Actualité 2018-19

Agents libres défensifs

Après avoir fait le tour des agents libres offensifs, regardons de l’autre côté du ballon. Bien que ceux-ci auront moins d’impact sur votre équipe de « fantasy football » (avouez, c’est un peu pour ça que vous suivez la NFL en plein mois de mars 😉 ), force est d’admettre qu’il y a beaucoup plus de joueurs d’impact de disponibles en défense cette saison. Comme pour l’attaque, je regarde un gros nom, un joueur à surveiller, et un léger survol de d’autres candidats intéressants par position.

Les meilleurs agents libres offensifs

Ligne défensive 

Le gros nom : Ndamukong Suh

L’an dernier son marché a été plutôt tiède, il s’était fait une réputation de « coach killer » à Miami. Il aura connu une saison intéressante chez les Rams et a surtout performé durant les séries. Je me demande s’il sera intéressé cette fois-ci par des $ garantis, mais d’une équipe de 2e ordre, ou s’il irait encore jouer pour une équipe avec des aspirations. Une des équipes qui a les deux (des $ et des aspirations) et qui a le profil pour prendre son ego sont les Browns. Imaginez cette DL avec lui, Ogunjobi et Garrett! Seahawks aussi seraient une bonne destination. 

Le joueur à surveiller : Darius Philon

Après 4 ans aux Chargers, il n’a quand même que 25 ans, puisqu’il n’a passé que 3 saisons à Arkansas, dont une comme « redshirt ». Avec les Chargers, il a très peu joué ses 2 premières années, avant de prendre du galon en 2017 et 2018. C’est donc un joueur très peu expérimenté qui commence à peine à prendre son envol. Un jeune qui a encore beaucoup de potentiel et qui peut aider n’importe quelle équipe, il sera particulièrement courtisé par ceux qui seront prêts à payer pour du potentiel, comme les Colts par exemple. 

Les autres

Il n’y a pas si longtemps Sheldon Richardson et Muhammad Wilkerson faisaient la pluie et le beau temps chez les Jets. Depuis, leurs performances (et surtout leur disponibilité vs les blessures) pour les Seahawks, Vikings et Packers ont laissé tout le monde sur leur appétit. Il y a énormément de profondeur dans ce groupe, avec des Malcom Brown, Timmy Jernigan, Henry Anderson (un favori personnel), Corey Liuget, Mario Edwards, et plusieurs autres. 

« Egde rushers » DE/OLB

Le gros nom : Trey Flowers

Les 4 joueurs qui ont obtenu l’étiquette de joueur de concession ont grandement réduit la qualité de ce groupe. Flowers est habile et polyvalent, mais sera un peu hanté par le fait que tous les joueurs défensifs qui quittent les Pats performent moins bien ailleurs. Peut-être que le fait que la ligue commence à être peuplée d’ancien Pats au 2e étage va l’aider, une offre des Lions par exemple. 

Le joueur à surveiller : Shaq Barrett

Il y a plusieurs gros noms, des anciens choix de 1re ronde (dont son ex-coéquipier Shane Ray) qui ont moins bien paru sur le terrain que Barrett, qui n’a pas été repêché. Il a surtout été limité à un rôle à temps partiel par contre, mais en 2017, quand on lui a donné l’occasion de jouer plus, il a répondu à l’appel. 

Les autres

Dante Fowler, Preston Smith, Justin Houston, Za’Darius Smith, Derrick Morgan, Ziggy Ansah, Alex Okafor, Vinny Curry, Aaron Lynch, John Simon. Tous des gars qui ont montré au minimum des « flash » et qui peuvent jouer un rôle. Il y a aussi des vétérans comme Terrell Suggs, Clay Matthews et Cameron Wake qui pourraient servir de mentor aux nombreuses recrues talentueuses à cette position disponibles au repêchage. 

LB

Le gros nom : C.J. Mosley

Ancien choix de 1re ronde, superstar en Alabama, héritier spirituel de Ray Lewis, il a tout pour être remarqué. Il faut quand même reconnaître qu’il n’est pas devenu la super-vedette qu’on attendait. Et je crois que dans le système des Ravens, il avait tout pour bien paraître. Un solide LB, mais pas un gars qui va transformer votre défensive. 

Les Bengals ont un énorme besoin, des $ disponibles, et envie de faire mal paraître un rival de division, et devraient être les plus agressifs pour s’assurer ses services. Mais est-ce que Mosley, qui a connu deux organisations de première classe et gagnantes, va vouloir se joindre aux Bengals? Les 49ers et les Chargers seraient intéressants aussi.

Le joueur à surveiller : Anthony Barr

À sa sortie de l’université, certains voyaient Barr comme un « edge rusher » mais les Vikings ont plutôt choisi de l’utiliser comme un LB classique, à 5 verges de la ligne de mêlée. En 2018 (selon Pro Football Focus), il a été utilisé pour mettre de la pression sur le QB seulement 22% des jeux de passe pour lesquels il était sur le terrain. J’ai l’impression que sa prochaine équipe va chercher à augmenter ce chiffre, un peu comme les Patriots l’ont fait avec Hightower et Van Noy, qui sont à 46% et 44%. Encore une fois, les Lions, mais aussi les Titans et les Packers, en fait toutes les équipes qui valorisent la polyvalence, pourraient être intéressées. 

Les autres

L’autre gros nom est K.J. Wright, possiblement le meilleur LB de la ligue pour contenir les TEs adverses. Il sera aussi possible d’embaucher des LBs complets capables de jouer homme à homme, qui sont de plus en plus en demande et c’est pourquoi Brandon Marshall et Jordan Hicks seront convoités. Denzel Perriman est l’autre partant établi. De petits LBs rapides (dont plusieurs anciens safeties) Mark Barron, Deone Bucannon, Kwon Alexander (n’a que 24 ans) pourront aussi aider.

CB

La récolte ici est plutôt mince.

Le gros nom : Bradley Roby

Choix de première ronde, ancien membre du « no-fly-zone », lui aussi est plus réputé que sa performance réelle sur le terrain, surtout cette saison, où il devait plus souvent prendre la responsabilité du receveur #1 à la suite du départ de Aquib Talib. Quelqu’un va surpayer, peut-être les Chiefs. 

Le joueur à surveiller : Bryce Callahan

Un des meilleurs « slot corners » de la ligue, une position qui prend de la valeur quand on voit des Julian Edelman dominer le Super Bowl. Callahan est sorti d’un peu nulle part sous Vic Fangio… est-ce qu’il serait aussi bon dans un autre système?

Les autres

Il n’y a pas de CB #1 dans cette cohorte. En fait il y en a peu dans la NFL, de véritables #1. Mais il y a plusieurs CBs #2 comme Ronald Darby, un pur CB de H@H (raison pourquoi les Bills l’ont échangé), ralenti par les blessures, mais qui n’a que 25 ans, Pierre Desir (l’inverse, il a pris son envol dans le cover 2 des Colts), Darqueze Dennard, Morris Claiborne et Kevin Johnson (3 anciens choix de 1re ronde). 

Safety

Ici, c’est l’inverse. Il y en a pour tous les goûts. Une position qui semble perdre de la valeur dans la ligue, un phénomène difficile à expliquer compte tenu du fait que les bonnes équipes ont souvent un joueur qui fait la différence à cette position :

Le gros nom : Earl Thomas

Thomas était la colle qui tenait la « Legion of Boom » ensemble. Un FS capable de couvrir la longue balle sur la pleine largeur du terrain. Dans ses meilleures années, il permettait aux Hawks de jouer comme s’ils étaient 12 sur le terrain. S’il n’en a pas trop perdu à la suite de sa blessure (jambe cassée, normalement une blessure qui guérit bien), il pourrait transformer une autre défensive, préférablement une qui maximisera son talent en jouant du cover 3 et du cover 1, comme les 49ers, Packers et Jets. 

L’autre gros nom : Landon Collins

J’avais pas le choix de faire un 2e ici, une bonne partie de la NFL a été surprise de voir que les Giants ne l’ont pas désigné comme joueur de concession. Collins est un joueur fort différent de Thomas, son complément en fait, comme Kam Chancellor, près la ligne de mêlée, ou dans un système de « quarters », qui sera en vogue cette saison après le succes que les Pats et les Lions ont eu contre les Rams en se basant dessus. Il sera convoité aussi, encore ici par les Packers, 49ers, mais aussi les Colts, Cowboys, Buccaneers et j’en passe.

Le joueur à surveiller : Adrian Amos

Amos n’est pas une vedette dans la NFL. Peut-être parce qu’il ne fait pas le gros jeu spectaculaire, dans l’ombre de Mack, Jackson et les autres vedettes de la D des Bears. Il n’a que 3 interceptions en carrière, mais même s’il en avait 16, on devrait le juger sur les 4500 autres jeux qu’il a passé sur le terrain, non? Un « safety », par définition, ça doit assumer la dernière ligne de défense et il l’a bien fait durant ses 4 saisons sous Vic Fangio à Chicago. Un autre qui n’a que 25 ans. 

Les autres

Eric Weddle, Tyrann Mathieu, Ha Ha Clinton-Dix, Lamarcus Joyner, pour commencer, sont des joueurs de premier plan. Et il y a plusieurs partants établis aussi : Glover Quin, John Cyprien, George Iloka, Darian Stewart, Kenny Vaccaro, Tre Boston, Clayton Geathers, les vétérans Mike Mitchell, Reggie Nelson, Kurt Coleman, Marcus Gilchrist, etc…

Enfin, je termine (parce qu’il faut en parler et que malheureusement, ils ont encore beaucoup d’importance) par Stephen Gostkowski, le PK des Patriots, qui est libre aussi. 

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut