Actualité 2019-20

Mock Draft des Fans – 2e ronde complète

Si la plupart des sites qui veulent votre attention font des mock drafts d’une ronde, rendus en avril, on connaît par cœur les ~40 même prospects qui remplissent les 32 choix de la première ronde sur la multitude de mocks. Mais comme le repêchage se gagne dans les 2e et 3e rondes, le #mockdraftdesfans continue son mock. Nos 32 mock DG’s sont en feu!

33 Cardinals de l’Arizona

N’Keal Harry (WR, Arizona State)

Félix Bélanger-Cloutier de Le Blitz NFL : Ce n’est pas un secret, les Cards ont un besoin criant en receveur. L’ajout de Kevin White peut aider, mais celui-ci part de très loin. Il faut donner plus d’outils à Josh Rosen.

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL : Rappelons qu’en 1re ronde, notre mock DG a résisté à la tentation de repêcher Kyler Murray. J’aime beaucoup le choix de Harry ici. Personnellement, c’est mon WR#1 dans ce repêchage et il complète bien Christian Kirk repêché l’an dernier et qui a montré de belles choses à sa première saison. 

Mock Draft des fans 2019 – 1re ronde complète

34 Colts d’Indianapolis

Hakeem Butler (WR, Iowa State)

Charles-André Marchand de 91.9 Sports : C’est un diamant à polir, un jeune homme qui a encore beaucoup à apprendre (l’arbre de tracés d’Iowa State n’est pas le plus complexe qui soit), mais à presque 6’6 et 220 livres, il est une cible de prédilection et un champ d’action des plus vastes. Il a de très bonnes mains, une bonne rapidité après l’attrapé qui lui permet de cumuler de bonnes stats pour les YAC. C’est un athlète complet qui a une bonne intelligence de football et qui, à défaut d’être prêt pour la NFL en 2019, devrait être un receveur de passes fiable pour de nombreuses années à venir et du coup renforcer un groupe de receveurs de passes qui en a bien besoin à Indianapolis.

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL : Un prospect plus risqué que Harry mais dans le modèle des Colts de bâtir à long terme. Ici aussi, un excellent complément à T.Y. Hilton, qui va rendre les Colts encore plus explosifs en attaque. 

Une comparaison peu flatteuse par contre ici…

35 Raiders d’Oakland

Jachai Polite (Edge, Florida)

Vince Cauchon de CHOI 98.1 : nous sélectionnerons un talent top 15 avec autant de caractère de cochon que de potentiel, c’est à dire énormément… Un très gros et agressif 🐊 à dresser, mais Jon en a vu d’autres. Paul Guenther les adore comme ça, et nous aussi, bien personnellement. À lui de se faire une place, car il ne sera pas le seul que nous repêcherons à la position tout en développant les deuxièmes années de Key (LSU), Hurst (Michigan) etc.

Jachai devra travailler son attitude, mais le plus gros fait ici c’est qu’il est une bonne bibite avec une lourde charpente comme il s’en fait bien peu. Extrêmement athlétique et agile pour son poids. Sa glissade du mauvais combine s’arrête ici.

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL : Les Raiders continuent d’accumuler du talent brut. D’abord perçu comme un choix de 1re ronde (il était dans le top 15, souvent aux Packers à 12, dans les mocks en janvier), Polite a déçu avec certaines mesures au combine, mais surtout mal paru dans la portion « caractère ». Les Raiders s’en foutent un peu et c’est vrai ce que Vince mentionne, qu’ils se bâtissent un front 7 avec des outils à défaut d’avoir des prospects parfaits. 

36 49ers de San Francisco

Dalton Risner (OT, Kansas State)

Félix Francoeur-Beaulieu de Le Blitz NFL : La défensive s’en vient de plus en plus forte, et l’offensive pourra être relativement bonne avec un Jimmy G en santé, mais pour qu’il reste en santé, on se doit de le protéger, et Risner sera un morceau du puzzle!

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL : est-ce qu’on prévoit utiliser Risner comme garde? Parce que les postes de OT sont bien comblés. Si c’est uniquement une relève pour Staley, c’est un peu un luxe. Contrairement à Félix, je pense que la D a encore besoin d’influx de talent, dans la tertiaire surtout, et il y a des WRs intéressants encore disponibles. 

37 Raiders d’Oakland

Jerry Tillery (DT, Notre Dame)

Vince Cauchon de CHOI 98.1 Radio X : difficile de passer outre. Un monstre qui travaille bas. Gagne presque toujours à un contre un, car il est le plus bas malgré ses 6´5, 310 livres. Nette amélioration de l’usage de ses mains à sa 4e année. Il a la mobilité pour faire des jeux loin de son « gap » et déploie un enthousiasme contagieux. Son premier pas est très rapide, peut négocier tant en lisant qu’en prenant le trou. A été à son meilleur contre les meilleurs en dominant les fronts de Michigan, Stanford etc.

Nous ferons fi de la mauvaise entrevue que plusieurs ont dénoté. Son film dit les choses que nous voulons entendre.

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL : j’étais justement dans le stade lorsqu’il a pris le contrôle du match contre Stanford, donc je suis un peu biaisé. J’ai aussi adoré sa personnalité comme freshman dans la série « a season with Notre Dame football » de Showtime. Semble un kid bien trop gentil et parfait pour les Raiders par contre 😉

Je pense que, le moment venu, il sera un choix de 1re ronde. 

Il complète une excellente cuvée pour les Raiders, qui ajoutent 5 joueurs d’impact, dont 4 en défensive. La barre est haute si Mike Mayock et Jon Gruden veulent aussi bien réussir en réalité que ne l’a fait notre mock DG. 

Road Trip – La ville de l’acier, championne de 6 Super Bowls

38 Jaguars de Jacksonville 

Nasir Adderley (S, Delaware)

Guillaume Masse : Bon, c’est pas ben compliqué, il fallait remplacer Tashaun Gibson qui est allé rejoindre l’ennemi (les Texans) après que nous l’ayons remercié pour ses services.

Comme Ronnie Harrison semble déjà avoir remplacé Barry Church comme support contre le jeu au sol, il nous restait à un trouver un gars capable de jouer contre la passe. C’est exactement ce que Adderley apporte au buffet. Il est selon plusieurs un « ball hawk ». Pis nous autres à Jacksonville, on aime ça les aigles de ballon. Agressif, ce joueur d’une « petite » université va probablement « fiter » dans la défense des Jags et lui apporter plus qu’un peu de vitesse.

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL : si le nom vous dit quelque chose, oui, il est parent avec Herb Adderley, S au Hall of Fame pour son travail dans la dynastie des Packers dans les années 60! Il avait le même style d’ailleurs, s’il devient la moitié du joueur que son cousin (oui, vous avez bien lu, un cousin de 79 ans) était, ce sera un extraordinaire choix pour les Jaguars. 

39 Buccaneers de Tampa Bay 

Parris Campbell (WR, Ohio St)

Olivier Baillargeon : LA VITESSE TUE (ENCORE!). En 2018, Campbell a fait plusieurs gros jeux pour les Buckeyes, marqué 12 touchés. Rapide, explosif, une menace verticale. Petit hic, on doute encore de ses mains; cette capacité à échapper des balles faciles. Avec le départ de Jackson et Humphries, les Bucs doivent ajouter des armes à Winston. Campbell sera un superbe complément à Evans et Godwin (et sur une note personnelle, j’ai de gros doutes sur les capacités de Perriman). S’insèrera parfaitement comme slot receiver dans notre système. Un superbe temps au 40 verges (4,31) au NFL Combine, faisant de lui le 3e plus rapide de l’entière séance et le « vibe » est bon autour de lui, depuis. 

#GoBucs☠️

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL : Coach Arians aime le jeu vertical. « No risk it, no biscuit. ». Jameis Winston aussi. J’ai hâte de voir si Campbell va sortir avant McLaurin, et si l’un des deux va sortir aussi tôt… mais j’en doute. Les Bucs auraient aussi pu ajouter du talent en défensive. 

40 Bills de Buffalo

Joe Jackson (DE, Miami)

Bob Genest : Gros gabarit très fort physiquement pourrait remplacer Kyle Williams à la retraite… a travaillé son jeu de pied avec un bon encadrement, belle progression à venir. 

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL: il pesait 275lbs au combine, ce qui est beaucoup pour un « edge » (Polite 258, Ferrell 247, etc…) et en ligne avec ce que McDermott préférait de son temps chez les Panthers. C’est peut-être un peu tôt, la vague de edge qui est passée a fait du ravage. On aurait aimé voir les Bills ajouter un WR ou un TE. 

🚨mock trade🚨 les Patriots de Hugues Foucher reculent encore, d’abord de 32 à 41, et maintenant ils envoient 41 et 134 contre 51 et 82.

41 Titans du Tennessee

Garrett Bradbury (OC, NC State)

Yan Richard : J’ai même pensé le choisir en 1re ronde, donc c’est une surprise pour moi qu’il soit encore disponible à ce rang-ci. Bradbury est un ancien tight end qui s’est converti en centre donc très agile, avec une bonne technique et un bon jeu de pieds. Peut facilement bloquer en mouvement les secondeurs du deuxième niveau. Il devra certainement ajouter du muscle à sa charpente pour devenir plus puissant, mais avec le système de blocage de zone des Titans, le muscle est moins important que la mobilité. Les Titans règlent deux problèmes d’un coup avec Bradbury au centre, Ben Jones peut glisser au poste de garde, ce qui solidifie grandement la ligne à l’attaque qui selon moi sera une des forces cette année avec Lewan, Saffold, Bradbury, Jones et Conklin. Les trous devraient être là pour le monstre Derrick Henry et la protection très améliorée pour Mariota.

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL : Mine de rien, les Titans n’ont plus beaucoup de faiblesses évidentes, donc peuvent se permettre la perte d’un choix de 3e ronde. Quoique j’ai démontré récemment que les choix de 3e ronde (ce qu’ils ont perdu dans cette transaction) ont presque autant de chances de devenir d’excellents joueurs que les choix de 2e, mais beaucoup plus que les choix de 4e. Mais si on croit, comme notre mock dg, que c’est une valeur de 1re ronde, ça vaut la peine. 

Repêchage NFL – D’où proviennent les 100 meilleurs joueurs?

🚨mock trade🚨Washington donne 45e et 96e aux Bengals pour 42e et 110e

42 Washington Redskins

Deebo Samuel (WR, South Carolina)

Bruno Raîche de Sports Lucides : Nous avons devancé notre sélection de quelques rangs afin de passer devant les Lions qui pouvaient très bien choisir ce receveur qui, à notre avis, est le dernier receveur d’impact de disponible dans ce repêchage.

Il viendra donc combler un besoin criant et devrait immédiatement se battre pour des targets derrière Josh Doctson et Paul Richardson. Il ne serait pas surprenant de le voir tomber receveur #1 d’ici la fin de l’année 2019 puisque ces derniers n’ont pas produit à la hauteur de nos attentes depuis leur arrivée à Washington.

Les commentaires de@LeMaraudeurNFL : les Lions ont effectivement besoin d’un WR, mais à ce point? Quand au besoin des Skins, il est énorme. De toute évidence Bruno préfère de beaucoup Samuel à un Ridley ou un Harmon, ce qui est discutable… mais ce ne sont pas le même genre de receveur. 

43 Lions de Détroit 

Kaden Smith (TE, Stanford)

Yves Leclerc : En cette ère où les ailiers rapprochés sont devenus de puissantes armes au sein des systèmes offensifs de la NFL, le Texan a toutes les qualités requises pour connaître du succès. L’étudiant qui a terminé ses études en sciences politiques est rapide, capable d’attraper des passes, il peut bloquer et il a fait ses preuves au sein de d’attaque de type « pro » comme celle Stanford. 

Il pourrait connaître une superbe carrière avec Matt Patricia et les Lions. Nous sommes confiants!

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL : Le choix de Kaden Smith devant Irv Smith peut surprendre, mais de toute évidence notre Mock DG ici préfére le pedigree de Kaden, plus gros, bien meilleur bloqueur et avec l’intelligence de football d’un TE de Stanford, comme Zach Ertz, Austin Hooper avant lui. Si on ajoute Dalton Schultz avec les Cowboys l’an dernier et Coby Fleener et Levine Toilolo qui ont quand même contribué, ce sont 5 TEs que le Cardinal a envoyé vers la NFL dans les 7 dernières années. 

44 Packers de Green Bay

Chauncey Gardner-Johnson (S, Florida)

Alexandre Boisvert de La Zone Blitz : À ce moment ci, Gardner-Johnson peut sembler être quelque peu un « reach », mais étant donné le manque de profondeur au poste de FREE safety, il était réellement la meilleure option restante! Mais nous ne l’avons pas choisi seulement que pour ça. Il fait parti de notre top 3 free safety avec Adderley et Thompson. Nous aimons beaucoup le talent et la polyvalence de Chauncey. De plus, il a démonté une excellente progression de 2017 à 2018, ce qui nous laisse croire qu’il y a encore beaucoup de place à l’amélioration. Excellent en couverture homme à homme, très bon en zone et une grande amélioration en 2018 au niveau des plaqués. De plus, il a connu un excellent combine et il nous a charmé avec son entrevue! En duo avec Adrian Amos, ça va faire dès flammèches!! Bienvenue à Tittletown, Chauncey Gardner-Johnson!! #gpg

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL : le résultat de la « shopping spree » des Packers cet hiver est qu’ils n’ont pas besoin de prendre une position en particulier. Quand on sait que la défensive de Mike Pettine peut être complexe et qu’il a besoin de joueurs intelligents et polyvalents à cette position, on comprend. 

45 Falcons d’Atlanta

Eric McCoy (OL, Texas A&M)

Daniel Grenier : Après avoir visé la ligne défensive, il faut maintenant renforcer la ligne à l’attaque. La ligne avait bien performé l’année de la présence au  Super Bowl, mais a démontré que tout s’effondre aussitôt qu’il y a des petit bobos ces 2 dernières années. McCoy cadre bien dans le « zone blocking » des Falcons, car il est très athlétique pour son gabarit de 6’3″ 310 livres. Comme centre, il connaît des problèmes au niveau du shotgun snap, mais il a le temps de perfectionner cette facette sous l’œil attentif de Alex Mack.

McCoy jouera probablement comme garde pour débuter mais combien d’années (productives) reste-il à Alex Mack? On pourrait déjà avoir son remplaçant dans nos rangs avec McCoy.

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL : No-nonsense pick. Ça semble être entre lui et Lindstrom. 

46 Bengals de Cincinnati

Irv Smith Jr (TE, Alabama)

Éric Duguay : Il faut planifier le remplacement de l’excellent, mais trop fragile Tyler Eifert, ce dernier n’a joué que dans 14 des 48 derniers matchs de l’équipe au court des 3 dernières saisons. À 6’2″ 242lbs, Smith est une menace sur le jeu aérien, il est athlétique, quick et excellent pour courir ses tracés.

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL : Est-ce que Smith a un casier judiciaire dont je ne suis pas au courant, ou est-ce que les Bengals sous Zac Taylor vont changer leurs habitudes :-). Sans blagues, le fait que les Rams aient peu utilisé leurs TEs sous McVay nous fait oublier le rôle que Jordan Reed a joué pour lui à Washington. Il y a une place pour un TE athlétique dans ce système offensif.

Sur une note plus personnelle, je me souviens d’avoir vu son père être repêché et de l’avoir eu dans un de mes pools de fantasy… ce qui n’est pas une bonne nouvelle…

47 Panthers de la Caroline

Jonathan Abram (S, Mississipi State)

Stéphane Cadorette du Journal de Québec : Avec le 47e choix, les Panthers aimeraient bien (encore une fois) trouver une solution toute faite pour mieux protéger leur quart-arrière qui a fait vœu de chasteté pour un mois… Espérons que M. Newton ne nous en voudra pas, mais nous considérons que la valeur souhaitée sur la ligne offensive n’est pas au rendez-vous à ce stade de la deuxième ronde. 

Les Panthers se tournent donc vers Abram. Ce jeune mâle alpha sait se distinguer par son instinct hors pair près de la ligne de mêlée. Athlète exceptionnel, il peut à la fois faire dérailler le jeu au sol adverse et tenir son bout en couverture de passe avec une belle vitesse. Il a l’attitude et les aptitudes voulues pour être muté dans un rôle de secondeur sur des situations de passe évidentes, en nickel defense, afin d’épier les RB et TE de ce monde. Les Panthers se sont cherchés la saison dernière à cette position, au point d’aller chercher Eric Reid en milieu de saison. Ce même Reid fait davantage parler de lui pour ses convictions que son jeu. Les Panthers ne posent pas un geste forcément attendu, mais adorent le rapport qualité-prix à cette position et appuient sur la gâchette.

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL : Traditionnellement ce n’est pas une position où les Panthers ont investi des choix et des $ importants, et après avoir consenti un contrat à Reid justement, ce choix me surprend. Ici aussi, j’aurais aimé Lindstrom. 

🚨mock trade 🚨Les Ravens échangent #102 et #123 pour ce choix. Les Dolphins veulent accumuler les choix…

48 Ravens de Baltimore 

Jaylon Ferguson (DE, Louisiana Tech)

BW Wallette de Le Blitz NFL : Ferguson possède le record de la NCAA avec 45 sacs en carrière. La marque précédente appartenait à Terrell Suggs. Ferguson a souvent été comparé à Suggs au cours de sa carrière. Il viendra donc remplir le trou laissé par T-Sizzle. Avec l’un des départs les plus explosifs de sa classe, il peut battre n’importe quel OT. Un joueur polyvalent qui prend tout le temps les bonnes décisions sur le terrain.

S’il avait évoluait dans un gros programme, on parlerait de lui en première ronde. Il devra donc s’ajuster à un jeu rapide dans la NFL.

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL : Seulement notre 3e joueur qui ne provient pas d’un « power 5 », donc le dernier commentaire de Wallette est approprié. J’aime l’échange aussi, c’est beau d’avoir une pléthore de joueurs de front-7, mais il en faut un ou deux qui excellent et Ferguson a ce potentiel. 

49 Browns de Cleveland

Rock Ya-Sin (CB, Temple)

Philippe Rousseau :  Après avoir touché gros avec Denzel Ward l’an passé, les Browns continuent d’ajouter du talent dans leur tertiaire. Ya-Sin a le corps ideal (6’2, 190 lbs) et est très solide en couverture homme à homme. Il n’a joué qu’une seule saison dans la D1 FBS, mais a dominé avec Temple, ce qui trouve son côté compétitif. Gros upside que Wilks pourra développer comme il l’a fait avec Josh Norman!

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL : J’adore son nom! C’est assez pour être un choix coup-de-coeur! Mais c’est aussi un choix de position intéressant pour les Browns, qui auront besoin d’un CB #2 qui se fera poivrer quand les adversaires vont éviter Ward. 

50 Vikings du Minnesota

Chris Lindstrom (OG, Boston College)

Esteben Harguindeguy : 308 lbs de douceur !  Le gars est un partant immédiat sur notre ligne. Ce que j’aime c’est qu’il provient de BC qui a une « run power offense », on a justement besoin d’un gars qui a joué comme ça en avant de Cook (et Abdullah évidemment haha). 

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL : Notre mock DG a compris le message. Un autre OL, et un excellent rapport qualité/prix à ce stade-ci. 

51 Patriots de New England

Daniel Jones (QB, Duke)

Hugues Foucher de Le Blitz NFL: Parfois, le draft nous réserve des surprises et il faut s’ajuster. Je viens de terminer l’étude des « tapes » de Duke et j’ai été grandement impressionné par Daniel Jones. Je suis passé de « qu’est-ce qu’il fait en 1re ronde de la plupart des mock draft » à « wow quel excellent jeune quart-arrière ». Comme quoi, il ne faut pas toujours rester sur ses premières impressions. Jones fait déjà tout à la façon d’un quart professionnel. Il lit très bien ses clés, garde les yeux sur le terrain tout en navigant la pochette protectrice (son pocket presence est excellent) il suit une progression à la façon d’un quart professionnel et lance avec anticipation. Le gros drapeau rouge dans le cas de Jones provient de ses stats moyennes. Mais après avoir vu l’ensemble de ses « tapes » je pense que c’est surtout dû à son entourage qui était moyen.

Finalement, et c’est le plus important, il est un « fit » parfait pour ce que font les Patriots qui utilisent beaucoup de tracés de synchronisme dans les zones courtes et intermédiaires. Jones a l’intelligence et la précision pour gérer ce genre d’attaque.

Dans ce scénario, il reste 7 choix dans les rondes 2 et 3 pour combler les autres besoins des Pats. C’est amplement. Et, à ce stade (51e rang), je ne pouvais laisser passer un quart d’avenir de ce calibre qui est un fit parfait pour mon offensive.

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL : préparez-vous à lire Hugues beaucoup, il possède 3 des 14 prochains choix et 8 des 51 prochains! Je suis septique sur Jones, mais je reconnais comme le dit Hugues que c’est certain qu’il n’a pas à Duke les receveurs et la OL de Ohio State ou de Oklahoma. Ses stats seraient meilleures sans toutes les passes échappées. J’ai confiance en David Cutcliffe, la NFL aussi, mais justement, on s’est peut-être fait croire que Jones est un QB partant de la NFL, alors qu’on a juste un gars dont le potentiel a été maximisé par le coaching. Mi-première ronde, comme dans certains mocks, je grince. Mi-deuxième comme ici, par une équipe dont le système lui va comme un gant, je souris.

52 Steelers de Pittsburgh

Taylor Rapp (S, Washington)

Kevin Caron: Morgan Burnett est parti. Le pass rush est excellent mais la tertiaire a besoin d’amour. Rapp est solide en couverture et complémentera bien Davis et Edmunds.

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL: ça fait cher d’investir un 2e choix après avoir investi un 1er l’an dernier en Edmunds. Comme notre mock DG le dit, c’est pour compléter Edmunds et Davis…mais ça prends plus de sens si c’est aussi une police d’assurance si Edmunds ne progresse pas. On peut remettre en question le choix du safety ici, il y a de nombreux prospects de qualité disponibles. Les Steelers n’ont pas de besoin criant non plus et pourraient aller dans toutes sortes de direction, comme RB, TE, WR, CB, DL…

53 Eagles de Philadelphie

Mack Wilson (LB, Alabama)

Romain Gressent:  La perte de Jordan Hicks laisse un trou béant dans l’escouade de linebackers déjà très frileuse de Philly. Même si ce poste a un impact moindre dans le système de Jim Schwartz, n’avoir que Bradham comme solution fiable est bien insuffisant.

Wilson est un monstre physique bon contre la course comme contre la passe, malgré son instinct et intelligence de jeu encore trop friables. Même s’il a pu en décevoir plus d’un durant la saison NCAA 2018, je ne me vois pas passer à côté d’un talent pareil à ce niveau.

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL: clairement le 3e LB sur la plupart des listes, c’est lui ou rien, et je suis d’accord avec notre mock DG, le besoin est criant.

Texans de Houston

54- Amani Oruwariye (CB, Penn State)

55- Treyvon Mulle (CB, Clemson)

JF Morin: Mes Texans doivent complètement rebâtir leur secondaire et c’est par le repêchage qu’ils le feront. Mullen a le gabarit parfait d’un CB (6’2″, 190 lbs) et il est très rapide. Il excelle en homme à homme, ce dont la défensive des Texans a un cruel besoin. Nous finirons par arrêter TY Hilton un jour et ça commence avec ce produit de Clemson! Il prendra un peu de temps à s’acclimater à la NFL et aux nombreux tracés de course, mais s’il est sérieux, il a le potentiel de devenir un joueur étoile. Oruwayire a des traits physiques semblables à mon choix précédent, mais est un peu moins rapide. Par contre, il est supérieur en couverture de zone et a un bon instinct de football. Il doit travailler sa prise de décision, mais avec un bon coaching et de la patience, il deviendra un partant très rapidement. Un « safe pick » pour le moyen et long terme.

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL: JF ne niaise pas avec la puck et il a bien raison. Sinon un autre OL serait logique, ou encore un WR ou un RB. Mais oui, l’histoire nous dit que l’un des deux deviendrait un solide partant, et qui sait, si les deux atteignent leur potentiel, ça leur fera un solide duo pour les 4 prochaines années.

56 Patriots de New England

Riley Ridley (WR, Georgia)

Hugues Foucher de Le Blitz NFL: Il faut parfois laisser le draft venir dicter nos choix. Je ne planifiait pas repêcher un receveur de passe aussi tôt, mais Riley Ridley, un excellent joueur qui a connu un nfl combine moyen, représente un excellent « fit » pour le système offensif des Pats. C’est pourquoi sa valeur est grande pour les Pats à ce stade du repêchage. Au football, le talent n’est pas tout, la compatibilité avec un système est très importante aussi. Les Patriots n’ont présentement sous contrat que deux receveur de passe qui ont de l’expérience avec l’équipe (Julian Edelman et Philip Dorsett en plus de Chris Hogan qui est encore sur la rue mais qui pourrait re-signer avec l’équipe). Il y avait donc quand même un besoin à la position.

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL: la rumeur sur la rue dit que la récente histoire de WR repêchés par les Pats n’est pas très reluisante, mais Malcolm Mitchell (4e ronde), Aaron Dobson (2e ronde en 2013), Josh Boyce (4e ronde, 2013), Taylor Price (3e ronde en 2010) sont les seuls WR choisis dans les 4 premières rondes cette décennie. Bref, ils n’ont pas réussi mais pas vraiment essayé non plus. Et leur coach de WR, qui avait la job de développer ces joueurs, est maintenant à Miami comme OC donc le passé ne veut pas dire grand chose.

57 Eagles de Philadelphie

Zach Allen (DE, Boston College)

Romain Gressent: Politique du meilleur joueur disponible ici, mais qui répond également à un besoin direct pour la franchise de Philly. Les pertes de Bennett et Long n’ont pas été remplacées, la profondeur de la ligne défensive en a pris un coup. Joueur complet qui peut jouer à l’extérieur comme à l’intérieur de la ligne, il manque encore de technique, ce qu’il pourra développer derrière des monstres comme Cox ou encore Graham.

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL: possiblement un de mes joueurs préférés dans ce repêchage. C’est un stéréotype de DL blanc d’une équipe peu talentueuse, mais son moteur n’arrête jamais, il se sert de ses instincts (en rabattant des passes, entres autres), et peut jouer toutes les positions sur la ligne. Sera un pro pour 10 ans.

58 Cowboys de Dallas

Kelvin Harmon (WR, NC State)

Dick Maloney: Le beau Jerry Jones, décide de donner une nouvelle cible pour Dak Prescott. Doté d’un bon physique et d’un excellent au 40 verges on pense qu’il pour combler la perte de Cole Beasley.

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL: un prospect qui ne fait pas l’unanimité mais qui rempli un besoin. Un S serait aussi intéressant, il y en a plusieurs solides qui sont encore disponibles (Savage, Hooker, Thornhill), tout comme un TE (Sternberger?).

59 Colts d’Indianapolis

Julian Love (CB, Notre Dame)

Charles-André Marchand du 91.9 Sports : Les Colts ont besoin de renforcer leur tertiaire. Kenny Moore fait du bon travail dans les formations « nickel » mais il a des lacunes. Pierre Désir fait du bon travail mais…il a 28 ans. Quincy Wilson pour sa part a encore beaucoup de choses à prouver. Julian Love est jeune, il a de longs bras, peut évoluer en défensive de zone ou homme à homme et un excellent sens de l’anticipation. Sa productivité dans la NCAA était impressionnante.  Seul bémol: a-t-il la vitesse nécessaire pour  patrouiller la tertiaire au niveau de la NFL? Ma réponse: c’est un beau risque à prendre.

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL: retournez regarder le match de séries contre Clemson, et voyez l’impact sur le match quand Love doit quitter le match, Clemson qui avait de la difficulté à gagner des premiers jeux se met à exploser. Charles-André me semble un fan du Irish qui a remarqué…

60 Chargers de Los Angeles

Juan Thornhill (S, Virginia)

Sébastien Boucher: L’an dernier l’équipe a essentiellement aligné deux SS avec le duo James et Addae. La défensive de Gus Bradley demande au FS quelques couvertures sur les TE mais essentiellement un rôle de maraudage de zone au milieu du terrain (single high safety). Pour assumer ce rôle, cela prend de bonnes qualités athlétiques et de bons instincts. Thorhill possède ces deux qualités, étant par ailleurs un ancien CB. Sa venue serait très complémentaire au travail de l’excellent Derwin James, utilisé à toutes les sauces l’an dernier.

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL: s’ils réussissent ce choix, les Bolts pourraient recréer pour Coach Bradley ce qu’il avait avec Kam Chancellor et Earl Thomas. La question c’est est-ce que le joueur pour faire ce travail est Darnell Savage, Amani Hooker, ou Thornhill? Seul l’avenir nous le dira.

61 Chiefs de Kansas City

Elgton Jenkins (OL, Mississippi State)

Mathieu Ouellette: Bien que le poste de centre n’était pas un besoin « primordial », plusieurs de nos prospects favoris ont été choisis, nous avons décider d’ajouter de la profondeur à notre front offensif.

Jenkins est un joueur agile, rapide, excellent en double team en plus d’être un partant « plug&play »! Il a également des habiletés intéressante en protection de passe. Je pense que ce sera l’occasion pour nous de solidifier la ligne à l’attaque à un poste clé.

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL: Academic All-SEC, un gars assez intelligent pour gérer l’offensive complexe de Andy Reid…et pour avoir des conversations intellectuelles avec son voisin Laurent Duvernay-Tardif!

Ceci dit, les Chiefs doivent repêcher en défensive, même si je respecte la rigueur de notre mock DG s’il n’y a pas de prospects défensifs à son goût ici.

62 Saints de New Orleans

Andy Isabella (WR, U Mass)

Simon Rateau: Derrière le monstre Mike Thomas, les Saints ont besoin de profondeur pour leur escouade de receveurs. Isabella pourrait bien être la solution et devenir l’un des chouchous du Dôme pour bien des années. Le joueur de poche de l’université du Massachusetts n’est pas seulement le monstre de vitesse et d’agilité qui a explosé au Combine, il a également su prouver au cours de ses 4 années universitaires toute son habileté et sa capacité à se mettre en position favorable malgré un important déficit que ce soit en taille ou en poids alors qu’il jouait sur l’extérieur. Sa progression au fil des années est indéniable et sa saison 2018 (102 réceptions pour 1 698 yards et 13 TDs) l’a mis dans la course au Fred Biletnikoff Award.

Isabella semble être le fit parfait pour l’attaque des Saints et la créativité offensive de Coach Payton. Tout porte à croire qu’il fera un excellent slot receiver mais sa versatilité et sa capacité à jouer à toutes les positions du poste de receveur (extérieur, intérieur, voire même à s’élancer depuis le backfield) pourrait devenir un atout de plus à une attaque déjà bien fournie.

Geaux Saints !

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL: les gars de PFF pensent qu’il est un choix de 1ere ronde.

Ils aimaient beaucoup Rashad Higgins et Michael Gallup les dernières années…alors on verra. Mais notre mock DG connaît son équipe: le plus gros trou chez les Saints, contrairement à la croyance populaire, est une arme de plus avec le ballon dans ses mains, un 2e WR ou un TE.

63 Chiefs de Kansas City

Tre Lamar (LB, Clemson)

Mathieu Ouellette: On ajoute un autre gros bonhomme venant des Tigers! Nous avons quelques bons LB, mais ajouter de la profondeur et préparer le futur est assez important! Lamar est un gars assez physique, qui a une tonne d’habilité. C’est un ILB naturel mais tellement versatile qu’on pourra exploiter son plein potentiel et sa vitesse en l’utilisant comme OLB en pass rush!

On a hâte de voir ce que le nouveau DC des Chiefs va en faire!!!

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL: upset alert! Lamar est au 250e rang chez The draft Network

Je sais, je viens de dire qu’ils ont des besoins en défense, mais qui croît que Lamar sera un choix de 2e ronde? Notre mock DG, qui n’a pas peur de ses convictions et de se mouiller. C’est pour ça qu’on aime faire cet exercice, ça ne prends qu’une seule équipe qui tombe en amour avec un prospect pour faire monter un joueur plus haut que le consensus.

64 Patriots de New England

L.G. Collier (DE, TCU)

Hugues Foucher de Le Blitz NFL : Collier est une vedette du Senior Bowl. Un excellent joueur de football qui vous impressionnera d’avantage par son jeu sur le terrain que par ses exploits en shorts et t-shirt. Il est un joueur responsable qui aime attaque en puissance. Il utilise bien ses mains pour prendre le contrôle des bloques, garde ses yeux dans le champs arrière et s’assure de poser la bonne action en tout temps (fermer l’extérieur en cas de course ou désengager et charger le quart en cas de passe). Un joueur qui « fit » parfaitement dans le système de jeu des patriots

Avec le départ de Trey Flowers, les Patriots ont un besoin à la position. Le poste de partant devrait être occupé par l’excellent jeune joueur Dietrich Wise qui semble prêt à se voir accorder plus de responsabilité ou alors par le vétéran Michael Bennett. Reste que Collier pourra rapidement se rendre utile à l’intérieur d’une rotation au poste de RDE. Il a aussi les attributs pour évoluer comme « 3 technique » dans les situations de passes.

Les commentaires de @LeMaraudeurNFL: Avec ses 283 lbs Collier est un « tweener » entre un DE et un DT. Le genre de joueur que les autres équipes ne réussissent pas à placer dans leur front, mais que Darth Hoodie excelle à placer dans une position pour contribuer. Un «redshirt senior » de 23 ans, il est plus àgé et expérimenté que la plupart de ses collègues de ce repêchage, donc devrait normalement être plus en mesure de contribuer dès 2019.

Quelques prospects qui sont encore disponibles:

RB David Montgomery

EDGE Chase Winowich

S Darnell Savage

S Amani Hooker

OT Yodny Cajuste

RB Miles Sanders

WR JJ Arcega-Whiteside

du 25 au 27 avril 2019

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut
c