AAF

L’AAF a connu un bon premier week-end

L’Alliance of American Football (AAF) a connu un week-end inaugural historique et exceptionnel.

Samedi, le premier match diffusé sur CBS aurait affiché de meilleures cotes d’écoute que le match de la NBA opposant les Rockets de Houston et le Thunder d’Oklahoma City, à ABC.

Les fans ne savaient peut-être pas à quoi s’attendre de la part de cette ligue « mineure », mais après quatre matches, l’AAF ne s’est pas embarrassée et a même offert un très bon football à ceux qui avaient des envies de ce sport après le Super Bowl.

Le jeu le plus important du week-end a été réalisé par le secondeur Shaan Washington des Commanders de San Antonio, qui a plaqué le quart Mike Bercovici du Fleet de San Diego avec un énorme sac lors du premier quart.

C’est le type de plaqué que les fans de football n’ont pas vu depuis quelque temps, compte tenu de la protection désormais offerte aux quarts de la NFL. Les Commanders de Mike Riley ont enlevé un duel défensif au compte de 15-6 face au Fleet de San Diego de Mike Martz pour leur entrée en scène.

Pour leur part, les Apollos, qui sont dirigés par Steve Spurrier, ont anéanti les Legends d’Altanta de Kevin Coyle par la marque de 40-6. Spurrier, l’entraîneur coloré, est un vendeur important pour cette nouvelle ligue et il a livré la marchandise le premier week-end. Coach Spurrier, 73 ans, a appelé un jeu truqué qui a permis à son quart-arrière de marquer. De plus, il a fait un bon coup après avoir remporté son sixième match d’ouverture consécutif, affirmant qu’il « avait même gagné avec les Redskins. Ce n’est pas facile à faire. » Cette ligue a besoin de divertir des gens comme lui.

Quant aux matchs du dimanche, le demi offensif Trent Richardson a aidé l’Iron de Birmingham à blanchir l’Express de Memphis 26-0. Richardson, un ancien des Browns de Cleveland et des Colts d’Indianapolis, n’a engrangé que 17 verges sur huit courses en première mi-temps. Il a cependant trouvé ses repères en deuxième moitié de rencontre, inscrivant deux touchés. Il a finalement totalisé 56 verges au sol pour l’Iron.

L’Express, qui n’a pu s’inscrire au tableau à son match inaugural, avait l’ancien quart-arrière des Jets de New York Christian Hackenberg aux commandes de l’attaque. L’Express, dirigé par Mike Singletary, a été la seule équipe à ne pas s’inscrire au tableau au cours de la première semaine. Il a complété 10 de ses 23 passes pour 87 verges lors de la défaite 26-0 contre le Birmingham Iron. Dans son titre, le New York Post a déclaré que les débuts de Hackenberg dans l’AAF « n’auraient pas pu être pire ». Les fans de Jets ont le droit de ricaner.

Les Hotshots de l’Arizona ont ensuite conclu cette première fin de semaine en imposant leur loi aux Stallions de Salt Lake City, vaincus au compte de 38-22. Les équipes visiteuses ont été 0-4 en cette première semaine d’activité.

Résultats et Stats de l’AAF via NoExtraPoints.com

Les deux premiers matchs ont attiré plus de 20 000 spectateurs et à Birmingham, l’assistance n’était que de 17 039. L’assistance n’a pas été annoncée au Sun Devil Stadium à Arizona, mais il semble que ce soit la plus petite foule des quatre matchs de l’AAF ce week-end. On annonce 11 751 spectateurs sur Wikipedia.

Avec seulement une semaine dans les livres, il est encore trop tôt pour dire si l’AAF deviendra ou non un succès, mais la ligue est certainement bien partie.

Assistance après 1 semaine via Wikipedia

Pos Équipe Total Haut Bas Moyenne
1 San Antonio Commanders 27,857 27,857 27,857 27,857
2 Orlando Apollos 20,191 20,191 20,191 20,191
3 Birmingham Iron 17,039 17,039 17,039 17,039
4 Arizona Hotshots 11,751 11,751 11,751 11,751
Total Ligue 76,838 27,857 11,751 19,210
Source: USA Today / Business Insider / RDS.ca

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut