vont normalement tenter de le contrôler par des « traps », des « draws » et des passes voilées pour profiter de sa vitesse de pénétration, ou le faire hésiter par des motions de « jet » ou autre changement de direction rapide. Il faut enfin se souvenir que Drew Brees est à son meilleur quand il peut avancer dans la pochette pour lancer, et quand il voit le jeu. Les Saints ont toujours investi dans de solides OG et C, comme Unger et Warford, qui sont très bons, justement pour cette raison. Le matchup qui les oppose à Suh, Brockers et Donald est donc plus un problème pour eux que pour biens d’autres équipes.

La vieille OL des Rams vs la DL des Saints

John Sullivan, Andrew Whitworth et Roger Saffold sont de vieux routiers. Ils ont complètement démoli la jeune DL des Cowboys la semaine dernière, ce qui en a surpris plus d’un, moi inclus. Voilà la DL des Saints, la force de cette équipe. La blessure à Sheldon Rankins fait très mal, il aurait été fort utile dans ce duel. Ça veut dire qu’on verra plus de David Onyemata, un joueur sous-estimé, mais à qui les Saints demandent rarement de jouer plus que 40 snaps par match. On verra si son efficacité réduit s’il doit jouer plus. Même chose pour Tyeler Davison, un spécialiste de stopper la course mais qui n’offre pas beaucoup de « pass rush ». On verra peut-être Cameron Jordan un peu plus à l’intérieur, qui pourrait vouloir dire être moins bon à deux positions, ce qui n’est pas l’idéal. Les deux autres DE réguliers dans la rotation des Saints, Marcus Davenport et Alex Okafor, sont aussi solides contre la course et pourront contenir le « outside zone », qui est la fondation de l’attaque au sol des Rams.

[interaction id= »5c40f221efcf613d15bb0832″]
Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut