Actualité 2019-20

Destination Repêchage 2019 – Les joueurs offensifs

Nous continuons notre série d’articles sur nos classements finaux en vue du repêchage avec ce texte sur les joueurs offensifs. Les quarts-arrières, la position la plus importante d’une équipe de football, on fait l’objet d’un texte séparé. Un ultime article concernant les joueurs défensifs sera publié plus tard et sera rédigé par l’ami Wallette.

Sous forme de top 5, vous trouverez d’abord les joueurs d’habilité (porteurs de ballons, receveurs de passes et ailiers rapprochés) et ensuite les joueurs de ligne offensive (bloqueurs, gardes et centres).

Comme vous le savez, le repêchage ne représente pas une science exacte. L’objectif de ce texte est avant tout de vous fournir de l’information qui vous aidera à apprécier d’avantage cet événement qui est de plus en plus suivi.

En route vers le Repêchage 2019 : Les Quarts-Arrières

Porteurs de ballons – RB

En 2018, 23 porteurs de la NFL ont gagné plus de 1000 verges (passes et courses combinées) de la ligne de mêlée. De ces 23 joueurs, seulement 5 avaient un poids inférieur à 210 livres (Christian McCaffrey, James White, Philip Lindsay, Tarik Cohen et Matt Breida). Parmi les 10 meilleurs de la NFL, 7 avaient un poids supérieur à 220 livres.

Au niveau de la NCAA, les porteurs de ballon de petit format qui obtiennent d’importants succès statistiques sont légions. Il ne sert à rien par contre d’insérer 3 ou 4 porteurs de petits formats dans un top 5, car on sait que la grande majorité d’entre eux ne seront pas en mesure de répéter leurs performances au niveau de la NFL. Il est indéniable que j’accorde une importance à la taille quand j’évalue le travaille d’un porteur de ballon. Mais il y a d’autres critères très importants : l’accélération (encore plus que la vitesse), la patience, la vision du jeu et la capacité de contribuer dans les situations de passe.

L’année dernière, 5 porteurs de ballon recrues (Saquon Barkley, Sony Michel, Kerryon Johnson, Nick Chubb et Philip Lindsay) ont été en mesure d’exercer un réel impact sur leur équipe. Et il s’agissait d’une excellente année. En 2019, je ne m’attends pas au même genre de résultat. Josh Jacobs deviendra un partant viable éventuellement, mais pas un joueur dominant. Idem pour David Montgomery et Miles Sanders (quoique ce dernier est celui qui possède les meilleures chances de surprendre selon moi).

Dans mon 1er top 5, publié un peu avant le « nfl combine » j’avais dans l’ordre : Josh Jacobs, Miles Sanders, Rodney Anderson, Elijah Holyfield (le fils de l’ancien champion Evander Holyfield), Bryce Love et David Montgomery (à égalité au 5e rang). Ce classement m’apparaît toujours être celui qui correspond le mieux à ce que j’ai vu sur les enregistrements. Malheureusement, Rodney Anderson a un historique de blessures important et Elijah Hollyfield s’est complètement « planté » dans le processus d’après saison (il est probablement devenu au mieux un choix de 4e ou 5e ronde), ce qui fait que je dois les sortir tous les 2 de mon top 5. Mais gardez toujours en mémoire que le potentiel de ces deux joueurs est très élevé et qu’ils possèdent les traits de partants dans la NFL.

Conséquemment à ce que je viens d’écrire, gardez aussi en tête que je n’aime pas tellement mon top 5 de cette année, mais qu’il a été dicté par les circonstances. Si j’étais directeur gérant d’une équipe de la NFL, Anderson et Holyfield demeureraient des cibles de prédilection, car ils risquent de glisser à la 3e journée (rondes 4 à 7).

Classement de Hugues

1. Josh Jacobs, Alabama

2. Miles Sanders, Penn State

3. David Montgomery, Iowa State

4. Bryce Love, Stanford

5. Damien Harris, Alabama

Classement de Wallette

1. Josh Jacobs, Alabama

2. Miles Sanders, Penn State

3. David Montgomery, Iowa State

4. Bennys Snell, Kentucky

5. Rodney Anderson, Oklahoma

Receveurs de passes – WR

Une des positions les plus difficiles à évaluer. Les performances d’un receveur de passe sont influencées par tellement de facteurs (système de jeu, quart-arrière, etc) qu’on pourrait faire un classement différent pour chaque équipe de la NFL. C’est un peu vrai pour toutes les positions, mais ça l’est encore plus pour celle-là.

Il n’y a que 3 receveurs de passe recrues qui ont réellement eu un impact sur leur équipe en 2018 (Calvin Ridley, Courtland Sutton et DJ Moore). Certains autres tels que Christian Kirk, Marquez Valdez-Scanting et Antonio Callaway ont, par moment, démontrés de belles choses, mais sans qu’on puisse réellement les qualifiés de joueurs d’impacts.

Il est difficile d’identifier des « valeurs sûres » à la position de receveur de passe parce que le succès dépend en grande partie de facteurs extérieurs tels que le système de jeu et, surtout, le quart-arrière. Vous aurez beau être doué, si votre quart-arrière est Ryan Fitzpatrick, vos chances d’obtenir du succès au niveau statistique seront minces.

Ceci étant dit, la profondeur du repêchage de cette année à la position est telle que je ne serais pas surpris si 5 ou 6 receveurs de passe recrues réussissaient à avoir un réel impact sur leur équipe en 2019.

Il est intéressant de constater que Wallette et moi avons le même top 3 sans nous être consultés au préalable. Il faut dire que ce top 3 est relativement consensuel. Metcalf, est un phénomène athlétique comme on n’en voit pas souvent. Parfait pour la position « x » (un « split-end » comme on dit en langage de football). Ces joueurs sont difficiles à trouver et leur valeur s’en trouve rehaussée (il devrait partir dans le top 15). Marquise Brown est un des joueurs les plus rapides et explosifs qu’on a vu au cours des dernières années (en espérant qu’il sera le prochain Ty Hilton et non le prochain Tavon Austin) alors qu’AJ Brown possède toutes les nuances de la position (notamment au niveau de la précision de ses tracés) tout en possédant un potentiel athlétique élevé.

C’est au niveau des positions 4 et 5 que nos classements diffèrent. Wallette à choisi deux joueurs (Arcega-Whiteside et Harry) qui ne créent pas beaucoup de séparation, mais qui excellent dans les attrapés contestés, ce qui les rend très dangereux dans la zone payante. Il s’agit d’un choix judicieux parce que la majorité des organisations accordent une grande valeur à ce genre de joueurs. Personnellement, j’ai préféré des joueurs de plus petits formats, mais très explosif et qui excellent dans l’art de créer de la séparation (Deebo Samuel et Parris Campbell). J’ai également jeté mon dévolu sur Hakeem Butler (6 pieds 5, 225 livres), un joueur qui possède des traits physiques incroyables (un peu à la Randy Moss, même si la comparaison s’arrête là) ce qui lui confère un potentiel élevé, mais qui est loin d’être un produit fini. Je suis conscient du fait que Butler et Campbell peuvent constituer des choix controversés à ce stade, mais j’y vais, comme toujours avec mon opinion sincère.

Classement de Hugues

1. DK Metcalf, Ole Miss

2. Marquise Brown, Oklahoma

3. AJ Brown, Ole Miss

4. Hakeem Butler, Iowa State

5a) Deebo Samuel, South Carolina

5b) Parris Campbell, Ohio State

Classement de Wallette

1. DK Metcalf, Ole Miss

2. Marquise Brown, Oklahoma

3. AJ Brown, Ole Miss

4. JJ Arcega-Witheside, Stanford

5. N’Keal Harry, Arizona State

Ailiers rapprochés – TE

Au court des dernières années, la position d’ailiers rapprochés à beaucoup évoluée dans la NFL. Les bons bloqueurs ont encore la côte, mais ce que les équipes recherchent avant tout, ce sont des joueurs explosifs capables de créer des problèmes à l’équipe adverse dans les situations de passes.

À mon opinion, Tj Hockenson est vraiment le meilleur ailier rapproché de ce repêchage et par une marge significative. Il est très solide techniquement et beaucoup plus athlétique que ses résultats du « NFL combine » ne l’indiquent. Noah Fant et Irv Smith, peu importe l’ordre dans lequel on les place, présentent un grand potentiel comme receveurs de passes, mais doivent raffiner leur jeu en tant que bloqueurs.

Vous ne trouverez pas Foster Moreau aussi haut dans aucun autre classement que celui-ci. C’est que je vois certaines similitudes entre lui et Geoges Kittle à leur sortie de l’université. Les deux joueurs ont surtout été utilisés comme bloqueur à l’université, mais on pouvait voir qu’ils possédaient les qualités nécessaires pour contribuer davantage en situation de passes (leurs statistiques sont d’ailleurs très similaires). J’avais remarqué les qualités athlétiques de Kittle à l’époque et j’étais je pense le seul à l’avoir incorporé dans mon top 5. Je vois les mêmes qualités chez Moreau, qualités qui ont été confirmés par ses résultats au « combine » (4.66 au 40 verges, saut vertical de 36.5 pouces). Je ne dis pas que Moreau aura les même succès que Kittle au niveau professionnel, mais il est claire pour moi qu’il a été sous utilisé en NCAA.

Josh Oliver, tout comme Moreau, à montré de belles choses au « combine ». Je l’ai presque inséré dans mon top 5. Stenberger et Smith, qui complètent nos top 5, représentent des valeurs sûres sans nécessairement posséder les traits de futurs joueurs dominants.

Classement de Hugues

1. TJ Hockenson, Iowa

2. Noah Fant, Iowa

3. Irv Smith, Alabama

4. Foster Moreau, LSU

5. Jace Sternberger, Texas A&M

Classement de Wallette

1. Tj Hockenson, Iowa

2. Irv Smith, Alabama

3. Noah Fant, Iowa

4. Kaden Smith, Stanford

5. Josh Oliver, San José State

Bloqueurs offensifs – OT

En 2018, un seul bloqueur offensif recrue a réellement exercé un impact sur son équipe et il s’agit de Mike McGlinchey des 49ers de San Francisco. Certains autres bloqueurs ont occupé des positions de partant (dont Kolton Miller avec les Raiders, Connor Williams en tant que garde avec les Cowboys et Orlando Brown avec les Ravens), mais sans nécessairement avoir un impact significatif. La position de bloqueur est très exigeante techniquement et le développement peu prendre un certain temps.

Cette année, il y a un joueur qui m’apparaît être au-dessus de tous les autres et il s’agit de Cody Ford d’Oklahoma. C’est juste une opinion personnellement parce que je n’ai pas vu Ford au 1er rang d’un autre classement, mais je continue à penser qu’il est le meilleur. J’en suis même persuadé (autant qu’on puisse l’être d’un classement d’avant repêchage). À l’inverse, Greg Little semble être un choix consensuel de la plupart des top 5, mais je vous invite à certaines réserves à son sujet. Il est talentueux, mais il manque parfois de robustesse (j’aurais tendance à utiliser le fameux mot « soft » à son sujet ce qui n’est pas un compliment pour un bloqueur offensif). Par contre, son plafond est élevé et s’il arrive à être suffisamment motivé il pourrait devenir un partant viable. Pour ce qui est du reste, Andre Dillard, Jonah Williams (que certains voient comme un garde), Jawaan Taylor et Dalton Risner apparaissent tous comme des valeurs sûres. Dans l’ensemble, une excellente classe de bloqueurs.

Classement de Hugues

1. Cody Ford, Oklahoma

2. Jonah Williams, Alabama

3. Jawaan Taylor, Florida

4. Andre Dillard, Wasu

5. Dalton Risner, Kansas State

Classement de Wallette

1. Jonah Williams, Alabama

2. Andre Dillard, Wasu

3. Cody Ford, Oklahoma

4. Greg Little, Ole Miss

5. Jawaan Taylor, Florida

Intérieur de la ligne offensive – G/C

Longtemps les laissés pour compte du repêchage, les équipes de la NFL ont réalisé depuis quelques années l’importance du travail de l’intérieur de la ligne à l’attaque. On a vu l’année dernière comment un joueur extraordinaire comme Quenton Nelson pouvait modifier une ligne offensive et ultimement, une équipe de football.

Un quart-arrière a besoin de temps pour effectuer ses passes, mais il a aussi besoin d’espace. Il a besoin de pouvoir trouver des corridors de passe pour pouvoir lancer le ballon et ça, c’est le travail des trois joueurs évoluant à l’intérieur de la ligne offensive.

Encore une fois, l’aspect technique prends toujours une grande place dans mon évaluation. Ici, l’utilisation du levier ainsi qu’un excellent positionnement des mains deviennent extrêmement importants. Gardez ces éléments en tête en prenant connaissance de ce classement.

Classement de Hugues

1. Garett Bradbury, NC State

2. Chris Lindstrom, Boston College

3. Ben Powers, Oklahoma

4. Elgton Jenkins, Miss State

5. Lamont Gaillard, Georgia

Classement de Wallette

1. Garett Bradbury, NC State

2. Elgton Jenkins, Miss State

3. Chris Lindstrom, Boston College

4. Beau Benszchawel, Wisconsin

5. Michael Dieter, Wisconsin

Visitez notre section spéciale sur le Repêchage 2019

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut