Actualité 2019-20

Le Bilan du Repêchage 2019 – AFC Sud

Cette division mal-aimée est intéressante à suivre, car, sans être dominante, c’est certainement la plus équilibrée de la ligue. Deux équipes ont fait les séries l’an dernier, les deux autres y étaient l’année précédente. La différence entre être la meilleure ou la pire de ces 4 équipes peut changer le temps d’un seul repêchage. Regardons ce qu’ils ont fait…

Comme toujours par contre, il faut se rappeler que c’est une science inexacte, et surtout que ce sont des prospects qui sont repêchés, pas des produits finis. La capacité d’un groupe d’entraîneurs à développer des talents au niveau requis pour la NFL et à garder ces jeunes millionnaires sur le droit chemin sont possiblement les deux compétences les plus sous-estimées dans la recette du succès dans la NFL. Il y a autre chose que les Xs et Os et l’évaluation du prospect comme telle. Je vous rappelle que plus de la moitié des 100 meilleurs joueurs de la ligue ne provient pas de la 1re ronde

Repêchage NFL – D’où proviennent les 100 meilleurs joueurs?

(Note : Je vais pour plusieurs joueurs faire référence au « consensus ». Ce n’est pas une idée floue, mais un réel recensement du top 100 de 16 experts du repêchage sur le web. J’enlève le meilleur classement et le pire, ensuite je fais la moyenne des 14 autres. Je fais ça depuis 6 ou 7 ans, et normalement, le « board » est plutôt bon pour prédire le succès – les joueurs qui sont repêchés plus tôt que prévu déçoivent souvent, et ceux qui glissent sont soit blessés, soit ont souvent plus de succès que leurs collègues de rang similaire au vrai repêchage).

Regardons-les équipe par équipe.

TITANS

C’est étrangement une des équipes qui a le moins de besoins/points faibles dans la ligue, en supposant qu’on croit à Marcus Mariota (regardez mon classement de QB annuels pour voir de quel côté de la clôture je me situe)

Le Top 35 QB de la NFL en 2018

1re ronde : c’est justement quand on a pas de besoin criant qu’on peut se permettre de repêcher LE joueur au talent exceptionnel qui glisse. Jeffery Simmons glissait parce qu’il est blessé, certes, mais c’est aussi une excuse pour bien des équipes qui voulaient se tenir loin de ses frasques hors du terrain. Dans l’anonymat relatif de Nashville, on en parlera moins et il pourra passer à autre chose. Et quand son genou sera rétabli, attachez vos tuques, le voir jouer aux côtés de Jurrell Casey et de Harold Landry pourrait être du pur bonbon.

Mon choix préféré : difficile à dire parce que, honnêtement, j’aime bien tous leurs choix dans un contexte de coût/talent. Je vais choisir Nate Davis, qui va trouver la marche haute et qui va se rendre compte que les DL de la NFL ne se laisseront pas crêper comme ceux du conference USA, mais dont le potentiel d’être un « bully » (sur la OL, c’est le bon sens du terme) le rend intéressant. AJ Brown n’est pas exactement ce qu’ils avaient besoin après avoir payé Adam Humphries, mais au beau milieu de la 2e ronde?

Parmi les autres : Amani Hooker en est un autre qui est sorti plus tard que prévu. Le groupe d’entraîneurs va trouver une façon de l’utiliser et de lui faire voir du terrain. Walker était au 78e rang dans le consensus, et 11 de mes 16 experts l’avaient dans leur top 100. Au 168e rang, et en plus pour équipe avec laquelle il cadre dans le système de jeu, c’est une belle aubaine, même si le retour d’une opération pourrait lui coûter son camp d’entraînement.

Qu’est-ce qui manque : un QB de premier plan, bien sûr. Un jeune TE (il y en avait pourtant beaucoup). J’aurais aimé un receveur qui étire le terrain ou qui peut transformer une passe de 7 verges en gain de 77 (Hollywood Brown) mais difficile de ne pas aimer AJ…

Verdict : solide récolte

COLTS

Ils ont identifié le genre de personne qu’ils veulent dans leur équipe (et s’en tiennent au plan, contrairement aux Raiders qui changent de plan à chaque mois). Ça fait qu’ils peuvent sembler repêcher des joueurs dont on a moins parlé et qui peuvent sembler être des « reach », mais ultimement le taux de « bust » total dans ce genre de joueur est beaucoup plus faible. Et même si c’est une demi ronde ou une ronde plus tôt qu’on pensait pour plusieurs de leurs joueurs, c’est indéniable qu’ils ont pris des joueurs qu’ils vont savoir utiliser. Suivre le « board », c’est beau, mais faut pas qu’il prime sur avoir des joueurs qui complètent ceux qu’on a déjà.

1re ronde : ils ont préféré reculer de leur choix #26 au choix #46 (récupérant un 2e en 2020) puis de #46 à #49 (récupérant un 5e). Ils ont fini par utiliser ce choix sur Ben Banogu, qui était au 109e choix dans le consensus, sur le top 100 de seulement 6 experts sur 16, et personne ne l’avait plus haut que 62e. J’aimait beaucoup l’idée de descendre car la différence entre 26 et 46 cette année était minime. J’ai été très surpris du joueur par contre.

Mon choix préféré : Rock Ya-Sin, pour son nom certes, mais aussi pour son style qui fera très bien chez les Colts, et le fait qu’il est à la fois le gars que tu veux voir épouser ta soeur, mais aussi avoir à tes côtés dans une bataille de rue, deux aptitudes qui sont rarement complémentaires…

Parmi les autres : personne ne sait si Parris Campbell sait courir des tracés. Selon Pro Football Focus, seulement 21 passes dirigées vers lui en carrière (sur 111) ont franchi plus de 10 verges, et il a seulement 2 attrapés à plus de 20 verges l’an dernier. Il a démontré qu’il peut être un solide « gadget player », mais le reste (requis pour un choix de 2e ronde) est une pure projection. Khari Willis est un « strong safety » pur, ça tombe bien, ils ont deja Malik Hooker pour jouer le rôle du« free safety ». Qui est EJ Speed de Tarleton State? Les autres viennent de grosses écoles, mais sont pas mal tous des prospects qui n’attiraient pas l’attention.

Qu’est-ce qui manque : un prototype WR « X ». Un DL de premier plan. Un RB de premier plan.

Verdict : Après la récolte de Chris Ballard l’an dernier, ça peut devenir dangereux de le critiquer!!! En soit, de voir Campbell et Banogu en 2e c’est une chose, de voir qu’aux mêmes positions ils ont passé sur la chance de prendre Sweat (à 26) ou encore AJ Brown ou JJ Arcega-Whiteside (dispos à 49), c’est autre chose. Je leur souhaite que le choix de 2e ronde des Skins l’an prochain leur apporte une grande valeur.

JAGUARS

Dave Caldwell n’a pas une feuille de route remarquable au repêchage (on lui donne par contre le bénéfice du doute sur certains choix, comme Leonard Fournette, choix qui est taché des empreintes de Tom Coughlin). C’était peut-être son dernier repêchage, voyons comment il a fait.

1re ronde : la sélection de Clelin Ferrell des Raiders au #4

Le Bilan du Repêchage 2019 – AFC Ouest

et celle de Daniel Jones au #6 

Le Bilan du Repêchage 2019 – NFC Est

leur a ouvert toute grande la porte pour prendre celui qui était au consensus reconnu comme un top 4 ou 5, Josh Allen. J’approuve dans le sens que pour gagner dans la NFL, parfois tu es mieux d’être exceptionnel dans une facette du jeu et d’avoir des faiblesses que d’être moyen partout. Avec cette sélection, ils augmentent drastiquement leurs chances de demeurer une défensive de premier plan même si Calais Campbell prend de l’âge ou que Yannick Ngakoue quitte comme agent libre. Et avec leur duo de CBs, la pression se rend encore mieux. La seule alternative (en terme de valeur de choix) pour améliorer leur offensive qui aurait été envisageable aurait été T.J. Hockenson, mais avec Allen disponible, difficile de ne pas sauter sur l’occasion.

Mon choix préféré : Allen. J’aurais pu dire Jawaan Taylor, mais on a aucune idée de son état de santé qui l’a fait glisser d’une ronde complète. Taylor était accordé aux Jags dans plusieurs mocks en 1re ronde, lui qui est un RT physique qui excelle sur le block au sol, un match parfait avec les Jaguars.

Parmi les autres : RB Armstead et TE Oliver ont de belles qualités et devraient avoir la chance de se faire valoir avec si peu devant eux. Armstead est un gros RB physique du même style que Fournette, qui pourra donc jouer le même rôle quand celui-ci sera blessé. Oliver n’a personne devant lui, mais m’a l’air du genre de prospect qui va prendre deux ans avant de contribuer, un choix surprenant dans les circonstances. LB Williams est le frère de Quinnen… mais quand il est sorti, même NFL network n’avait aucune info sur lui. En 3e ronde? On parle d’une équipe qui a repêché un punter en 3e ronde il n’y a pas si longtemps, mais celui-ci fait aussi tourner les têtes. Le genre de choix qui demande pas mal de conviction!

Qu’est-ce qui manque : Ils ont besoin de punch en attaque, oui, et d’au moins deux OL partants (on espère que Taylor est en santé pour prendre un des deux). J’ai quand même confiance que leur groupe de receveurs, avec Dede Westbrook en tête, est capable de plus que ce qu’on a vu avec Bortles.

Verdict : Josh Allen est tombé du ciel, et Jawaan Taylor peut-être aussi. Ils auront eu le mérite de ne pas essayer d’être « cute » et de prendre ce que le repêchage leur a donné.

TEXANS

Les Texans avaient une job: se trouver des OL qui peuvent jouer tout de suite. Une job…

1re ronde : …et ils l’ont échappé solide. Tytus Howard de Alabama State. Je sais, il a joué dans une petite école et pourra se développer. Premièrement ce n’est pas quand Deshaun Watson sera sur une civière ou qu’il aura brisé toutes les articulations de son corps qu’on aura besoin d’un OT fiable. C’est maintenant. Ensuite, son profil athlétique fait peur. Il est petit, a de petits bras, et même si son 40 verges est impressionnant pour un OL (on s’en fout un peu, quand est-ce qu’un OL court 40 verges en ligne droite), tous ses autres tests de mobilité sont très mauvais. J’aime voir chez un prospect d’abord qu’il sait jouer au football, et sinon, qu’il a des aptitudes physiques exceptionnelles qu’on pourra développer. Il y avait encore plusieurs OLs matures sur le tableau et les Texans ont fait ce choix étrange. Ils en avaient, je crois, déjà assez de OL qui ne produisent pas mais qui sont en « développement  », avec les résultats atroces qu’on a vus l’an dernier.

Mon choix préféré : Max Sharping au #55. Ne sera peut-être jamais une superstar, mais au moins il peut occuper un poste tout de suite et ne pas se faire honte.

Parmi les autres: Johnson en 2e est surprenant, mais s’ils cherchaient un « grand » CB ils l’ont trouvé: grandeur, poids, wingspan dans le 80e percentile. Le footbal laisse à desirer mais je comprends le choix. TE Warring et DE Omenihu ont aussi une chance de faire du bruit. Et les Texans sont, avec les Dolphins, l’une des deux seules équipes à avoir investi un choix au repêchage en un Fullback, ce qui me fait chaud au coeur.

Qu’est-ce qui manque : deux OL partants prêts à contribuer. Un TE partant. Un jeune CB de plus. Et c’est sans parler de positions qui auraient besoin de profondeur comme la DL et les WR, et d’un éventuel RB #1.

Verdict : Récolte qui donne des boutons, sauf si Howard surprends et réussi comme LT dès cette année. L’an passé j’ai critiqué le choix de Kolton Miller chez les Raiders (à ce jour, j’ai raison) et c’est le même genre de joueur.

Une des équipes qui a le plus déçu ce printemps. 

Commentaires

Toute l'actualité francophone du football américain.

Catégories

Archives par mois

Copyright © Le Blitz NFL - Tous droits réservés

En Haut