Actualité 2018-19

Le Guide NFL Scouting Combine 2019

Nous sommes à la fin février, la saison régulière de football est terminée et nous venons de connaître nos premiers dimanches sans football depuis septembre. Toutefois, la NFL ne dort jamais, voici ce qu’il faut savoir sur le Scouting Combine…

Si vous êtes comme nous, vous commencez probablement déjà à vous ennuyer de la NFL (à moins que vous suivez l’AAF).

Heureusement, de tous les sports professionnels, la saison morte de la NFL est sans aucun doute la plus intéressante à suivre.  Particulièrement tout le processus qui mène au repêchage qui aura lieu au début du mois de mai.

Avec les années, la NFL a mis sur pied tout un processus aidant les équipes à compléter leur évaluation des joueurs, en vue du prochain repêchage.

Dans ce guide, il sera question du NFL combine qui aura lieu du 26 février au 4 mars 2019 au Lucas Oil Stadium à Indianapolis.

Le NFL combine est facile à suivre.  Il est diffusé sur les ondes du réseau de télévision de la NFL (NFL Network).  Si vous n’êtes pas abonnés, pas de panique, vous pourrez suivre tout le combine et gratuitement en plus en accédant au site officiel de la NFL (nfl.com). De plus, cette année, ABC couvrira le Combine samedi le 2 mars de 13h à 15h (HE).

Vous trouverez dans le présent article tout ce que vous avez besoin de savoir pour suivre et comprendre le NFL combine y compris une description des différentes épreuves auxquelles les joueurs doivent se soumettre.

LE NFL COMBINE

Combine-StartL’objectif est de réunir plus des 300 meilleurs prospects en un seul endroit afin de permettre aux équipes de compléter leurs évaluations. En 2019, ils seront 338 invités.

Les joueurs présents au “combine” devront se soumettre à différents tests et évaluations: les entrevues individuelles, les tests médicaux, les tests visant à mesurer le conditionnement physique ( les “workout drills” comme on les appelle), les tests visant à mesurer les habiletés techniques des joueurs (les “position drills” comme on les appelle) et même des tests visant à évaluer la personnalité et le quotient intellectuel des joueurs (le controversé test “wonderlic”).

La plupart des fans de football ont entendu parler du test Wonderlic, qui est l’évaluation standardisée donnée aux joueurs potentiels lors du Combine. Il s’agit d’un quiz de 12 minutes en 50 questions. Une recherche rapide sur Google a produit ces exemples de questions. Nous publierons les réponses à la fin de ce guide.

– Le papier se vend 21 cents par tablette . Combien vont coûter quatre tablettes?
– Un train parcourt 20 pieds en 1/5 de seconde. À cette même vitesse, combien de pieds parcourra-t-il en trois secondes?
– Un garçon a 17 ans et sa soeur deux fois plus âgée. Quand le garçon aura 23 ans, quel sera l’âge de sa soeur?
– Les heures de jour et d’obscurité de septembre sont les plus proches égales aux heures de jour et d’obscurité de quel mois?

Au-delà de cela, il est évident que les équipes se penchent et examinent la psyché d’un joueur lorsqu’elles se rencontrent pour des entretiens individuels, évaluant sa personnalité, son « maquillage », etc.

Différentes positions reposent évidemment plus sur certains attributs que d’autres. Certaines équipes mettent plus d’emphase dans certains exercices que d’autres. Mais les tests de loin les plus largement référencés sont le bench press et la course de 40 verges, avec un accent mis sur le saut vertical pour les joueurs de position plus athlétiquest.

Il est a noter que les équipes universitaires tiendront également des journées d’évaluations (aussi appelées « pro-days ») avant le repêchage.  Ces journées se tiendront principalement au mois d’avril et permettront aux équipes d’avoir un regard encore plus personnalisé des prospects qui les intéressent le plus.  Elles permettront également aux joueurs qui ne sont pas invités au combine de se faire valoir.

Jusqu’à cette année, la NFL organisait chaque printemps une poignée de « combine régionaux », ce qui permettait aux joueurs n’ayant pas reçu d’invitation au combine principal de se faire évaluer devant des équipes de la NFL. Au cours des trois dernières années, la ligue a organisé cinq activités régionales à travers le pays. Mais, la NFL a mis fin à ce processus pour 2019.

L’HORAIRE DU COMBINE

Les joueurs sont répartis en 11 groupes différents en fonction de leur position, puis des groupes sont jumelés sur quatre itinéraires différents. Voici les quatre horaires et les groupes de positions qui suivront chacun:

HORAIRE TV

Mercredi, 27 février: 1-5 p.m., NFL Network (conférences de presse)

Jeudi, 28 février: 1-5 p.m., NFL Network (conférences de presse)

Vendredi, 1er mars: Début à 9 a.m., NFL Network (tests d’habiletés techniques)

Samedi, 2 mars: Début à 10 a.m., NFL Network; 1-3 p.m., ABC (tests d’habiletés techniques)

Dimanche, 3 mars: Début à 9 a.m., NFL Network (tests d’habiletés techniques)

Lundi, 4 mars: Début à 9 a.m., NFL Network (tests d’habiletés techniques)

À LIRE

NFL Scouting Combine 2019: Les Invités

Cliquez sur la bannière pour voir la diffusion en direct sur NFL.com

LES TESTS D’HABILETÉS PHYSIQUES OU « WORKOUT DRILLS »

La première catégorie de test vise à mesurer les habiletés physiques des joueurs.  Il s’agit des épreuves physiques aussi appelée « workout drills ».  Tous les joueurs sont soumis à ces tests.

1. Le 40 verges

C’est la discipline reine du combine. Elle vise évidemment à mesurer la vitesse sur 40 verges, mais également des temps intermédiaires sont enregistrés à 10 verges et à 20 verges (ces temps intermédiaires sont particulièrement utiles pour les joueurs de lignes). Le record des temps moderne a été battu en 2017 par John Ross (Washington) avec un temps de 4.22 secondes. Le record a été détenu par Chris Johnson (4.24 secondes). Par contre, Bo Jackson aurait déjà couru un ridicule 4.12 dans les années 80 (ce temps est non officiel). Cependant, puisqu’il s’agit de Bo Jackson et que rien n’est impossible pour lui, on le croit sur parole!!!

40 verges – Via ESPN 2017

2. Le « bench press »

Il s’agit de réaliser le plus de répétitions possible avec 225 livres (2 “plaques” de 45 livres de chaque côté pour les habitués de conditionnement physique). C’est l’une des épreuves les plus spectaculaires du combine.  On dit de l’épreuve de « bench press » qu’elle vise avant tout à mesurer l’endurance des joueurs.  Tous ceux qui se sont déjà entraînés avec 225 livres savent que c’est pesant!!!  C’est supposé être une épreuve de force, pas une épreuve d’endurance (du moins, pour le commun des mortels).

Bench press – Via ESPN 2017

Notre collaborateur Hugues Foucher ne pense pas que le talent au football se mesure par le nombre de répétitions sur le « bench press ».  Vraiment pas.  Mais c’est quand même intéressant d’identifier les joueurs qui sont vraiment sérieux dans leur entraînement.

Il est a noter que le record de tous les temps est de 51 répétitions.

3. Le saut vertical sans élan

Comme son nom l’indique, il s’agit de sauter le plus haut possible sans élan. Ce test vise à mesurer la puissance des jambes. Au départ, il était surtout important pour les receveurs de passes et demis défensifs, mais maintenant, on l’utilise beaucoup pour les joueurs de ligne défensive aussi.

Plus que simplement l’impulsion verticale, c’est l’explosion du joueur qu’on vise à mesurer.

Saut vertical – Via ESPN 2017

4. Le saut horizontal sans élan

Comme pour le test précédant, il s’agit de mesurer la force des jambes et l’explosion du joueur.

Saut horizontal – Via ESPN 2017

5. Three cone drill & 20 yard shuttle

Les joueurs seront aussi soumis à différentes épreuves qui viseront à mesurer leur degré d’agilité telles que le « 3 cones drill » et le « shuttle run ».  Nous vous laissons le soin de découvrir ces épreuves.

Three cone drill

Via ESPN 2017

20-yard shuttle

Via ESPN 2017

LES TEST D’HABILITÉS TECHNIQUES OU « POSITION DRILLS »

nfl_combine_agilityLa deuxième catégorie de tests vise à mesurer les habilités techniques des joueurs et sont spécifiques à chaque position.  Ces tests sont aussi appelés tests de position ou “position drills”).  Vous nous excuserez, mais puisqu’il n’existe pas d’équivalent français à la plupart des épreuves, , nous avons placé le nom des différentes épreuves entre guillemets:

1. Les tests de passes pour les quarts-arrières: Il s’agit pour les quarts-arrières de lancer le ballon à partir d’un recul de 3 pas, 5 pas et 7 pas. On demande aussi aux quarts-arrières de lancer tous les tracés de passes possibles (les tracés intérieurs, les tracés extérieurs, les tracés poteaux, les tracés drapeaux, etc).  On tente de simuler le plus de situations de matchs possibles.

Il faut mettre les résultats en perspectives.  Il y a quelques années, Cam Newton a offert une des pires performances que nous avons vu au Combine.  Newton lançait pratiquement le ballon dans les estrades (nous exagérons un peu).  Ça n’empêche pas Newton de connaître une belle carrière… une simulation ne remplacera jamais de vrais.

2. Le « Offtackle reaction drill » (désolé, pas d’équivalent français) qui s’adresse aux porteurs de ballon.  Le porteur reçoit le ballon et il doit ensuite enjamber 5 sacs de sables disposés au sol (l’équivalent moderne des bons vieux pneus).  Un entraîneur placé à l’extrémité des sacs dirige ensuite le porteur à droite ou a gauche.  Ce test permet d’observer le jeu de pied et l’agilité des porteurs de ballon.

3. Le « Gauntlet drill »:  Ce test, qui est un de plus spectaculaires du Combine s’adresse aux receveurs de passes et aux ailiers rapprochés. Les joueurs doivent courir sur la ligne de 20 verges en captant des passes alternativement à gauche et à droite. Attention, ça va vite!!! Il faut capter la passe avec les mains sans la ramener sur le corps tout en continuant à courir.  En plus de mesurer l’habilité des joueurs, ce test permet d’observer la technique et la capacité de capter le ballon avec les mains et non le corps.

4. Le “kick-slide drill”: Ce test concerne les bloqueurs offensifs. Il s’agit de maintenir un joueur défensif à l’extérieur de cônes qui sont disposés sur le terrain. Le bloqueur devra s’exécuter à partir d’un “2 points stance” (position assise) et d’un “3 point stance” (avec une main au sol).  Ce test permet d’observer la qualité des départs, la technique ainsi que la rapidité du jeu de pied des bloqueurs offensifs.

5. le “rip and swim drill” qui mesure l’habilité à mettre de la pression sur le quart adverse. Le joueur de lignes défensives se trouve devant 2 sacs tenus par des entraineurs. Le joueur doit pousser le 1er sac avant de tenter de contourner le 2e sac.  Le geste par lequel le joueur pousse le 1er sac s’appel un rip move alors que le geste par lequel il contourne le 2e sac s’appel un swim move d’où le nom rip and swim.

6. le “pass drop and hip rotation drill” qui s’adresse aux secondeurs de ligne. Le secondeur doit suivre le mouvement du ballon tenu par un instructeur devant lui. Il aura 3 changements de direction a effectuer (vers l’arrière), avant de foncer vers l’avant pour intercepter le ballon.  Ce test vise a mesurer la technique et l’habilité des joueurs à couvrir dans l’espace (ce qui est intéressant puisque la nfl est une ligne de plus en plus axées sur la passe).

7.  Le “speed turn drill” qui s’adresse aux demis défensifs ressemble beaucoup au “pass drop and hip rotation drill” excepté qu’on demandera au demi de tourner le dos au jeu pour intercepter le ballon. On simule ainsi une couverture homme à homme.

JOUEURS À SURVEILLER

La classe des QB de cette année n’est pas considérée comme particulièrement forte, mais il existe une poignée de bons quarts susceptibles d’être sélectionné au premier tour ou au début du second:

Dwayne Haskins, Ohio State
Kyler Murray, Oklahoma
Drew Lock, Missouri
Daniel Jones, Duke

Pour le moment, ces joueurs semblent être les plus susceptibles de se classer parmi les 10 premiers choix en avril:

EDGE Nick Bosa, Ohio St.
DT Quinnen Williams, Alabama
EDGE Josh Allen, Kentucky
DT Ed Oliver, Houston
ILB Devin White, LSU
EDGE Clelin Ferrell, Clemson
CB Greedy Williams, LSU
DT Rashan Gary, Michigan
OT Jonah Williams, Alabama
DT Christian Wilkins, Clemson
CB Deandre Baker, Georgia
EDGE Jachai Polite, Florida
WR D.K. Metcalf, Ole Miss

CONCLUSION

Si notre collègue Hugues était dépisteur professionnel ou encore directeur gérant d’une équipe professionnelle, il ne se fierait pas trop aux résultats du Combine.

Tellement d’erreurs ont été commises au nom d’excellentes performances au Combine (quelqu’un se souvient de Darrius Heward-Bay?). À la fin, ce sont les performances sur le terrain et non au combine qui détermine les carrières.

Alors prenez le combine pour ce qu’il est :  un excellent divertissement qui aide à mieux connaître les prospects en vue du prochain repêchage.  Mais ne pariez surtout pas sur la carrière d’un futur joueur en vous basant sur sa performance au combine, car vous serez déçus.

Restez branché sur www.leblitznfl.com pour la suite…

LES RÉPONSES DU TEST WONDERLIC

– 84 cents
– 300 pieds
– 40 ans
– Mars

Source: NFLcombine.net / NFL.com / ESPN / NJ.com

du 25 au 27 avril 2019

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut