Actualité 2019-20

Le Bilan du Repêchage 2019 – NFC Nord

On continue sur notre retour final du repêchage 2019 avec la NFC Nord.

Bears de Chicago

Besoins : LB – RB – S – TE

L’équipe n’avait pas de choix de 1re et de 2e ronde. Plusieurs diront que c’est horrible, mais lorsque tu comptes sur Khalil Mack pour le futur de sa carrière dans ton équipe, c’est pas aussi pire qu’on le croit.

D’entrée de jeu, je suis un grand fan de la sélection de David Montgomery (RB, Iowa State). Montgomery est un joueur que j’ai aimé suivre dans la NCAA. Je crois qu’il sera le #1 de l’équipe assez rapidement et il pourrait connaître le meilleur début de saison du groupe de RB de la cuvée 2019.

La sélection de Riley Ridley (WR, Georgia) n’était pas nécessaire, mais lorsqu’un talent de 2e ronde est disponible en 4e ronde, tu peux oublier les TEs et te concentrer sur ton groupe de receveur. J’aime le choix et j’adore le fait que Mitch Trubisky pourra compter sur Ridley, Anthony Miller, Taylor Gabriel et Allen Robinson en 2019. Je crois que c’est un groupe de receveur intéressant.

Pour le reste, l’équipe n’a pas fait de vague. Au total, j’aime ce qu’ils ont fait avec leur peu de choix et comme je le disais, l’addition de Mack vaut les choix manquants au repêchage. Je leur donne un 3/5

Lions de Détroit

Besoins : CB – DL – OL – TE – WR

On le sait tous, Matt Patricia est un disciple de Bill Belichick. Ce n’est donc pas étonnant de le voir essayer de construire une équipe similaire à ce qu’il voyait à Boston.

L’équipe frappe un gros coup avec le 8e choix total, TJ Hockenson (TE, Iowa). On compare le jeune joueur à nul autre que Rob Gronkowski. Ça fait des grosses chaussures pour lui, mais avec ce que nous avons vu de lui en Iowa et le fait que Matt Stafford soit son QB, les chances de le voir connaître du succès rapidement est envisageable. J’aime le fait qu’il soit excellent pour bloquer et ouvrir le jeu de course. Ça devrait grandement aider le développement du jeune Kerryon Johnson, que l’équipe avait repêché au 2e tour en 2018.

Je suis un peu perplexe avec le choix de Jahlani Tavai (LB, Hawaii). On parle ici d’un gars qu’on classait vers la 4e ronde. Ceci dit, les joueurs de petites écoles sont souvent mis de côté en préparation de l’encan. J’ai confiance en Matt Patricia qui était l’un des bons coordonnateurs défensifs lorsqu’il était aux Pats.

L’équipe frappe des gros coups en repêchant coup sur coup Austin Bryant (DE, Clemson) en 4e ronde et Amani Oruwariye (CB, Penn State) au 5e tour. Bryant évoluait derrière les 3 gros ténors des Tigers, mais son approche au jeu et ses qualités font de lui un excellent prospect, surtout en 4e ronde. Oruwariye est selon moi l’un des vols du repêchage. J’ai adoré ce que j’ai vu de lui lors de son passage à Penn State et il est devenu l’un de mes joueurs favoris dans les mois avant le repêchage. Je pense que Patricia a finalement trouvé un complément valable à Darius Slay.

Les Lions ont profité de la profondeur du repêchage pour faire des sélections importantes pour l’avenir de l’équipe et au final j’adore ce qu’ils ont fait. Je donne un 4/5 à l’équipe.

Packers de Green Bay

Besoins : LB – OL – S – TE – WR

On dirait qu’année après année, je me dis que les Packers sont à quelques joueurs près de redevenir dominants. La saison suivante ils déçoivent et trouvent un moyen de repêcher plus haut au repêchage. J’espère sincèrement pour les fans qu’avec l’arrivée de coach Lafleur l’équipe retrouve sa gloire.

Le tout n’a pas bien commencé selon moi avec la sélection de Rashan Gary (DE, Michigan). Je n’aime tout simplement pas ce joueur et ce choix. Le gars est All Hype No Result (beaucoup d’engouement, pas de résultat) et ce, depuis trop longtemps. Il est l’un des joueurs les plus athlétiques de sa cuvée, mais sa production était tout simplement minable à Michigan. Lorsque je regarde la défensive des têtes fromagères, je ne vois pas beaucoup de bons leaders qui peuvent l’aider à devenir le joueur productif.

La donne est différente pour le 2e choix de première ronde, Darnell Savage (S, Maryland). Le jeune homme joue gros et frappe fort, il cadre parfaitement avec la mentalité de football au Wisconsin. La tertiaire de l’équipe compte maintenant sur Jaire Alexander, Josh Jones, Adrian Amos, Kevin King et Darnell Savage. Ça commence à faire beaucoup de talent. J’adore le choix, même si certaines personnes parlaient d’un gars de 2e ronde.

Parlant de 2e ronde, la sélection de Elgton Jenkins (C, Mississippi State) n’a rien de glamour, mais aidera grandement à protéger Rodgers. C’est un choix que j’adore et qui portera fruit à l’équipe dès 2019 selon moi.

Même son de cloche pour la sélection de Jace Sternberger (TE, Texas A&M). Plusieurs auraient aimé voir les Packers mettre la main sur TJ Hockenson ou Noah Fant. Ceci dit, repêcher un gars comme Sternberger au milieu du 3e tour est incroyable selon moi. Il se retrouve derrière Jimmy Graham et Marcedes Lewis. Deux gars qui ont connu beaucoup de succès pendant bien des années. Ils l’aideront beaucoup dans son développement selon moi. Une chose aussi importante à noter est la présence de 3 bons TEs pour l’équipe. Cette facette pourrait aider Equanimeous St. Brown à s’établir comme l’un des bons #2 au poste de WR dans la NFL.

L’équipe termine la fin de semaine avec d’autres vols en repêchant Dexter Williams (RB, Notre Dame) 6e ronde et Ty Summers (LB, TCU) en 7e ronde. On parle de joueurs qui auraient respectivement dû sortir en 4e et 5e ronde. D’excellentes valeurs pour l’équipe. J’ai des gros espoirs en Williams que je vois devenir le 2e porteur de l’équipe d’ici 2 ans.

Au final, même si je n’es pas aimé la première fraise du panier, le reste était excellent selon moi, un gros 4.5/5

Vikings du Minnesota

Besoins : DL – OL – RB – TE – WR

Les Vikings ont montré leur sérieux d’entrée de jeu avec la sélection de Garrett Bradbury (C, NC State). J’aime les équipes qui ont enfin compris et reconnu la valeur des gros messieurs au centre de la ligne offensive. Bradbury est le meilleur de son groupe et deviendra très utile pour protéger l’homme à 80 millions.

Ils continuent avec la sélection de Irv Smith Jr. (TE, Alabama) au 50e rang. Si TJ Hockenson était un 8e choix au total et Noah Fant un 20e choix au total, je n’aurais pas été surpris de voir Smith être sélectionné en première ronde. Sa présence au 50e rang pour l’équipe en mauve est une bénédiction selon moi. Il viendra seconder Kyle Rudolph dès le début de la saison. J’aime déjà ce que je vois si l’équipe est en single back formation avec 2 TEs. Adam Thielen, Stefon Diggs, Kyle Rudolph, Dalvin Cook et maintenant Irv Smith. Ça fait beaucoup de bons talents pour affronter la tertiaire des Packers 2 fois par année.

La sélection d’Alexander Mattison (RB, Boise State) en 3e ronde me rend intrigué face au futur de Dalvin Cook. Après une malheureuse blessure lors de sa saison recrue en 2017, le jeune homme est incapable d’offrir les mêmes performances en 2018. Mattison me fait drôlement penser à Jay Ajayi, sorti de la même école. Avis aux poolers, le choix de 3e ronde pourrait devenir un excellent sleeper dans vos pools pour 2019.

J’aime les sélections de Cameron Smith (LB, USC – 5e ronde), Armon Watts (DT, Arkansas – 6e ronde) et Marcus Epps (S, Wyoming – 6e ronde). Ça apporte beaucoup de profondeur à une équipe qui compte déjà sur une excellente défensive.

Finalement, la sélection de Kris Boyd (CB, Texas) en 7e ronde est un choix important pour l’équipe. On parle d’un gars que plusieurs voyaient en 3e ou 4e ronde. Il vient donc rejoindre un groupe élite de CBs et pourra aider sur les unités spéciales avant de se faire un place dans la rotation.

J’aime ce que l’équipe à fait, ils se méritent aussi un 4.5/5.

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut